LIVE SHOPPING : Chute de cheveux ? On ne vous laisse pas tomber ! >> Je m'inscris !

Verveine

La verveine est une plante à la fois médicinale et aromatique. Elle est également utilisée en tant que plante ornementale. La verveine appartient à la famille des verbénacées. Possédant des tiges velues et ramifiées et des feuilles oblongues. Elle fleurit le mois de juin jusqu’en octobre.

 

La verveine revêt 3 classes différentes, verbena, aloysia et glandularia accueillant chacune d’elles des espèces définies. Le genre verbena abrite l’espèce officinalis aussi connue sous le nom d’herbe à Vénus ou verveine officinale. C’est avec celle-ci qu’on fabriquait les potions pour attirer l’amour. Le genre Aloysia est celui où est classifiée la verveine odorante, plutôt connue pour son arome, mais également pour ses bienfaits santé. Enfin, glandularia est le genre le moins connu. On y trouve la verveine de Pérou par exemple. La verveine est originaire d’Amérique du Sud et se rencontre en Europe vers le XIXème siècle. On la trouve également en Afrique et en Asie.

 

Dans tous les cas, les vertus thérapeutiques de la verveine demeurent jusqu’à l’heure irréprochables bien que n’ayant pas encore été prouvé cliniquement. La vertu thérapeutique peut différer d’une espèce à une autre. Avant de découvrir les bienfaits apportés par la verveine à notre organisme, penchons-nous un peu plus sur l’historique de l’utilisation de la verveine.

 

Historique de l’utilisation de la verveine

Plante médicinale que l’on rencontre souvent en Afrique, en Asie, mais surtout en Europe, la verveine a connu sa gloire depuis des milliers d’années. Utilisée depuis l’époque d’antan dans la médecine ayurvédique et aussi par les Romains et les Celtes, la verveine connaît bon nombre de bienfaits santé. Toutefois, si elle est surnommée l’« herbe aux sorciers », c’est que l’utilisation de la verveine peut également être dans un but malveillant. En effet, la verveine était utilisée pour la magie qu’elle opère : on usa de ses propriétés autant pour préparer des philtres d’amour que pour jeter un mauvais sort.

 

Dans la médecine ayurvédique, la verveine compte parmi les plantes employées à des fins contraceptives. Elle agit sur l’hormone féminine, l’œstrogène. Cette action a connu des évolutions au fil des années. Maintenant, la verveine est exploitée pour soulager les douleurs prémenstruelles et traiter les règles irrégulières. Son action curative sur les crampes d’estomac et les spasmes découle de cette même vertu.

Au début de son introduction en Europe, la verveine était utilisée pour traiter les migraines et la fatigue intellectuelle. Son action stomachique lui a permis de traiter les troubles gastriques.

 

La verveine odorante compte parmi les plantes aromatiques les plus prisées en raison de son arome doux et envoûtant. Elle est ainsi utilisée pour faire de la liqueur de verveine. Cette plante est aussi bonne en association avec les confitures ; elle se consomme seule en faisant de la mousse.

 

À part la verveine odorante, la verveine officinale est la plus utilisée en phytothérapie. Elle est surtout fébrifuge et anti-inflammatoire. La verveine blanche est plutôt reconnue pour son action antigrippale.

 

Vertus de la verveine

La verveine est principalement composée de verbénaline iridoïde, d’où d’ailleurs son nom. Mais en plus de cela, on y trouve également des tanins, des mucilages, des quinones et de la saponine. Par ces actifs, la verveine possède plusieurs vertus thérapeutiques. Elle est en effet utilisée comme antinévralgique, anti-inflammatoire. D’autres bienfaits sur la santé sont aussi attribués à la verveine grâce à une flavone qu’elle contient.

 

Si la verveine est particulièrement utilisée pour soigner toutes sortes de troubles digestifs, elle peut également calmer les troubles du système nerveux comme l’anxiété, le stress, etc. Ses vertus sont donc nombreuses. Découverte.

 

Antispasmodique et anti-inflammatoire

La verveine possède une action antispasmodique. Cette vertu est spécialement attribuée à la verveine officinale, celle qui appartient au genre verbena. De la sorte, cette espèce est efficace contre nombreuses douleurs. Elle est ainsi pratique non seulement pour soulager les douleurs articulaires ou les règles douloureuses, mais est également active dans le traitement de la sciatique et la lombalgie en usage externe.

 

Digestive

Pour une bonne digestion, il est conseillé de miser sur la verveine. Elle assure une digestion facile et lutte contre les flatulences. En plus, la verveine est bonne pour soigner les diarrhées.

L’action de la verveine sur le foie est justifiée par la présence d’éléments antioxydant ayant pour effet de stabiliser le taux de radicaux libres et donc de limiter le vieillissement cellulaire. De la sorte, la verveine stimule l’action du foie en tant qu’organe filtre. Elle est toutefois déconseillée en cas d’insuffisance hépatique.

 

Apaisant, mais aussi tonifiant

Parmi les plantes médicinales utilisées pour combattre les crises d’angoisses et d’insomnie, on retrouve la verveine. Son parfum apaisant est bon pour le système nerveux. Ce qui offre un bon sommeil réparateur loin des cauchemars. La verveine est aussi préconisée pour réconforter lors des périodes difficiles. Elle calme les migraines et les effets du stress.

 

Contrairement à sa vertu apaisante, la verveine posséderait aussi une propriété tonifiante. Elle est donc conseillée pour se débarrasser des idées noires et pour tonifier le corps. La verveine combat la fatigue et offre une endurance sportive.

 

Antitussif

Véritable plante antitussive, la verveine permet de libérer les bronches et ainsi de calmer la toux. À noter cependant que cette vertu n’est pas valable pour les nourrissons et les enfants de moins de 2 ans. Ces derniers peuvent tousser entre 7 à 10 fois par an pour évacuer leurs poumons. De ce fait, il n’est pas recommandé de recourir à un antitussif ayant pour but de bloquer la toux.

 

Les polyphénols présents dans la verveine agissent donc sur la toux sèche. Les iridoïdes et l’huile essentielle jouent également un rôle bien que minime dans ce processus.

 

Bactéricide et virucide

L’effet bactéricide de la verveine est moins vaste. Elle élimine en particulier le staphylocoque doré. C’est une bactérie qui est à l’origine de l’intoxication alimentaire. Bien entendu, l’ingestion d’aliments contenant des éléments toxiques peut engendrer une intoxication alimentaire, mais cette bactérie est présente dans les aliments mal-conservés. Certaines conditions comme la température peuvent favoriser la prolifération de telle bactérie dans les aliments. La verveine a ici pour rôle d’éliminer ces germes.

 

La verveine peut aussi exterminer les virus. Bien qu’aucune étude clinique ne l’ait pas encore prouvé, il est clair que la verveine peut éliminer bon nombre de virus. Son usage durant toutes ces années l’a prouvé.

 

Pour le soin cosmétique

La verveine est également reconnue pour ses vertus positives sur la peau. De ce fait, elle est l’un des produits naturels les plus utilisés en cosmétique notamment pour traiter les problèmes de peau, en particulier les peaux sensibles.

 

Sa vertu cicatrisante permet à la verveine d’être un ingrédient majeur dans les crèmes réparatrices.

 

Indications pour la verveine en utilisation interne

Si telles sont les vertus de la verveine, quand est-ce qu’elle est donc indiquée ? La verveine est plutôt célèbre dans le traitement des troubles liés à la digestion, mais également aux autres maux quotidiens dont peut souffrir l’organisme.

 

La verveine pour guérir les maux de ventre

On dénombre plusieurs maux de ventre ayant pour origine une mauvaise digestion. D’abord, l’aérophagie est la conséquence directe d’une ingestion d’air accidentellement, lors de la déglutition. Ce trouble occasionne des flatulences et des ballonnements. Comme l’aérophagie, l’intoxication alimentaire provoque également des douleurs au niveau du ventre. Dans ce cas, les ballonnements peuvent s’avérer désagréables et gênants. Il peut également se produire de la diarrhée. Pour y remédier, la verveine en infusion peut faire l’affaire. Nous y revenons plus bas dans la posologie pour plus de détails sur la dose à administrer.

 

Le spasme digestif peut aussi être traité par la verveine. Le spasme digestif se traduit par des contractions musculaires au niveau de l’appareil digestif. Il se peut qu’il y ait une crampe de l’estomac ou de l’intestin. Dans tous les cas, la douleur est loin d’être supportable.

 

La verveine est d’autant plus utile pour soigner une hernie hiatale ou encore une ulcère gastrique.

Des gélules à base de verveine sont autant utiles pour régler d’autres problèmes digestifs à l’instar des nausées. Les nausées peuvent avoir plusieurs origines. Ils peuvent résulter d’un trouble nerveux comme le vertige ou le stress ; mais les nausées s’avèrent aussi fréquentes suite à une mauvaise digestion, après un repas trop lourd par exemple.

 

La verveine, un antibactérien pour soigner l’estomac

Non seulement la verveine est capable de remédier aux différentes maladies du ventre, elle soigne aussi directement les infections qui touchent l’estomac. En général, on est au plus bas lorsque l’estomac est mal en point. Recourir à une médication conventionnelle n’est pas tout à fait réprimée mais il est plus prudent d’opter pour un remède naturel. C’est ce qui fait de la verveine un remède efficace contre les infections de l’estomac. En premier lieu, on peut citer la verveine citronnelle des Indes qui élimine l’helicobacter pylori, une bactérie qui infecte la muqueuse gastrique. Ensuite, la verveine blanche s’occupe du staphylocoque doré, bactérie responsable de l’intoxication alimentaire.

 

La verveine pour guérir les troubles nerveux

Sans pouvoir guérir la dépression, la verveine se révèle plutôt efficace contre les différents troubles du système nerveux. On peut en dire autant de l’angoisse et de l’anxiété. Ce sont des sensations d’inconfort à longueur de journée qui peuvent ou pas s’accompagner d’une insomnie et même des cauchemars. Comme la verveine possède une propriété apaisante, elle est donc recommandée pour lutter contre de tels troubles.

 

L’effet contraire est également bénéfique pour le système nerveux. La vertu tonifiante de la verveine lui offre le pouvoir d’agir sur les effets du stress. Il en est ainsi de la fatigue et de la lassitude.

 

La verveine pour calmer

Calmant efficace pour l’organisme, la verveine s’avère être un bon anti-inflammatoire. C’est pour cela qu’elle est indiquée pour calmer les douleurs diverses. La fièvre compte parmi les troubles que cette plante bienfaisante peut combattre. Cet effet, la verveine le doit à la production de prostaglandine, hormone qui soulage les douleurs. Lorsqu’on a la fièvre, c’est qu’il y a lutte entre les anticorps et des corps étrangers nuisibles à la santé. Certes la hausse de la température est nécessaire pour que le corps puisse repousser l’infection, mais au-delà d’une certaine température, la fièvre peut conduire à des convulsions.

 

Outre la fièvre, la verveine est capable de calmer d’autres douleurs comme les douleurs prémenstruelles et les règles irrégulières. La verveine possède donc une action régulatrice hormonale. Elle n’est toutefois pas indiquée en association avec un traitement à base d’œstrogène.

 

La verveine pour traiter les troubles liés à l’appareil respiratoire

Moins connue et moins pratiquée, la verveine en tant qu’antitussif peut également émerveiller notre pharmacopée. Cette utilisation est d’ailleurs l’une des plus anciennes. Les anciens ont recouru à la verveine pour libérer les bronches afin d’avoir une bonne respiration en cas de grippe ou de toux. Aujourd’hui cette propriété vertueuse de la verveine demeure dans l’esprit de ceux qui préfèrent user des remèdes naturels. 3 tasses d’infusion de verveine peuvent suffire pour libérer les poumons.

Et grâce à son activité virucide, la verveine élimine les virus susceptibles de troubler la respiration. C’est aussi pour cela qu’elle est indiquée pour traiter la toux et la grippe.

 

La verveine pour soigner les troubles nerveux

Les déprimes passagères peuvent persister en l’insuffisance voire en l’absence de soin adéquat. Pour ne pas plonger dans de tel désastre, la verveine est la première chose dont il ne faut pas se passer, car elle peut soigner les troubles nerveux. Alors, dites adieu aux crises d’angoisse et aux nuits cauchemardesques uniquement en prenant de la tisane de verveine. À la différence des autres cures, celle-ci est 100 % naturelle. C’est la verveine officinale qui est la plus recherchée pour cette propriété.

 

La verveine pour soigner les infections buccales

Aussi douce qu’elle soit, la verveine est excellente pour soigner les différentes infections qui touchent la sphère buccale. Elle peut donc soigner les aphtes tout comme les gingivites et la mauvaise haleine. Pour cela, la verveine est employée en bain de bouche.

 

Bienfaits de la verveine en utilisation externe

Comme on peut user de la propriété anti-inflammatoire de la verveine en externe, elle est alors préconisée pour soulager divers troubles cutanés, articulaires, mais elle est aussi indispensable en soin cosmétique.

 

La verveine pour soulager les douleurs articulaires

Arthrite, goutte, foulure ou entorse, ce sont des troubles articulaires qui peuvent nous affecter. Les rhumatismes surviennent notamment suite à notre habitude alimentaire ; ils peuvent autant revêtir une cause héréditaire. Pour ce qui est de l’entorse ou de la foulure, ce sont des problèmes articulaires causés par des accidents. Un cataplasme à la verveine permet de soulager les douleurs articulaires occasionnées par de tels troubles. En dehors de ceux-ci, la verveine soigne aussi les hématomes causés par des chocs et les courbatures. Pour cela, il faut simplement appliquer un mélange d’huile essentielle de verveine dans de l’huile végétale puis masser la partie à soigner.

 

La verveine pour soigner les piqûres d’insectes

Le moustique, la tique ou la guêpe sont tous des insectes piquants qui laissent une trace douloureuse sur la peau attaquée. Si le lait maternel peut être appliqué en compresse sur la zone piquée chez les nourrissons, ce n’est pas le cas des adultes. Aussi, en appliquant directement les fleurs de verveine sur la peau lésée, on soigne efficacement la piqûre.

 

La verveine pour bien cicatriser

La verveine accélère le processus de cicatrisation. En temps normal, la cicatrisation peut prendre entre 2 mois et 2 années pour retrouver la structure de la peau. En utilisant de la verveine, on peut accélérer ce processus et donc diminuer le temps à mettre pour la cicatrisation. Égratignure, coupure, marque laissée par les acnés, etc. peuvent être facilement cicatrisées par le biais de la verveine.

 

Par extension, on peut avancer que la verveine possède une action sur les vergetures et les cellulites.

 

Formes et posologie

Il existe plusieurs formes pour la verveine en phytothérapie. Les gélules sont fabriquées à base de sommités fleuries cueillies en juillet puis séchées. La teinture mère peut également en résulter. Toutefois, la tisane et l’infusion ne sont pas à écarter. La verveine possède également de l’huile essentielle avec laquelle on peut soigner ces différentes sortes de maladies, mais avec des précautions particulières.

Pour ce qui est de la posologie, il est préférable de se reposer sur un avis médical avant toute utilisation.

 

Utilisation interne

Toutes les formes sont disponibles pour une utilisation interne. Si vous avez choisi les gélules fabriquées à base de verveine, officinales pour être plus précis, vous pouvez prendre 3 à 6 gélules par jour. Une gélule est dosée à 1380 mg. Pour chercher une action anti-inflammatoire, les gélules sont plus rapides. Une telle dose est aussi recommandée pour soulager les maux de ventre et d’estomac. 1 à 2 gélules sont à prendre au moment des repas.

 

Au moment des troubles nerveux, il est conseillé de prendre environ une trentaine de gouttes de teinture mère. Une telle quantité est suffisante pour escompter un effet apaisant et calmant. On peut également opter pour l’huile essentielle de verveine dont la posologie est de seulement 2 à 6 gouttes d’huile essentielle à diluer dans 1/4l d’eau chaude.

 

Enfin, la tisane et l’infusion peuvent se prendre pour obtenir les mêmes résultats. La tisane et l’infusion s’obtiennent en faisant bouillir de la verveine dans de l’eau avant de le laisser infuser puis boire la solution ainsi obtenue. Ces deux formes se prennent en général après les repas.

 

Si l’huile essentielle n’est pas préconisée pour un traitement long de plus de 7 jours, l’utilisation de la tisane et la teinture mère peuvent par contre s’étendre jusqu’à 3 semaines.

 

Utilisation externe

La verveine est surtout utilisée en externe pour calmer les douleurs articulaires, musculaires et pour guérir les bleus suite à un choc. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont praticables.

 

Les feuilles de verveine peuvent être directement appliquées en compresse sur une plaie ou sur un hématome. Pour soulager les inflammations cutanées ou les douleurs aussi bien articulaires que musculaires, il est recommandé d’utiliser de l’huile essentielle de verveine ajoutée d’huile végétale avant de masser la zone à traiter avec.

 

Afin de faire baisser la fièvre ou soulager les inflammations, l’huile essentielle de verveine doit être mélangée avec de l’huile végétale avant d’être appliquée sur le plexus solaire. Autrement, 2 gouttes de cette huile essentielle peuvent suffire en tant qu’huile de massage sur la zone affectée.

 

Précautions d’utilisation de la verveine

Bien que naturelle, la verveine nécessite toutefois des précautions d’utilisation. Avant tout usage de la verveine, il est préférable de consulter un spécialiste, car la verveine obéit à un dosage bien déterminé. Par ailleurs, il faut noter que l’utilisation de l’huile essentielle de verveine requiert prudence absolue. Elle est irritante en cas d’allergie et peut provoquer des réactions cutanées. Il se peut aussi que la réaction allergique se manifeste par un choc anaphylactique. Ce qui est pourtant rarissime, mais peut se produire, alors il faut éviter d’en prendre en cas de doute.

 

Contre-indications et effets indésirables à l’utilisation de la verveine

Il existe un certain nombre de contre-indications à la prise de la verveine. Pour les femmes en âge de procréer, il faut éviter toute prise de verveine, notamment son huile essentielle, pendant la grossesse. Selon les experts, aucune donnée n’a jusqu’ici attesté la possible nocivité de la verveine pendant ces périodes, cependant, il vaut mieux rester prudent du fait de l’action hormonale de la verveine. Les enfants de bas âge ont l’obligation de s’en abstenir. C’est pareil pour l’allaitement, à cause du possible passage de la verveine dans le lait maternel, mais également par son effet sur les hormones.

 

La verveine est également proscrite chez les personnes souffrant de maladies rénales, de cystites ou d’insuffisance hépatique, de trouble de coagulation sanguine ou de problèmes circulatoires. Toute personne hyper ou hypotendue ne peut pas bénéficier des bienfaits de la verveine. Il en est de même pour les anémiques ou ceux qui présentent un déficit en fer, car la verveine diminue l’absorption du fer par l’organisme.

 

Les effets indésirables les plus connus restent les réactions allergiques. Elles peuvent se manifester par des éruptions cutanées notamment en cas d’utilisation externe. En outre, une utilisation prolongée pourrait donner des effets contraires comme la nausée. Le choc anaphylactique peut se présenter, mais très rarement.