Allaitement : non autorisé

NAC 1200 mg Biocyte - boîte de 60 gélules
Produit en stock
17.90 €
Huile CBD MCT Coco 30% Stilla - flacon de 10ml
Victime de son succès
70.95 €
Myolegy PileJe - boîte de 30 comprimés
Produit en stock
9.64 €
Zen&calme Lehning - boîte de 40 comprimés
Produit en stock
16.14 €
Exomuc 600 mg poudre - boîte de 8 sachets
Produit en stock
3.76 €
Vitalité Durable Alvityl - boîte de 56 comprimés
Victime de son succès
11.88 €
Relax bio Santarome - boîte de 60 gummies
Produit en stock
21.62 €
Spray Stress bio Santarome - spray de 20ml
Produit en stock
14.11 €
Page 1 sur 4>>>

En général, il n’existe pas de médicament interdit durant l’allaitement. Néanmoins, l’idéal serait d’éviter d’en prendre sauf si c’est vraiment nécessaire et que le médecin le préconise.

 

En effet, dans le cas des insomnies ou d’un mal de tête, optez pour le bain chaud au lieu de la prise des somnifères ou du paracétamol. L’essentiel est de toujours demander l’avis d’un thérapeute avant d’utiliser un médicament.

 

D’ailleurs, certaines substances peuvent présenter un danger ou des inconvénients pour le bébé. De même, elles peuvent avoir une influence sur la lactation comme le cas des anti-inflammatoires qui peuvent réduire la production de lait. Un bébé est exposé au danger en fonction de la voie d’administration, du délai de prise du médicament, de la quantité de lait ingérée et des caractéristiques chimiques du médicament.

 

Les crèmes et onguents ne passent pas par le lait maternel, mais le bébé peut l’absorber si on en applique sur le sein.