Insomnie grossesse : tous les remèdes pour les insomnies pendant la grossesse

Mag'Nuit Boiron - boîte de 30 gélules
Produit en stock
7.20 €

Les femmes enceintes se plaignent de nombreux maux, mais elles souffrent assez souvent d’insomnie. Tandis que pour d’autres ce problème n’apparaît qu’en fin de grossesse, chez certaines, il fait surface dès le premier mois. Que faire ?

 

Pourquoi les nuits sont perturbées chez les futures mamans ?

Jusqu’à l’accouchement, le sommeil de la future mère est loin d’être idyllique et uniforme. En effet, l’insomnie ajoute son grain de sel aux nombreux malaises auxquels la jeune femme est en proie. Les nuits sont faites d’éveils nocturnes assez contraignants la plupart du temps. Il est à noter que les causes varient en fonction de l’évolution de la grossesse. 

 

Pendant les trois premiers mois, les réveils sont liés aux envies fréquentes d’uriner. De ce fait, le sommeil est bien plus difficile. Ce qui fait que les journées soient plus longues et éreintantes. De plus, la future mère tend à somnoler. Les nausées font aussi partie des facteurs qui expliquent les troubles du sommeil chez la femme enceinte. Ce souci survient plutôt lors du dernier trimestre de grossesse. Il est à noter que les nausées sont plus fréquentes le matin, mais lorsqu’elles surviennent le soir, elles perturbent beaucoup le sommeil. Sinon, la dernière cause est la peur de l’inconnu en plus de l’anxiété. Ce qui se manifeste surtout chez les primipares. 

 

Quid de l’évolution des troubles de sommeil chez la femme enceinte ?

Le second trimestre de grossesse est synonyme de période d’accalmie. À dater du 4e mois, les femmes enceintes se mettent aussi à ronfler et aucune n’est du genre à s’en vanter. Pourtant, lorsque le dernier trimestre arrive, le sommeil se dégrade à nouveau. Ce qui s’explique par les mouvements du fœtus. Pourtant, ce n’est pas tout. En effet, la jeune femme est encore susceptible de souffrir de reflux gastro-œsophagien étant donné le poids conséquent de son abdomen. Ce qui peut conduire à des remontées acides. Parfois, les futures mamans ont aussi du mal à respirer. À cela s’ajoutent d’autres inconforts à l’instar du mal de dos ou encore des jambes lourdes. La femme enceinte souffre de crampes en plus d’avoir du mal à trouver le sommeil. Ainsi, tous ces désagréments constituent des facteurs de troubles du sommeil. Effectivement, ils provoquent des réveils nocturnes. 

 

Trouver la bonne position pour dormir

Rapidement, à mesure que la grossesse avance, il devient ardu de dormir sur le ventre. La position sur le côté est ainsi la plus confortable et la plus recommandée. Il est préconisé de glisser un coussin sous le ventre et la jambe. Cela apaise les diverses tensions du corps. Sinon, il est également envisageable de recourir à un coussin d’allaitement. 

 

Un autre paramètre est aussi à prendre en compte. Il s’agit du célèbre syndrome de la veine cave ou effet poseiro. Dès que la 24e semaine d’aménorrhée arrive, dormir sur le dos est susceptible de comprimer la veine cave. Ce qui peut causer une réduction du retour veineux en plus de faire chuter la tension artérielle de la femme enceinte. De même, cela peut engendrer une diminution de la perfusion au niveau du placenta et du fœtus. Ainsi, le rythme cardiaque du fœtus est susceptible de ralentir. C’est pourquoi les femmes enceintes sont conviées à dormir du côté gauche dès le 6e mois de grossesse.

 

Quelles solutions pour mieux dormir ?

Afin de trouver le sommeil pendant la grossesse, il est préconisé de s’adonner à une activité physique régulière, mais qui soit adaptée à la grossesse. Ainsi, la femme enceinte est invitée à faire un peu de marche quotidienne. De même, il lui est possible de faire du yoga prénatal ou encore de la natation. Ce sont là des sports qui influent positivement sur la qualité du sommeil de la femme enceinte. 

 

Le manque de sommeil et la grossesse peuvent causer une fatigue. Heureusement, l’activité physique qui sollicite l’organisme favorise l’endormissement par le biais de l’éreintement. Le sport est un antistress naturel et un excellent relaxant. En outre, il anticipe les maux en lien avec la grossesse et qui peuvent nuire à la bonne qualité du sommeil.

 

La femme enceinte peut encore recourir à d’autres méthodes de relaxation dont l’autohypnose ou la sophrologie et les exercices de respiration. En effet, ces techniques permettent de combattre efficacement les troubles rencontrés au cours de la grossesse.

 

Opter pour d’autres remèdes contre l’insomnie de grossesse

Avant tout, il faut respecter certaines règles d’hygiène sur le sommeil. Ce qui est d’ailleurs valable pour toutes les personnes incluant les femmes enceintes. Ainsi, comme tout le monde, une femme enceinte doit profiter des heures de sommeil régulières. Elle doit se coucher dès que les signes de fatigue font leur apparition ou même peu avant. Elle peut s’adonner à une sieste de 20 min dans l’après-midi en évitant toutefois les trop longues siestes, car cela peut raccourcir la durée du sommeil.

 

En outre, une femme enceinte se doit de surveiller son poids de manière régulière. Effectivement, une prise de poids importante favorise les troubles du sommeil pendant une grossesse. Néanmoins, les régimes doivent uniquement être prescrits par le gynécologue.

 

Sinon, il est recommandé de mettre en place un environnement qui facilite l’endormissement. À cet effet, il faut avoir une literie adéquate. En aucun cas, la pièce ne doit pas être surchauffée, et les sources de lumière et de bruit sont à limiter. 

 

Chez une femme enceinte, il est préconisé d’éviter l’usage d’écran en soirée étant donné que l’émission de lumière bleue peut retarder la production de mélatonine qui est l’hormone du sommeil. En fin de soirée, les activités qui maintiennent l’éveil sont à éviter. Il est aussi conseillé de prendre un bain chaud pour bien dormir. Toutefois, l’eau ne doit pas être trop chaude en début de grossesse.

 

Les futures mamans ne doivent pas prendre de boissons excitantes à l’instar du café ou du thé étant donné que ces derniers rendent le sommeil difficile. Il est de rigueur de manger léger pour éviter les remontées acides en lien avec la grossesse. Pour contrer les reflux gastro-œsophagiens, il est conseillé de dormir en surélevant un peu le dos à l’aide de quelques coussins.

 

Découvrez les principales gammes stress & sommeil

Médicament pour dormir

Médicament anti stress

Insomnie grossesse : tous les traitements adaptés 

Médicament contre le stress et l'anxiété