» » » Comment choisir l’huile végétale en fonction de l’indication ?

Comment choisir l’huile végétale en fonction de l’indication ?

Le choix de l’huile végétale dépend de son usage. Elle peut être utilisée en cosmétique, en naturopathie ou en aromathérapie, ou encore dans l’alimentation. L’idéal serait d’utiliser une huile bio. C’est un extrait lipidique d’une plante oléagineuse. Les noix, les fruits et les graines de ces plantes sont riches en lipides. Il existe différentes sortes d’huiles végétales : onagre, rose musquée, amande douce, nigelle, argan, avocat, jojoba ou noyau d’abricot.

 

Il existe des huiles végétales riches en acides gras essentiels. Dans ce cas, elles sont plus sensibles à l’oxydation. Leur conservation ne doit pas dépasser 6 mois. Par contre, l’huile végétale de coco s’oxyde rarement et se conserve plus longtemps. Pour information, l’huile végétale doit être conservée à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’air.

 

La différence entre l’huile végétale et l’huile essentielle est que l’huile végétale peut être utilisée pure alors qu’il faut diluer l’huile essentielle avec l’huile végétale. L’huile essentielle est obtenue à partir de distillation de la plante suivie de décantation du distillat. Tel est le cas pour l’huile essentielle de baie de laurier, de nigelle, à diluer avec de l’huile végétale de noisette, de sésame, de macadamia, d’abricot ou de jojoba.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

L’huile végétale est une matière grasse extraite soit des noyaux, des pépins, soit des graines d’une plante. C’est une huile vierge qui n’est pas raffinée après pression. L’huile végétale constitue la base des huiles essentielles. Elle peut également être utilisée seule. En effet, elle protège et nourrit la peau. De plus, il est possible de l’utiliser en fin de cuisson ou comme assaisonnement des salades. Ceci afin d’éviter de perdre ses vertus avec la chaleur. Le choix d’une huile végétale dépend ainsi de leurs compositions en vitamines et acides gras essentiels. Si l’onagre est une anti-âge efficace, l’arnica possède des propriétés anti-inflammatoires et le calendula favorise la cicatrisation.

 

Pour son extraction, il existe 2 méthodes : mécanique et chimique. Dans le premier cas, elle est obtenue par pression à froid, c’est-à-dire suivant un mécanisme à basse température, afin de préserver les actifs naturels. Vierge, elle ne doit subir aucun traitement et doit être bio pour éviter les résidus de pesticides. C’est une huile pure sans additifs. Dans l’extraction chimique, le procédé consiste à presser les fruits et les graines, suivi d’ajout de solvants et de chauffage à température élevée.

 

L’huile végétale est destinée à tous les membres de la famille, notamment celle aux noyaux d’abricot ou d’amande douce. Les personnes qui ont la peau sensible ne doivent pas utiliser l’huile végétale d’amande douce. Avant d’utiliser cette huile, l’idéal serait de le tester dans le pli du coude. Notez aussi que toutes les huiles végétales ne sont pas dédiées à la consommation.

 

Quelles huiles végétales pour diluer les huiles essentielles ?

En aromathérapie ou pour composer un produit cosmétique, il est important de choisir l’huile végétale appropriée. Les huiles d’argan, de jojoba, d’arnica et d’amande douce constituent 4 exemples d’huiles végétales recommandées pour diluer les huiles essentielles.

  • L’huile d’argan

L’huile d’argan est reconnue pour ses propriétés

  1. nourrissantes,
  2. assouplissantes,
  3. raffermissantes
  4. antioxydantes.

Base de dilution des huiles essentielles, elle lutte contre les desquamations en versant quelques gouttes en massage sur les parties sèches. L’arganier est un arbre millénaire du Maroc dont l’huile végétale est tirée des graines, par pression à froid. Appelée aussi Argania Spinoza, elle est utilisée dans les cosmétiques et les traitements thérapeutiques. Elle soigne les ongles abîmés, les cheveux ternes et les peaux sèches.

 

L’huile d’argan est un excellent traitement en nourrissant les cheveux secs et en les rendant souples et brillants.

 

Ajoutez de jolis reflets cuivrés à vos cheveux bruns en mélangeant cette essence d’argan avec l’huile essentielle de romarin à cinéole ou de lemon-grass. Riche en vitamine E, l’huile d’argan garantit aussi la protection cardio-vasculaire et équilibre le système.

 

huile vegetale

 

L’huile d’argan est antioxydante, car elle ralentit le dessèchement et les signes de vieillissement cutané. Elle renferme aussi de l’acide linoléique qui fait disparaître les rides en faisant retrouver la fermeté et le tonus de la peau. Afin d’augmenter son efficacité, ajoutez de l’huile essentielle de géranium rosat. L’huile d’argan protège, répare la peau et prévient aussi contre les vergetures chez les femmes enceintes. Sur la peau sèche, elle assouplit l’épiderme en pénétrant dans la peau et produit un effet nourrissant et hydratant.

 

Grâce à la présence d’oméga 3, 6 et 9 ainsi que le schotténol, la peau retrouve son élasticité. Cet actif mélangé avec les acides gras et les alcools triterpéniques sont anti-inflammatoires. Leurs bienfaits thérapeutiques permettent de lutter contre l’inflammation des peaux irritées et la protection dermatologique.

 

C’est l’huile végétale de référence qui convient parfaitement aux peaux sensibilisées. De ce fait, il contribue à la cicatrisation des brûlures, des gerçures et autres maladies dermiques. Pour tous problèmes de peau, l’huile d’argan combinée avec l’huile essentielle de tea tree permet la désinfection des plaies ainsi qu’une meilleure cicatrisation.

  • L’huile de jojoba

Comme l’huile d’argan, l’huile de jojoba est utilisée depuis des siècles. Venant de l’Amérique du Sud, le jojoba entre dans la composition des produits cosmétiques, car améliore leur stabilité. L’huile soigne la peau en participant à l’hydratation des peaux sèches et grasses, sans boucher les pores. Celle-ci maintient et régule aussi l’acidité de la peau pour que l’équilibre soit parfait.

 

Grâce à sa vertu assouplissante, elle améliore la souplesse de la peau en freinant la perte d’eau dans les cellules et en activant le métabolisme de l’élastine. Son filtre solaire constitue une barrière de protection efficace. L’huile de jojoba régule la production de sébum en fonction du type de peau. Elle revitalise les peaux sèches et améliore l’aspect des peaux grasses ou acnéiques. Dans ce dernier cas, elle est plus efficace combinée à l’huile essentielle de tea tree, d’eucalyptus citronné et de lavande fine.

 

L'huile de jojoba est aussi utilisée en traitement capillaire. Cette essence est parfaite pour les cheveux cassants, secs et gras, alliée à l’huile essentielle de pamplemousse et de cèdre de l’atlas. L’huile essentielle d’ylang-ylang ou de lavande fine complète aussi cette essence avec son pouvoir puissant qui soigne les cheveux secs. L’huile de jojoba renforcée avec l’huile essentielle de géranium Rosat est le soin efficace contre le vieillissement cutané, en désinfectant, assouplissant et nettoyant l’épiderme.

 

huile essentielle de lavande

  • L’huile d’arnica

En Eurasie et en Amérique du Nord, on trouve plusieurs espèces d’arnica. Ses sommités fleuries sont utilisées pour extraire l’huile. Elle dispose de vertus multiples, à savoir antidouleur, anti-inflammatoire et cicatrisante. Ses propriétés sont optimisées si on la mélange avec l’huile essentielle de gaulthérie, d’eucalyptus citronné, de calendula ou de millepertuis.

 

Elle est surtout préconisée aux sportifs afin d’apaiser leurs muscles, avec un massage, après des efforts intenses ou pour leur préparation avant une activité. Combinée avec l’huile essentielle de lavande vraie, celle-ci convient aussi pour les enfants, car elle soigne les bobos au quotidien, les contusions, les bleus, les bosses et les coups. En effet, l’huile d’arnica apaise les douleurs, entorses et douleurs dorsales et empêche l’apparition d’ecchymoses grâce aux caroténoïdes.

 

Appliquez l’huile d’arnica sur la zone irritée. Répétez l’action jusqu’à 6 fois par jour durant 2 jours. L’huile d’arnica ne doit pas être appliquée sur une plaie ouverte.

 

L’huile d’arnica est enrichie en oméga 6, lui attribuant des propriétés antioxydantes qui protègent la peau d’un vieillissement prématuré. Toujours en cosmétique, elle lutte également contre les irritations et les rougeurs. Par ailleurs, si vous avez le teint terne, celle-ci illuminera votre mine, car elle stimule la circulation du sang mélangée avec de l’huile essentielle de cyprès.

  • L’huile d’amande douce

Depuis bien longtemps, l’huile d’amande douce est utilisée pour soigner la peau fragile des bébés et des futures mamans. Elle possède à la fois des propriétés cosmétiques et thérapeutiques. Pour les femmes enceintes, additionnez-la avec de l’huile essentielle de ciste ladanifère ou d’hélichryse italienne. En effet, elle apaise en adoucissant la peau irritée ou celle présentant des gerçures, des crevasses ou des démangeaisons.

 

Pour les bébés, cette huile sert à la fois de laxatif et de soin de la peau sèche. Pour optimiser l’enlèvement de croûtes de lait, mélangez-la avec l’huile essentielle de lavande fine et de tea tree.

 

Son action anti-inflammatoire en fait un remède efficace contre l’inflammation des peaux irritées et la protection de la peau. Grâce à ses radicaux libres, ses puissants oxydants, le squalène et la vitamine E, elle donne du tonus à la peau, rend sa souplesse, la protège des agressions extérieures et régule le système immunitaire. Idéale pour la peau sensible, celle-ci contribue également à la cicatrisation des peaux brûlées et soigne les gerçures.

 

L'huile d’amande douce favorise le transit intestinal en cas de constipation, en plus de l’huile essentielle de gingembre.

 

Combinée avec l’huile essentielle de camomille romaine ou de lavande vraie, l’huile d’amande douce traite différentes lésions de la peau, dont l’eczéma et le psoriasis. Celle-ci participe aussi à la lutte contre le vieillissement cutané. Dans ce cas, l’idéal serait de la mélanger avec l’huile essentielle de géranium rosat. Multi-usage, l’huile d’amande douce contribue aux soins capillaires. Pour ce faire, elle hydrate le cuir chevelu alliée avec l’huile essentielle de lavande fine.

 

 

Quelle huile végétale en cosmétique ?

L’huile végétale est l’incontournable ingrédient des produits cosmétiques. Ces composants comme les acides gras et les vitamines (A, D et E) nourrissent en profondeur et hydratent de manière efficace la peau. Elle contribue à l’éclat du teint. Celle-ci peut aussi être utilisée seule. Les huiles végétales bio constituent des soins pour les cheveux, la peau, le corps et le visage.

 

Elles protègent, assouplissent et nourrissent la peau. Elles calment les irritations et réparent également les crevasses. Celles-ci luttent contre la déshydratation, car elles créent un film lipidique sur la peau, la protégeant ainsi. L’huile végétale est favorable pour régénérer et retarder le vieillissement cutané. Utilisée pure, l’huile végétale pénètre dans la peau après nettoyage et sur une peau sèche.

 

L’huile végétale convient aussi bien pour le soin de la peau chez l’homme que chez la femme. Elle est très plébiscitée en soins de massage. Son utilisation ne présente pas beaucoup de contre-indications. Seules les personnes qui sont allergiques à l’huile de fruits à coques, amandes ou noisettes ne doivent pas l’utiliser pure. De même, l’huile végétale de neem est déconseillée chez les femmes enceintes.

  • Quelle est la meilleure huile pour le visage ? 

L’huile visage idéale est l’extrait végétal bio. C’est le soin le plus approprié pour la peau de visage irritée, grasse ou sèche. En effet, le visage est régulièrement exposé à différentes agressions : pollution, soleil, vent, etc. Pour une peau sèche, il serait préférable d’opter pour l’huile végétale nourrissante comme l’huile de bourrache, d’amande douce, de germe de blé, d’argan et l’huile végétale d’avocat.

 

Elle régénère et protège les peaux sèches. L’huile végétale de framboise, de cranberry, d’inca-inchi ou de cameline est recommandée pour les peaux irritées, car riche en acides gras et oméga 3 qui apaisent et calment les inflammations.

 

Si la peau a tendance à être grasse, l’huile végétale de noisette, de dattier de désert ou de jojoba convient parfaitement. Pour les personnes qui ont des comédons ou des acnés, l’huile végétale de nigelle, de dattier du désert ou de jojoba est adaptée. En effet, elle forme un film qui amenuise l’excès de sébum et la formation des points noirs. L’huile végétale est bénéfique contre le vieillissement cutané. L’huile végétale de cerise ou de cranberry est enrichie en acides gras essentiels et en antioxydants. Les essences de bourrache et d’onagre sont aussi efficaces pour les peaux matures. Par ailleurs, l’huile de rose musquée régénère la peau abîmée par le soleil et le tabac.

 

huile vegetale pour le visage

  • Quelle est la meilleure huile pour hydrater la peau ?

Une peau peut être sèche ou déshydratée. Elle est qualifiée de sèche à défaut d’acide gras rendant la peau squameuse, rugueuse et qui démange, pouvant engendrer l’eczéma. Par contre, une peau déshydratée tiraille et pèle. Il existe plusieurs huiles végétales pour y remédier. L’huile de bourrache est formulée avec des oméga 6 qui assouplit la peau et lutte contre l’inflammation en cas de psoriasis et d’eczéma.

 

L’huile de pépin de figue de Barbarie ou d’argan est conseillée pour le soin de la peau du visage. En effet, elle fait disparaître les rides et hydrate le contour des yeux, des lèvres et le visage. Quant à l’huile de coco, elle est indispensable pour la routine beauté, gommage ou démaquillage. Enfin, l’huile d’avocat est à la fois nourrissante, régénérante et restructurante. Elle contribue à la souplesse de la peau.

  • Quelle est la meilleure huile végétale pour peau mature ?

Avec l’âge, la peau perd son élasticité, sa fermeté et sa souplesse. Elle devient fine et terne, présentant des ridules et des rides. Les changements hormonaux modifient aussi la texture de la peau avec les tracas du quotidien, favorisant la sécheresse cutanée. Pour y remédier, l’huile bio d’argan est efficace, car elle dispose d’actions raffermissante et assouplissante qui garantissent la souplesse de la peau.

 

L’huile de bourrache est aussi conseillée lors de la ménopause. Riche en oméga 6 et disposant des propriétés assouplissantes, elle répare et régénère. De même, l’huile d’onagre constitue un excellent soin anti-âge, car elle contient des acides gras essentiels et de la vitamine E. L’huile de rose musquée soigne les peaux brunes, tannées et ridées par le soleil ainsi que le tabac. Le mélange huile de tomate avec bourrache et du cranberry redonne bonne mine.

 

huile vegetale pour le visage

  • Quelle est la meilleure huile contre les rides ?

Avec le temps, les rides d’expression apparaissent et deviennent plus nombreuses et plus marquées. C’est le signe de vieillissement, car le collagène et l’élastine diminuent, rendant la peau moins souple et moins ferme. Pour atténuer les rides, l’huile d’argan fait ses preuves. Elle protège, tonifie et revitalise, en assurant une barrière au vieillissement cutané de la peau.

 

L’huile de rose musquée du Chili contribue à la souplesse de la peau et régénère les cellules. Elle prévient les rides et améliore la synthèse de collagène. Pour ce qui est de l’huile d’onagre, c’est l’anti-âge efficace qui régule, revitalise et restructure l’hydratation. Par conséquent, elle ralentit le vieillissement cutané et combat les rides.

 

L’huile de bourrache limite le vieillissement de la peau, lutte contre sa sécheresse et la perte d’élasticité.

  • Quelle est la meilleure huile pour les cheveux ?

Les cheveux nécessitent un soin régulier pour les maintenir en bonne santé et préserver leur brillance. L’huile végétale à base de produits naturels est un traitement idéal pour ne pas les agresser. Depuis longtemps, l’huile coco est l’huile pour cheveux par excellence. Riche en vitamine K ainsi qu’en fer, elle donne du volume et de l’éclat. C’est le soin approprié pour les cheveux abîmés et secs, à utiliser comme masque une fois par semaine.

 

L’huile d’olive est une solution pour soigner les cheveux fourchus et secs, car elle restitue leur vitalité. Elle lutte contre le vieillissement cellulaire et protège des produits chimiques. Antibactérienne, elle élimine les pellicules et le sébum.

 

En plus de nourrir les cheveux, l’huile d’argan les répare et les rend doux. L’huile d’amande douce prévient le dessèchement des cheveux et préserve la couche protectrice de la fibre capillaire. En conséquence, la crinière devient souple et douce.

 

huile vegetale pour cheveux

  • Quelle est la meilleure huile pour le corps ?

Soigner son corps est indispensable pour que la peau soit hydratée et qu’elle soit toujours douce. L’huile végétale bio est le soin le plus efficace pour prévenir les vergetures, retrouver des jambes légères, lutter contre la cellulite et satiner la peau. L’huile végétale de coco est l’huile parfaite pour le corps.

 

Elle combat la déshydratation de la peau tout en la nourrissant. Elle soulage les peaux échauffées et protège la peau. Quant à l’huile végétale d’avocat, elle redonne de la souplesse et traite les peaux squameuses et sèches.

 

En cas de tiraillements et d’inconforts, elle hydrate et réconforte les peaux abîmées. Celle-ci donne de la brillance, revigore et embellit la peau sèche et terne.

 

Comment appliquer de l’huile végétale sur le visage ?

L’application de l’huile végétale ne nécessite pas un grand savoir-faire. Pour cela, versez 2 à 3 gouttes sur le bout des doigts, puis sur le visage. Effectuez des massages circulaires et des tapotements légers. Pour vous démaquiller, commencez par le teint, les lèvres et enfin les yeux. Puis, passez une serviette d’eau tiède sur le visage. L’essentiel est de respecter les mouvements de lissage, du centre vers le contour du visage. Ceci afin d’assouplir la peau.

 

Quelles huiles végétales pour l’alimentation ?

Les huiles végétales constituent des indispensables dans la cuisine. Elles sont utilisées pour la friture, la cuisson ou l’assaisonnement. Pour la cuisson, l’huile d’olive est la plus équilibrée et tient mieux.

 

L’huile de tournesol est la plus prisée, car riche en oméga 6 et a un goût moins prononcé. L’huile de lin est aussi en lice, enrichie en oméga 3. Pour l’assaisonnement, l’huile de colza se tient au premier rang, car riche et équilibrée. Elle est parfaite pour les crudités et les salades, suivie de l’huile de noisette, d’olive et de noix. Pour leur utilisation, la dose de 2 cuillères à soupe est recommandée pour les salades contre 3 en cuisson.

 

huile olive

  • L’huile de chanvre

Utilisée crue, l’huile de chanvre est formulée en oméga 3 et oméga 6. Elle fait baisser le cholestérol et lutte contre les maladies cardiovasculaires en rendant fluide le sang. Elle protège également de la dépression et régule le stress.

 

Comme celle-ci favorise le développement et le fonctionnement du système nerveux, du cerveau et de la rétine, elle est conseillée pour les femmes enceintes et qui allaitent.

  • L’huile de lin

Comme l’huile de chanvre, l’huile de lin se consomme crue, pour l’assaisonnement des salades et des crudités. En effet, elle apporte un goût de noisette pour les plats de caviar d’aubergine ou de tartare de poisson.

 

Celle-ci est excellente pour les personnes qui ont un problème d’anorexie, de surpoids, de cholestérol ou de diabète. Il en est de même si une personne souffre de lésions cutanées ou de maladie cardiovasculaire.

  • L’huile de colza

Comme les oméga 3 sont rares dans l’alimentation, l’huile de colza les complète. Elle contribue au bon fonctionnement du système nerveux et du cerveau. Son principe actif, l’oméga 9, permet également de combattre le cholestérol. Par ailleurs, la vitamine E antioxydante lutte contre le vieillissement des cellules.

 

Cette huile peut être utilisée aussi bien pour la cuisson que pour l’assaisonnement.

  • L’huile d’olive

Très adulée dans la cuisine, l’huile d’olive contient du bon gras, donc bon pour les artères et le cœur. L’adopter permet d’avoir une alimentation saine.

 

En effet, cette huile de table prévient plusieurs maladies entre autres les cancers (tube digestif supérieur, voies respiratoires et sein). Elle protège également de la démence, des accidents cardio-vasculaires et des maladies cardiaques.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles :

Quelles sont les 10 huiles indispensables à avoir en coffret ?
Comment utiliser l’huile essentielle de lavande ?

Comment utiliser l’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) ?

Comment utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée ?

Comment utiliser l’huile essentielle de Ravintsara ?

Comment utiliser l’huile essentielle de citron ?

Comment choisir l’huile végétale en fonction de l’indication ?

Comment utiliser un comprimé neutre pour les huiles essentielles ?

Comment choisir son diffuseur d'huiles essentielles ?

Comment soigner le rhume avec des huiles essentielles ?

Quelles huiles essentielles choisir contre le mal de gorge ?

Comment traiter la gastro-entérite avec des huiles essentielles ?

Comment bien dormir avec des huiles essentielles ?

Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires ?

Doit-on choisir des huiles essentielles BIO ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.