» » » Comment utiliser l'huile essentielle de romarin ?

Comment utiliser l'huile essentielle de romarin ?

Du fait de sa fragrance fraîche et vivifiante, le romarin est très plébiscité dans l’univers culinaire. Il possède également d’exceptionnelles vertus pour la santé, un fait que l’aromathérapie ne s’est pas privée de mettre en avant. En outre, l’huile essentielle de romarin demeure une référence en tant qu’huile essentielle pour la toux, maux d’hiver, problèmes digestifs, douleurs articulaires, beauté et cheveux.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

 

Qu’est-ce que l’huile essentielle de romarin ?

L’huile essentielle romarin est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des sommités fleuries du romarin. Quasiment incolore, elle a hérité des senteurs aromatiques, puissantes, camphrées et riches de la plante. C’est une huile stimulante et tonifiante. Elle est principalement connue pour ses effets thérapeutiques sur la circulation sanguine, l’appareil digestif et respiratoire. Ses propriétés sont départagées suivant ses trois déclinaisons (différenciées par leur principal composé) :

 

Huile essentielle de romarin à cinéole : elle est connue pour être une huile essentielle toux, car est expectorante et mucolytique. Elle lutte efficacement contre les affections ORL et respiratoires comme le rhume, la bronchite, l’otite, etc.

 

Huile essentielle de romarin à verbénone : elle permet principalement de traiter les problèmes digestifs et hépatiques.

 

Huile essentielle de romarin à camphre : cette variante est préconisée pour les troubles neuromusculaires et les fatigues musculaires. Elle aide à renforcer les capacités intellectuelles.

 

Caractéristiques techniques

Informations sur la plante :

Nom commun : romarin,
Nom botanique : Rosmarinus Officinalis L. (cineoliferum),
Famille : lamiacées,


Origine : France, Maroc, Tunisie, Afrique, Corse.

Informations sur l’huile essentielle :

Mode d’extraction : distillation à la vapeur,
Partie de la plante distillée : sommités fleuries,
Couleur : claire.

 

Composants  :

39 à 57 % de 1,8 cinéole,
7 à 15 % de camphre,
15 à 20 % d’alpha et de béta-pinène,
Autres composants : monoterpénols, sesqui-terpènes.

 

  • Propriétés de l’huile essentielle de romarin

L’huile essentielle romarin possède plusieurs vertus dont :

 

Propriétés respiratoires : C’est un expectorant et un mucolytique. Elle est capable de désencombrer les voies respiratoires et de soulager plusieurs affections ORL. C’est aussi un anti-infectieux, anti-inflammatoire et anti-catarrhal. Cette huile est disposée à dynamiser la respiration. Elle possède aussi d’autres propriétés, à savoir anti-spasmolytiques, décongestionnantes, antitussives, bronchodilatatrices et antimicrobiennes.

 

Propriétés génériques : L’huile essentielle de romarin est à la fois un bactéricide, fongicide et antiseptique. De plus, elle permet d’apaiser divers maux, car c’est un excellent antalgique.

 

Propriétés vasculaires : Cette huile essentielle bénéficie de propriétés cardiotoniques. Elle est apte à tonifier la circulation sanguine au niveau des veines et des artères. Elle augmente la pression artérielle ainsi que le rythme cardiaque.

 

Propriétés neuromusculaires : Cette huile soulage bon nombre d’atteintes articulaires et musculaires. Anti-inflammatoire et anti-nociceptive, elle apaise les douleurs rhumatismales et musculaires. Elle peut amenuiser la fatigue musculaire et renforcer l’endurance. Par ailleurs, elle aide aussi à réveiller le sens et améliore l’humeur.

 

Propriétés digestives : Ce produit d’aromathérapie est connu pour son effet apaisant et régulateur sur le transit digestif. Pour cela, il use de ses vertus antispasmodiques, carminatives et cholagogues (régulation de la bile et du suc pancréatique).

 

Propriétés beauté : L’huile essentielle romarin est une formule d’aromathérapie rajeunissante et revitalisante. Elle possède notamment des vertus antirides. Elle est aussi apte à revitaliser les cheveux et la peau. C’est un antipelliculaire efficace. Elle aide à la repousse des cheveux.

 

Quelles sont les principales indications de l’huile essentielle de romarin ?

L’huile essentielle romarin offre un large spectre d’utilisation. Elle est notamment indiquée en cas de :

  • Troubles neuromusculaires : céphalée, fatigue chronique, cystite, asthénie, sclérose en plaques,
  • Problèmes cardiovasculaires et circulatoires : varice, trouble de la circulation sanguine périphérique,
  • Problèmes hormonaux : aménorrhée,
  • Problèmes du système digestif : troubles carminatifs (flatulences, distensions abdominales), troubles digestifs (dyspepsie), entérocolite, trouble hépatique, trouble gastro-intestinal,
  • Troubles respiratoires : rhume, nez qui coule, rhinite, congestion des poumons, catarrhe bronchique, grippe, sinusite, maux de gorge, refroidissement pulmonaire,
  • Soucis cutanés : candidose,
  • Problèmes musculaires et articulaires : arthrite, rhumatisme, crampe,
  • Problèmes capillaires : alopécie, pellicules

huile essentielle de romarin

 

Comment utiliser l’huile essentielle de romarin ?

En aromathérapie, l’huile essentielle romarin s’utilise de diverses manières suivant le problème à traiter :

 

Troubles digestifs : Mélangez et consommez 1 goutte de cette huile avec un comprimé neutre, un 1/2 carré de sucre, une cuillère à café de miel ou de l’huile végétale (2 fois par jour durant 2 semaines). Sinon, infusez 2 ou 3 gouttes dans de l’eau bouillante durant 10 minutes, puis buvez-en 2 à 3 tasses par jour.

 

Douleurs musculaires et rhumatismales : Appliquez un macérât huileux d’huile essentielle de romarin, dilué de 5 à 10 % dans de l’huile végétale d’arnica ou de Millepertuis (1 à 3 fois par jour). Vous pouvez également mélanger 2 % de cette huile dans de l’alcool et utilisez le mélange en friction. En cas de crampes douloureuses, utilisez en massage 2 gouttes mélangées à une cuillère à café d’huile végétale.

 

Pour un effet tonifiant : Mélangez 20 gouttes d’huile essentielle romarin à cinéole dans un bain ou avec une noisette de gel douche, puis utilisez le mélange durant 10 à 20 minutes (eau d’une température de 34 à 37 °C pour un trouble circulatoire et de 35 à 37 °C pour les autres affections).

 

Fatigue : En cas de fatigue mentale, inhalez un mouchoir ou un stick olfactif imbibé de quelques gouttes d’huile essentielle de romarin en synergie avec d’autres huiles essentielles. S’il s’agit d’une fatigue physique, préparez un bain aromatisé avec 4 gouttes de cette huile essentielle diluées dans 20 ml d’huile végétale.

 

Pour renforcer le physique : Imprégnez quelques gouttes d’un mélange d'huile essentielle de romarin avec d’autres huiles essentielles (proportions variables) dans un mouchoir ou un stick olfactif et inhalez pour au moins 1 minute avant l’effort (3 fois par jour avec la dernière prise vers 17 h).

 

indications d'huile essentielle de romarin

 

Troubles cardiovasculaires et circulatoires : Dans le cas de circulation sanguine périphérique, utilisez des compresses chaudes humectées d’une solution de 10 % d’HE de romarin diluée dans de l’huile végétale. En cas de troubles de la circulation, aromatisez votre bain avec 10 gouttes diluées dans du savon liquide ou du gel douche.

 

Troubles de la sphère ORL : En cas de sinusite et de rhinite, mélangez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de romarin dans un comprimé neutre, 1/2 carré de sucre, une cuillère à café de miel ou de l’huile végétale (3 fois par jour).

 

Si vous avez un mal de gorge, faites une synergie de plusieurs huiles essentielles (huile essentielle de romarin à cinéole, huile essentielle de thym à thujanol, huile essentielle de lavande officinale et huile essentielle de camomille noble) à proportion égale et diluée à 20 % dans une huile végétale, mélangez 4 gouttes de ce mix dans du miel. Laissez-le fondre dans la bouche et répétez le traitement 3 à 4 fois par jour. Si vous avez une toux ou une inflammation de la sphère ORL, buvez une infusion de 150 ml d’eau bouillante avec 3 à 4 gouttes de cette huile.

 

Vous pouvez inhaler un mélange de 2 à 3 gouttes dans un bol d’eau chaude pour traiter une affection pulmonaire et une sinusite.

 

Autres usages : En cas de maux de tête, appliquez sur la tête une compresse chaude imbibée de quelques gouttes d’huile essentielle de romarin mélangées à de l’huile végétale.

 

Pour stimuler l’activité du foie, avalez un bout de sucre ou une cuillère de miel mélangé à 2 gouttes de cette huile essentielle. Faites-en un traitement saisonnier de 3 semaines.

 

En soin anti-pelliculaire, il suffit d’en appliquer sur les cheveux 5 gouttes dans 20 ml d’huile végétale une heure avant le lavage au shampoing. Vous pouvez aussi mélanger 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à votre shampoing.

 

Pour revitaliser la peau, mélangez 1 à 2 gouttes dans votre crème de jour.

 

Possible synergie avec les huiles essentielles suivantes : lavande, basilic tropical, huile essentielle de pamplemousse, poivre, pépins de raisin, huile essentielle de laurier noble, gaulthérie couchée, huile essentielle de ravintsara, niaouli, huile essentielle de menthe poivrée, bois de rose, huile essentielle de lemongrass, virginie, cyprès, eucalyptus radié, genévrier, sauge sclarée et pin sylvestre.

 

huile essentielle

 

Quelles sont les précautions d’emploi et contre-indications de l’huile essentielle de romarin ?

L’huile essentielle romarin doit idéalement être diluée en cas d’application cutanée afin d’éviter d’éventuelles irritations ou dermatites. Idem en cas de prise orale, car elle est dermocaustique. Cette huile est hyperglycémiante. Faites attention si vous prenez cette huile essentielle parallèlement avec des médicaments à faible marge thérapeutique, des diurétiques et des anticoagulants.

 

Puisqu’elle contient du camphre et de l’eucalyptol, elle se prend avec précaution chez les personnes vulnérables (diabétiques, hypo et hypertensifs). Sa variante à camphre est contre-indiquée chez les enfants, les femmes enceintes et les épileptiques. Sa variante à verbénone ne convient pas aux personnes souffrant d’hypersensibilité hépatique.

 

L’inhalation et l’instillation de cette huile sont interdites chez les enfants de moins de 12 ans. L’usage en inhalation est aussi déconseillé chez les asthmatiques et les personnes sujettes à un dessèchement de la cornée.

 

L’huile essentielle romarin est contre-indiquée chez la femme enceinte (surtout durant le premier trimestre de grossesse), chez les bébés et chez les enfants de moins de 6 ans. Chez la femme allaitante, il est préconisé de demander conseil à un médecin.

 

Après usage, veillez toujours à laver vos mains. Tenez vos flacons hors de la portée et de la vue des enfants. En utilisation thérapeutique, vous devez requérir l’avis d’un médecin.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles : 

Comment lutter contre la toux sèche avec des huiles essentielles ?

Comment utiliser l'huile essentielle de romarin ?

Comment lutter contre la toux grasse avec des huiles essentielles ?

Comment utiliser l’huile essentielle de bois de rose ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.