» » » Comment soigner un bouton de fièvre avec les huiles essentielles ?

Comment soigner un bouton de fièvre avec les huiles essentielles ?

À la fois dérangeant au niveau du visage et assez douloureuse pour gêner le quotidien, le bouton de fièvre est une maladie contagieuse qui touche un bon nombre de personnes en France et à travers le monde.

 

Connu également sous le nom d’herpès labial, le bouton de fièvre se transmet très vite via une personne infectée par son virus. Il est généralement caractérisé par des symptômes facilement repérables comme des sensations de picotements sur le visage. La partie concernée commence ensuite à émettre des sensations de brûlure qui vont à la fin devenir de mauvaises petites croûtes aux alentours des lèvres, du nez ou du menton. Certes, les gestes d’hygiènes quotidiens peuvent écarter cette maladie s’ils sont suivis à la lettre.

 

Cependant, le risque est toujours à considérer surtout s’il y a déjà cas de contamination parmi les voisins ou habitants environnants. Quoi qu’il en soit, le bouton de fièvre n’est pas pour autant une fatalité, car il existe désormais des remèdes efficaces venant des professionnels de la santé ou provenant des études scientifiques qui œuvrent dans l’univers de l’aromathérapie, comme l'huile essentielle de tea tree. Concernant cette dernière, les huiles essentielles sont la solution naturelle aux boutons de fièvre avec leurs propriétés antivirales et anti-infectieuses.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

Comment soigner un bouton de fièvre avec les huiles essentielles ?

Que cela soit la femme ou l’homme, l’apparition d’un bouton de fièvre est toujours une situation quelque peu embarrassante dans la vie de tous les jours. Sans mentionner que cette éruption cutanée se manifestent par des sensations de brûlures et démangeaisons qui ne rendent pas les choses faciles pour ceux ou celles qui sont atteints. Il est vrai que l’avis d’un médecin est une alternative pour traiter ce genre de malaise à la fois douloureux et inesthétique. Toutefois, l’avancée de la science a permis aux spécialistes de trouver des remèdes naturels qui ont prouvé leurs valeurs dans les soins et traitements de plusieurs maladies connues. Telles sont, par exemple, le cas des fameuses huiles essentielles issues des plantes.

 

Avec ces essences, il est tout à fait possible de prévenir et de traiter les boutons de fièvre. Parmi les plus connues de ces formules se démarque l’huile essentielle de tea tree qui possède toute une panoplie de propriétés utiles au quotidien. Elle est assez connue dans le domaine pour son efficience dans la lutte contre les problèmes liés à l’épiderme (mycoses, acné, boutons, infections cutanées, psoriasis, zona, verrues, dartres ou coupures, mais également l’herpès ou les boutons de fièvre).

 

D’ailleurs, il n’y a pas que l’arbre à thé qui est l’huile essentielle conseillée pour traiter le bouton de fièvre. Seules ou associées avec d’autres produits, d’autres huiles essentielles sont parfaitement aptes à soigner ce genre de symptôme, ne citant que l’huile essentielle de ravinstara, l'huile essentielle de niaouli, l'huile essentielle de camomille, l'huile essentielle de lavande aspic et aussi l’huile essentielle de menthe poivrée.

 

bouton de fièvre sur le visage

 

Qu’est-ce qu’un bouton de fièvre ? Causes et symptômes

Le bouton de fièvre est une infection virale qui apparaît sur la peau du visage, surtout au niveau des lèvres, du nez ou du menton. Il est causé par le virus de l’herpès simplex (HSV1) qui est contagieux et provoque une lésion assez palpable et douloureuse. Cette maladie se transmet facilement par la salive, à travers un contact direct ou un baiser.

 

En cas de crise, la contagion de bouton de fièvre peut s’avérer à son summum, mais peut aussi ne se présenter sous aucun signe avant de se montrer quelque temps après et continuer à être transmissible. Il est cependant utile de se rassurer que même porteur du virus, on n’est pas pour autant exposé au bouton de fièvre.

 

En effet, près de 80 % des enfants de moins de 5 ans et presque la totalité de la population disposent d’anticorps anti-herpès (HPV1). En d’autres termes, un bon nombre d’individus sont déjà infectés par le virus qui est généralement caché dans les ganglions, mais qui ne montrent pas de crise dans la plupart des cas. Toutefois, un sujet qui ne fait pas attention et qui touche son bouton de fièvre tout en effectuant d’autres gestes sur son visage peut vraiment s’exposer à un risque d’autocontamination.

 

Quelles sont les meilleures huiles essentielles contre les boutons de fièvre ?

Dans le monde de l’aromathérapie, la plupart des problèmes qui concernent la peau peuvent être traités par les huiles essentielles, incluant les boutons de fièvre. Ces essences peuvent à la fois prévenir les symptômes et en cas d’infection, elles peuvent traiter efficacement la maladie. Néanmoins, il est toujours indispensable de respecter les mesures d’hygiène qui permettent aux boutons de fièvre de ne pas se transmettre sur les autres parties du visage ou sur d’autres personnes.

 

Outre l’arbre à thé, l’éruption de l’herpès peut être soignée avec un certain nombre d’essences qui ont chacune leurs particularités et leurs vertus dont l’efficacité n’est plus à présenter.

  • L’huile essentielle de ravinstara

Polyvalente et assez souple, l’huile essentielle de ravinstara fait partie des substituts de traitement naturel les plus conseillés à l’heure actuelle. Elle est utile dans un bon nombre de situations et est parfaitement adaptée pour toute la famille, à l’exception des femmes enceintes de moins de 12 semaines de grossesse.

 

L’huile essentielle de ravinstara est indiquée lors des infections qui touchent la sphère ORL, rhume, otite, sinusite et bien d’autres encore. Ses actions antivirales et ses effets stimulants qui agissent directement sur le système immunitaire font de cette huile un remède puissant contre le bouton de fièvre, mais également contre tout un tas de malaises.

 

Grâce à sa forte concentration en 1,8 cinéole, alpha-terpinéol et alcools monoterpéniques, l’huile essentielle de ravintsara dispose de plusieurs propriétés bénéfiques intéressantes, ne citant que c’est un antiviral avéré, immunostimulant, expectorant, antibactérien, anti-inflammatoire, antifongique, spasmolytique, antalgique et décontractant musculaire.

 

huile essentielle contre les boutons de fievre

  • L’huile essentielle de niaouli

Avec ses composants puissants comme le 1,8 — cinéole (45-65 %) et l’alpha terpinéol, un alcool monoterpénique, l’huile essentielle de niaouli figure dans la liste des produits à privilégier dans la trousse à pharmacie.

 

Elle est célèbre pour son efficacité à lutter contre les virus classés sous le nom des « enveloppés » comme le virus VHS-1, un des facteurs de l’herpès labial. C’est grâce à cette association de formule 1,8 — cinéole et d’alcool que l’huile essentielle de niaouli arrive à empêcher le développement et la propagation des virus du bouton de fièvre dans l’organisme.

 

Tout comme le ravintsara, le niaouli dispose d’un bon nombre de propriétés qui sont un allié précieux afin de soigner, entre autres, les bactéries de streptocoques, pneumocoques ou entérocoques. L’huile essentielle de niaouli est également un antiviral, un antifongique, un anti-inflammatoire, un antiparasitaire et un expectorant avéré.

  • L’huile essentielle de camomille

De toutes les huiles essentielles déjà citées, l’essence de camomille romaine est assez particulière pour son genre. En effet, l’huile essentielle de camomille romaine se caractérise par sa douceur. De ce fait, c’est pratiquement la seule essence qui convient aux nourrissons et aux femmes enceintes. Outre son effet bénéfique pour éloigner et apaiser le bouton de fièvre, elle dispose d’une certaine propriété calmante qui favorise l’endormissement et apaise les angoisses.

 

Extraite à partir des sommités fleuries de la camomille romaine, son huile essentielle est riche en esters monotrépéniques qui lui confèrent d’autres propriétés comme antispasmodique, anti-inflammatoire, antibactérienne et antalgique.

 

huile essentielle

  • L’huile essentielle de lavande aspic

Célèbre depuis longtemps pour ses vertus calmantes, l’huile essentielle de lavande aspic est souvent recommandée pour apaiser les coups de soleil, les piqûres d’insectes et les problèmes liés à la peau. Utilisée à bon escient, elle s’avère être un remède efficace pour traiter la plupart des maladies épidermiques comme les mycoses et les herpès.

 

Outre son effet calmant, l’huile essentielle de lavande aspic est également cicatrisante, anti-infectieuse, anticatharrhale, expectorante, antalgique, anti-inflammatoire, tonique et stimulante immunitaire.

  • L’huile essentielle de menthe poivrée

Fidèle à ses propriétés, l’huile essentielle de menthe poivrée est très sollicitée pour ses vertus extraordinaires qui apportent le bien-être et la santé dans le quotidien. Elle est même le remède par excellence lors des maladies plus ou moins sévères ou plus sérieuses.

 

Ainsi, mise à part son efficacité pour lutter contre les boutons de fièvre, l’huile essentielle de menthe poivrée est prescrite par les professionnels en cas de nausées, de gastro-entérite et lors de la majorité des problèmes de digestion.

 

En usage externe, elle procure une sensation de fraîcheur sur les zones infectées présentant des douleurs aiguës. En même temps antibactérienne, antalgique, tonique, stimulante, antivirale, antifongique et antiparasitaire, l’huile essentielle de menthe poivrée est le compagnon idéal à disposer en permanence chez soi.

 

huile essentielle

 

Comment prévenir les boutons de fièvre ?

Certes, les traitements pharmaceutiques comme les crèmes à base d’aciclovir sont les plus souvent conseillés par les personnels de la santé pour traiter les symptômes externes causés par les virus, à l’instar du bouton de fièvre. Il est toutefois crucial de demander l’avis d’un médecin avant de se décider sur le traitement à opter.

 

Néanmoins, le mieux est de prévenir le cas et d’éviter si possible les circonstances qui peuvent engendrer l’apparition du HSV1, ne citant que l’exposition prolongée au soleil ou le contact rapproché avec des personnes infectées. Par ailleurs, il est plus prudent d’emporter des huiles essentielles avec soi, surtout lors des déplacements, afin de disposer d’un remède à portée de main quand les éventuels signes d’infections commencent à se manifester.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles : 

Quels sont les dangers sur l’utilisation de l’huile essentielle de tea tree ?

Comment soigner les otites avec des huiles essentielles ?

Comment soigner un aphte avec des huiles essentielles ?

Comment soigner les verrues avec des huiles essentielles ?

Comment soigner une mycose des pieds avec des huiles essentielles ?

Comment soigner la sinusite avec des huiles essentielles ?

Comment soigner un bouton de fièvre avec les huiles essentielles ?

Comment soigner un bouton avec des huiles essentielles ?

Comment soigner une infection urinaire avec des huiles essentielles ?

 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.