» » » Comment soigner les verrues avec des huiles essentielles ?

Comment soigner les verrues avec des huiles essentielles ?

Lorsqu’elles sont installées, les verrues se montrent parfois persistantes et résistantes. Pour certaines formes, il est presque impossible de les éliminer. Justement, l’huile essentielle possède toutes les qualités pour chasser et détruire les virus, responsables de ces affections (exemple : l'huile essentielle de tea tree). Avec ce guide, vous allez découvrir tout le secret de cette lotion.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

Qu’est-ce qu’une verrue ? Causes et symptômes

Les verrues sont de petites tumeurs cutanées qui attaquent la peau ou les muqueuses lorsque le système immunitaire est affaibli. Il s’agit d’une excroissance dure de couleur brune ou gris-jaune. Ses symptômes apparaissent souvent sur les mains, les pieds ou les doigts. Selon leurs caractéristiques et leur zone de localisation, les verrues existent en 6 formes différentes. Bosselée, la forme vulgaire apparaît surtout sur les mains et les doigts. De petite taille et lisses, les verrues planes s’implantent sur le visage, les jambes et le dos de la main. Comme son nom l’indique, la forme plantaire pousse sur la plante du pied. Quant à la forme périunguéale et sous-unguéale, elle tapisse le pourtour de l’ongle et sous les ongles. Les verrues filiformes s’intéressent sur les zones autour des yeux, du visage et du cou, tandis que les verrues génitales visent les organes génitaux.

 

En général, les verrues proviennent d’une source virale. Le premier responsable est le virus du papillome humain VPH. On compte pour cela, environ 70 souches distinctes de cet agent pathogène qui provoquent cette affection. En raison de son origine, cette dernière se révèle être contagieuse. Elle se transmet d’une personne à une autre par voie cutanée, sexuelle ou autres. Avec l’âge, le système immunitaire devient de plus en plus faible. C’est pourquoi les verrues s’avèrent être plus fréquentes et plus abondantes chez les personnes âgées.

 

verrue pied

 

Les verrues apparaissent sur la peau en fonction de leur catégorie. Dans la plupart des cas, elles donnent naissance à de petites bosses sur la peau. Elles s’agrandissent au fil du temps, mais pour certains cas, leur taille reste inchangée. Parmi les formes à risque, le cas d’un condylome génital provoque des symptômes plus dangereux.

 

Lorsqu’elles s’implantent sur la plante du pied, elles se développent sous l’épiderme, entraînant ainsi la formation d’une callosité sur la surface. C’est pour cela que la personne qui en souffre sent des douleurs intenses lorsqu’elle marche. Se développant autour ou à l’intérieur des organes génitaux, cette forme de verrue favorise l’apparition d’une petite excroissance plate. Elle attaque l’anus, le vagin, l’urètre ou le col utérin.

 

Bien qu’elles soient habituellement de nature bénigne, cette maladie peut malheureusement devenir cancéreuse. Pour cette dernière catégorie, elle s’avère être l’origine d’un cancer du col utérin, de la vulve, de l’anus ou du pénis. Dès la première apparition du symptôme, des tests s’imposent donc si l’on veut déterminer à temps la nature de chaque verrue. C’est bien connu, c’est toujours facile de soigner une affection lorsqu’elle est traitée dans le meilleur délai.

 

Quelles sont les meilleures huiles essentielles contre les verrues ?

Pour lutter contre les verrues, l’huile essentielle pourrait devenir votre allié le plus fidèle. Elle vous débarrasser de ces petites excroissances disgracieuses et gênantes qui tapissent vos pieds ou vos mains. Parmi les variantes qui pourraient soigner cette forme d’affection, les huiles essentielles de tea tree, de clou de girofle et de citron sont les plus efficaces.

  • L’huile essentielle de tea tree

Dotée d’un actif polyvalent, l’huile essentielle de tea tree fait partie des meilleures variantes pour traiter les verrues. Il s’agit, en effet, d’une essence extraite par méthode de distillation de l’arbre à thé. C

 

e remède adhère dans sa formule une grande quantité de terpinène-4-ol. L’action de cette molécule biochimique est souvent saluée par son effet anti-infectieux, antifongique et antiviral. Contre les verrues, elle se déploie donc sous son action anti-infectieuse pour désinfecter les plaies. Cela crée une barrière de protection autour de la lésion afin que les virus ne puissent pas s’introduire dans le corps. Il faut noter que le papillome humain VPH profite de toutes les formes de plaie pour s’infiltrer dans l’organisme.

 

Par la même occasion, le traitement avec cette variété de l’huile essentielle renforce le système immunitaire pour qu’il puisse se protéger de toutes les menaces extérieures.

 

huile essentielle verrue

 

Pour combattre les verrues, l’utilisation de l’huile essentielle de tee tree est différente en fonction de l’âge. Elle peut être diluée pour les enfants moins de 7 ans. En revanche, à partir de cet âge, il est possible d’appliquer ce remède par un usage à l’état pur. Que cela soit pour l’un ou l’autre, il faut verser 1 ou 2 gouttes de cette lotion sur un coton-tige et l’étaler sur l’affection 3 à 4 fois par jour.

 

Le traitement suit une posologie très simple : il faut seulement éviter de recouvrir les surfaces saines à chaque application. De plus, il faut interrompre la cure au bout de 3 semaines, puis de faire une pose d’une semaine avant d’entamer un nouveau traitement.

  • L’huile essentielle de clou de girofle

Polyvalente, l’huile essentielle de clou de girofle possède toutes les propriétés qui peuvent combattre les verrues. Il s’agit d’un bactéricide, d’un antiviral et d’un antifongique naturel. Son utilisation convient tout à fait à ce genre de traitement puisque sa formule contient de l’eugénol. Ce dernier figure parmi les antiviraux les plus redoutables.

 

Grâce à sa propriété dermocaustique, il va donc éliminer le virus et brûler les verrues. En outre, cette variété d’huile essentielle se place au même titre que la lidocaïne.

 

C’est en effet un antalgique hautement puissant. Son intervention soulage toutes formes de douleur occasionnée par les virus de la verrue. Elle permet d’interrompre la libération des molécules responsables de la transmission des messages nerveux. Cela va diminuer de manière considérable la sensibilité des nerfs aux douleurs.

 

Bien qu’il soit considéré comme un actif hautement efficace, ce phénol demeure le plus doux. Son usage est tout à fait adapté pour tout le monde, y compris pour les enfants à bas âge. Toutefois, il faut l’utiliser en synergie pour limiter tous risques de réaction allergique. Pour cela, il faut combiner 1 à 2 gouttes de cette essence avec une demi-cuillère à café d’huile végétale d’amande douce. Une fois le mélange obtenu, il doit être appliqué sur les verrues au moins deux fois par jour.

 

huile essentielle

  • L’huile essentielle de citron

Chargée en limonène, l’huile essentielle de citron se démarque des autres variantes grâce à sa propriété antiseptique. Pour le traitement d’une verrue, cet actif pourrait ainsi venir à bout de tous les symptômes. Il bloque le développement de l’affection et limite tous risques de rechute ou de nouvelle contamination.

 

Pour traiter les verrues, l’utilisation de l’huile essentielle de citron doit être effectuée par séance de 3 semaines. Au bout de ce délai, il faut faire une pause d’une semaine avant de suivre une nouvelle séance. Durant le traitement, il faut donc imbiber un coton-tige avec 1 à 2 gouttes de cette lotion à l’état pur. Ensuite, recouvrez la lésion sans toucher la surface saine. Vous devez répéter ce geste au moins 2 fois par jour.

 

En ce qui concerne les personnes ayant une peau sensible, il faut impérativement diluer ce remède dans une demi-cuillère à café d’huile végétale de jojoba. Pour tirer profit des bienfaits de cette variante en toute sécurité, il convient d’effectuer un petit test cutané avant de l’appliquer. Cette astuce permet d’évaluer le niveau de tolérance de la peau.

 

huile essentielle contre les verrues

 

Comment prévenir la mycose des pieds ?

La mycose des pieds résulte en général de l’action d’un champignon pathogène appelé dermatophyte. Très facile à attraper, ce dernier se concentre surtout sur les endroits chauds et humides comme les piscines, les vestiaires, les douches collectives ou autres. Afin d’éviter tout risque de contamination, il convient d’adopter des règles d’hygiène tout à fait réalisable.

 

Au niveau des pieds, la meilleure façon de prévenir la mycose est de toujours porter des chaussures et des chaussettes 100 % coton. Il faut au moins mettre une paire de tong ou de sandale et éviter de marcher pieds nus. Cela permet de diminuer le risque de contamination avec les champignons présents sur le sol.

 

En ce qui concerne les chaussettes, elles vont aspirer toute forme d’humidité dans les chaussures, plus particulièrement la transpiration. Il convient aussi de bien sécher les pieds après la sortie de douche ou de piscine. Pour cela, vous devez essuyer toute la surface de la peau, y compris l’espace entre les orteils.

 

Utiliser les outils d’hygiène d’une autre personne augmente aussi le risque de contamination. Si vous devez emprunter un coupe-ongle ou d’autres objets à une autre personne, il vaut toujours mieux de désinfecter l’outil en question.

 

Avant chaque utilisation, il faut aussi désinfecter les chaussures. La meilleure méthode pour cela est d’utiliser un spray désinfectant. L’intérieur des chaussures doit ainsi être vaporisé. Ce geste permet de protéger les pieds de tous risques de contamination. Il arrive également que les mycoses tapissent les tissus souvent humides. Autant que possible, il est recommandé de changer régulièrement vos linges de maison.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles : 

Quels sont les dangers sur l’utilisation de l’huile essentielle de tea tree ?

Comment soigner les otites avec des huiles essentielles ?

Comment soigner un aphte avec des huiles essentielles ?

Comment soigner les verrues avec des huiles essentielles ?

Comment soigner une mycose des pieds avec des huiles essentielles ?

Comment soigner la sinusite avec des huiles essentielles ?

Comment soigner un bouton de fièvre avec les huiles essentielles ?

Comment soigner un bouton avec des huiles essentielles ?

Comment soigner une infection urinaire avec des huiles essentielles ?

 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.