Que faut-il savoir sur le traitement du psoriasis ?

mercredi 27 février 2019
psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau qui touche un grand nombre de gens. Elle est due à une forte accélération du renouvellement de certaines cellules de l’épiderme.

 

Les gens atteints de cette maladie sont souvent complexés, alors que le problème n’est ni contagieux ni dégradant.

 

Peut-on le prévenir ? Comment soulager sa poussée ? Peut-on le faire disparaître ? Laissera-t-il des traces ? Tous les éléments de réponse à ces questions sont dans cet article.

 

Qu’est-ce que le psoriasis ?

C’est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle peut se présenter chez les individus génétiquement prédisposés sous l’influence des facteurs environnementaux ou physiques. On peut dire qu’elle est assez fréquente puisque 2% de la population française en souffre. Selon des recherches scientifiques, l’inflammation qui apparaît sur la surface de la peau est due à une forte accélération de renouvellement des kératinocytes.

 

En effet, ces cellules de l’épiderme se renouvellent en seulement 3 jours pour les personnes atteintes de psoriasis alors que le renouvellement normal est de 28 jours. Il a été aussi porté à l’attention du public que certains gènes pouvaient également être en cause. Cependant, les facteurs à l’origine de l’apparition de la maladie restent l’environnement et l’état physique.

 

Nombreuses sont les formes de cette pathologie, mais la plupart du temps, elle se manifeste par l’apparition de plaques sèches avec des morceaux de peau et une surface rouge sur certaines parties du corps comme les coudes, les genoux, le cuir chevelu, les ongles, les parties lombaires et intimes…

 

Lorsque ces zones sont frottées ou grattées, la partie blanche part, laissant ainsi apparaître des plaques rouges luisantes. Ce sont ces plaques qui provoquent des démangeaisons.

 

Voici les différentes formes du psoriasis :

  • Le psoriasis en plaque : celui qui peut être observé sur les coudes ou les genoux.
  • Le psoriasis du cuir chevelu : la plupart du temps hyperkératosique, ayant la faculté de former un casque séborrhéique, il ne cause pas cependant de chute de cheveux.
  • Psoriasis des ongles : celui qui provoque cet aspect appelé « dé à coudre »
  • Psoriasis en goutte : il se présente sous forme de plusieurs lésions rouges sur tout le corps.

Il existe également d’autres formes généralisées du psoriasis qui peuvent provoquer des complications rhumatismales.

 

Psoriasis : les facteurs déclencheurs

Plusieurs facteurs peuvent être à la source du psoriasis. Les plus courants sont :

  • Le statut hormonal : un facteur connu surtout chez les femmes. En effet, certaines peuvent avoir une recrudescence des lésions pendant le cycle.
  • L’alcool et le tabac : ces substances peuvent aggraver le psoriasis et rendre les traitements inefficaces.
  • Le soleil : exposer la peau aux rayons de soleil peut favoriser le psoriasis.
  • Le stress : les fortes émotions comme le choc ou le traumatisme affectif peuvent causer l’apparition de la maladie.

À quel moment faut-il faire appel à un médecin ?

Il est conseillé de consulter un médecin dès que vous vous suspectez un psoriasis. Comme c’est une maladie sérieuse, elle ne doit pas être négligée. En plus, le psoriasis est plus facile à traiter lors de ses premières apparitions.

 

Lien entre psoriasis et grossesse

Il faut savoir que certains médicaments liés au psoriasis sont toxiques pour le fœtus. C’est d’ailleurs pour cela que les médecins font l’objet d’un suivi médical pour les femmes enceintes, avant et après l’accouchement. À part cela, le psoriasis ne contre-indique pas la grossesse.

 

Comment la maladie évolue-t-elle ?

Elle commence avec des apparitions soudaines qui peuvent varier en fonction de l’individu. Ces poussées durent environ 3 mois puis disparaissent de façon imprévisible pendant plusieurs mois ou des années. Cette phase est appelée « période de rémission ». Rares sont les cas où le psoriasis disparaît complètement. En effet, dans la plupart des cas, il réapparaît. Cette maladie peut avoir un fort impact psychologique, ce qui fait souffrir les personnes atteintes au quotidien.

 

Du coup, il est indispensable d’avoir une relation avec un médecin pour la prise en charge thérapeutique.

 

L’individu atteint du psoriasis peut exercer une profession ou une activité sportive. Cependant, les poussées peuvent perturber son travail et ses études.

 

Psoriasis : les moyens de préventions

Voici quelques moyens pour prévenir le psoriasis :

  • Ayez une bonne hygiène de vie et hydratez votre peau chaque jour
  • Limitez la consommation de substances excitantes comme le café, le tabac et évitez les situations stressantes
  • Évitez les situations et les produits qui peuvent agresser votre peau : eau calcaire, savon agressif, cosmétique, alcoolisé, parfumé, etc.
  • Portez des vêtements qui n’exercent aucun frottement ou pression sur la peau. Ceux en cotons sont les plus conseillés.
  • Si vous êtes atteint de pathologie ORL, il sera nécessaire de consulter un médecin pour connaître les médicaments contre-indiqués.

La plus importante sera de ne jamais gratter ni enlever les squames si vous avez des poussées de psoriasis. Cela peut aggraver les lésions. Il faut aussi savoir qu’un grattage de 5 minutes peut entraîner deux semaines de psoriasis, voire plus.  

 

Les traitements pour le psoriasis

Jusqu’à aujourd’hui, les chercheurs n’ont pas encore trouvé des traitements pouvant guérir définitivement le psoriasis. Cependant, il existe de nombreux médicaments qui peuvent réduire les lésions. Il y a également la photothérapie, une technique thérapeutique qui consiste à irradier les plaques avec des UVB à spectre étroit de 311 nm. Finalement, il y a la puvathérapie qui permet de blanchir les lésions par les UVA et le psoralène. Cette méthode sera utilisée si le psoriasis est étendu. Afin d’éviter les rechutes, ces traitements doivent être prolongés de nombreuses semaines après la disparition des plaques.  

 

Psoriasis : Médicaments allopathiques et stratégie thérapeutique

La stratégie thérapeutique pour le psoriasis se base sur deux traitements : traitements locaux et généraux.

 

Traitements locaux :

 

Ce type de traitement existe sous différentes formes. Cependant, ils nécessitent tous une prescription médicale.

  • Agents kératolytiques : Ils sont appliqués sur les plaques pour aider l’organisme à éliminer les croûtes et dissoudre la kératine de la peau. Il faut savoir que les produits kératolytiques contiennent généralement de l’acide salicylique. Du coup, ils ne doivent pas être appliqués sur les zones sensibles comme les parties génitales, les muqueuses ou les yeux.
  • Dermocorticoïdes : classés parmi les meilleurs traitements du psoriasis, ce sont des préparations anti-inflammatoires contenant des dérivés de la cortisone. Les dermocorticoïdes sont classés en fonction de leur activité : Activité très forte (classe 1), activité forte (classe 2), activité modérée (classe 3), activité faible (classe 4). Une fois appliqués, ils agissent très rapidement en soulageant le patient. Cependant, il faut savoir que les dermocorticoïdes peuvent provoquer des effets secondaires qui peuvent varier selon plusieurs facteurs : l’activité de la substance, la quantité de produits utilisés, la peau du patient, son âge, la durée du traitement… Les effets indésirables peuvent aussi varier, les plus connues sont : la couperose, les vergetures, rougeurs, amincissement de la peau, apparition de poils ou de lésions d’eczéma.
  • Rétinoïdes : dérivés de la vitamine A, ils permettent de réguler le renouvellement de la peau par prolifération des kératinocytes. La plupart des produits à base de rétinoïdes sont à consommer par voie orale. Cependant, les traitements locaux à base de rétinoïde existent également. Ils sont préconisés pour les plaques et pour le traitement des lésions. Après application du gel, il ne faut pas exposer les parties traitées au soleil. Il faut aussi savoir qu’ils sont contre-indiqués chez les femmes enceintes.
  • Dérivés de la vitamine D : ils agissent moins rapidement par rapport aux dermocorticoïdes. Donc, ils sont recommandés pour les traitements d’entretien à long terme.
  • Dermocosmétiques : Comme l’hydratation est indispensable pour soulager les plaques de psoriasis, les scientifiques ont mis aux points des baumes corps et visage pour l’utilisation quotidienne. Ces produits contiennent du kératolytique.

Traitement général :

 

Le traitement des psoriasis nécessite parfois la prise des médicaments par voie orale ou par injection. Ils sont utilisés en cas de psoriasis sévère ou de sévérité modérée. Ce type de traitement fait appel à l’utilisation des médicaments qui peuvent diminuer l’activité du système immunitaire, réguler le renouvellement de la peau et bloquer l’action de certaines substances immunitaires.

 

Il est aussi possible de recourir à :

  • Un traitement homéopathique : l’objectif ce de type de traitement est de résoudre les problèmes cutanés et émotionnels. Afin de connaître les traitements homéopathiques adaptés à chacun, il sera nécessaire de consulter un médecin homéopathe, qui vous indiquera les souches et les posologies à utiliser. Sachez que ces traitements ne peuvent pas combattre seuls le psoriasis. En effet, ils doivent être complémentés afin d’obtenir de meilleurs résultats. Voici une liste de quelques produits homéopathiques sous forme de granule efficace contre cette maladie de la peau : Arsenicum album 9CH, Sepia officinalis 15CH, Natrum muriaticum 9CH, Arsenicum iodatum 9CH, Berberis vulgaris 15 CH.
  • Un traitement phytothérapique : En cas de dermatose rebelle, les médecins prescrivent des gélules à base d’ortie comme l’Arkogélule. La réglisse présente dans ces produits possède des propriétés adoucissantes. Le pissenlit combattra les différentes dermatoses telles que l’acné ou l’eczéma. Quant au curcuma, qui est connu pour ses propriétés anti-cancérigènes, il sera appliqué sur la peau pour soigner les affections cutanées.
  • Un traitement en aromathérapie : Avant toute chose, il faut savoir que les huiles essentielles sont contre-indiquées pour les personnes allergiques, les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans. Aussi, après application, il faut éviter d’exposer les parties traitées au soleil pendant 3 heures. Afin de bénéficier d’autres conseils, il sera nécessaire de consulter un médecin qui vous indiquera les recommandations pour votre produit.

Pour le cuir chevelu, vous pouvez prendre de l’huile essentielle de tea tree. Pour l’utiliser, quelques gouttes seront à mettre dans votre shampoing. Le mélange, quant à lui, sera mis de côté pendant 15 minutes pour une efficacité optimale. Vous pouvez également concevoir une lotion pour votre cuir chevelu en mixant : 1 goutte d’huile essentielle de girofle, 1 goutte d’huile essentielle d’ylang-ylang et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée.

Pour les plaques sur les différentes parties du corps, vous pouvez vous préparer un bain en mélangeant des huiles essentielles avec une base neutre pour le bain. Pour cela, vous aurez besoin de 10 gouttes d’huile d’Ylang Ylang, de 10 gouttes d’huile essentielle de Naouli, de 10 gouttes d’huile de bois de cèdre et 20 ml d’huile végétale de Calophylle.

 

Remèdes naturels pour le psoriasis

Voici quelques astuces de grand-mère qui pourront vous aider à apaiser les poussées de psoriasis.

 

Utiliser des produits qui respectent la peau enflammée : Lorsque vous vous lavez, évitez d’utiliser des produits qui irritent la peau. Préférez les pains dermatologiques ou le savon d’Alep. Ils sont très efficaces pour calmer les crises d’eczéma. Quand vous vous lavez le visage ou le corps, vous pouvez utiliser de l’argile blanche pour masser doucement votre peau. Si les squames vous dérangent et que vous voulez les décoller, appliquer de l’eau thermale sur les plaques et faire de petits mouvements circulaires avec vos doigts. Cela permet d’enlever les squames sans avoir à gratter les lésions. Une fois les plaques enlevées, utilisez ensuite une crème hydratante ou de l’huile.  

 

Hydrater la peau : Afin de bien hydrater votre peau, privilégiez les gels à base d’aloe vera. Ils vont hydrater, apaiser et cicatriser les lésions. Pour ceux de la peau, il faudra prendre un bout de feuille charnue d’aloe vera (sans épines), le découper en deux, prendre la pulpe avec une cuillère, puis l’appliquer directement sur la peau irritée. Quant à ceux du cuir chevelu, il vous faudra prendre une feuille et récupérer son gel. Une fois son jus en votre possession, mixez-le avec de l’eau minérale de façon à obtenir une solution complètement onctueuse. Vous pouvez ensuite masser votre cuir chevelu doucement avec ce mélange pendant quelques minutes avant application du shampoing.

 

Calmer l’inflammation de la peau : Grâce au pouvoir hydratant et anti-inflammatoire du miel de Manuka, il sera parfait pour les cicatrices et le psoriasis. Vous pouvez l’appliquer directement en couche fine sur les plaques pendant une durée de 20 à 30 minutes. Le soleil est également efficace pour dessécher les plaques. Cependant, il ne faut pas s’exposer plus de 15 minutes, car cela risquerait de déclencher des poussées. Aussi, prenez une bonne alimentation et évitez de consommer les produits laitiers.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris