Crampes nocturnes : tous les produits pour soulager les crampes nocturnes

Delbiase - 48 comprimés
Victime de son succès
6.40 €
Roll-on Articulations & Muscles Naturactive - tube de 100 ml
Produit en stock
13.77 € 11.70 €
-15%
Eficramp Les 3 Chênes - boite de 30 comprimés
Victime de son succès
7.51 €
Baume Saint Bernard crème - tube de 100 g
Produit en stock
7.03 €

Se manifestant par des contractures musculaires qui sont souvent bénignes, les crampes peuvent survenir au cours de la nuit. Elles peuvent être isolées ou être le début d’un symptôme qui indique certaines maladies.

 

Définition

Une crampe nocturne est une contracture du muscle. Elle affecte généralement les muscles fléchisseurs des membres inférieurs comme le mollet ou les orteils. Elles se manifestent habituellement quand le corps est en repos pendant l’endormissement. La nuit, la température corporelle baisse. Cela entraîne une déshydratation et un ralentissement de la circulation sanguine. Tout cela va ensuite engendrer une stagnation plus ou moins marquante des toxines, offrant un environnement propice à l’apparition des crampes.

 

Quels sont les facteurs de risques ?

Plusieurs facteurs peuvent causer les crampes la nuit, dont la déshydratation. Une hydratation optimale est nécessaire pour écarter le risque de crampe, car elle est indispensable pour fluidifier le sang et favoriser sa circulation. C’est en quelque sorte pour cela que la mauvaise circulation est considérée comme étant la cause principale des crampes. Les muscles sont alimentés en oxygène grâce à la circulation sanguine. Si elle est insuffisante, ils vont être asphyxiés et se contracter.

 

Outre le fait que les muscles ont besoin d’oxygène, ils doivent également être approvisionnés régulièrement en sucre. Les carences en vitamines B1, B5 ou B6 peuvent ainsi entraîner l’apparition de crampes. Elles sont impliquées dans la synthèse du glycogène et de ce fait, elles sont essentielles pour permettre au sang d’alimenter le muscle en sucre.

 

Afin de fonctionner normalement, un muscle ne doit pas être rempli de toxines. C’est pour cela que le sang se charge de les évacuer de l’organisme. Une mauvaise alimentation, l’habitude de consommer de l’alcool, du café, du tabac et des boissons énergisantes, peut favoriser l’apparition de crampes. Ces substituts ont tendance à retarder l’élimination des toxines. En outre, il est connu que la caféine est une molécule excitante et déshydratante. En prendre peut donc entraîner souvent l’apparition de crampes. Ces dernières se manifestent habituellement dans les mollets qui sont le lieu de stagnation des cellules.

 

Quels sont les symptômes d’une crampe nocturne ?

La douleur liée à une crampe qui se manifeste par une souffrance brutale au niveau des muscles des membres inférieurs. Le muscle concerné est totalement contracté et est incapable de se relâcher. Le membre affecté présente une extension irrépressible. La crampe peut persister quelques secondes ou plusieurs minutes, avant de disparaître brusquement. Quand une crampe dure plus longtemps, les douleurs et la gêne au niveau du muscle atteint peuvent alors persister.

 

Qui sont les plus sujets aux crampes ?

Les sportifs sont les plus susceptibles d’avoir des crampes, car ils sollicitent beaucoup leurs muscles. Mais les personnes âgées, en particulier celles qui ont plus de 60 ans sont souvent sujettes à la déshydratation et aux carences en oligo-éléments, ce qui augmente le risque d’apparition répétée de crampes nocturnes.

 

Par ailleurs, les crampes nocturnes se manifestent souvent durant la grossesse. En effet, les femmes enceintes souffrent généralement d’insuffisances veineuses qui surviennent à la suite d’un déséquilibre hormonal ou de l’écrasement des veines par l’utérus. Les crampes nocturnes touchent aussi fréquemment les individus souffrant de maladies rénales, neurologiques, hépatiques, circulatoires ou musculaires.

 

Quels sont les diagnostics et quand consulter pour une crampe nocturne ?

Si les crampes nocturnes sont récurrentes et si les symptômes persistent au fil du temps, il est crucial de se rapprocher d’un médecin. En effet, l’apparition d’une crampe nocturne peut être l’un des effets secondaires d’un traitement en cours ou la manifestation de plusieurs types de maladies telles que l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs ou les neuropathies périphériques. Dans ces cas, un bilan biologique pour déterminer la cause des crampes récidivantes est de rigueur.

 

Que faut-il faire quand on est sujet aux crampes nocturnes ?

Il n’y a rien de mieux que de se faire soigner par un médecin ou un spécialiste en cas de crampes nocturnes, surtout lorsqu’elles sont plus ou moins récurrentes. Quoi qu’il en soit, il existe des gestes simples à adopter pour éviter, voire écarter, le risque d’apparition de crampes nocturnes. Par exemple, il faut prendre l’habitude de se lever doucement et d’étirer progressivement la partie contractée par la crampe. Il convient ensuite de masser légèrement la zone pour la réchauffer, rétablir la circulation et détendre le muscle.

Le fait de s’hydrater et de reminéraliser le corps via une alimentation équilibrée ou la prise de suppléments alimentaires contribue également au bon maintien de l’équilibre musculaire. Cela permet en effet de prévenir, ou du moins, de limiter les crampes. Il est aussi conseillé de pratiquer une activité physique peu intense pour avoir une meilleure circulation sanguine. Lorsque vous pratiquez un sport, un bon échauffement, un niveau d’hydratation optimal et de bons étirements en fin de séance, sont aussi une alternative à privilégier pour aérer efficacement les muscles.

 

En outre, l’alimentation est un facteur qui ne doit pas être négligé pour combattre efficacement les problèmes de crampes nocturnes. Il est alors indispensable de privilégier une alimentation riche en fibres qui facilitera la digestion. Elle aidera aussi à éliminer les toxines et à minéraliser l’organisme comme il faut. Cela permet notamment de stabiliser le taux de potassium et de magnésium dans l’organisme. D’ailleurs, les aliments riches en minéraux sont assez nombreux, pour ne citer que les légumineuses, les oléagineux secs, les noix, les céréales, les légumes à feuilles vert foncé, les germes de blé et les fruits de mer. Ils sont particulièrement appréciés pour leur forte teneur en potassium.

 

Quelques astuces en sus pour traiter les crampes nocturnes

Il existe plusieurs astuces à mettre en pratique au quotidien pour les éviter. Il faut notamment prendre l’habitude de rehausser le matelas au niveau des membres inférieurs pour favoriser le retour sanguin vers le cœur. Cette pratique évite la stagnation du sang dans les membres inférieurs, et donc l’apparition des crampes nocturnes. Cependant, si les crampes deviennent plus fréquentes, la seule option est la consultation médicale. Un médecin pourra déterminer la cause et proposer les traitements appropriés à chaque cas.

 

D'autres solutions contre les crampes musculaires

Cure de magnésium contre les crampes

Soulager une crampe à la cuisse

Comment faire disparaitre les crampes nocturnes

Faire passer une contracture musculaire au dos