Toutes nos peluches bouillottes Biosynex Disney de lot 20220730, quel que soit le modèle, font l’objet d’un rappel en raison d’un risque de brûlure et d’incendie. Merci de nous contacter pour la reprise et le remboursement des produits ou de contacter la société Biosynex par mail à l’adresse suivante : [email protected] »

Crampe abdominale

Localisé à différents niveaux de l’abdomen, un trouble abdominal peut être bénin, grave, chronique ou aigu, mais aussi récurrent ou ponctuel. Dans ce qui suit les différentes causes, les types et les traitements d’une crampe abdominale.

 

Les douleurs abdominales : quels sont les types et quand consulter ?

La zone abdominale est assez complexe. Située entre la cage thoracique, les lombaires et le bassin, elle est composée de nombreux organes dans la majeure partie concerne des organes digestifs et des organes urinaires et génitaux. Il faut savoir que tous les organes de l’abdomen sont susceptibles d’être à l’origine du mal de ventre. En effet, la douleur peut être d’origine intestinale, gynécologique, rénale, musculaire, voire vasculaire ou cardiaque. Ce qui fait que les maux de ventre sont compliqués à diagnostiquer et à traiter.

 

Les douleurs se manifestent de multiples façons : gargouillements, ballonnements et tiraillements, sensations de lourdeur, ventre gonflé, crampe abdominale, diarrhées associées ou non à des vomissements, constipations accompagnées ou non de fièvre…

 

Il n’est réellement pas facile d’évaluer la gravité et l’intensité d’une douleur abdominale et surtout de distinguer son origine. En général, il est toujours conseillé de toujours consulter rapidement son médecin pour un mal de ventre, surtout quand il perdure ou quand il s’agit d’une douleur très aiguë, sévère et accompagnée d’autres maux au niveau de la poitrine ou du cou. D’autres symptômes comme des vomissements ou des saignements aux selles sont aussi des signes d’alerte.

 

Crampe abdominale : origines et causes

Une crampe abdominale est une sensation douloureuse au niveau du ventre qui rappelle celle d’une crampe musculaire. Ainsi, cette douleur est fixe, persistante et profonde au niveau de l’abdomen. Afin de déterminer son origine, la localisation de la douleur a son importance. Par exemple, une douleur située en bas à droite du ventre peut évoquer une appendicite tandis que des crampes localisées vers les organes génitaux peuvent faire croire à une colique néphrétique. De ce fait, une crampe abdominale est la manifestation de pathologies et d’anomalies très variables.

 

Dans la plupart des cas, une crampe est due à des spasmes intestinaux ou à des contractions involontaires de l’estomac qui sont soudains et passagers, par exemple, à l’occasion d’un repas mal digéré ou fréquent. En fait, l’estomac et les intestins incluent des muscles dits lisses qui sont nécessaires à la digestion et au transit intestinal. Les crampes surviennent lorsque ces muscles se contractent, parfois sans raison. Il est possible que ces contractions suscitent vomissements, nausées et malaises.

 

 Dans d’autres cas, une crampe abdominale est la cause d’une maladie plus ou moins grave telle que la gastrite, le reflux gastro-œsophagien, l’ulcère gastro-duodénal, la colique hépatique, la cholécystite aiguë, une maladie du pancréas, etc. Les douleurs abdominales sous forme de crampe peuvent aussi être associées à une intoxication alimentaire, à la maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique ou encore en cas d’occlusion intestinale ou d’infection intestinale.

 

Outre l’appendicite et la colique néphrétique, lorsqu’elle se situe dans le bas du ventre, cette crampe peut survenir à cause de kystes de l’ovaire, de salpingite, de grossesse extra-utérine, de hernie inguinale ou de cystite.

 

Par ailleurs, on reconnaît tous la crampe abdominale transitoire souvent désignée par les « points de côté ». Cette contraction est due à l’effort physique.

 

Comment soulager et traiter une crampe abdominale ?

Le traitement d’une douleur et d’une crampe musculaire dépend essentiellement de sa cause et de l’organe touché. Toutefois, les antispasmodiques sont principalement préconisés par les médecins en cas de mal de ventre afin de relaxer les muscles lisses et donc d’arrêter les spasmes. Ils peuvent être associés à du charbon ou à un pansement digestif lorsque la source du problème est digestive ou encore à des laxatifs. Les antalgiques seront utilisés, seulement dans ce cas, il faudra éviter de prendre de l’aspirine et des anti-inflammatoires. En cas de coliques et d’intestin irritable, la prise d’épaississants ou de topiques absorbants est préconisée à l’instar des pansements intestinaux.

 

Les médicaments ayant comme actif du citrate d’alvérine, de l’hymécromone, de la trimébutine et du phlotoglucinol sont aussi efficaces contre les douleurs abdominales. Nombreux sont ceux qui se tournent vers les remèdes proposés par la phytothérapie, l’oligopathie et l’homéopathie pour soulager les maux de l’abdomen.

 

Pour prévenir les douleurs et crampes abdominales liées à une mauvaise digestion ou à des troubles digestifs, il est conseillé de manger lentement et sainement.

 

Précautions et préventions

Il est toujours préférable de consulter un médecin en cas de maux de ventre, surtout d’origine inconnue. En effet, dans certains cas, les antispasmodiques ne suffisent pas et le traitement peut inclure une adaptation du régime alimentaire ou une opération chirurgicale notamment en cas de cancer, d’endométriose, de diverticulose récidivante ou d’occlusion intestinale.

 

Lors d’un traitement de douleurs ou de crampe abdominale, il faut toujours surveiller l’évolution de la douleur. En effet, si elle persiste ou si d’autres symptômes surviennent, il sera essentiel de retourner chez le médecin pour recevoir un traitement adapté.

 

En outre, pour prévenir les maux de ventre, il est nécessaire de prioriser l’hygiène et l’alimentation. Aussi, il faudra adopter des modes de vie et des habitudes diététiques adaptés. De ce fait, il est conseillé d’éviter les aliments responsables de ballonnements, les préparations industrielles riches en graisses ou en additifs. Il faut également éviter de boire des boissons gazeuses pendant les repas. Il est par contre recommandé de bien mâcher et de réguler les heures des repas.

 

Enfin le stress peut aussi être un des facteurs favorisant les douleurs abdominales.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour les problèmes digestifs 

Traiter le syndrome de l'intestin irritable
Apaiser les crampes abdominales
Mal de ventre : le recours aux médicaments
Douleurs abdominales : tous les remèdes
Soigner les douleurs chez l'homme au niveau du bas du ventre
Traiter les douleurs du haut du ventre
Le colon irritable : tous les traitements
Syndrome colon irritable : tous les soins 
La tisane de romarin : un remède contre les problèmes digestifs