Patch chauffant : tous les patchs pour soulager les douleurs musculaires ou articulaires

Masque visage TheraPearl - un masque
Produit en stock
14.11 €
Patch froid 6h Urgo - boîte de 6 patchs
Victime de son succès
8.60 €
Nexcare coldhot maxi - 1 coussin thermique
Produit en stock
11.11 €
Nexcare coldhot mini - 1 coussin thermique
Produit en stock
4.57 €

Depuis des millénaires, la chaleur est utilisée pour calmer certaines douleurs ou contractures. Traditionnellement, on utilise des bouillottes et des coussins remplis de noyaux de cerise que l’on fait chauffer au micro-ondes. C’est de ce concept qu’est né le patch chauffant. Il s’agit d’un dispositif de thermothérapie qui est disponible sans ordonnance. Il permet de soulager de nombreux types de douleurs. Il est de plus en plus prisé, car son action peut durer plusieurs heures.

 

Le patch chauffant, c’est quoi ?   

Le patch chauffant est un dispositif médical à usage unique qui a été mis au point pour atténuer les douleurs et faciliter le mouvement. Il ne contient aucun actif médicamenteux. En revanche, il renferme des substances naturelles, comme le fer, le charbon actif, la poudre d’acier, le sel et l’eau. Il peut également contenir de la capsaïcine qui est issue du piment rouge. 

 

Pour quel type de douleur peut-on utiliser un patch chauffant ?

Le patch chauffant est spécialement conçu pour soulager les douleurs musculaires ou articulaires, les crampes ainsi que les courbatures. Il peut être utilisé au niveau du dos, de la nuque, des épaules, des cuisses et des lombaires. Il est aussi efficace pour apaiser les douleurs menstruelles. Ce dispositif peut être utilisé sur un sujet âgé de 15 ans et plus. En revanche, il est déconseillé chez les enfants, les personnes âgées, les sujets fragiles et ceux qui souffrent d’insuffisance veineuse, de maladies cardiaques ou de diabète. En effet, ces pathologies peuvent altérer la perception de la chaleur. Ce patch n’est pas non plus adapté aux femmes enceintes.

 

Comment fonctionne le patch chauffant ?

Appliqué sur la peau, le patch chauffant assure un effet antalgique et relaxant grâce à une synergie d’actifs qui produit de la chaleur au contact de l’air. En présence de l’oxygène, les particules de fer libèrent de la chaleur afin de réchauffer progressivement le patch. Le sel et le charbon actif aident à accélérer et à régulariser cette réaction chimique. De la vermiculite est aussi présente dans le patch afin de piéger les molécules d’eau et favoriser la réaction calorifique. Quoi qu’il en soit, il faut noter qu’aucune de ces particules ne pénètre dans l’organisme.

 

Ce patch a un effet optimal après 15 à 30 minutes d’application. À ce moment-là, il atteint une température constante qui se situe aux alentours de 40 °C. ensuite, cette température est conservée pendant 8 à 10 heures environ.

Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent localement ce qui améliore la circulation, favorise l’oxygénation des tissus lésés et facilite l’élimination des toxines. Cette chaleur inhibe également les récepteurs de la douleur et bloque l’envoi des messages de douleur dans le cerveau. Ce processus permet d’éviter les réactions physiques intenses. En outre, il faut noter que le patch chauffant ne traite pas l’origine de la douleur, même s’il a un effet antalgique.

 

Comment choisir le patch chauffant le plus adapté ?

Pour qu’il puisse se poser sans difficulté sur une partie douloureuse du corps, le patch chauffant se décline en plusieurs formats. Avant d’en choisir un, il faut veiller à identifier clairement la localisation de la douleur. En effet, il existe des patchs chauffants qui peuvent couvrir des zones larges du corps et des formats plus petits pour des zones réduites et des douleurs localisées. Il y a, par exemple, le patch au format classique. Il est présenté sous forme d’un rectangle de 10 x 15 cm environ. Il peut être collé directement sur la peau sur la partie à soulager. Pour couvrir une zone plus large, il vaut mieux opter pour des formats plus grands, à savoir 22 x 10 cm. Certains patchs sont même pourvus de scratchs pour permettre de replacer le dispositif si nécessaire.

 

Par ailleurs, il existe d’autres modèles qui sont conçus pour des zones spécifiques du corps : genou, coude, nuque, épaule, bas du dos… Pour la partie basse du dos, il existe, par exemple, un patch chauffant qui prend la forme d’une ceinture à usage unique ou réutilisable dans laquelle se trouvent des plaquettes chauffantes. C’est le dispositif le plus adapté pour soulager les crampes dues aux contractions utérines pendant les règles ou encore les douleurs localisées en bas du dos. En principe, le système de fermeture de cette ceinture chauffante permet d’ajuster le dispositif à la morphologie de la personne.

 

Les désagréments causés par un patch chauffant

En utilisant un patch chauffant, il est possible que la peau réagisse vivement. La personne utilisant le dispositif peut ressentir une gêne et des picotements, ou apercevoir des rougeurs et un gonflement. Il faut savoir que ces désagréments peuvent surtout apparaître en cas de port de vêtements trop serrés ou si l’on appuie trop fort dessus. 

 

Comme tous les types de patchs, le patch chauffant peut générer des effets indésirables s’il est mal utilisé. Avant de l’appliquer, il est donc important de lire attentivement les conseils d’utilisation ou demander conseil à un pharmacien. En général, l’usage d’un patch chauffant ne doit pas dépasser 8 heures pour prévenir tout risque de brûlure. À part cela, ce dispositif ne doit pas être porté la nuit ou sans interruption dans la journée. Il ne doit pas non plus être placé sur des zones sensibles du corps ou encore sur une peau abîmée, lésée ou sensible à la chaleur.

 

Par ailleurs, le patch chauffant ne doit jamais être utilisé en parallèle avec un médicament sans avis médical, pour éviter tous risques d’interférences et de surdosage. De plus, le patch chauffant doit être appliqué sur une peau bien propre, sèche et sans crème afin de ne pas augmenter le risque de brûlure ou d’interaction.

 

Quelques astuces pour ménager les muscles

Pour prévenir l’apparition des douleurs musculaires ou les limiter, il vaut mieux adopter quelques habitudes saines comme le fait de s’hydrater correctement, manger équilibrer et faire régulièrement des exercices physiques. Il faut aussi poser une limite à ne pas dépasser et ne pas faire de faux mouvements lorsqu’on soulève une charge importante, surtout si vous avez un dos fragile.

 

Découvrez tous les autres moyens d'apaiser les douleurs musculaires 

Soulager la sciatique : tous les remèdes
Tous les traitements de la sciatique
Les patchs anti douleur : efficace pour les douleurs musculaires
Lutter contre les crampes musculaires 
Tous les décontractants musculaires
Soigner les douleurs musculaires en utilisant des patchs chauffants

Actipoche : traitements des douleurs musculaires
Soigner les douleurs musculaires présentes dans le dos 
Apaiser le mal de dos grâce à différents remèdes 
Tous les soins pour le mal de dos