Comment utiliser une huile essentielle ?

vendredi 03 mai 2019

L’utilisation d’huile essentielle (PI-1) n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, car de nombreuses personnes se demandent comment faire pour que les traitements basés sur ces produits soient réellement efficaces.

 

Déjà, il faut savoir que l’huile essentielle peut s’utiliser par voie interne, par voie cutanée et même par voie respiratoire.

 

Toutefois, les précautions sont à respecter à la lettre pour être sûres de ne pas s’y perdre.

 

Une manipulation avec précaution

Les molécules aromatiques qui composent les huiles essentielles sont puissantes et c'est pourquoi il faut être méticuleux dans le cadre de leur manipulation. En outre, il faut que les doses prescrites soient respectées et d’ailleurs, la meilleure chose à faire avant de manipuler ce genre d’huile est de faire appel au savoir-faire d’un médecin.

 

Pour utiliser une huile essentielle, il faut se référer au poids de l’individu, à son âge et à son état de santé. Cela, sans oublier l’objet de l’utilisation du produit. Les huiles essentielles sont à diluer dans une huile végétale ou un autre support avant d’être prises par voie orale. Ce n’est pas le cas par voie cutanée, car elles peuvent être diluées ou utilisées pures en fonction des cas.

 

À noter que les huiles essentielles ne doivent pas être manipulées par les enfants et sont souvent déconseillées aux femmes qui allaitent et qui sont enceintes. Il en est de même pour les personnes qui ont de grands problèmes de santé.

 

Il faut faire attention à ne jamais appliquer de l’huile essentielle sur le contour des yeux ni encore moins dans les oreilles et dans le nez. Il ne faut pas oublier de noter que les huiles essentielles peuvent être irritantes si elles ont une forte teneur en terpènes.

 

Pour certaines huiles, il vaut mieux éviter de s’exposer au soleil.

 

Toujours est-il qu’il faut s’assurer de ne présenter aucune allergie à l’huile essentielle qui sera utilisée.

 

Les huiles essentielles par voie cutanée

Ainsi qu’il a été précisé, il est important de diluer 30 gouttes d’huile essentielle dans 50ml d’huile végétale de massage avant de l’appliquer sur la peau, la gorge, la poitrine, le haut du dos et l’estomac.

 

À noter qu’une application énergétique peut être faite sur la plante des pieds et le plexus solaire.

 

Parfois, l’huile peut aussi être utilisée en étant diluée dans l’eau du bain. Au préalable, il faut la mélanger à un savon neutre ou à du shampoing.

 

Si l’huile essentielle est utilisée à bon escient, elle protège contre les hématomes et les piqûres des insectes. Pour des effets prolongés, il est recommandé de l’utiliser en compresse chaude ou froide. Ces dernières permettent de lutter contre les douleurs et les courbatures.

 

L’huile essentielle et les voies respiratoires

Pour utiliser les huiles essentielles par voies respiratoires, c’est assez simple et il suffit d’opter pour la diffusion atmosphérique. Pour ce faire, l’huile est à déposer dans un brumisateur. L’objectif est alors d’assainir l’air et de se créer une bonne ambiance en même temps.

Pour la micro-pulvérisation à froid, il faut verser un peu d’huile dans une coupelle d’eau en ayant recours à un diffuseur. L’air sera ainsi agréable à respirer. En ce qui concerne l’inhalation, il faut verser 5 gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau bouillante. Les effluves qui en sortent sont à respirer. Pour ce qui est de l’inhalation sèche, il suffit de verser un peu d’huile sur un mouchoir et de respirer les odeurs qui s’en échappent par la suite.

En versant un peu de la même huile sur le poignet et en l’absence de réaction allergique, le patient pourra lutter contre l’anxiété et le stress.

Il faut toutefois prendre garde aux huiles essentielles riches en phénols et en cétones qui ne peuvent être inhalées pour les premières et diffusées pour les secondes. De même, les asthmatiques ne doivent pas en prendre et leur diffusion ne peut être faite dans une pièce fermée.

 

Les huiles essentielles via les voies internes

Cette dernière utilisation est soumise à l’avis d’un médecin. Ici encore, les huiles sont à diluer dans du miel ou dans du sucre selon les préférences. Cela concerne les enfants âgés de plus de 7ans et les adultes, mais cette pratique est de courte durée.

Les huiles essentielles peuvent aussi se prendre sous forme de suppositoires ou d’ovules gynécologiques, mais le médecin est le seul habilité à préparer ce traitement.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris