» » » » Titanoréïne crème - Tube de 40g
Titanoréïne crème - Tube de 40g
Zoom

Titanoréïne crème - Tube de 40g

Note moyenne : 16 avis

Titanoréïne est un médicament indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs, prurits et sensations congestives au cours de poussées hémoroïdaires et autres affections anales.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Conditionnement

Forme

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Description
Conseil santé
MARQUE
Notes et avis

Attention, Titanoréïne est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de Titanoréïne

 

Indications

 

Titénoréine crème est un médicament indiqué dans la traitement symptomatique des douleurs, prurits et sensations congestives au cours des poussées hémorroïdaires et autres affections anales. 

 

Posologie

 

1 application matin et soir et après chaque selle, sans dépasser 4 application par jour. 

  • Mode et voie d'administration

Voie rectale

  • Durée du traitement

Le traitement doit être de courte durée.

 

Précautions d'emploi 

 

Si les troubles hémorroïdaires ne cèdent pas en 15 jours, il est indispensable de consulter votre médecin.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Titanoréine crème contient du parahydroxybenzoate de méthyle, d'éthyle, de propyle et de butyle et peut provoquer des réactions allergiques. Il contient du sorbate de potassium et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple eczéma). Il contient du propylénéglycol et peut induire des irritations de la peau. 

 

Grossesse et allaitement

 

L'utilisation de Titanoréine crème est déconseillée, sauf avis contraire de votre médecin pendant la grossesse. Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre médecin : lui seul pourra adapter le traitement à votre état. 

 

D'une façon générale, il convient au cours de la grossesse et de l'allaitement, de toujours demander l'avis à votre médecin, ou à votre pharmacien avant de prendre un médicament. 

 

Contre-indications

 

Titanoréine crème ne doit généralement pas être utilisé, sauf avis contraire de votre médecin pendant la grossesse. 

 

Effets indésirables

 

Signalez à votre médecin ou à votre pharmacien tout effet non souhaité et gênant qui ne serait pas mentionné dans cette notice.

 

Composition

  • Substances actives

Carraghénates : 2,5g 

Dioxyde de titane : 2g

Oxyde de zinc : 2g

Pour 100g

  • Excipients

Palmitostéarate de macrogol, glycérides polyglycosylés saturés, diméticone, cellulose microcristalline, propylèneglycol, sepicide HB (parahydroxybenzoates de méthyle, d'éthle, de propyle et de butyle, alcool phénoxyéthylique), sorbate de potassium, eau purifiée.

 

Conditionnement

 

Titanoréïne crème se présente sous la forme d'un tube de 40 g.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
Conseil santé
MARQUE
Notes et avis

Une personne sur 3, dont la moitié est âgée de plus de 50 ans souffrent de problèmes d’hémorroïdes en France. Les hommes sont les plus affectés, mais les femmes enceintes également. Les hémorroïdes résultent de l’inflammation et du gonflement anormal des veines dans la zone rectale ou anale. Des mesures préventives naturelles peuvent soulager les hémorroïdes, et le cas échéant des médicaments.


Comment reconnait-on les hémorroïdes ?


Les hémorroïdes sont des tissus pourvus de vaisseaux sanguins gonflés et situés sur la paroi du rectum et de l’anus. Ils entraînent quelques fois de petits saignements ou la formation de caillots sanguins mineurs.


Vous souffrez d’hémorroïdes lorsque ces tissus se gonflent anormalement, s’affaissent et sortent de leurs emplacements. De l’extérieur, on observe l’apparition d’une sorte de sac qui se gonfle dans l’anus.


Deux types d’hémorroïdes peuvent survenir, dont :

  • l’externe, qui résulte d’un déchirement au niveau de l’anus, notamment lorsqu’on force les selles à évacuer. Ce type d’hémorroïde peut entraîner une hernie et rarement des saignements. 
  • l’hémorroïde interne provoque un petit gonflement à l’intérieur de l’anus. Vous devrez consulter un médecin si vous constatez qu’un filet de sang accompagne vos selles. Vous courez le risque de souffrir d’anémie si la perte de sang perdure.

Généralement, l’insuffisance d’alimentation riche en fibres comme les légumes, et l’hérédité favorise l’apparition des hémorroïdes. Elles peuvent également être causées par la sédentarité, le surpoids, et l’insuffisance d’exercice physique.


Quels sont les conseils préventifs et les remèdes naturels pour soulager les hémorroïdes ?


Il existe des médicaments pour soulager les hémorroïdes. Vous pouvez également suivre quelques conseils pratiques pour prévenir cette maladie :

  • Allez aux toilettes dès que vous en avez envie, sinon la selle risque de se durcir et sera difficile à faire sortir. Au moment de l’évacuation, ne faites pas trop d’effort pour pousser.
  • Ayez la bonne habitude de boire plus de 8 verres d’eau quotidiennement, et privilégiez les aliments riches en fibres comme les grains entiers, les fruits et les légumes.
  • Faites des exercices physiques réguliers et évitez les positions assises prolongées.
  • Débarrassez-vous de votre surpoids pour prévenir les hémorroïdes.
  • En cas d’hémorroïdes externes, prenez des bains de siège d’un quart d’heure, à renouveler 3 à 4 fois par jour. Ce procédé consiste à remplir un seau d’eau chaude et à l’installer sur le siège des toilettes. Alternez les compresses froides et chaudes dans la région enflammée pour vous débarrasser des caillots sanguins. 
  • Prenez du vinaigre de cidre (une cuillérée à café diluée dans un verre d’eau) ou bien appliquez-le sur la zone touchée pour réduire le saignement. L’extrait d’hamamélis, l’huile de pépins de raisin et l’aloe vera soulageront également les hémorroïdes. 

En quoi consiste le traitement médical des hémorroïdes ?

 

Le traitement médical est indiqué pour soulager la douleur et les complications futures. Plusieurs médicaments ont été élaborés, notamment le Titanoréïne crème anale, un antihémorroïde favorisant la protection de la zone touchée et sa cicatrisation. Ce médicament est utilisé en cas de douleurs, de sensations de brûlure et de démangeaisons de l’anus.

 

Si les signes de l’hémorroïde persistent après ce traitement, consultez un médecin, car le saignement anal pourrait être le symptôme d’une infection interne plus grave.
 

Retour en haut
Description
Conseil santé
MARQUE
Notes et avis

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1 rue Camille Desmoulins
92787 Issy-les-Moulineaux Cedex 09
France

 

Sites de production

Rue de Retortat
51120 Sézanne
France

 

+33 (0)1 55 00 48 00

00 800 260 26 000
00 800 555 22 000


labo@jnj.com
 

 

Retour en haut
Description
Conseil santé
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur Titanoréïne crème - Tube de 40g (16 avis)

-
soulage et guérit très vite !
-
Parfait Cccc
-
Bonjour,
Rien à signaler, produit conforme à mes attentes, date d'expiration lointaine
... (Lire la suite)
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
Hemorroides
Qu'est-ce qu'une hémorroide ?
Santé
Les hémorroïdes : un problème de santé assez gênant dont certaines personnes n’osent pas parler ouvertement, pensant que la pathologie est source de honte. Et pourtant, il s’agit d’une maladie courante qui touche une partie non négligeable de la population.
En savoir plus
chirurgie hemorroides
Chirurgie des hémorroides : Quelles solutions efficaces ?
Santé
Les hémorroïdes forment une maladie à la fois gênante et très douloureuse pour ceux qui en souffrent. Il s’agit d’une pathologie fréquente qui atteint plus souvent les femmes enceintes et les personnes âgées.
En savoir plus
homeopathie hemorroides
Comment soigner des hémorroides avec l'homéopathie ?
Santé
Les hémorroïdes ont toujours été une maladie fréquente pouvant atteindre n’importe qui, mais surtout les adultes, surtout les femmes enceintes et les personnes âgées. Les crises hémorroïdaires se manifestent par des démangeaisons, des douleurs insupportables et parfois même des saignements plus ou moins importants selon les cas.
En savoir plus
Informations mises à jour le 06/08/2020 à 14:55:06