» » » » Titanoréine suppositoire - 12 suppositoires
Titanoréine suppositoire - 12 suppositoires
Zoom

Titanoréine suppositoire - 12 suppositoires

Note moyenne : 29 avis

Le médicament Titanoréïne suppositoires est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs, prurits et sensations congestives au cours des poussées hémorroïdaires et autres affections anales

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 10

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Titanoréine est un médicament présenté sous forme de suppositoire. Il est indiqué dans le traitement des différentes affections anales comme le prurit, les sensations de brulure, les congestions et les crises d’hémorroïdes. Les poussées hémorroïdales représentent la maladie de la région anale la plus fréquente. Qu’elles soient internes ou externes, il s’agit d’une dilatation anormale du réseau de vaisseaux sanguins au niveau de l’anus. Pour traiter ce trouble, les principes actifs de ce médicament agissent comme des agents protecteurs et cicatrisants.

 

Réservé aux adultes, Titanoréine est composé de trois substances actives : les Carraghénates (300 mg), le dioxyde de titane (200 mg) et l’oxyde de zinc (400 mg). Le carraghénate est un extrait d’algues rhodophycées dont les propriétés lubrifiantes permettent de faciliter l’évacuation des selles.

 

Il stimuler également besoin de déféquer lors des troubles anaux. À eux trois, ces matières actives protègent et lubrifient la muqueuse ano-rectale.

Ce médicament anti hémorroïdaire est aussi formulé avec d’autres excipients comme : le talc et les glycérides semi-synthétiques.

 

Comment utiliser Titanoréine suppositoire ?

D’usage local, Titanoréine ne sera recommandé  qu’en traitement de courte durée des douleurs, sensations de brulure, démangeaisons de l’anus et crises hémorroïdales. La posologie de ce médicament est de 1 à 2 suppositoires par jour et il est spécialement réservé aux adultes.

 

Il est important de ne pas dépasser 7 jours de traitement. Dans le seul cas où les symptômes ou les congestions persistent ou même s’aggravent, il est recommandé de consulter un médecin pour qu’il préconise s’il y a  lieu de continuer d’utiliser ce suppositoire.

 

Précautions d’emploi du médicament Titanoréine suppositoire

Titanoréine suppositoire n’est pas conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Il est bon pour ces catégories de personnes de consulter un médecin afin de trouver un autre produit adapté.

 

Ce médicament est aussi contre-indiqué aux sujets hypersensibles à l’un des composants actifs ou excipients du produit. De même, en cas de rectorragies ou de présence de sang dans les selles, il est recommandé d’en parler à un médecin avant d’adopter ce remède. En effet, il pourrait s’agir d’un symptôme d’une tout autre pathologie.

 

Il est recommandé de suivre scrupuleusement les recommandations inscrites sur la notice de ce médicament surtout la posologie. En cas de surdosage qui risque de favoriser la survenue d’effets indésirables, le sujet doit rapidement solliciter une aide médicale.

 

Les données actuellement disponibles ne montrent aucune interaction de Titanoréine avec d’autres médicaments. Cependant, demander l’avis d’un thérapeute est toujours requis  en cas d’utilisation d’autres médicaments  au cours du traitement.

 

Il doit être conservé à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Il faut également le mettre  hors de la portée et de la vue des enfants.

 

Les effets indésirables connus après utilisation de Titanoréine suppositoire

Comme tout autre médicament, il est possible que le traitement des affections ano-rectales avec Titanoréine suppositoire provoque des effets indésirables. Il a été rapporté qu’il est possible d’observer des affections de la peau et des tissus sous-cutanés sous forme de rashs ou de prurits. En cas d’hypersensibilité, des affections au niveau du système immunitaire pourraient même surgir.

 

Si vous détectez d’autres symptômes, il est important de le déclarer au niveau des services de santé.

Retour en haut
Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Les hémorroïdes sont des inflammations au niveau de l’anus et du rectum. Elles sont le résultat de la dilatation des veines situées dans cette partie du corps. Leur présence peut être très gênante dans la vie quotidienne mais aussi très douloureuse. Néanmoins il ne s’agit pas d’une pathologie grave. Elle se soigne très bien à l’aide de traitements adaptés pour lutter contre leur apparition et favoriser leur disparition comme Titanoréine suppositoire, notamment en cas d’hémorroïdes internes.

 

Quels sont les symptômes des hémorroïdes ?

La présence d’hémorroïdes se diagnostique lors de l’apparition des symptômes suivants :

  • saignements après les selles,
  • démangeaisons très importantes, irritations et/ou douleurs autour de l’anus,
  • présence d’un gonflement douloureux près de l’anus,
  • fuite de matière fécale.

Ces symptômes ne sont pas cumulatifs. Attention, les saignements et les fuites de matière fécale peuvent également être les symptômes d’une autre maladie. Ces signes nécessitent la consultation d’un médecin généraliste afin de s’assurer qu’il s’agit bien d’une poussé hémorroïdaire et non d’une pathologie plus grave comme un cancer du colon, du rectum ou une fissure anale.

 

Il existe des hémorroïdes internes et externes. Elles se différencient par leur localisation. Les premières sont peu visibles et peu douloureuses (sauf lors de la défécation qui peut provoquer une douleur assez intense). Par contre, elles provoquent souvent des saignements. Les secondes se forment sous la peau et sont visibles lors d’un examen visuel. Il s’agit de tuméfactions plus ou moins importantes. Elles peuvent être source d’inconfort et de douleurs.

 

Quelles sont les causes d’une crise hémorroïdaire ?

L’alimentation est souvent citée comme un des principaux facteurs. Il est vrai qu’une alimentation trop épicée ou trop pauvre en fibres peut favoriser l’apparition d’hémorroïdes. Mais il ne s’agit pas d’un facteur principal. Le rôle de l’alimentation est plus important pour éviter les récidives ainsi que la constipation qui est une cause majeure d’hémorroïdes.

 

Une poussée hémorroïdaire est, le plus souvent, provoquée par :

  • la constipation, surtout si elle est chronique ;
  • une position assise trop longue, notamment du fait de sa profession ;
  • une perte du tonus rectal due à une trop grande sédentarité et/ou à l’absence de pratique d’activités sportives ;
  • une surcharge pondérale ;
  • le déplacement d’objets lourds ;
  • la grossesse et/ou l’accouchement.

Comment traiter les hémorroïdes ?

Le traitement des hémorroïdes peut varier selon qu’elles sont internes ou externes. Les suppositoires Titanoréine peuvent intervenir sur les deux types d’hémorroïdes. Par contre, la crème Titanoréine à base de lidocaïne sera principalement efficace sur les hémorroïdes externes.

 

Des solutions naturelles peuvent compléter ce traitement comme un bain chaud d’une quinzaine de minutes qui permettra de soulager la douleur liée aux hémorroïdes. En cas de douleur aigue, vous pouvez apposer une bouillote ou toute autre source de chaleur.

Lors d’une poussée hémorroïdaire, privilégiez une alimentation riche en fibres qui favorisera l’évacuation des selles.

 

Dans certains cas, un traitement endoscopique ou chirurgical devra être envisagé en cas de récidives trop fréquentes. Il s’agira soit d’une ligature, d’une sclérose ou de l’excision de l’hémorroïde. Une ligature des artères qui alimentent l’hémorroïde peut également être préconisée.

 

Pour les adeptes de produits naturels, certaines plantes sont connues pour leurs vertus contre les hémorroïdes : le cyprès, le gingko biloba, le marronnier d’Inde, l’hamamélis et la vigne rouge. Néanmoins, elles ne suffiront pas à enrayer une poussée hémorroïdaire. Par contre, elles peuvent venir en complément d’un traitement adapté.

 

Comment éviter une récidive ou l’apparition d’hémorroïdes ?

La seule solution pour éviter le retour des hémorroïdes est d’adapter son alimentation et son mode de vie. Il faut éviter tout ce qui peut entrainer une constipation. Il est donc essentiel de manger des aliments riches en fibres et de boire beaucoup d’eau. Pour rappel, il est conseillé de boire 1,5 litre d’eau par jour. Une activité sportive régulière est également recommandée pour éviter de nouvelles poussées. Enfin, si votre métier exige que vous restiez assis longtemps, n’hésitez pas à prendre quelques minutes de pause pour éviter une station assise trop longue.

 

Par ailleurs, n’attendez pas que la crise hémorroïdaire s’installe pour la traiter. Ayez le réflexe d’utiliser un des traitements préconisés, comme Titanoréine suppositoire dès l’apparition des hémorroïdes afin d’enrayer rapidement la poussée.

En cas de constipation, n’hésitez pas à utiliser un laxatif doux si vous êtes sujets aux hémorroïdes. Vous éviterez ainsi leur réapparition.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1 rue Camille Desmoulins
92787 Issy-les-Moulineaux Cedex 09
France

 

Sites de production

Rue de Retortat
51120 Sézanne
France

 

+33 (0)1 55 00 48 00

00 800 260 26 000
00 800 555 22 000


labo@jnj.com
 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du Pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur Titanoréine suppositoire - 12 suppositoires (29 avis)

-
????????????????Très bon produits contres les hémorroïdes
-
Je suis très contente de ma commande, livraison impeccable. Merci
-
Je n ai jamais reçu ma commande !!
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
Hemorroides
Qu'est-ce qu'une hémorroide ?
Santé
Les hémorroïdes : un problème de santé assez gênant dont certaines personnes n’osent pas parler ouvertement, pensant que la pathologie est source de honte. Et pourtant, il s’agit d’une maladie courante qui touche une partie non négligeable de la population.
En savoir plus
chirurgie hemorroides
Chirurgie des hémorroides : Quelles solutions efficaces ?
Santé
Les hémorroïdes forment une maladie à la fois gênante et très douloureuse pour ceux qui en souffrent. Il s’agit d’une pathologie fréquente qui atteint plus souvent les femmes enceintes et les personnes âgées.
En savoir plus
homeopathie hemorroides
Comment soigner des hémorroides avec l'homéopathie ?
Santé
Les hémorroïdes ont toujours été une maladie fréquente pouvant atteindre n’importe qui, mais surtout les adultes, surtout les femmes enceintes et les personnes âgées. Les crises hémorroïdaires se manifestent par des démangeaisons, des douleurs insupportables et parfois même des saignements plus ou moins importants selon les cas.
En savoir plus
Informations mises à jour le 12/08/2020 à 14:02:56