» » » Hémorroïdes et maladies hémorroïdaires : que faut-il connaitre ?

Hémorroïdes et maladies hémorroïdaires : que faut-il connaitre ?

On peut parler d’hémorroïde lorsque les veines recto-anales se dilatent et gonflent, entraînant toutes sortes de gênes, des douleurs et des saignements. Les hémorroïdes sont soit internes soit externes. Vous trouverez ici l’essentiel à savoir sur cette pathologie que beaucoup de personnes trouvent honteuse, voire humiliante.

 

Pour soigner les hémorroides, découvrir également : 

 

Les hémorroïdes en bref !

Ce sont des troubles veineux qui s’apparentent grandement aux varices mais se produisent dans la zone rectale et anale. Ils se manifestent par la dilatation et le gonflement de ces veines en question. Les hémorroïdes internes sont situées dans le canal intérieur du rectum et celles externes touchent le contour de l’anus.

 

Les causes

Les facteurs favorisant la dilatation veineuse de cette partie sont nombreux. Mais la première cause reste la constipation fréquente. La poussée forcée et la consistance trop dure des matières fécales mettent les muscles du rectum de l’anus à rude épreuve. Ils finissent par lâcher et les veines, également fatiguées, se mettent à gonfler.

 

En outre, le manque d’exercice peut être en cause, tout comme le fait de garder la même posture, assise ou debout, sur une période prolongée.

 

causes des hemorroides

 

La grossesse, le vieillissement, une alimentation non adaptée, la pratique de la sodomie, la surcharge pondérale peuvent également entraîner les maladies hémorroïdaires.

 

Les hémorroïdes internes et externes

Les hémorroïdes internes restent invisibles et indolores jusqu’à ce qu’elles atteignent un certain stade et qu’une bosse commence à sortir de l’anus. Par contre, elles provoquent une sensation de gêne à l’intérieur du rectum dès leur formation. Quant aux hémorroïdes externes, elles se manifestent directement par l’irritation et la démangeaison de l’anus.

 

Les premiers symptômes sont donc différents mais les complications sont souvent les mêmes : sortie de l’hémorroïde, douleurs insupportables et persistantes, saignements durant et après les selles.

 

Les mesures de prévention

Tenant compte des causes, il faut adopter des comportements adéquats. Évitez de rester longtemps dans la même position. Faites au moins 20 minutes de marche au quotidien et préférez les escaliers aux ascenseurs. Soulever les charges trop lourdes n’est pas conseillé. Privilégiez les aliments riches en fibres comme les fruits et légumes et limitez votre consommation d’épices et d’alcool.

 

prevenir les hemorroides

 

Buvez beaucoup d’eau. En cas de constipation, il est important de la traiter au plus vite, quitte à prendre des laxatifs, pour diminuer les risques d’hémorroïdes. Pour les femmes enceintes, il faut éviter de rester debout longtemps, cela favorise le gonflement des veines anales.

 

Comment soulager les crises d’hémorroïdes ?

Au moment de la crise, la priorité reste la recherche d’un moyen efficace pour calmer les inflammations et les douleurs. Pour cela, faites en sorte de maintenir une hygiène anale irréprochable. Ainsi, il faut prendre une douche ou un bain une fois par jour. Si les symptômes commencent à s’aggraver, évitez d’utiliser du savon sur la zone infectée pour ne pas l’irriter encore plus.

 

De l’eau claire peut suffire. D’ailleurs, faire un bain de siège froid à raison de 2 ou 3 fois par jour peut calmer efficacement les crises hémorroïdaires. Il suffit de verser de l’eau claire froide dans une bassine ou un bidet et s’asseoir dessus de manière à tremper les fesses pendant environ 10 minutes. Si les douleurs persistent tout au long de la journée, appliquez fréquemment des compresses froides sur la partie anale.

 

En outre, il est conseillé de réduire l’utilisation des papiers toilette, surtout ceux qui sont parfumés,  après la défécation. C’est pour éviter d’agresser les hémorroïdes. Préférez les lingettes pour bébé ou bien, imbibez le papier hygiénique avec de l’eau propre avant de vous essuyer délicatement avec. Le port de sous-vêtements trop serrés ou en fibres synthétiques, en acrylique ou en lycra est fortement déconseillé.

 

Optez toujours pour le coton. Par ailleurs, il faut bannir tous les aliments qui risquent d’irriter les muqueuses. Dans la liste, il y a le café, les boissons alcoolisées, le thé, la moutarde, le piment fort et toutes les épices trop fortes. Les médecins conseillent même de devenir végétarien le temps que les symptômes disparaissent. Ne soulevez pas trop de charges lourdes et évitez de pousser trop fort lors des selles.

Les traitements

Si vous consultez un médecin dès l’apparition des premiers symptômes, des médicaments contre les hemorroides par voie orale peuvent suffire pour éradiquer le mal (Titanoreine lidocaineDaflon 1000Micro H gelSedorrhoide suppo...). Par contre, si vous attendez que votre cas soit plus avancé, une opération chirurgicale peut être indispensable.

 

traitement hemorroides

 

Les traitements naturels comme l’homéopathie et l’aromathérapie sont également efficaces. Dans tous les cas, il est conseillé de voir un médecin à la moindre gêne ou irritation au niveau de la partie recto-anale.

 

En savoir plus sur les hémorroides :

Comment soigner les hémorroides avec l'homéopathie ?

Comment traiter les hémorroides quand on est enceinte ?

Hémorroides et maladies hémorroidaires : que faut-il connaitre ?

Qu'est-ce qu'une thrombose hémorroidaire ?

Que faut-il faire en cas de crise hémorroidaire ?

Quels sont les symptômes des hémorroides externes ?

Quelles sont les différentes entre les hémorroides externes et internes ?

Quels sont les traitements des hémorroides ?

Chirurgie des hémorroides : Quelles sont les solutions efficaces ?

Comment soulager la crise hémorroidaire ?

 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.