Camomille

Bébé Tux bio Calmosine - flacon de 100ml
Produit en stock
8.95 €
ZzzQuil Fort Sommeil - pot de 30 gommes
Produit en stock
13.99 €
Spray nasal kid Granions - flacon de 20 ml
Produit en stock
7.45 €
Ergygast Nutergia - boîte de 20 sticks
Produit en stock
12.19 €
Poligyn Saugella - flacon de 500 ml
Produit en stock
9.41 €
ZzzQuil Sommeil - boîte de 30 gommes
Produit en stock
11.15 €
ZzzQuil Sommeil - boîte de 60 gommes
Produit en stock
17.26 €
Colilen IBS Aboca - boite de 96 gélules
Produit en stock
29.90 €

La camomille est une plante appréciée depuis des siècles pour ses propriétés médicinales. Elle est utile, car elle permet de venir à bout des soucis quotidiens.

 

La camomille, c’est quoi ?

Il s’agit d’une plante caractérisée par de nombreux bienfaits. Il est possible de l’utiliser sous différentes formes dont la pommade, l’infusion et la lotion. Elle est aussi utilisable en compresse ou en inhalation. La camomille est prisée pour ses vertus en tant que cicatrisant, antibactérien et anti-inflammatoire. C’est pourquoi son usage est préconisé au quotidien. 

 

Historique et détails sur la camomille

Concernant les avantages de la camomille, ils sont connus depuis déjà des millénaires. D’après l’histoire, les Égyptiens auraient utilisé cette plante en vue d’embaumer les tombes dont celle de Ramsès II. L’huile essentielle de camomille fut utilisée dans cette optique.

 

La camomille est cette grande plante qui mesure jusqu’à 30 cm de haut. Elle se caractérise par les petites feuilles vertes qu’elle porte. Elle se distingue encore grâce à ses fleurs solitaires de couleurs jaunes et portants des pétales de teinte blanche. Elles sont similaires à la marguerite. La camomille est aussi caractérisée par un subtil parfum. Elle aime les sols riches en silice qui lui permettent de s’épanouir.

 

Pour l’entretien de la camomille

Cette plante ne demande aucun soin en particulier étant donné qu’il s’agit d’un végétal qui pousse aisément. Elle n’a pas besoin d’une personne à la main verte pour prendre soin d’elle. Lorsque les fleurs se fanent, elles disparaissent pour laisser place à de nouvelles fleurs. Il n’est pas utile de se débarrasser des fleurs séchées. Lorsque la fin de saison arrive, il est juste recommandé de couper les tiges assez courtes pour leur permettre de mieux pousser le printemps qui suit. Il est aussi préconisé de tailler la camomille en boule lorsque l’hiver débute. Ainsi, elle prend de nouveau une forme ronde au printemps.

 

La camomille peut aussi se cultiver en pot. Comme toutes les plantes poussant dans ces conditions, la camomille fleurit en bac ou en jardinière. Elle nécessite un arrosage bien régulier dans cette optique. Une fois que la terre est sèche en surface, il est nécessaire d’arroser. Sinon, il faut apporter de l’engrais une fois par semaine afin d’avoir une floraison prolongée.

 

Partie utilisée et principes actifs

Le capitule de la camomille est la partie utilisée dans le cadre de la phytothérapie. C’est cette partie qui est la base sur laquelle la fleur repose. Cette dernière se récolte verte et fraîche lorsque la floraison commence. Il convient d’entreprendre la cueillette dès que les capitules ne sont pas encore bien ouverts.

 

En ce qui concerne les principes actifs de la camomille, ce sont les acides-phénols, les coumarines, les flavonoïdes et les composés phénoliques.

 

La camomille en tant que plante aromatique

Les fleurs de la camomille sont aussi caractérisées par leur pouvoir aromatique. La plante se développe d’autant plus qu’elle est exposée au soleil. Elle est utilisable en infusion ou encore en salade. Elle sert à apporter plus de saveurs aux plats en sauce.

 

La camomille contre les troubles digestifs

Les patients qui souffrent d’ulcères gastriques ou encore de ballonnements et d’inflammation de l’estomac peuvent recourir à la camomille. Il en est de même pour les personnes ayant des problèmes de diarrhées et de flatulences. Afin de venir à bout de ces maux, il est préconisé de prendre une infusion à base de camomille suite aux principaux repas. Il est recommandé d’infuser la tisane et d’user d’un couvercle pour éviter l’évaporation des principes actifs.

 

La camomille est réputée pour sa faculté à combattre les bactéries à l’origine des problèmes digestifs. En agissant, elle respecte la flore intestinale. Cette graminée contient encore des flavonoïdes ayant une action antispasmodique et anti-inflammatoire. Elle apaise les intestins si ces derniers souffrent à cause des méfaits des acides gastriques.

 

La camomille et les douleurs menstruelles

De nombreuses femmes se plaignent de saigner en quantité importante lors des premiers jours de règle. Parfois, il n’est pas facile de soulager la douleur. Cette dernière donne des crampes au niveau du bas-ventre. Dans ce cas, la camomille prise sous forme d’infusion est vivement recommandée. Il est conseillé de boire plusieurs infusions jusqu’à la disparition de la douleur.

 

Il est aussi envisageable de faire usage de la camomille sous forme d’huile essentielle. Dans cette optique, la patiente est conviée à mélanger quelques gouttes de cette huile essentielle à une huile végétale. Le mélange est à utiliser pour le massage du bas-ventre.

 

Lorsque la camomille est utilisée en application cutanée, cela soulage différentes douleurs, dont l’arthrite, le rhumatisme et les tensions au niveau des muscles.

 

La camomille contre l’anxiété

La camomille est aussi utilisée pour combattre l’anxiété et le stress. Pour ce faire, il n’y aura qu’à diluer quelques gouttes d’huile essentielle de camomille dans le bain. Le patient est invité à s’y prélasser quelques minutes. Les personnes qui ont le sommeil difficile peuvent appliquer un peu de cette huile essentielle sous la plante des pieds ou sur la colonne vertébrale avant le coucher. 

 

Les patients qui souffrent de dépression ou de surmenage peuvent faire usage de cette huile en l’inhalant. Cette simple pratique s’avère en effet très apaisante. Toutefois, demander conseil à son médecin est recommandé avant de tenter ce genre d’expérience. Certes, il ne faut pas oublier que l’abus d’huile essentielle est dangereux pour la santé.

 

La camomille contre l’irritation cutanée

Un patient qui est en proie à des irritations de la peau, d’eczéma ou encore de piqûres d’insectes peut utiliser de l’huile essentielle de camomille romaine. Cette dernière doit toujours être diluée dans une huile végétale au préalable. Elle est prisée pour ses effets cicatrisants et apaisants en même temps.

 

Néanmoins, la camomille ne traite pas seulement des inflammations cutanées. Elle est aussi utilisée en cas d’inflammation des voies respiratoires et des muqueuses. La camomille est reconnue en cas d’aphtes. C’est un bon remède anti-inflammatoire qu’il suffit de boire pour profiter des effets positifs. Il est recommandé d’appliquer une compresse de camomille sur les yeux en cas de conjonctivite.

 

Camomille contre le mal de gorge

Il faut savoir que la camomille est aussi efficiente pour combattre les maux de gorge. Cela s’explique encore par ses vertus anti-inflammatoires. Ce faisant, elle a le pouvoir d’apaiser une gorge douloureuse. Il est recommandé de faire une infusion de camomille ou de passer par des inhalations. Le patient peut encore faire des gargarismes en utilisant des tisanes chaudes à base de camomille. Cette dernière se démarque également de par ses vertus antibactériennes. Avant l’hiver, il est préconisé de prendre cette tisane de camomille en infusion journalière. Ce qui permet de venir à bout de différentes infections susceptibles de s’en prendre à l’organisme.

 

Utiliser la camomille contre les allergies

Étant donné son action anti-inflammatoire, la camomille peut aussi s’utiliser contre les réactions allergiques ou les crises d’allergies. La camomille est souvent prise en infusion. Sous cette forme, elle permet de combattre les troubles intestinaux et digestifs. Elle est aussi utilisée de la sorte pour lutter efficacement contre les signes de la grippe. Cette plante est encore caractérisée par son affection désinfectante. De la sorte, elle agit positivement sur les voies urinaires. En cas de lésions cutanées difficilement traitables, la camomille s’utilise en tant que compresse ou encore via le bain. Ce qui accélère le processus de guérison.

 

Contre la fièvre et les migraines

La camomille est une plante qui dégage une odeur subtile et agréable. C’est pourquoi elle est utilisée pour lutter contre la migraine chronique. Elle fut employée pendant des siècles comme un remède contre la fièvre, la migraine et les maux de tête. Ce faisant, elle est apte à réduire l’intensité de ces migraines ainsi que leur fréquence. L’effet se fait d’ailleurs ressentir après seulement 6 semaines de traitement. Les naturopathes sont aussi nombreux à préconiser une cure trimestrielle à base de camomille. Ce qui limite l’intensité des céphalées et des migraines.

 

La camomille pour soulager les maux du nourrisson

La poussée dentaire est un moment empreint de maux chez les nourrissons. Il est préconisé de masser les gencives du bébé avec deux gouttes d’huile essentielle de camomille romaine. Cela permet d’atténuer la douleur ressentie.

 

La crème à base de camomille est également caractérisée par ses vertus cicatrisantes. Elle est utilisée pour soigner la peau. Effectivement, elle a le mérite de soulager les peaux souffrant de problème de sécheresse. En outre, elle est utilisée pour combattre l’érythème fessier chez les enfants. Grâce à ses vertus pré-anesthésiantes et antalgiques, l’huile essentielle de camomille est utilisée pour soulager les bébés, en plus d’éviter les problèmes d’infection.

 

La camomille romaine contre les migraines

La grande camomille, pour sa part, contient aussi une huile essentielle qui se compose de camphre, de tanins, de sucs amers, de lactones sesquiterpènes et de flavonoïdes. Ce produit naturel est alors utilisé en guise d’antispasmodique et est efficient pour prévenir les crises de migraines. Pour l’utiliser, il convient de le faire en infusion. Il suffit d’infuser deux cuillères à café de feuilles séchées dans un total de 250 ml d’eau bouillante pendant un quart d’heure. Il ne reste plus qu’à boire de cette infusion deux fois dans la journée.

 

Faciliter le sommeil à l’aide de la camomille

La camomille est aussi associée à un effet sédatif qui lui permet de détendre le corps. Ainsi, le sujet n’aura aucun mal à s’endormir. Les bienfaits de cette plante soulagent les crampes en plus d’aider les muscles à se décontracter.

 

D’après les études sur des animaux, l’apigénine contenue dans la camomille a une action à divers endroits du système nerveux et du cerveau. Cette plante est capable d’agir comme un anxiolytique et de faire baisser les tensions.

 

Camomille et beauté

La camomille n’est pas uniquement une plante qui soigne. C’est également une graminée qui est utilisée pour être plus rayonnante. Déjà, elle aide à lutter efficacement contre la peau qui tiraille et les rougeurs. Cette plante soulage les réactions allergiques ainsi que les sensations d’inconfort que cela engendre. Ce qui s’explique par l’azulène qui est l’un de ses principes actifs.

 

C’est un anti-inflammatoire qui est utilisé pour atténuer les brûlures, les rougeurs ainsi que les autres irritations de la peau. Il est à noter que cette plante agit à tous les niveaux de la peau, depuis l’épiderme aux muqueuses.

 

La camomille est aussi utilisée pour extraire de l’eau florale. C’est une alliée qui sert à atténuer les inconforts causés par les coups de soleil. Elle est capable de venir à bout des réactions allergiques. Néanmoins, la cure dure 20 jours. Lorsque la camomille est commercialisée sous cette forme liquide, elle a un coût moins important et traite diverses parties du corps sans trop de difficultés.

  • Faire usage de la lotion à la camomille

Pour remplacer une lotion démaquillante, il est préconisé d’opter pour la décoction à la camomille qui est toute aussi avantageuse chez les personnes en proie à l’apparition de boutons sur le visage. Pour concocter cette lotion, il suffit de porter un litre d’eau à ébullition avec 100 g de fleurs sèches. Il est recommandé de laisser frémir pendant 15 minutes avant de filtrer. Il ne reste plus qu’à laisser refroidir avant usage.

  • Utiliser le masque à la camomille

Avant la pose du masque, il est recommandé de se laver le visage. Ce faisant, il convient de procéder en faisant un bain de vapeur qui va aider à désincruster les pores.

 

Pour concevoir le masque à la camomille, il faut laisser infuser 4 pincées sèches dans une tasse d’eau frémissante pendant une dizaine de minutes. La décoction est à filtrer et la tisane est à incorporer dans de l’argile blanche afin d’obtenir une pâte douce.

 

Il est nécessaire d’appliquer une couche de ce masque sur le visage et de masser en douceur. Le produit naturel est à laisser agir un quart d’heure. Il ne reste qu’à rincer à l’eau froide et à recommencer cette pratique une fois par semaine. Il est préconisé d’ajouter un peu d’huile d’amande douce pour la peau sèche.

  • Crème de beauté à la camomille

La crème de beauté à la camomille permet à celle qui l’utilise d’afficher un teint frais exempt de rougeur. Pour la préparer, il convient d’ajouter 3 gouttes d’une huile essentielle de camomille à la crème pour visage et pour corps.

  • La camomille contre les cernes et les poches sous les yeux

La camomille peut s’appliquer sous les cernes et les poches des yeux sous forme de compresses mouillées. Une décoction froide de camomille est à utiliser dans cette optique. Sinon, user de sachets de tisane aide également.

  • Un parfum aux vertus déstressant

La camomille est aussi une plante qui est adulée pour sa faculté à relaxer. Étant donné son parfum doux, elle permet d’apaiser les tensions. C’est une graminée qui est riche en esters. Elle est utilisée pour réguler le système nerveux et est aussi prisée pour son action sédative. Lorsqu’elle est prise sous forme d’hydrolat, elle est nettement plus légère, mais l’apaisement est aussi réel. Cette plante aide à calmer lorsque le stress devient angoissant. Elle agit peu de temps suite à son application.

 

La camomille a un atout indéniable vu qu’elle est bien tolérée par les peaux sensibles. Ainsi, il est même envisageable d’en ajouter quelques gouttes au bain de bébé. Ce qui permet de le calmer. L’eau florale à la camomille est utilisée en vue d’avoir un épiderme plus doux. Cela va limiter l’inconfort et réduire les tensions.

  • Sublimer la chevelure à l’aide de son pigment doré

Depuis longtemps, la camomille est un produit naturel qui est apprécié par les cheveux. Elle permet en effet d’avoir une chevelure éclaircie. Son cœur jaune contient de l’apigénine qui est colorant. Ainsi, de nombreuses personnes usent de l’hydrolat de camomille en guise de dernière eau de rinçage. Ce qui ravive la chevelure. Par ailleurs, elle permet aux cheveux affinés de mieux se tenir via de petites barrettes.

 

Ce pigment jaune peut encore s’infuser. Il convient de faire des décoctions entières et de les ajouter à des formules capillaires.

 

Ces solutions vont éclaircir la teinte de la coiffure. Les infusions sont aussi utilisées pour soigner les yeux. Dans ce cas, il suffit de laisser infuser une poignée de fleurs de camomille dans de l’eau chaude et d’y ajouter deux compresses. Il ne reste qu’à appliquer ces compresses sur les paupières. Elles sont idéales pour décongestionner les organes de la vue et également pour apaiser le contour fragile des yeux.

 

Pour prendre et utiliser la camomille

Il est possible de prendre la camomille sous forme d’infusion. Il n’y a qu’à verser un peu d’eau bouillante sur deux cuillères à café de fleurs sèches. Il suffit de laisser infuser une dizaine de minutes et de filtrer par la suite. 

 

Il ne reste qu’à boire 4 tasses de cette infusion. Ce qui se fait de préférence entre les repas. Une à deux tasses suffisent si le sujet présente des troubles digestifs. Il ne restera plus qu’à prendre une tasse avant le coucher pour favoriser le sommeil et la détente.

 

En utilisant l’application sur les yeux ou sur la peau, il convient de laisser l’infusion refroidir au préalable dans un récipient hermétique ou stérile. Il suffit de conserver ce remède au frais, mais il est à renouveler tous les jours.

 

Application cutanée

Dans le cas d’une application cutanée, il convient de mélanger un peu d’huile essentielle de camomille (quelques gouttes) à 3 ou 4 cuillères à café d’huile d’amande. Sinon, n’importe quelle huile neutre fera l’affaire. Il est aussi possible de se procurer une huile auprès de professionnels de la santé. Il est à noter que la camomille est disponible sous forme de teinture ou de gélules. Cependant, il convient de se conformer à la posologie sur l’étiquette dans ce cas. Avant tout usage, il est nécessaire de demander conseil à son pharmacien ou son médecin.

 

Quelles sont les contre-indications éventuelles ?

En dépit des bienfaits de la camomille, il faut mentionner qu’elle est associée à certaines contre-indications par rapport à son utilisation.

 

Il n’est pas rare de voir des personnes allergiques aux graminées appartenant à la famille des astéracées. La camomille appartient justement à cette dernière. Tel est aussi le cas de l’arnica, de la marguerite ou encore du souci. Ces patients sont appelés à faire attention par rapport à l’utilisation de la camomille. Son usage est aussi déconseillé pendant le premier trimestre de la grossesse. En effet, la plante en question est réputée pour ses facultés à déclencher les règles. La camomille est déconseillée tant aux femmes qui allaitent qu’à celles qui sont enceintes. Les enfants âgés de moins de 2 ans ne doivent pas en prendre non plus.

En ingérant directement des feuilles de camomille, les personnes peuvent être sujettes à des ulcères de la bouche. Néanmoins, cela ne se produit qu’après de nombreux mois en usage continu. Il est mieux de prendre des comprimés et des capsules. Cela permet de contourner ce problème.

 

Quels sont les effets indésirables de la camomille ?

Consommer de la camomille romaine entraîne parfois des problèmes de rhinites allergiques chez les sujets qui présentent une sensibilité aux pollens d’armoise. Quand cette plante est utilisée jusqu’à créer une overdose, elle peut causer des étourdissements, des vertiges, des vomissements et des nausées. Quoi qu’il en soit, il est préconisé de se conformer aux doses prescrites par le pharmacien ou le médecin. Afin d’obtenir un maximum d’effets et sans engendrer de risque sur la santé, il est mieux de se tourner vers des préparations standards et conditionnées. Pour les préparations à la maison, il est prôné de respecter les dosages prescrits. Il est déconseillé d’associer la camomille romaine à l’alcool. Ce qui s’explique par la présence de coumarine.

 

Des interactions avec les compléments et les plantes médicinales

Les chercheurs ont pu observer des réactions croisées lorsqu’ils ont associé l’achillée millefeuille à la camomille romaine. Il en est de même lorsque cette dernière fut associée à de la laitue vitreuse, de la matricaire et du chrysanthème.

 

Il est à noter que la camomille romaine a aussi des interactions avec certains médicaments à l’exemple des anticoagulants. Cela s’explique encore par les coumarines.