» » » » MycoSédermyl 1% crème - tube de 30g
MycoSédermyl 1%  crème - tube de 30g
Zoom

MycoSédermyl 1% crème - tube de 30g

Note moyenne : 6 avis

Le médicament MycoSédermyl crème 1% est indiqué en traitement d'appoint de certaines affections cutanées dues à des champignons (mycoses).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 1

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Conditionnement

Forme

Mode d'administration

Femme enceinte

Principe actif

Ces produits peuvent également vous intéresser
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
Notes et avis

MycoSédermyl 1 % crème en tube de 30 g est un médicament préconisé pour le traitement de certaines affections cutanées dues à des champignons chez l’adulte. Il est particulièrement indiqué pour soigner les mycoses.

Ce dispositif médical est essentiellement constitué de crème à base de nitrate d’éconazole à 1 g pour 100 g de produit. Ses excipients sont, entre autres, le palmitostéarate d’éthylène glycol, le polyoxyéthylène glycol (Téfose 63), les macrogolglycérides oléïques (Labrafil M 1944 CS), la paraffine liquide légère, l’acide benzoïque et le butylhydroxyanisole (E 320). Il se compose également d’huiles essentielles de lavandin, d’orange et de mandarine, mais aussi d’acétate de linalyle, de citronellol, de butylhydroxytoluène (E 321), de dipropylène glycol) et de l’eau purifiée.

 

Posologie du MycoSédermyl 1 % crème en tube de 30 g

Pour une action optimale du médicament, il est recommandé d’appliquer la crème 2 fois par jour, jusqu’à la disparition complète des lésions. Pour cela, déposez quelques gouttes dans le creux de la main ou directement sur les lésions. Étalez le produit sur les régions à traiter avec le bout des doigts. Massez ensuite de façon douce jusqu’à pénétration complète.

La posologie pour traiter les mycoses des plis intertrigo-génitaux, sous-mammaires ou interdigitaux non macérés, est de 1 à 2 tubes à appliquer pendant 1 à 2 semaines. Pour les mycoses des ongles, onyxis ou périonyxis, la dose usuelle est d’environs, 4 à 8 tubes à utiliser durant 1 à 2 mois en association avec un antifongique. Pour une dermatophytie de la peau glabre, la posologie est de 2 tubes, pendant 2 semaines.

La dose usuelle pour le traitement de l’intertrigo génital et crural non macéré est d’environ 2 à 3 tubes pendant 2 semaines. Pour les teignes, la posologie recommandée est de 4 à 8 tubes en association avec un antifongique per os pendant 4 à 8 semaines. Pour traiter l’Érythrasma, la dose usuelle est de 1 à 2 tubes pendant 1 à 2 semaines.

 

Précautions d’emploi

Éviter l’application de la crème MycoSédermyl 1 % près des yeux. Il est aussi déconseillé d’utiliser un savon acide durant le traitement. En cas d’application chez l’enfant, sur une grande surface, ou sur une peau lésée, il est impératif de respecter les recommandations et la posologie indiquées par le médecin. Cette précaution est indispensable en raison de la pénétration plus importante du produit dans ces circonstances.

À cause de la présence d’acide benzoïque, ce médicament peut engendrer une irritation de la peau, des yeux et des muqueuses. MycoSédermyl 1 % crème en tube contient du butylhydroxyanisole (E320) et du butylhydroxytoluène (E321). Ils peuvent provoquer des réactions cutanées locales ou une irritation des yeux et des muqueuses chez les individus hypersensibles.

Évitez d’utiliser ce produit chez l’enfant, sans avis clinique. Il est aussi déconseillé de l’utiliser de façon prolongée sur des surfaces étendues ou profondément lésées.

L’effet de ce médicament pendant la grossesse ou l’allaitement est mal connu. Il est donc important de demander conseil à un pharmacien ou à un médecin avant d’appliquer cette crème chez la femme enceinte ou allaitante.

 

Quelles sont les contre-indications du MycoSédermyl 1 % crème en tube ?

MycoSédermyl 1 % crème est contre-indiquée en cas d’intolérance ou de sensibilisation aux dérivés imidazolés ou également à l’un des constituants du produit.

 

Effets indésirables

Comme tous les médicaments, MycoSédermyl 1 % crème en tube peut parfois provoquer des effets indésirables. Dans de très rares cas, on peut observer des eczémas de contact sur le site d’application.

 

Conditionnement

 

MycoSédermyl 1%  crème se présente sous forme de crème. Tube de 30 g.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
Notes et avis
  • Substances actives

Nitrate d'éconazole: 1g pour 100g de crème

  • Excipients

Palmitostéarate d'éthylèneglycol et de polyoxyéthylèneglycols (Téfose 63), macrogolglycérides oléïques (Labrafil M 1944 CS), paraffine liquide légère, acide benzoïque, butylhydroxyanisole (E320), parfum (huiles essentielles de lavandin, d’orange, de mandarine, acétate de linalyle, citronellol, butylhydroxytoluène (E321), dipropylèneglycol), eau purifiée.
Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
Notes et avis

15 à 30 % des Français sont touchés par une mycose de la peau. La forme de mycose la plus fréquente est celle constatée au niveau des pieds. Les symptômes se présentent sous forme de démangeaisons, de plaque rouge ou de desquamation. Afin de les prévenir, il est important d'utiliser un traitement antimycosique adapté.


Les symptômes des mycoses


Les mycoses peuvent toucher plusieurs parties du corps. Sur la peau très cornée des pieds, on peut observer des gerçures douloureuses et suintantes : il s'agit d’intertrigo dermatophytique des orteils (En savoir plus sur les mycoses des pieds). Si cette forme de mycoses se présente à la commissure des lèvres, on parle alors de perlèche.


Pour les ongles des pieds qui sont des zones très sensibles, il s’agit d'onychomycose. Lorsqu'un ongle est touché, il vire au gris jaunâtre et devient très épais. Une mycose peut d'ailleurs toucher les muqueuses.


Au niveau de la peau du tronc et du cou, le pityriasis versicolore entraîne des taches blanches, brunes ou chamois. Sur le cuir chevelu et la barbe, les teignes apparaissent comme une rougeur locale et écailleuse, après la chute de poils ou de cheveux.


Causes : les dermatophytes et les levures


On distingue deux sortes de champignon pouvant causer des mycoses :

  • Les « dermatophytes » provenant d'un animal ou d'une personne contaminée ou par le biais des sols humides.
  • Les « levures », notamment le Candida, existent naturellement dans l'organisme en cas de stress, d'humidité et de prise de médicament. Elles provoquent une infection, et des lésions se manifestent comme de petits boutons blancs aux alentours d'une zone suintante.

Les bons gestes

 

Il faut adopter des gestes simples pour prévenir des mycoses cutanées :

  • Évitez de vous déplacer les pieds nus dans les lieux publics : saunas, piscines, salles de gym, etc. Portez des espadrilles et des sandales en caoutchouc.
  • Privilégiez l'usage d'un savon non alcalin pour protéger la couche acide naturelle de votre peau.
  • Privilégiez les douches de courte durée
  • Bien séchez vos pieds, entre les orteils et les plis de la peau
  • Portez des chaussures et des vêtements laissant circuler l'air et ne favorisant pas la transpiration.
  • Portez des sous-vêtements en coton.
  • Changez tous les jours les vêtements en contact direct avec votre peau
  • Évitez de porter des baskets tous les jours.

Utiliser une crème antimycosique


Dès l'apparition des premiers symptômes, consultez votre médecin, afin d’identifier le type de mycose. Sachez que les champignons de la peau ont une grande résistance, surtout si elles s'installent sous les ongles ou au niveau des pieds. Elles sollicitent un traitement permanent et durant de longues périodes. Le risque de récidive est élevé si vous ne respectez pas les conseils du médecin et la durée du traitement.


Les traitements antimycosiques à action locale sont préconisés pour éliminer les mycoses de la peau. Le MycoSédermyl 1% crème en tube de 30 g est recommandé en traitement d'appoint de certaines affections de la peau dues à des champignons. La substance active de ce médicament est le nitrate d'éconazole.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Laboratoire Cooper

Place Lucien Auvert
77020 Melun cedex


+33(0)1 64 87 20 00

+33(0)1 64 87 20 40

 

adv.hcl@cooper.fr

vigilance@cooper.fr

qualite.client@cooper.fr

Retour en haut
Description
Composition
Conseil de votre pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur MycoSédermyl 1% crème - tube de 30g (6 avis)

- Posté le lundi 23 novembre 2020 par david C
Jamais reçu ma commande!!!
- Posté le mercredi 14 octobre 2020 par ROLAND H
Plus de commande chez trop d'attente , !!!
- Posté le mercredi 14 août 2019 par martine K
satisfaite
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
mycose pied
Les mycoses des pieds : causes, symptômes, traitements, précautions
Santé
Également appelée « pied d’athlète », la mycose des pieds est une infection dermatologique causée par le développement d'un champignon ou d'un parasite microscopique de la peau.
En savoir plus
Informations mises à jour le 27/11/2020 à 19:48:33