Panaris traitement : tous les soins pour le traitement du panaris

Argile verte concassée Argiletz - sachet de 1 kg
Victime de son succès
4.24 €

Le panaris correspond à une infection d’origine bactérienne de la peau et du tissu sous-cutané de l’ongle. Cette infection se situe au niveau du pourtour des ongles, de la pulpe du doigt et sur le dessous de l’ongle. Elle est douloureuse et se caractérise par des zones enflammées, chaudes et rouges. Comment soigner un panaris ? Quels sont les facteurs de la survenue de cette infection ?

 

Panaris : qu’est-ce que c’est ?

Le panaris est une infection qui se localise sur le pourtour de l’ongle de la main ou du pied. Il est dû à une bactérie appelée « staphylocoque doré ». Cette bactérie entraîne un abcès pourvu de pus. Cette affection touche notamment l’hallux valgus, occasionnant une douleur lancinante.

 

Autrement appelé « mal blanc », le panaris présente une profondeur et une étendue variable.

 

Comment se manifeste un panaris ?

Le panaris superficiel se caractérise par une zone enflammée, chaude et enflée. Il occasionne de la douleur intense au toucher. On parle alors du premier stade du panaris. Arrivé à un second stade, il devient profond et l’infection peut s’étendre aux tendons fléchisseurs, rendant la flexion des doigts plus difficile et douloureuse. La partie concernée devient de plus en plus gonflée et la peau tendue devient blanchâtre. Le pus est plus visible et peut être accompagné de fièvre. Le panaris, lorsqu’il est mal soigné arrive au 3e stade où l’inflammation s’étend sur la peau, au niveau des articulations, des tendons et des os.

 

Il est indispensable de traiter le panaris lorsqu’il est encore superficiel. En absence de traitement, cette infection s’étend en profondeur, occasionnant une infection osseuse, articulaire (arthrite) et cutanée (nécrose cutanée). Dans le cas le plus extrême, la complication peut amener à amputer une partie du doigt ou de l’orteil, d’où la nécessité de le traiter à temps.

 

Quels sont les facteurs de l’apparition d’un panaris ?

Le panaris est une infection bactérienne qu’on associe souvent à une plaie surinfectée au niveau des ongles. La bactérie responsable pénètre au profit des plaies et de petites blessures qui par la suite va se surinfecter. Ces petits accidents surviennent surtout lorsqu’on coupe les ongles de façon brutale. Les personnes qui se rongent les ongles sont aussi sujettes au panaris. Le fait de couper les ongles trop courts peut entraîner cette infection.

 

Est-il contagieux ?

Le panaris n’est pas une affection contagieuse. Ne craignez rien si l’un de vos proches et de vos connaissances présente ce genre d’infection souvent bénigne.

 

Quand consulter un médecin ?

Vous devez consulter votre médecin en cas de panaris, si vous souffrez de diabète ou que vous présentez plusieurs infections à l’ongle. Il en est de même si vous prenez des médicaments immunodépresseurs ou à base de corticoïde.

 

Quels sont les traitements du panaris ?

Le traitement du panaris lorsqu’il est encore en premier stade repose sur l’utilisation d’un antiseptique. Dans ce cas, l’infection est dépourvue d’abcès purulent. Faites un bain antiseptique de la zone touchée plusieurs fois par jour. En complément, votre médecin peut vous prescrire un antibiotique si nécessaire.

 

Il faut demander l’avis de votre médecin si le panaris fait suite à une morsure d’animaux.

 

Une intervention chirurgicale doit être prise en compte en cas de suppuration autour de l’ongle. L’opération consiste à exciser la zone infectée pour enlever le pus. Le chirurgien nettoie ensuite la plaie avec des produits désinfectants. Une légère amputation de doigt ou d’orteil peut être effectuée en vue de stopper la propagation de l’infection.

 

Quelles solutions naturelles pour soigner le panaris ?

Un panaris superficiel peut être soigné chez soi par des ingrédients naturels présents dans le placard de cuisine ou dans la salle de bain. Il est par contre contre-indiqué d’utiliser l’eau de javel, qui est très corrosive. Cette solution risque de léser encore plus la peau et la douleur devient encore plus intense. Voici quelques astuces de grand-mère pouvant vous aider à prendre soin d’un panaris superficiel :

 

  • L’argile verte

Utilisez en cataplasme l’argile verte pour traiter le panaris. Pour ce faire, ajoutez 1 à 2 cuillères à soupe d’argile verte dans un bol et versez de l’eau de source. Mélangez la préparation jusqu’à l’obtention d’une pâte souple. Il ne faut pas qu’elle coule. Disposez la préparation sur un petit tissu et appliquez sur la zone concernée.

 

L’argile verte est bien connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes. Toutes ses vertus proviennent de sa richesse en minéraux.

 

  • Le miel

Un désinfectant naturel, le miel est aussi indiqué dans le traitement du panaris. Préparez une sorte de pommade avec cet ingrédient, en ajoutant une petite quantité d’infusion de thym. Il faut appliquer cette solution sur une compresse et l’enrouler autour du doigt ou de l’orteil.

 

  • L’oignon

L’oignon est un antiseptique naturel utilisé pour traiter le panaris et autre infection de la peau. Il a la capacité d’assainir la peau infectée de furoncles, d’abcès ou de panaris. L’oignon favorise aussi la cicatrisation des plaies. Faites cuire un oignon dans une eau frémissante. Appliquez une tranche d’oignon chaude (pas brûlante) sur le panaris. Vous pouvez compléter le traitement avec du miel et du thym afin d’accélérer la cicatrisation.

 

  • Les huiles essentielles

Les huiles essentielles de Niaouli et de Lavande aspic sont aussi des ingrédients de choix dans le traitement de panaris. Elles possèdent des propriétés antibactériennes pouvant faire face au staphylocoque doré, la bactérie en cause du panaris. Par contre, les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées si vous êtes enceintes ou que vous souffrez d’une maladie inflammatoire douloureuse.

 

Afin de faire mûrir le panaris, vous pouvez opter pour un bain de sel à l’eau tiède.

 

Comment prévenir un panaris ?

Pour prévenir le panaris, il faut éviter de couper les ongles trop courts. En cas de blessure sur la partie des ongles et des orteils, pensez immédiatement à laver la zone pour que la bactérie en cause ne s’introduise pas dans la peau.

Il faut aussi arrêter de se ronger les ongles ou d’arracher la peau des doigts pour éviter l’apparition d’un panaris.

 

Découvrez les autres solutions pour les ongles incarnés

Produits pour soigner un panari

Traitement pour soigner un panari

Soins pour un ongle incarné