» » » Comment reconnaître une allergie au gluten ?

Comment reconnaître une allergie au gluten ?


 

Crampes abdominales, démangeaisons, difficultés respiratoires, gonflement de la gorge, éruption cutanée… Si vous développez ces symptômes, il est fort possible que vous souffriez d’une allergie au gluten. Cette allergie reste heureusement assez rare, mais elle constitue un réel handicap pour la personne affectée. Qu’est-ce que le gluten ? Quels sont les autres signes de l’allergie au gluten ? On vous donne les réponses dans ce dossier avec en prime, quelques explications concernant d’autres types d’allergies

 


 

gluten

Comprendre l’allergie au gluten

D’abord, parlons de l’allergie. Notre corps dispose de ce qu’on appelle le système immunitaire. Ce système a pour fonction de nous défendre contre les éléments nocifs de l’extérieur. Dans le cas d’une réaction allergique, chez certaines personnes, ce système attaque des substances qui sont en principe inoffensives. Ces substances sont les allergènes. Ces derniers peuvent être des pollens, des produits cosmétiques ou encore le gluten présent dans certains produits alimentaires.       

  

Le gluten désigne le nom de la protéine de réserve que l’on trouve dans certaines céréales : seigle, avoine, blé, épeautre, orge, triticale… Il se forme pendant le pétrissage. C’est une substance collante ayant pour fonction de lier les préparations alimentaires. Elle procure également à ces dernières du volume et de l’élasticité. Cette protéine est présente dans les brioches, dans les pains, dans les biscuits ou dans d’autres produits agroalimentaires.

  • L’allergie au gluten

L’allergie au gluten peut se définir comme une réponse anormale du système immunitaire à la suite de l’ingestion d’aliments contenant du gluten. L’organisme des personnes allergiques à cette protéine considère le gluten comme un agresseur à combattre. Cela provoque par la suite des symptômes gênants, voire très indisposant, puisque cette allergie peut se révéler mortelle.     

 

L’allergie au gluten est une forme d’allergie alimentaire au même titre que l’allergie aux arachides, au lait ou encore aux œufs. Elle toucherait environ 0,2 % de la population française et apparaît généralement chez les jeunes enfants. Il ne faut pas la confondre avec l’intolérance au gluten ou la maladie cœliaque. Cette dernière est également une réaction exagérée du système immunitaire au contact du gluten, mais elle se passe au niveau de l’intestin grêle.  

Les symptômes de l’allergie au gluten

 

gorge qui grattent

 

Les symptômes de l’allergie au gluten varient d’une personne à l’autre. Ils surviennent habituellement entre quelques minutes et deux heures après l’ingestion de l’aliment allergisant. À noter que le seul moyen d’éviter l’apparition des symptômes est de ne plus manger d’aliments contenant du gluten. Les signes de l’allergie au gluten peuvent être :

  • Cutanés : ils s’accompagnent de démangeaisons, d’éruptions, de rougeurs et de gonflements.
  • Respiratoires : ils se manifestent par une difficulté à respirer, l’œdème de Quincke et une sensation d’étouffement. Dans une forme plus grave, la personne allergique peut développer un choc anaphylactique pouvant provoquer un décès.
  • Digestifs : ils se traduisent par des crampes et des douleurs abdominales, des vomissements et des diarrhées.       

Les autres formes d’allergies et leurs symptômes

En dehors de l’allergie au gluten, d’autres formes d’allergies existent. Certaines d’entre elles sont même très fréquentes. Les allergies et leurs symptômes dans les lignes qui suivent.

  • Les allergies aériennes

On parle d’allergies aériennes lorsque l’allergie est provoquée par des allergènes flottants dans l’air. Les plus répandues sont l’allergie au pollen et l’allergie aux acariens. Elles affectent principalement les yeux, les bronches et le nez.

 

L’allergie au pollen survient à la suite de l’exposition de la personne au pollen de graminées, d’arbres ou d’arbustes. Elle se manifeste par des éternuements répétitifs, des encombrements nasaux, des yeux rouges irrités et larmoyants. En cas de complication, elle peut évoluer en crise d’asthme, en bronchite ou en sinusite. C’est une allergie saisonnière très fréquente. On l’appelle également rhume des foins ou rhinite allergique

 

rhinite allergique

 

L’allergie aux acariens est une allergie qui peut se manifester à n’importe quelle période de l’année. Elle provient bien entendu des acariens. Ce sont des petits insectes invisibles à l’œil nu appartenant à la famille des araignées. Ils représentent 90 % des poussières d’une habitation. Ces petites bêtes font partie des principaux responsables de la rhinite et de l’asthme allergique. Les symptômes de l’allergie aux acariens sont identiques à ceux de l’allergie au pollen.               

  • L’allergie cutanée

L’allergie cutanée correspond à une affection de la peau suite à un contact avec une substance allergène. L’allergène responsable de cette allergie est parfois difficile à identifier. Cela peut être un savon, un produit de maquillage, un métal, le latex… 

 

Les symptômes de l’allergie cutanée sont caractérisés par la manifestation d’eczéma, de plaques rouges accompagnées de démangeaisons ou encore d’urticaires allergiques. Ces signes sont parfois difficiles à distinguer par rapport à d’autres affections cutanées ou aux symptômes d’autres allergies : alimentaire, médicamenteuse…          

  • L'allergie au soleil

allergie au soleil

 

L’allergie au soleil désigne une réaction allergique de la peau après une exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Elle se manifeste sous 3 formes :

La lucite estivale bénigne : elle est caractérisée par l’apparition de nodules rouges accompagnés de démangeaisons. Elle touche 90 % des femmes et concerne généralement les personnes ayant une peau claire. Les zones les plus affectées sont les jambes, le dos, les mains ou les pieds. La lucite estivale est récidivante. Elle apparaît à chaque nouvelle exposition au soleil.

La lucite polymorphe : elle se traduit par l’apparition de plaques rouges, de boutons roses ou d’eczéma sur les régions du corps exposées au soleil : décolleté, visage et bras. Elle peut survenir même après une courte exposition au soleil.

L’urticaire solaire : c’est une réaction allergique immédiate pouvant apparaître 5 minutes après l’exposition au soleil. Ses symptômes sont : sensation de brûlure, irritation et parfois vertiges.

  • L’allergie aux animaux

L’allergie aux animaux figure en troisième position après l’allergie au pollen et celle aux acariens. La plus répandue est l’allergie au chat, mais il arrive aussi que certaines personnes développent une allergie au chien. Chez les animaux, les substances allergisantes proviennent de leurs larmes, de leur salive, mais aussi de leurs glandes sébacées. Contrairement à ce que l’on entend habituellement, les poils des animaux ne sont pas allergisants, mais plutôt les glandes qui se trouvent à leur base.

L’allergie aux animaux se manifeste particulièrement par des éternuements à répétition, le nez qui démange et encombré, les yeux rouges ou en larmes. En cas d’aggravation, la personne touchée peut développer l’œdème de Quincke et des problèmes respiratoires.               

  • L’allergie aux piqûres de moustiques

Appelée également syndrome de Skeeter, l’allergie aux piqûres de moustiques se caractérise par une affection inflammatoire de la peau. En dehors des démangeaisons, des lésions et des ecchymoses, certaines personnes ont un choc anaphylactique. Ce symptôme est caractérisé par une difficulté à respirer. Il survient rarement, mais en cas d’apparition, une intervention médicale immédiate est indispensable, car il est potentiellement mortel.

 

En savoir plus sur les allergies : 

Comment reconnaître une réaction allergique ? 

Qu'est-ce que l'allergie au pollen ? 

Qu'est-ce qu'une rhinite allergie ? 

Comment soigner une allergie aux acariens ? 

Qu'est-ce que l'allergie au soleil ? 

Qu'est ce qu'une allergie alimentaire ? 

Comment reconnaître une allergie au gluten ? 

Comment reconnaître une allergie cutanée ? 

Comment reconnaître un urticaire allergie ? 

Comment traiter une allergie aux piqures de moustiques ? 

Comment se manifeste une allergie au chat ? 

Comment se manifeste une allergie au chien ?

Qu'est-ce qu'un oedeme de quincke ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.