» » » Quels sont les différents antihistaminiques contre les allergie ?

Quels sont les différents antihistaminiques contre les allergie ?


 

En cas de réactions allergiques, les médecins préconisent souvent l’utilisation d’antihistaminique pour soulager le patient. Depuis des années, ces médicaments ont fait la preuve de leur efficacité.

 


 

allergie

Qu’est-ce qu’un antihistaminique ?

Un antihistaminique est un médicament contre les allergies. Son rôle principal est de bloquer l’effet de l’histamine, la substance à l’origine des réactions allergiques. Celles-ci se manifestent généralement par un écoulement nasal, un larmoiement des yeux ou des démangeaisons, etc.

 

Ce médicament est disponible en pharmacie sous plusieurs formats. Il existe par exemple les antihistaminiques collyre, les sprays nasaux, les applications topiques, les comprimés, etc.

 

Quand prendre les antihistaminiques ?

Comme les antihistaminiques sont des médicaments antiallergiques, ils sont généralement indiqués en présence de signes comme :

  • un œdème
  • une inflammation marquée par une rougeur
  • des yeux rouges souvent larmoyants
  • des éternuements

conjonctivite allergique

 

L’utilisation des antihistaminiques est efficace sur les symptômes :

  • de l’urticaire
  • de la rhinite allergique
  • de la rhinite saisonnière
  • des rhumes des foins
  • du rhume
  • des allergies alimentaires
  • des réactions allergiques suite à la prise d’un médicament
  • des piqûres d’insectes

La liste ci-dessus concerne l’usage général de l’antihistaminique. Par ailleurs, certains médecins préconisent aussi les antihistaminiques à d’autres fins, notamment :

Il faut savoir que les antihistaminiques ne peuvent pas être utilisés en tant que prévention des allergies.

 

Les différents types d’antihistaminiques ?

Les médicaments antihistaminiques sont classés en 2 catégories :

 

- Les antihistaminiques de première génération

- Les antihistaminiques de deuxième génération

  • Les antihistaminiques de première génération

Cette catégorie d’antihistaminique a été développée il y a près d’un siècle. Malgré leur ancienneté, ils tiennent une place importante dans de nombreux soins actuels.

Les antihistaminiques de première génération agissent généralement sur le cerveau et la moelle épinière. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont un effet sédatif.

 

antihistaminique

 

Ces médicaments sont également susceptibles d’entrainer des effets indésirables tels que la sècheresse de la bouche, des étourdissements et une diminution du rythme cardiaque. En plus, ils interagissent avec de nombreux types de médicaments.

  • Les antihistaminiques de deuxième génération

Ces médicaments sont apparus plus récemment, vers les années 1980. Les antihistaminiques de deuxième génération ont connu une grande amélioration concernant les effets de sédation. Contrairement à ceux de première génération, ces médicaments n’agissent pas au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Ils ont plutôt comme cible, les récepteurs H1 à la périphérie. Cela réduit les risques de dommages pour le cerveau. La diminution des effets de somnolence encourage les médecins à privilégier l’utilisation de ces antihistaminiques pour lutter contre les allergies. En plus, il est possible d’administrer une dose un peu plus élevée en optant pour ces médicaments.

 

Les antihistaminiques les plus utilisés

Voici une liste non exhaustive des antihistaminiques de première génération les plus connus :

  • la prométhazine
  • la dexchlorphéniramine
  • la cyproheptadine

Les antihistaminiques de deuxième génération :

  • la cétirizine
  • la loratadine

Parmi ces médicaments, il existe les antihistaminiques sans ordonnance et ceux délivrés uniquement sur prescription médicale.

 

consultation médecin

 

Les marques sans ordonnance les plus reconnues sont : l’Humex allergie, le Reactine, le Zyrtecset, le Benadryl, le Doli allergie, la Cétirisine Mylan Pharma.

Les marques sur ordonnance concernent le Xysall, le Clarityne, le Zyrtec, le Kestin, l’Aerius, le Virlix ou encore le Bilaska.

 

Quelques exemples d’utilisation des antihistaminiques

  • Loratadine contre les rhinites allergiques

La loratadine est un antihistaminique efficace pour soigner les symptômes associés à la rhinite allergique. Elle est de ce fait utilisée en cas d’écoulement nasal, de larmoiement des yeux et de fréquents éternuements. Ce médicament peut aussi être utilisé pour traiter les allergies cutanées de type urticaire.

 

La posologie usuelle de la loratadine est de 10 mg par jour. Si le patient est atteint d’une maladie grave du foie, l’administration se fera une fois tous les 2 jours, à raison de 10 mg par prise.

  • Cétirizine contre l’urticaire

La cétirizine est un antihistaminique contre l’urticaire, notamment lorsqu’elle s’accompagne de démangeaisons, de rougeur et de plaques. Elle peut toutefois être utilisée pour d’autres réactions allergiques.

 

Pour un adulte, la posologie recommandée de la cétirizine est de 5 à 10 mg par jour. Pour un enfant, le dosage variera entre 2,5 à 5 mg par jour.

 

Les effets secondaires des antihistaminiques

Les antihistaminiques peuvent provoquer de nombreux effets secondaires. Les médicaments de première génération peuvent entrainer entre autres :

Les effets secondaires des antihistaminiques de deuxième génération se manifestent en général par :

Remèdes naturels pour soulager les allergies

Certaines personnes ne souhaitent pas utiliser des médicaments pharmaceutiques et privilégient les soins avec des antihistaminiques naturels.

  • Les tisanes

La tisane d’ortie et celle à la menthe poivrée sont très appréciées pour soigner les symptômes du rhume des foins. Elles agissent essentiellement contre la congestion nasale. D’autres plantes telles que le plantain sont utilisées pour apaiser les irritations de la gorge.

  • Les jus des fruits aux agrumes

Les jus d’agrumes, plus particulièrement ceux au citron, sont prisés pour lutter contre les allergies. Ils contiennent en effet de la vitamine C, un nutriment qui est capable de bloquer l’action de l’histamine. 

  • L’estragon

L’estragon, un arbre aromatique affilié aux astéracées est aussi efficace contre le rhume des foins. Il s’utilise sous forme d’huile essentielle à inhaler. Il est aussi possible de mâcher quelques feuilles pour jouir de ses bienfaits.

 

En savoir plus sur les médicaments à prendre en cas d'allergie : 

Quels sont les différents antihistaminiques contre les allergie ? 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H1 ? 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H2 ? 

Peut-on donner un antihistaminique a un enfant ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.