» » » Qu'est-ce qu'un oedeme de quincke ?

Qu'est-ce qu'un oedeme de quincke ?


 

L’œdème de Quincke se traduit par un gonflement de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés. Il possède plusieurs origines. Certaines personnes manifestent une réaction allergique caractérisée par ce type d’œdème. D’autres, par les prises de certains médicaments. Bon nombre de patients réagissent mal à la pénicilline. Les femmes peuvent aussi présenter un œdème de Quincke pendant la grossesse, surtout pendant le dernier trimestre de la grossesse. L’angio-œdème apparaît aussi suite à une ingestion d’aliment auquel on est intolérant. Ce sont notamment les crustacés, les poissons et les fruits à coque comme la cacahuète ou la noix qui provoquent une telle réaction allergique. D’autres experts attribuent l’apparition de l’œdème de Quincke à une cause héréditaire. Mais quelle que soit son origine, il peut s’avérer fatal. L’atteinte des voies aériennes est parfois mortelle en l’absence de soins appropriés. L’angio-œdème nécessite, des fois, une hospitalisation d’urgence, selon le degré de gravité des symptômes.

 

L’œdème de Quincke était autrefois appelé œdème angioneurotique. Il a été nommé ainsi en raison de son origine héréditaire. Historiquement, c’est le Docteur Heinrich Quincke qui a décrit pour la première fois en 1882 le tableau clinique retraçant l’angio-œdème. C’est pourquoi la pathologie a été baptisée d’après son nom : œdème de Quincke.

 

L’angio-œdème est une forme d’allergie cutanée, mais il peut aussi atteindre les parois internes de l’organisme. On parle de forme grave de l’œdème de Quincke lorsque les voies aériennes sont affectées.

 


 

gorge qui gratte

Les différentes causes de l’œdème de Quincke

L’œdème de Quincke a plusieurs causes comme l’hypersensibilité, la prise de certains médicaments ou les piqûres d’insectes. Mais ce type d’œdème peut également apparaître pendant la période de grossesse.

 

L’œdème de Quincke est plus ou moins difficile à diagnostiquer. Un examen clinique du patient est indispensable pour le reconnaître. Il permet d’identifier les symptômes. Ces derniers sont souvent atypiques et diffèrent d’une personne malade à une autre. Ce qui nécessite parfois des analyses complémentaires. Celles-ci peuvent porter sur une analyse sanguine ou des tests allergiques.

  • L’œdème de Quincke, une réaction allergique particulièrement à risque

Appelée hypersensibilité ou encore intolérance, l’allergie est une des causes les plus courantes à l’apparition d’angio-œdème. Dans ce cas, l’organisme rejette la substance étrangère en la considérant comme un élément nocif. Cela entraîne la libération d’histamine, ce qui aura ensuite pour effet la formation d’œdème.

 

En général, une allergie survient après l’ingestion d’aliments ou de médicaments auxquels le corps est hypersensible. On parle d’allergie alimentaire lorsque les aliments sont responsables d’une réaction allergique. Les types d’aliments reconnus porteurs d’allergène sont principalement les crustacés comme la crevette et la langouste, les poissons ainsi que les fruits à coque comme la noix et la cacahuète. Une allergie au gluten peut aussi se manifester par la formation d’œdème de Quincke.

 

allergie au gluten

 

Certains médicaments s’avèrent trop puissants ou sont mal absorbés par les personnes hypersensibles. Si l’aspirine et la pénicilline sont les plus souvent incriminées, nombre de médicaments peuvent favoriser l’apparition d’œdème de Quincke. Savoir si l’on est allergique à un produit en particulier n’est pas chose simple. Il faut déjà que le corps ait eu un premier contact avec la substance. L’organisme ne commence à rejeter l’élément porteur d’allergène qu’après le second contact, voire les suivants. De ce fait, il est difficile de savoir à quel médicament on est allergique.

 

A la différence de l’ingestion, le contact avec un élément, comme le latex par exemple, peut causer une allergie cutanée. Ici, l’angio-œdème n’apparaît qu’au niveau de la peau qui a été au contact avec l’allergène. Les vêtements en nylon peuvent aussi provoquer l’apparition de ce type d’œdème sachant que la matière elle-même est irritante.

L’allergie aux piqures moustiques se manifeste chez de nombreuses personnes par l’apparition d’œdème de Quincke. En effet, les moustiques ne sont pas seulement des vecteurs transmetteurs de maladies et de parasites, ils sont également des porteurs d’allergène. Leurs piqûres peuvent provoquer un œdème de Quincke. Mais les piqûres de moustiques ne sont pas les seules causes probables d’œdème. Il faut également se méfier des autres hyménoptères. C’est notamment le cas de l’abeille et de la guêpe.

 

Une allergie suite à l’inhalation d’allergène se manifeste rarement par un œdème de Quincke. Il faut donc savoir la distinguer de la rhinite allergique qui est le résultat d’une inhalation de poils d’animaux. Elle indique entre autres une allergie au chien ou une allergie au chat. Elle peut aussi être au pollen ou aux acariens lors d’une manifestation d’allergie au pollen ou d’allergie aux acariens.

 

La rhinite allergique est comme un rhume. Elle se manifeste par un écoulement nasal abondant accompagné de salves d’éternuements et des démangeaisons au niveau des narines. Dans le cas d’un œdème de Quincke, les voies respiratoires sont obstruées.

 

Il faut noter que lorsque l’œdème de Quincke a une origine allergique, il peut apparaître très rapidement. Il entraîne aussi une dégradation rapide de l’état du sujet et peut provoquer une suffocation subite. Dans ce cas, il est urgent de faire une injection d’adrénaline afin d’éviter une issue fatale.

  • L’œdème de Quincke, un élément marquant de la grossesse

L’œdème qui apparaît pendant la grossesse est physiologique. Il survient en général au cours du troisième trimestre de grossesse. Des liquides s’accumulent dans les tissus au niveau des jambes et des mains au fur et à mesure que la grossesse avance. Cette accumulation est moins visible sur le visage. Ce phénomène est dû à la surproduction d’hormones responsables de la rétention de liquides : le cortisol et l’aldostérone. Elles sont produites par les glandes surrénales.

 

femme enceinte

 

La formation d’œdème de Quincke est tout à fait normale pendant la grossesse. En effet, au fil de la grossesse, l’utérus augmente de volume, la femme prend du poids et son organisme sécrète plus d’hormones responsables de la rétention de liquide. C’est ce qui favorise l’apparition d’œdème.

 

Outre l’augmentation du volume sanguin de 30 % durant la grossesse, la progestérone est aussi affluente dans les vaisseaux sanguins, entrainant une dilatation des veines. Lorsque les veines se dilatent, le retour veineux est moins efficace. Ce phénomène favorise l’œdème.

 

En principe, l’œdème est bénin chez la femme enceinte. Toutefois, il peut s’associer à d’autres symptômes nécessitant une consultation médicale.  

  • Le rôle de l’hérédité dans l’apparition de l’œdème de Quincke famille

L’œdème de Quincke peut représenter un réel danger pour toute personne atteinte. Certains ne peuvent y échapper du fait de l’implication de l’hérédité dans sa formation. Un déficit en C1 inhibiteur de la protéine sanguine caractérise la forme héréditaire de l’œdème de Quincke. Un déficit en C1-estérase entraîne ce qu’on appelle un angio-œdème héréditaire.

 

Le corps est muni d’un système de compléments formant des éléments de l’immunité innée. Ce système est composé de 35 protéines présentes dans le sérum sanguin. En l’absence d’anticorps, le complément agit tout de suite pour éliminer un corps étranger jugé nocif. Son action se manifeste par une attaque membranaire.

 

D’après la fameuse théorie de Paul Ehrlich sur la réaction immunitaire, le système immunitaire est composé de cellules dont la surface est munie de récepteurs spécifiques capables de reconnaître les antigènes. En plus de ces récepteurs, il existe également un composant thermolabile qui est un antimicrobien. Le déficit en C1, le complément numéro 1, est un phénomène héréditaire. Or, ce déficit favorise l’apparition de l’œdème de Quincke.

 

La contribution de l’hérédité dans la formation de l’œdème de Quincke a été découverte en 1888 par un certain Sir William Osler.

 

Mécanisme de l’œdème

Lorsqu’il est la conséquence d’une réaction allergique, un œdème de Quincke se traduit par la libération d’histamine. Cette dernière est un médiateur chimique qui agit en tant que réponse immunitaire de l’organisme lorsqu’il entre en contact avec un allergène. C’est donc l’histamine libérée par le corps qui provoque les réactions allergiques.

 

Ces réactions n’apparaissent pas immédiatement après un premier contact avec une substance étrangère que l’organisme considère comme nocive. Plus tard, c’est-à-dire à partir de deuxième contact avec l’allergène, l’organisme libère de l’histamine afin d’envoyer un signal immunitaire. C’est ce qui déclenche les réactions allergiques, l’œdème dans le cas présent.

 

L’œdème de Quincke doit son développement à la bradykinine. La bradykinine est un peptide libéré dans la sueur après avoir été fabriqué sous l’action d’une enzyme. Elle a un effet vasodilatateur, raison pour laquelle elle entraîne une inflammation. La bradykinine est le dernier responsable de la formation d’œdème. L’IEC, qui bloque l’action de la kininase II sur la bradykinine, favorise l’apparition d’œdème. La kininase II est pourtant l’enzyme qui lyse la bradykinine.

 

Il faut noter que l’allergène diffère d’une personne à une autre. Par ailleurs, les réactions allergiques engendrées par le même allergène ne sont pas toujours les mêmes, mais peuvent se manifester de différentes façons.

 

Chez la femme enceinte, les principaux déclencheurs de l’apparition de l’œdème sont la prise de poids, l’augmentation du volume sanguin ainsi que la surproduction d’hormones qui provoquent la rétention d’eau.

 

Types connus d’œdème de Quincke

D’après les experts, il existe deux types d’œdème de Quincke : l’œdème allergique et l’œdème non allergique.

  • Œdème allergique

L’œdème allergique est le fruit de la libération d’histamine. L’action de cette molécule est déclenchée par un allergène. Lorsque le corps est exposé à un ou à plusieurs allergènes, il libère de l’histamine en abondance afin de contrecarrer les effets des substances qu’il considère comme des envahisseurs. Les principaux déclencheurs d’un œdème allergique sont les aliments, les médicaments, le contact avec du latex ou encore les piqûres d’insectes. Les personnes sujettes à cette forme d’œdème de Quincke doivent garder de l’adrénaline auto-injectable sur eux. Un œdème allergique peut en effet s’avérer fatal sans soin d’urgence. De plus, il peut survenir à toute heure sans que l’on puisse s’y préparer. C’est la raison pour laquelle il faut toujours se munir d’un antidote.

 

douleur coude

  • Œdème non allergique

L’œdème non allergique est souvent une réaction inflammatoire. Dans la plupart des cas, il survient après la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdien comme l’aspirine. Toutefois, on constate que la frontière entre les formes d’œdème allergiques et non allergiques est mince, une fois l’éventualité d’un œdème de grossesse écarté.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont des médicaments. Alors pourquoi peine-t-on à distinguer l’œdème allergique et non allergique, sachant que le second n’est qu’une autre forme du premier ? Bien que les anti-inflammatoires soient des « médicaments », ils n’ont pas une vocation curative, mais seulement calmante. Pour l’expliquer simplement, prendre un anti-inflammatoire n’a pas pour but de guérir d’une maladie. Il sert uniquement à réduire ou à faire disparaître la douleur. Notez qu’un œdème de Quincke qui se forme après l’administration d’un anesthésiant est un œdème non allergique.

 

Symptômes de l’angio-œdème

En général, l’œdème de Quincke se manifeste par un gonflement du visage, des mains, de la bouche ou des paupières. Dans les cas plus graves, le larynx et le pharynx sont aussi touchés. Dans ce cas, on parle d’atteinte des voies aériennes. Les réactions qui apparaissent ne sont pas systématiquement sévères. Les symptômes les plus courants sont généralement moins graves.

  • Les symptômes les plus courants

Les symptômes les plus courants sont notamment le gonflement de la peau au niveau du visage et des paupières. Les mains enflent dans certains cas. Le gonflement atteint seulement la peau qui a été exposée si l’œdème survient après avoir été en contact avec un allergène, le latex en l’occurrence. Il s’accompagne quelquefois de prurit ou de douleur. C’est l’effet des molécules vasodilatatrices qui augmente la perméabilité des capillaires.

 

Tout comme la langue, les lèvres peuvent être touchées par l’œdème lorsque l’angio-œdème a une origine alimentaire. Dans d’autres cas, les parties génitales peuvent présenter un œdème de Quincke.

 

Mis à part le gonflement, la peau laisse apparaître des boutons ou des plaques de boutons qui disparaissent au bout de quelques jours. Ici, l’œdème s’apparente à une urticaire allergique.

 

urticaire allergique

 

Toutefois, l’œdème de Quincke se distingue d’une allergie au soleil. L’allergie au soleil est une forme de dermite atopique qui apparaît sous l’effet du soleil. La peau réagit plus précisément à une exposition aux rayons du soleil. Ces derniers sont en effet un véritable allergène pour certains types de peau. L’allergie se manifeste par des brûlures ou des démangeaisons.

  • Les symptômes plus graves, mais moins courants

Les symptômes les moins courants sont les plus graves. L’œdème de Quincke peut en effet se manifester dans les voies respiratoires. Le gonflement entraîne des difficultés respiratoires qui peuvent aboutir à une diminution de l’oxygénation de l’organisme. Cela a pour effet d’accélérer le rythme cardiaque. Au bout de quelques temps, le cœur finit par s’épuiser et donc par s’arrêter. En effet, une issue fatale est à craindre lorsque l’œdème de Quincke touche les voies aériennes.

 

Une conjonctivite peut aussi être le résultat d’un œdème de Quincke. Dans ce cas, le gonflement de la paupière va entraîner une inflammation de l’œil, notamment de la conjonctive. Il va s’en suivre des larmoiements et des troubles de la vision.

 

Outre l’atteinte des voies respiratoires et des yeux, l’œdème de Quincke est capable de provoquer des douleurs abdominales, voire une diarrhée.

 

Les diarrhées vont à leur tour entraîner une déshydratation rapide du patient. Et puisque l’eau est la composante majoritaire de l’organisme, le manque d’eau pourrait avoir une conséquence terrible.

 

Bref, les symptômes de l’œdème de Quincke se manifestent à des degrés différents. Les premiers symptômes visibles peuvent être traités, tandis que ceux qui sont moins discernables sont nettement plus difficiles à soigner.

 

Les symptômes de l’œdème de Quincke disparaissent au bout de quelques jours avec les traitements adéquats. S’ils persistent au-delà de 6 semaines, l’œdème est chronique.

 

Mode d’apparition de l’œdème de Quincke

L’œdème de Quincke peut apparaître tout de suite après le contact avec les allergènes, ou non.

 

consultation médecin

  • Apparition immédiate

Lorsque l’œdème apparaît immédiatement après que l’organisme entre au contact avec la substance allergisante, il est facile de le traiter. Mais il n’est pas du tout aisé de comprendre ce qui a pu provoquer la réaction. Pour y parvenir, il faut que la personne ait été exposée au moins deux fois au même allergène et qu’elle s’en souvienne. On peut donc affirmer que le facteur provoquant l’œdème de Quincke est difficile à détecter chez les enfants.

  • Apparition tardive

L’apparition tardive est typique de l’allergie alimentaire. Il se peut que l’on ne développe aucune réaction allergique, l’œdème dans le cas présent, en mangeant des aliments auxquels notre organisme est intolérant. Plus les réactions tardent, plus il est difficile de poser un diagnostic. L’identification de l’agent allergisant va être quasiment impossible. Il se peut aussi que l’on se trompe d’élément.

 

Progression de l’œdème de Quincke

La progression de la pathologie est différente de son apparition. Que les réactions apparaissent immédiatement ou tardivement, l’œdème peut se développer très rapidement ou non. La progression diffère d’une personne à une autre.

  • Progression lente

Il est plus facile de soigner les symptômes lorsqu’ils progressent lentement. Comme l’œdème atteint d’abord la peau, il est donc visible. Par conséquent, le soin ne constitue pas forcément une urgence médicale. Une progression lente de l’œdème de Quincke n’évolue pas forcément vers une atteinte des voies respiratoires.

  • Progression rapide

Celle-ci est la plus risquée, car il se peut que le sujet se trouve dans une situation critique en un rien de temps. L’apparition de l’œdème est très rapide. Il gagne le larynx et le pharynx quelque temps à peine après les premiers symptômes. Le patient peut suffoquer en quelques minutes s’il ne reçoit pas de l’adrénaline en urgence. Lorsque l’œdème de Quincke apparaît de façon très rapide, une hospitalisation d’urgence est indispensable afin d’éviter toute complication.

 

Le bronchospasme, une complication de l’œdème de Quincke

Ce qui peut compliquer un œdème de Quincke, c’est d’abord l’atteinte des voies aériennes. Celle-ci peut provoquer un bronchospasme.

 

Comme son nom l’indique, le bronchospasme est un spasme au niveau des bronches. Celui-ci résulte d’une insuffisance en oxygène. Il survient après l’apparition d’œdème sur les parois des voies respiratoires. Une obstruction des voies aériennes entraîne une diminution du taux d’oxygène. Il s’agit d’une asphyxie d’origine mécanique. Elle peut s’avérer dangereuse pour le patient. Dans les cas extrêmes, il s’en suit un arrêt brutal de la circulation sanguine et donc la mort du patient.

 

En cas de suffocation, il est primordial d’emmener le patient aux urgences pour lui administrer les soins appropriés. Mais pour parer à l’urgence, il faut lui administrer de l’adrénaline en injection ou de l’épinéphrine. 

 

Traitement de l’œdème de Quincke

Comme toute pathologie, l’œdème de Quincke se traite même si le traitement est uniquement symptomatique. Celui-ci consiste d’abord à limiter l’étendue de l’œdème. Une prise en charge médicamenteuse reste la plus efficace. Cependant, l’œdème chez la femme enceinte ne se traite pas, puisqu’il disparaît naturellement après l’accouchement.

 

traitement allergie

  • Traitement médicamenteux

Un œdème peut très bien se soigner si une allergie en est à l’origine. L’œdème de Quincke se traite par les prises d’antihistaminiques, de stéroïdes ou de corticoïdes. Ainsi, les médicaments les plus utilisés pour le soigner sont le fluoxymestérone, l’épinéphrine et la lidocaïne. Certains médecins optent pour l’hydrochlorothiazide ou le lisinopril. Une hospitalisation est nécessaire dans le cas où l’œdème est plus grave.

Si l’œdème survient après un traitement médicamenteux, il faut arrêter immédiatement le traitement et soigner l’œdème avant d’envisager la prise d’autres médicaments.

  • Effets indésirables

Si l’administration d’antihistaminiques, de stéroïdes ou de corticoïdes demeure la plus efficace pour soigner l’œdème de Quincke, ces médicaments peuvent provoquer des effets indésirables. Les plus connus sont les maux de tête, l’assèchement de la bouche et les muqueuses.

 

Prévention de l’œdème de Quincke

Prévenir l’œdème de Quincke revient à éviter tout allergène susceptible de provoquer son apparition. Pour les allergiques alimentaires, il faut éviter de manger tout aliment contenant l’allergène. Bon nombre de personnes sont allergiques aux fruits de mer et aux fruits à coque. Le gluten est une autre substance très allergisante à laquelle beaucoup sont intolérants. Il est fortement recommandé d’éviter de consommer ces aliments pour prévenir tout risque d’œdème.

Il existe également des traitements médicamenteux préventifs. L’administration de cétirizine limite les risques d’apparition d’un œdème de Quincke.

Dans le cas d’un œdème de Quincke chronique, le patient doit suivre un traitement plus long à l’aide de stéroïdes. Cette forme d’œdème a souvent un caractère génétique.

 

En savoir plus sur les allergies : 

Comment reconnaître une réaction allergique ? 

Qu'est-ce que l'allergie au pollen ? 

Qu'est-ce qu'une rhinite allergie ? 

Comment soigner une allergie aux acariens ? 

Qu'est-ce que l'allergie au soleil ? 

Qu'est ce qu'une allergie alimentaire ? 

Comment reconnaître une allergie au gluten ? 

Comment reconnaître une allergie cutanée ? 

Comment reconnaître un urticaire allergie ? 

Comment traiter une allergie aux piqures de moustiques ? 

Comment se manifeste une allergie au chat ? 

Comment se manifeste une allergie au chien ?

Qu'est-ce qu'un oedeme de quincke ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.