» » » Comment se manifeste une allergie au chat ?

Comment se manifeste une allergie au chat ?


 

L’allergie au chat est l’allergie aux animaux la plus fréquente. Loin des idées reçues, elle n’est pas causée par les poils du félin. La race de l’animal, sa couleur ainsi que la longueur de ses poils ne sont pas non plus déterminantes. L’allergie est causée par une protéine féline allergisante appelée Fel d1. Celle-ci est secrétée par les glandes salivaires et sudoripares de l’animal. Elle peut cibler les organes comme les poumons, la peau, les yeux et le nez, ce qui modifie la qualité de vie du maître du chat.

 


 

chatons

Processus de l’allergie au chat

Comme toute allergie, une allergie au chat est due à une réaction anormale du système immunitaire lors de la pénétration de l’allergène félin dans l’organisme. En effet, en contact avec cette substance, le système immunitaire s’emballe et crée un excès d’histamine qui est un médiateur chimique. Cela explique le déclenchement des symptômes de l’allergie qu’on appelle aussi hypersensibilité immédiate.

 

Zoom sur l’allergène du chat

Les chats ne présentent pas le même taux d’allergènes. En effet, la protéine Fel d1 est sécrétée en grande quantité par les mâles par rapport aux femelles. Les secrétions allergènes du chat sont généralement pneumallergènes comme la substance causant l’allergie pollen. Cela signifie qu’elles pénètrent dans l’organisme humain par le biais des voies respiratoires.

 

Pour se faire, la protéine responsable de l’allergie se mêle aux poils et aux squames de peau. Ainsi, elle rentre dans la composition de la poussière de la maison. Elle se trouve dans les recoins et imprègne les textiles. Au moindre courant d’air ou mouvement, elle se retrouve en suspension dans l’atmosphère. Une fois que l’allergène intègre l’organisme, comment se manifeste-t-il ?

 

Les symptômes d’ordre ORL

En fonction de la sensibilité du maître de l’animal, cette réaction allergique peut être essentiellement d’ordre ORL.

 

rhume

 

En effet, l’allergie au chat peut se reconnaître à travers des symptômes comme la rhinite allergique. Ici, elle se caractérise par des éternuements, un écoulement nasal ou un prurit nasal. Il peut s’étendre à toute la sphère ORL. C’est la raison pour laquelle, on peut ressentir des démangeaisons au niveau du palais, de la gorge et des oreilles.

 

Différemment d’une allergie au gluten, une réaction allergique au chat ne génère pas l’œdème de Quincke, c’est-à-dire un gonflement au niveau du cou et du visage.

Par ailleurs, l’intolérance à l’allergène du chat peut aussi se caractériser par une conjonctivite allergique comme lors d’une allergie acariens. Les yeux du patient peuvent présenter un larmoiement ainsi que des rougeurs et des démangeaisons sur les coins internes des yeux. Parfois, on peut aussi trouver un œdème conjonctival.

 

Les symptômes d’ordre cutané allergie cutanée

Dans certains cas, une allergie au chat est parfois associée à de l’urticaire qui se présente généralement sur le visage ou sur la poitrine comme lors d’une allergie au soleil. Cette allergie cutanée peut apparaître pendant quelques minutes ou quelques heures après le contact avec l’animal.

 

Une rougeur de peau comme lors d’une allergie piqûre moustique peut aussi apparaître suite à une égratignure causée par les griffes du chat.

 

Les symptômes d’ordre respiratoire

Outre l’urticaire allergique sur la peau et l’affection de la zone ORL, les poumons s’avèrent également un des organes cibles de la réaction allergique. Celle-ci entraîne parfois un asthme bronchique qui se caractérise par une toux sèche et irritative, une respiration sifflante ou des difficultés respiratoires. Cependant, il faut savoir que ces symptômes respiratoires marquent la sévérité de l’allergie.

 

Un symptôme d’ordre anaphylactique

Dans des cas plus graves, une allergie chat peut éventuellement provoquer un choc anaphylactique. Il s’agit d’une chute brutale de la tension artérielle qui peut générer une perte de conscience, une arythmie cardiaque, voire un arrêt cardiaque. À titre d’information, on parle de réaction anaphylactique quand plusieurs systèmes sont atteints ou quand les symptômes sont très prononcés.

 

Existe-t-il un risque d’allergies croisées ?

Il existe une autre protéine féline allergisante qui peut causer une allergie croisée. Il s’agit du Fel d2. Effectivement, une allergie aux chats peut être associée à une autre allergie, entre autres, une hypersensibilité aux autres félins comme le lion, le lynx, les tigres et le guépard. À part cela, elle peut aussi s’associer à une allergie alimentaire, par exemple, la viande de porc.

 

À quel moment peut survenir la réaction allergique au chat ?

L’allergie au chat peut survenir quelques minutes ou quelques heures après le contact direct avec le félin. Elle peut aussi apparaître lors d’un contact indirect, c’est-à-dire s’il y a un dépôt d’allergènes sur les supports textiles. Une réaction allergique peut aussi se montrer après un contact intermittent. Dans ce cas, les allergènes seront apportés par des animaux en visite au domicile. Cependant, le contact est aussi possible en cas de visite du domicile d’une personne ayant des animaux.

 

chat

 

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter l’allergie au chat ?

L’exposition à l’allergène des animaux comme le chat et le chien peut être un facteur de risque d’asthme, mais aussi un risque d’hyperréactivité bronchique. La meilleure manière de l’éviter est de ne pas en adopter chez soi ou de le confier à quelqu’un. Cependant, si on n’arrive pas à se passer de ces animaux, il est envisageable de trouver d’autres solutions.

 

En cas d’allergie au chat ou d’allergie chien, il est important d’éradiquer le plus de poils possible. Pour ce faire, il faut brosser l’animal à l’extérieur de manière régulière en s’équipant de masque anti-poussière jetable. Ensuite, lavez l’animal de temps en temps avec un shampooing vétérinaire. Le maître doit aussi supprimer les moquettes et le tapis, brosser ses vêtements et passer régulièrement l’aspirateur. La litière du chat doit également rester propre. Il est nécessaire de la changer au moins une fois par semaine. Pour faciliter la tâche, mieux vaut tapisser le bac à litière avec un sac à litière jetable. Ce dernier peut être changé à chaque renouvellement du sable.



Mis à part cela, il est également indispensable non seulement d’aérer les pièces de la maison, mais également d’interdire au chat l’accès à certaines pièces comme la chambre. Il est aussi important de ne pas dormir avec l’animal. L’utilisation d’un purificateur d’air et la castration du chat mâle sont aussi des solutions qui peuvent être envisagées.

 

En savoir plus sur les allergies : 

Comment reconnaître une réaction allergique ? 

Qu'est-ce que l'allergie au pollen ? 

Qu'est-ce qu'une rhinite allergie ? 

Comment soigner une allergie aux acariens ? 

Qu'est-ce que l'allergie au soleil ? 

Qu'est ce qu'une allergie alimentaire ? 

Comment reconnaître une allergie au gluten ? 

Comment reconnaître une allergie cutanée ? 

Comment reconnaître un urticaire allergie ? 

Comment traiter une allergie aux piqures de moustiques ? 

Comment se manifeste une allergie au chat ? 

Comment se manifeste une allergie au chien ?

Qu'est-ce qu'un oedeme de quincke ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.