» » Comment soigner une conjonctivite ?

Comment soigner une conjonctivite ?

mardi 11 septembre 2018

 

L'inflammation de la membrane appelée conjonctive, recouvrant la cornée, est conjonctivite et sa cause peut être d’origines diverses. De ce fait, selon la cause du mal, le traitement différera et c'est ici même que réside l'importance de la consultation d’un ophtalmologue.

 


 

Vous avez un œil qui vous démange, rouge ou larmoyant ? Avez-vous l’impression qu’il y a un corps étranger dans votre œil ? Il s’agit probablement de la conjonctivite. Cette pathologie oculaire peut toucher tout le monde, y compris les bébés. Considérée comme un trouble banal, elle est souvent bénigne. C’est pourquoi il ne faut pas la confondre avec d’autres maladies comme le glaucome et la kératite, qui sont plus graves et douloureuses. Toutefois, elle requiert un traitement adéquat. On dit qu’elle est d’origine bactérienne lorsqu’un seul œil est concerné et par la suite, atteint le second œil. La conjonctivite peut être d’origine bactérienne ou virale. Dans ce cas, elle touche les deux yeux et est souvent accompagnée d’un mal de gorge ou d’un rhume. Il faut noter que la conjonctivite peut être causée par une allergie. Elle peut alors être accompagnée d’autres symptômes comme une crise d’asthme ou une rhinite allergique. Quels sont les symptômes de la conjonctivite ? Comment la soigner ? Est-ce qu’on peut en guérir naturellement ?

 

Comment on attrape la conjonctivite ?

La conjonctivite est une maladie qui s’attrape aisément. Une personne touchée peut la transmettre à tout son entourage en quelques jours à peine. Cela se produit notamment lorsque la personne qui en souffre se touche les yeux, puis touche une autre. Elle transmet alors directement le virus via les pus et les sécrétions qui proviennent de ses yeux.

 

Le virus de la conjonctivite se transmet aussi de façon indirecte, un simple contact avec un objet contaminé par des écoulements oculaires. Toucher un mouchoir souillé par exemple, suffit à contaminer des yeux sains. Lorsque la conjonctivite est due à un rhume, elle est susceptible de se transmettre par le biais des gouttelettes de salive ou de morves projetées par une toux ou un éternuement.

 

L’école est un des endroits où les enfants sont les plus exposés au risque de se transmettre cette maladie infectieuse. Il est donc du devoir des parents de ne pas envoyer leurs enfants s’ils ont une conjonctivite, pour éviter qu’ils contaminent leurs petits camarades.

 

Il existe différents types de conjonctivite : la conjonctivite allergique, la conjonctivite bactérienne et la conjonctivite virale. Toutefois, seules les conjonctivites d’origine virale et bactérienne sont contagieuses. La conjonctivite virale s’avère la plus contagieuse. Elle se transmet par des larmes ou la salive. La forme bactérienne de la conjonctivite se transmet par l’intermédiaire des mouchoirs usagés, des serviettes ou des linges touchés par une personne affectée. C’est pour cette raison qu’il faut toujours jeter ou mettre les vêtements déjà portés dans le panier à linges sales. L’eau de la piscine peut aussi être un vecteur de transmission.

 

Il faut savoir que la conjonctivite n’a pas de période d’incubation. Elle n’est plus contagieuse dès que les symptômes disparaissent. En partant de ce principe, Il n’y a aucun risque de contagion en l’absence de symptômes.

 

Quels sont les symptômes de la conjonctivite ?

  • Est-ce que la conjonctivite fait mal ?

La conjonctivite se définit comme une inflammation douloureuse de la conjonctive, à savoir la membrane qui recouvre le blanc de l’œil ainsi que le dessous des paupières. Lorsqu’elle est d’origine bactérienne ou virale, la conjonctivite s’accompagne de sensations de brûlure. La personne atteinte a l’impression d’avoir « du sable dans l’œil » et c’est ce qui cause les démangeaisons et la douleur. Le matin au réveil, elle se retrouve avec des paupières collées à cause d’un écoulement purulent.

 

La conjonctivite se caractérise par une sensation de douleur modérée. Un simple souffle d’air peut raviver la douleur à l’œil atteint de conjonctivite. Toutefois, cette maladie se soigne très bien avec une bonne hygiène.

 

La conjonctivite à germe atypique, appelée chlamydia, est une atteinte oculaire qui touche le plus souvent les jeunes adultes. Elle peut provoquer des douleurs plus intenses, puisqu’elle peut affecter l’iris. Elle est généralement liée à une contamination sexuelle qui est souvent associée par une infection de la voie urinaire basse (urétrite).

  • Est-ce que la conjonctivite donne de la fièvre ?

La conjonctivite peut s’accompagner de fièvre. On parle alors de la fièvre pharyngo-conjonctivale qui est caractérisée par un mal de gorge. Il s’agit d’une maladie virale aigüe qui se traduit par un écoulement nasal, une pharyngite, une trachéite ou une rhinite. La température du patient peut augmenter jusqu’à 39 °C. La fièvre peut durer 4 à 5 jours.

 

Le symptôme le plus fréquent de la fièvre pharyngo-conjonctivale est le gonflement des ganglions lymphatiques. Le malade peut avoir d'autres symptômes comme des vomissements et l’accélération de la selle.

  • Est-ce que la conjonctivite fatigue ?

Lorsqu’elle est toxique, la conjonctivite peut occasionner une certaine baisse de l’acuité visuelle. Le patient doit, en effet, faire des efforts pour percevoir les choses et ressent de la fatigue oculaire très vite. Cette baisse de la vision nécessite une consultation urgente chez un ophtalmologue.

 

Lorsque la vision est floue durant plusieurs jours, le malade s’épuise très rapidement. Dans certains cas, la conjonctivite peut amener à la photophobie qui est caractérisée par une sensation d’éblouissement sous l’effet de la lumière. Cela accentuera encore plus la sensation de fatigue. Lorsqu’elle est fébrile, elle donne aussi une impression de lassitude.

 

Qui consulter en cas de conjonctivite ?

La conjonctivite nécessite toujours une consultation médicale afin d’éviter les complications éventuelles. Il est indispensable de vous rendre chez un professionnel de la santé dès que vous constatez un ou plusieurs symptômes caractéristiques de cette maladie infectieuse. Etant normalement bénigne, elle est facile à traiter si elle est prise en charge à temps.

 

Qu’elle soit virale, bactérienne ou encore allergique, la conjonctivite peut normalement être prise en charge par un médecin généraliste. Cependant, l’avis d’un spécialiste peut s’avérer être important notamment si les symptômes persistent. De ce fait, il est recommandé de s’adresser à un ophtalmologue. La conjonctivite peut amener à des complications qui doivent être suivies par un professionnel afin de ne pas perdre totalement la vision.

 

Puisqu’il s’agit d’une maladie oculaire, l’ophtalmologue reste la meilleure option. Il est le plus qualifié pour soigner ce genre de pathologie. Un bilan ophtalmologique peut être nécessaire pour évaluer la sévérité de la maladie. Cette phase est aussi indispensable pour permettre à votre ophtalmologue de déterminer le médicament qui convient le plus. En fonction de la cause de la conjonctivite, le médecin peut prescrire du collyre. En général, ce type de traitement est préconisé s’il n’y a pas une atteinte de la cornée.

 

conjonctivite

 

Comment traiter la conjonctivite ?

  • Quel antibiotique pour une conjonctivite ?

Lorsque la conjonctivite est d’origine bactérienne, il faut la traiter avec un antibiotique sous forme de gouttes ou un onguent. Ce type de médicament sert à limiter la transmission de la maladie. En revanche, les gouttes antibiotiques ne permettent pas de soigner la conjonctivite purulente. Cette dernière se traduit par un écoulement clair de l’œil et qui provoque de l’inconfort. Elle peut être virale ou allergique.

 

Vous trouverez les gouttes antibiotiques en vente libre en pharmacie. Il est même possible de les trouver dans certains grands magasins. Il existe plusieurs antibiotiques pour traiter la conjonctivite bactérienne. L’usage de ce type de médicament sert surtout à soulager un œil gonflé ou à réduire les sécrétions oculaires. Idéalement, privilégiez les collyres antibiotiques contenant de la rifamycine ou de l’acide fusidique. Un collyre à base d’aminoside peut aussi être utilisé pour traiter la conjonctivite de type bactérien. Votre médecin saura lequel vous prescrire selon la gravité de la maladie.

 

Il faut savoir que le traitement à base d’antibiotique peut être utile en cas de blépharite ou encore de blépharo-conjonctivite surtout si l’inflammation est ulcérée. D’autres types de conjonctivite ne requièrent pas de traitement aux antibiotiques, mais à l’aide d’un simple collyre. Il y a même une sorte de conjonctivite qui se guérit seule avec les bons gestes en matière d’hygiène.

  • Quel collyre pour une conjonctivite ?

Si c’est votre cas, sachez qu’il n’est pas utile de recourir à un antibiotique pour soigner une conjonctivite virale. En général, l’utilisation d’un simple collyre suffit.

 

Un sérum physiologique est un médicament que l’on peut utiliser dans les traitements de la conjonctivite. D’ailleurs, la première chose à faire pour soigner une conjonctivite est de nettoyer l’œil avec un sérum physiologique unidose. Les larmes artificielles permettent de réduire le symptôme des yeux secs. Ces larmes artificielles ont aussi la capacité de réduire les irritations.

 

Les collyres homéopathiques peuvent être utilisés comme traitement d’appoint. Pour accélérer la guérison de la conjonctivite d’origine virale, votre médecin pourra vous prescrire un collyre antiseptique. Elle permet de réduire le risque de surinfection.

 

Les collyres antihistaminiques sont tout indiqués pour traiter la conjonctivite allergique. Ce médicament aide à soulager les yeux en cas d’irritation. Lorsque la conjonctivite a atteint un stade plus critique, votre médecin vous prescrira un collyre à base de corticoïde pour compléter le traitement. Un traitement oral est envisageable lorsque la conjonctivite s’accompagne d’une crise d’asthme, d’une sinusite ou encore d’une rhinite. Ces allergies vont amener votre médecin à vous prescrire des antihistaminiques sous forme de comprimé ou de gélule.

 

Des médicaments antiviraux peuvent être prescrits si le virus de l’herpès est à l’origine de la conjonctivite. Un collyre antibiotique n’est utilisé que dans les formes graves de la conjonctivite.

  • Comment guérir naturellement la conjonctivite ?

Il est tout à fait possible de traiter la conjonctivite de manière naturelle. Des solutions douces s’offrent à tous ceux qui ne veulent pas suivre un traitement chimique. En homéopathie, il existe un traitement naturel efficace pour guérir cette maladie. Celui-ci préconise de prendre 5 CH de Mercurius (en cas de pus), 7 CH d’Aluminium (en présence de larmes abondantes) ou encore 7 CH de Pulsatilla si les paupières collent au réveil le matin.

 

Voir l'homéopathie peut également être conseillé en cas de conjonctivite

 

En naturopathie, il suffit de faire baigner les yeux en portant des lunettes de plongée ou d’appliquer des compresses imbibées d’eau dessus. Pour être efficace, l’eau claire doit être mélangée avec une eau florale de bleuet ou de camomille. Ajoutez ensuite une goutte de jus de citron bio.

 

Lorsque la conjonctivite touche les bébés, on privilégie généralement les traitements naturels. Le lait maternel se présente comme un antiseptique naturel, mais efficace pour traiter l’œil infecté. Il suffit d’en mettre quelques gouttes sur l’œil du bébé. Vous pouvez le faire pendant l’allaitement pour rendre les soins moins stressants pour l’enfant.

 

Le miel est une autre solution naturelle pour traiter la conjonctivite. Il possède des propriétés antibactériennes, antiseptiques et antivirales. Il permet de rendre son état normal à votre œil. Pour ce faire, diluez une cuillère à café de miel dans une tasse d’eau que vous avez fait bouillir, puis laisser tiédir doucement. Servez-vous ensuite d’une dosette stérile vide pour instiller quelques gouttes de la préparation dans vos yeux. Vous pouvez aussi appliquer un peu de miel pur sur l’œil ou les yeux pour réduire l’inflammation.

 

Vous pouvez également utiliser du gel d’aloès vera que vous trouverez facilement dans une épicerie ou un magasin bio. Appliquez délicatement le gel autour de l’œil et la paupière, en réalisant un léger massage circulaire. Laissez le produit pénétrer pour qu’il agisse efficacement. Il faut réaliser l’application 3 fois par jour pour réduire l’inflammation et accélérer la guérison.

 

Le cataplasme de pomme de terre est aussi une solution naturelle pour soigner la conjonctivite. La pomme de terre possède des vertus antibactériennes. Elle s’utilise en cataplasme. Pour cela, râpez une pomme de terre préalablement lavée, puis enveloppez-la dans un bout de tissu propre. Effectuez ce geste 3 fois par jour pendant 5 minutes jusqu’à ce que vous guérissiez.

 

Comment nettoyer un œil conjonctivite ?

  • Puis-je mettre du sérum physiologique dans les yeux ?

La question posée par beaucoup de gens est : est-il possible de mettre ce type de sérum dans les yeux ? La réponse est oui. Il s’agit même de l’un des principaux usages de cette solution. D’ailleurs, le traitement de première intention en cas de conjonctivite est le nettoyage de l’œil avec du sérum physiologique.

 

Ce sérum sert à humecter les yeux secs et peut être utilisé sur les enfants. Le sérum physiologique peut avoir d’autres usages. Il sert à soulager les yeux irrités et à déboucher le nez du bébé quand il est enrhumé. Ce sérum peut aussi être utilisé pour nettoyer les plaies. Il présente les mêmes concentrations salines que le corps, ce qui assure une grande tolérance par l’organisme.

 

Comment dégonfler rapidement l’œil quand on a une conjonctivite ?

Il faut appliquer du froid sur un œil conjonctivite pour le dégonfler rapidement. La sensation désagréable disparaîtra en quelques minutes. Pour cela, prenez deux dosettes de sérum physiologique. Versez le contenu sur deux compresses que vous placerez une quinzaine de minutes dans le congélateur. Après ce laps de temps, sortez-les et appliquez-les sur les yeux pendant un quart d’heure environ. Vos yeux retrouveront leur aspect normal.

 

Pour décoller les yeux atteints de conjonctivite, prenez de l’eau bouillie que vous aurez laissé refroidir jusqu’à ce qu’elle atteigne une température supportable. Prenez un coton ou une compresse que vous imbiberez d’eau pour essuyer vos yeux et enlever les résidus des sécrétions.

 

Comment faire pour ne pas avoir de la conjonctivite ?

Certaines mesures d’hygiène doivent être appliquées pour ne pas attraper la conjonctivite. La première chose à faire est de se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. Il faut aussi nettoyer les poignées de porte ainsi que les jouets du bébé pour éviter tout risque de contamination. Pour les femmes, il faut jeter les produits de beauté qui ont été en contact avec les yeux comme le mascara. Par ailleurs, ne prêtez pas vos objets personnels à vos amis, surtout si vous avez attrapé la conjonctivite.

 

Il est nécessaire de ne pas frotter les yeux, car cela ne fait qu’aggraver la situation. De plus, vous risquez de contaminer votre entourage. Ne portez pas de lentilles de contact ou du moins essayer de ne pas les mettre juste quelques jours en attendant que la conjonctivite disparaisse.

 

Pour ne pas avoir de la conjonctivite, ne partager pas vos serviettes à quelqu’un d’autre, même à votre conjoint(e). Il faut aussi changer régulièrement de gant de toilette et de serviette. Si votre enfant est atteint de conjonctivite, gardez-le à la maison. Ne l’emmenez pas à la crèche ou à l’école, car il risque de propager la maladie auprès des autres enfants.

 

hygiène des mains

 

Comment savoir si conjonctivite est virale ?

  • Comment traiter une conjonctivite virale ?

Une conjonctivite est dite virale si elle est causée par des virus. Elle provoque des irritations peu intenses accompagnées généralement d’un écoulement oculaire clair. Un seul œil est touché par ce type de conjonctivite. Celui-ci devient aussi rouge, comme c’est aussi le cas si vous avez attrapé une conjonctivite bactérienne.

 

La conjonctivite virale peut être traitée à l’aide de collyres antiseptiques ou antiviraux. Votre médecin vous prescrira le traitement le plus adapté. Toutefois, vous pouvez opter pour des solutions plus naturelles. Dans ce cas, choisissez un produit ayant des propriétés antivirales.

  • Quel collyre pour une conjonctivite virale ?

Après avoir effectué un lavage oculaire, optez pour un collyre antiseptique. Il ne faut pas prolonger le traitement au-delà de 7 jours. Lorsque les symptômes s’aggravent, il vaut mieux consulter un ophtalmologue. Si vous utilisez du collyre Désomédine, il est conseillé d’arrêter le traitement après 10 jours.

 

D’autres collyres antiseptiques permettent de traiter cette maladie infectieuse, dont la picloxydine, l’hexamidine, le céthoxonium et le cétyloyridine. Tous ces produits doivent être appliqués durant 7 à 10 jours au maximum pour être efficace.

 

Pour apaiser les inflammations, il est recommandé d’utiliser un collyre à base d’acide salicylique, car il a un effet anti-inflammatoire. Toutefois, ce collyre ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes. Les personnes allergies à l’aspirine ne doivent pas non plus utilisez ce collyre. Ces personnes doivent donc se tourner vers d’autres solutions. Dans tous les cas, il faut toujours consulter un médecin.

 

Complications de la conjonctivite

Certes, la conjonctivite est une maladie banale. Toutefois, elle peut avoir des complications diverses en l’absence d’un traitement approprié. Cette maladie peut causer une inflammation de la cornée qui peut affecter la vision. Cette forme de la maladie est appelée kérato-conjonctivite et provoque une baisse de la vision ainsi que des douleurs intenses. Elle est due à une allergie au pollen.

 

La conjonctivite peut aussi toucher les deux yeux, d’où l’importance de consulter un médecin.

 

Les différents types de conjonctivite pour mieux les traiter

Il faut déterminer l’origine de la conjonctivite avant de la soigner. Un médicament pour traiter une conjonctivite virale ne convient pas pour soigner une conjonctivite due à une bactérie. Voici quelques formes de conjonctivites à connaître :

  • Conjonctivite virale

C’est la forme de conjonctivite la plus répandue. La conjonctivite de type virale touche uniquement un œil dans un premier temps. Après 2 jours, il est possible que l’autre œil soit affecté par cette maladie infectieuse. Le risque de contagion est relativement élevé surtout chez les enfants qui vont à l’école. Les yeux sont rouges et il y a un écoulement.

  • Conjonctivite bactérienne

La conjonctivite bactérienne entraîne des écoulements épais, jaunâtres ou blanchâtres. Ces derniers collent les paupières le matin au réveil. Elle est aussi contagieuse. Il faut donc éviter de toucher ou de frotter les yeux. Un collyre antibactérien permet de soigner cette maladie. Il faut aussi laver les yeux avec le sérum physiologique pour enlever les résidus épais. Chez les bébés, le lait maternel est une excellente alternative pour nettoyer et soigner la conjonctivite bactérienne.

  • Conjonctivite allergique

Elle est causée par des allergènes et est souvent accompagnée d’autres symptômes comme la rhinite.

  • Conjonctivite traumatique

La conjonctivite traumatique est due à un choc ou encore à la présence d’un corps étranger dans l’œil. Pour l’éviter, ne tenez pas d’objets tout près des yeux.

  • Conjonctivite toxique

La conjonctivite toxique est provoquée, quant à elle, par le contact des yeux avec des produits chimiques ou de la fumée. Cela peut même amener à la kératite, qui est une complication grave.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164