» » Hygiène intime

Hygiène intime

On trouve beaucoup de produits pour l’hygiène intime dans les pharmacies et dans les grandes surfaces, même qu’au final, on finit par se demander s’il nous faut des savons spéciaux pour nos parties intimes.

  • Hygiène intime : les bons gestes

Il est nécessaire de savoir que l'hygiène intime doit se restreindre à une toilette de la vulve, des grandes lèvres et du clitoris. C’est inutile, voire même risqué, de se laver le vagin en profondeur. Les gynécologues affirment qu’il est conseillé de ne pas pratiquer de douche vaginale, car cela peut provoquer beaucoup de problèmes.

 

Il ne faut pas non plus se nettoyer la vulve plus de deux fois par jour, parce que cela accroît le risque de détruire la voile hydrolipidique qui protège notre peau (film hydrolipidique). Après la toilette, il est important de bien se sécher avec une serviette propre parce que les champignons apprécient beaucoup l'humidité et la chaleur.

 

Les choses à éviter : 

- Evitez d'utiliser les affaires des autres, car les maladies comme la vaginite peuvent se transmettre.

- L’usage des désodorisants intimes est déconseillé par les médecins, car ces produits sont très agressifs pour les muqueuses.

  • Quel savon choisir pour mon hygiène intime ?

À moins que votre gynécologue vous ait prescrit un produit particulier en cas d'une maladie ou d'une infection, il n'est pas indispensable d'utiliser des savons ou gels antiseptiques ou antibactériens, qui peuvent produire des résultats contraires à ce qu’on attend. En effet, ils peuvent détruire les bactéries nécessaires au bon équilibre de la flore vaginale, ce qui risque d'entraîner des sécheresses vaginales.

 

Aussi, les lingettes intimes seront réservées aux situations d'urgence, parce que leur utilisation n’est pas bonne pour la flore vaginale. Une douche avec de l'eau et un savon au pH neutre ou faiblement acide est largement suffisante. Cependant, si vous tenez aux produits d'hygiène intime, veillez à ce que le pH ne soit pas au-dessus de 5 ni inférieur à 4 et qu’il ne contient ni parfum ni coloration.

 

En outre, si vous rencontrez un problème passager comme une mycose, il est recommandé de choisir un savon dont le pH se trouve entre 7 et 8. Plus le pH est supérieur, plus le savon a un effet décapant. C’est pour cela qu’il est conseillé d’utiliser des produits avec un pH moyen pour les usages quotidiens.

Hygiène intime
Les incontournables

Mauvaise hygiène intime : une source de rupture

L'amour, l'attirance, la compréhension ne sont pas nécessairement suffisants pour un couple qui veut durer. Sachez que l'hygiène est très importante et le fait de le négliger risque de conduire à la rupture.

 

Un sondage nous a permis comprendre que les Français sont très sensibles à l’hygiène intime de leurs partenaires. Apparemment, elle jouerait un grand rôle dans la vie d’un couple. Lors d’une étude effectuée récemment, il s’avère qu’un français sur 4 (soit 25 %) indique avoir mis fin à sa relation amoureuse à cause d’une mauvaise hygiène de sa partenaire et 22 % des hommes ont déclaré avoir déjà rompu pour la même raison.

 

Les mauvaises odeurs gênent

D’après un sondage, les premières raisons de séparation causées par l’hygiène sont les mauvaises odeurs émanant de l’un des partenaires. L’odeur du corps est très importante vu qu’elle a été mise en cause par 56 % des filles et 44 % des hommes. Elle surpasse même la mauvaise haleine qui a été citée par 39 % hommes et 32 % des femmes.

 

Mais parmi ces problèmes, c’est l’hygiène intime qui tient une grande place. En effet, elle a été évoquée par plus d’un tiers des personnes interrogées. Selon eux, c’est une raison éventuelle de rupture de couple. Elle gênerait donc 36 % des hommes, et 31 % des femmes. 

 

Les filles sont les plus sensibles 

Même au quotidien, il faut savoir que l’hygiène est très importante, principalement l'hygiène intime, 67 % des femmes et 60 % des hommes s’y attachent vraiment. Vient par la suite l'haleine, citée par une personne sur deux (soit 50 % des hommes et 46 % des femmes), et finalement les mains propres (45 % des femmes, 38 % des hommes). En considérant ces 3 critères prioritaires, les filles paraissent plus sensibles que les hommes sur certains détails relatifs à l’hygiène et la propreté.