» » » Douleurs articulaires

Douleurs articulaires (Douleurs & maux)

Les douleurs liées au rhumatisme peuvent causer de l’inconfort. Heureusement, il est possible de les soulager. Pour ce faire, il est préférable de recourir aux AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens. En ce qui concerne les petites douleurs, du paracétamol ou encore de la morphine peuvent déjà suffire.

  • Quand utiliser du paracétamol ?

La majorité des personnes a déjà usé du paracétamol pour soigner les douleurs. En outre, il s’agit d’un médicament très utilisé et que la plupart des médecins prescrivent encore. D'ailleurs, tout comme l’ibuprofène, il est efficient face aux douleurs articulaires. De plus, le système digestif ne présente aucune intolérance par rapport à ce dernier.

 

Toutefois, il est à préciser que le paracétamol n'est pas un anti-inflammatoire.

  • Le mode de prise des antalgiques contre les maux des articulations

Le paracétamol permet au patient de jouir de son effet antalgique après une demi-heure. L’effet en question se fera sentir pendant 4 heures. C'est pourquoi le médecin définit une heure précise par rapport à la prise du paracétamol. Il est possible que le traitement soit réparti en 4 prises.

 

Si l’inflammation est assez importante, il est préférable d’opter pour les AINS. Cela est mieux en cas d’arthrose du genou étant donné que ce mal engendre de grandes douleurs, en plus de gonflements.

  • La morphine contre les douleurs articulaires

Pour les douleurs articulaires aiguës, il est mieux d’opter pour la morphine. Ce traitement ne peut être pris sur le long terme toutefois. Effectivement, les thérapeutes ne recommandent ce genre de cure que pour une semaine environ. Qui plus est, elle n’est utilisée que pour faire disparaître des douleurs insupportables.

 

La dose de la morphine ne doit pas excéder les 60 mg par jour. En se référant à cette méthode, le patient pourra ainsi traiter la douleur sans pour autant devenir dépendant. Cependant, l'utilisation de la morphine pourrait causer un ralentissement du transit, ce qui déshydraterait les selles. À la suite de quoi, le sujet devra se tourner vers les laxatifs pour résoudre ce dernier.

 

Certains thérapeutes recommandent ce type de traitement, car il agit plus vite et de manière intense. De ce fait, le patient ne risque pas de voir son problème de douleurs articulaires se métamorphoser en douleur chronique. Il ne s’agit là que d’une hypothèse, mais le médecin est le seul qui soit réellement apte à définir l’efficacité de ce traitement. Quoi qu’il en soit, une cure sur le long terme est encore loin d’être envisageable.

Douleurs articulaires

Baume du tigre rouge - pot de 21ml
Produit en stock
8.53
Dissolvurol gel - tube de 100 ml
Produit en stock
8.79
Ergysil gel Nutergia - tube de 75 ml
Produit en stock
13.84

Les différentes causes des douleurs articulaires

Les causes pouvant être à l'origine des douleurs localisées au niveau des articulations peuvent être nombreuses. Si la plupart du temps, elles peuvent dissimuler un problème, elles peuvent aussi provenir de certaines pathologies, dont l’arthrite ou encore la tendinite. Il est donc important d’en savoir plus sur le sujet.

 

Les douleurs articulaires et les infections

Il est essentiel de noter que les douleurs articulaires sont parfois une conséquence des infections. Ce qui peut être le cas pour la grippe ou pour le rhume. Ces derniers sont certes assez fréquents, mais ils se traitent facilement. D’un côté, il faut comprendre que la grippe peut se transmettre d’une personne atteinte à une autre. Les symptômes de cette maladie peuvent inclure les maux articulaires en plus des maux de gorge et des éternuements.

 

Quoi qu’il en soit, les douleurs articulaires sont les signes les moins confortables. Le patient cherchera à tout prix à les soulager. Pour ce faire, les conseils d’un médecin sont les bienvenus.

 

Maux des articulations dus aux arthrites et à la maladie de Lyme

L’arthrose ou l’arthrite peut aussi être à l'origine des douleurs au niveau des articulations. Pour tout dire, l’arthrite est même un état qui engendre une inflammation aiguë ou chronique de plusieurs articulations. De plus, elle ne touche pas qu’une seule articulation, mais peut également affecter les ligaments, les tendons, les os et bien d'autres encore. À cela s'ajoutent les gonflements et la raideur.

 

La maladie de Lyme, pour sa part, peut également engendrer de vives douleurs articulaires. Il s’agit d’une infection bactérienne que les tiques transmettent. Les maux articulaires constituent l’un des signes, mais cela peut s’accompagner de nausées ou de migraines.

 

Les maux venant de la bursite et de la tendinite

La bursite est une maladie qui est engendrée par la goutte, les traumatismes ou encore l’arthrite rhumatoïde. Elle peut causer des douleurs au niveau des articulations. Ce qui se produit surtout quand le sac est en proie à des inflammations.

 

De même, la tendinite peut aussi conduire à des douleurs articulaires et elle peut être causée par le tendant qui s’irrite ou qui se gonfle. D'ailleurs, ce mal tend à devenir plus grave quand le patient se déplace.