» » Quels sont les remèdes contre les aphtes ?

Quels sont les remèdes contre les aphtes ?

mercredi 27 octobre 2021

 

Douloureux, les aphtes sont des petites lésions superficielles et inoffensives localisées dans la majorité des cas, à l’intérieur des joues. Ces légères ulcérations disparaissent d’elles-mêmes sans traitement spécifique. Les aphtes occasionnent souvent des gênes et n’épargnent aucune partie de la bouche. Ils surviennent dès l’enfance avec une fréquence amoindrie après 50 ans. Dans la plupart du temps, les lésions sont uniques et évoluent par poussées. Multifactoriel, l’aphte touche davantage les jeunes et les femmes. Il peut survenir dans d’autres parties du corps comme la partie génitale. La prise de certains médicaments contre l’aphte peut être indispensable lorsque celui-ci occasionne une douleur intense. Des astuces de grand-mère aident aussi à accélérer la guérison de cette lésion. Tour d’horizon sur les causes, les symptômes et les différents traitements utilisés contre l’aphte.

 


 

aphtes

 

Aphte : qu’est-ce que c’est ?

L’alimentation, le mode de vie, certaines maladies peuvent être à l’origine de la formation des aphtes. De quoi s’agit-il exactement ? Il désigne en fait une lésion de la muqueuse buccale qui se trouve à l’intérieur de la bouche. Les jeunes enfants et les femmes de certains âges sont les plus concernés par ces minuscules ulcérations. L’aphte peut évoluer par poussée et guérir de façon spontanée. Une bonne hygiène bucco-dentaire et une bonne alimentation aident à prévenir son apparition.

 

Comment se manifeste-t-il ?

L’aphte forme une petite lésion superficielle de quelques millimètres de diamètre. Il n’est pas contagieux, mais parfois douloureux. Il se manifeste sous forme de petites lésions blanches ou de couleur jaunâtre. Les aphtes sont souvent entourés de ligne rouge et se localisent dans la majorité des cas, dans la muqueuse buccale. Les aphtes géants gênent l’alimentation et apparaissent en un seul exemplaire.

 

Les aphtes causent des sensations de brûlure, mais ne saignent pas. Ces minuscules lésions sont bénignes et il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter. On peut facilement le reconnaître à l’intérieur de la joue.

 

Les personnes à risque

Certaines personnes sont plus assujetties aux aphtes. Les enfants ont souvent tendance à avoir de petites ulcérations dans leurs bouches. Il faut que les parents surveillent l’hygiène des mains de leurs enfants. Une main sale transporte des microbes dans la bouche et cause la survenue des aphtes.

 

Les femmes ménopausées risquent davantage d’avoir ces petites ulcérations en raison des éventuels troubles hormonaux et psychologiques. Les personnes en sevrage tabagique risquent aussi d’avoir des aphtes dans leurs bouches. Il faut noter que les aphtes peuvent être d’origine génétique. Si un membre de la famille souffre de ces petites lésions, par exemple le père, l’enfant peut également en être atteint à n’importe quel moment de sa vie.

 

Localisation de l’aphte

Les aphtes se placent dans la majorité des cas à l’intérieur de la joue, au-dessus et en dessous de la langue ainsi que sur les gencives. On peut aussi les retrouver sur la face interne de la lèvre et il arrive même qu’il se localise dans la gorge.

 

Les aphtes peuvent aussi se localiser sur les organes génitaux : vulve chez la femme et gland chez l’homme. L’aphtose est une version d’aphte qui se forme en groupe.

 

Les différentes formes d’aphtes

Il y a 3 formes d’aphtes qui se distinguent par sa forme, sa taille et aussi par sa durée de vie.

  • La version la plus courante se guérit spontanément sans avoir recours à des médicaments. Il disparaît après 7 à 14 jours. Cette version comprend entre 1 à 6 aphtes.
  • L’aphte géant quant à lui est le plus gênant. Il peut mesurer jusqu’à 1 cm de diamètre dont le contour est irrégulier.
  • Les aphtes au niveau des lèvres peuvent y rester jusqu’à 6 semaines. Les aphtes militaires ou herpétiformes se forment en groupe. Ils n’ont rien à voir avec les herpès. Ils se présentent sous forme de petits ulcères en forme de grappe et persistent entre 2 à 6 semaines.
  • Les aphtes au niveau des gencives et sur d’autres parties du corps peuvent révéler d’autres maladies. Il s’agit d’un problème chronique ne présentant pas dans la majorité des cas de graves problèmes.

Quelles sont les causes de l’aphte ?

noix

 

L’aphte peut avoir plusieurs causes. Il peut révéler une maladie sous-jacente ou une carence vitaminique. Lorsque le système immunitaire s’affaiblit, la survenue des aphtes est probable. Découvrez toutes les origines de ces petites lésions inoffensives, mais douloureuses et gênantes :

  • Facteurs mécaniques

Les blessures de la muqueuse entraînent souvent l’apparition de l’aphte. Ce dernier peut être provoqué par un brossage énergique des dents. Les prothèses dentaires sont susceptibles de provoquer un traumatisme local, notamment lorsque les dispositifs sont mal positionnés.

 

Après avoir mangé un aliment brûlant, on peut aussi assister à la formation de petites blessures à l’intérieur de la bouche. Il faut noter que les mordillements des lèvres, de la langue et des joues entrent aussi dans l’origine de la survenue des ulcérations.

 

Suite à une opération buccale, les aphtes peuvent aussi se former. Il se pourrait également que ces ulcérations traduisent les effets de la chimiothérapie. Cette dernière attaque les cellules du système immunitaire.

  • Facteurs comportementaux

Le sevrage tabagique entre en relation avec l’apparition des aphtes. Mais lui seul n’est pas la cause comportementale de ces petites lésions de la muqueuse de la bouche. La fatigue peut aussi occasionner des aphtes, tout comme le stress. En effet, ces facteurs psychologiques favorisent la survenue des maux de bouche, dont l’aphte. Le stress et la fatigue affectent le système immunitaire. En partant de ce principe, les pathologies immunodépressives telles que le Sida provoquent l’apparition des petites ulcérations.

  • Facteur alimentaire

L’alimentation peut aussi avoir un lien avec la survenue récidive des aphtes. Certains aliments comme l’ananas, le vinaigre ainsi que les fruits secs favorisent la formation de ces petites lésions. Il faut alors faire attention à ce que l’on mange et noter les aliments qui pourraient occasionner ces dernières. Cela ne veut pourtant pas dire que ces aliments doivent être écartés de nos tables, mais il faut tout simplement modérer leur consommation.

  • Autres facteurs

Multifactoriels, les aphtes découlent d’un système immunitaire affaibli. Des carences en vitamines, en minéraux ou en oligo-éléments peuvent occasionner leur survenue. Dans ce cas, mangez plus d’aliments enrichis en vitamines et prenez des compléments alimentaires pour compléter la déficience.

 

Les troubles hormonaux favorisent aussi l’apparition des aphtes. Les femmes sont les plus concernées pendant leurs règles. Le stress, l’anxiété et la fatigue occasionnés par ces troubles ne font qu’augmenter le risque de l’apparition des aphtes. Une prédisposition génétique peut aussi favoriser les aphtes, ce qui explique leurs survenues chez certaines personnes.

 

La prise de certains médicaments affecte aussi la santé buccale. On parle notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

L’aphte peut aussi survenir en cas de maladie immunosuppressive. Certains traitements médicaux entrent en relation avec son apparition, on peut parler par exemple du traitement contre l’ostéoporose.

 

Il faut bien connaître la cause de l’aphte avant de procéder au traitement. On ne peut pas soigner un aphte lié à une autre maladie. Cette dernière doit avant tout, être traitée et ce traitement aidera à éradiquer l’apparition de ces petites blessures.

 

Quand faut-il s’inquiéter ?

80 % des cas d’aphtes disparaissent d’une manière spontanée. La guérison de ce genre de lésion peut être accélérée par des remèdes naturels ou encore par des médicaments vendus en pharmacie. Lorsque les lésions deviennent chroniques et récurrentes, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un spécialiste. En fait, ces ulcérations peuvent révéler des maladies sous-jacentes. Certains aphtes peuvent être les symptômes d’une maladie infectieuse ou virale.

 

Un bilan médical est nécessaire lorsque la poussée devient plus importante et survient souvent. Un contrôle médical s’impose également si l’aphte ne se cicatrise pas ou qu’il révèle une autre maladie.

 

Traitement médical

traitement médical aphtes

 

Lorsque les aphtes deviennent plus récurrents et que la douleur s’accentue, un traitement médical est la seule solution pour les éradiquer. Dans ce cas, consulter un médecin pour une prescription et faire un bilan. Les aphtes peuvent être liés à d’autres maladies et s’accompagner de symptômes comme la fatigue, les maux de tête, la fièvre ou encore la diarrhée. Le médecin vous prescrira des antalgiques comme l’Ibuprofène ou le paracétamol soulageant la douleur.

 

On peut aussi vous préconiser l’usage des crèmes ou gels anesthésiants. Dans la majorité des cas, ces médicaments sont en vente libre. Il suffit de les appliquer sur les ulcères pour protéger la muqueuse et calmer la douleur. Ces médicaments anesthésiants peuvent aussi se présenter sous forme de spray ou de pastille. Les comprimés à sucer comme l’Acide ascorbique et le Tétracaïne sont aussi des alternatives efficaces. Il existe des produits plus concentrés qui sont vendus sous ordonnance.

 

Pour stopper les poussées d’aphtes chroniques, qui se trouvent dans n’importe quelle partie de l’organisme, des traitements de fond doivent être envisagés. Si on détecte une maladie sous-jacente, il faut la traiter aussi vite pour éradiquer les aphtes. Leurs disparitions découlent en fait du traitement de cette pathologie.

En cas d’aphte grave et récurrent, la cortisone par voie orale est idéale. Si vous présentez des carences nutritionnelles, il vaut mieux les corriger en prenant des compléments alimentaires enrichis en vitamines et en minéraux.

 

Bon à savoir :

 

Il faut éviter la prise des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui ne font qu'aggraver le problème.

 

Lorsque tous les traitements n’ont pas donné de résultats efficaces, le médecin peut vous suggérer une biopsie. Cela consiste à faire un prélèvement d’une partie de la zone ulcérée et la faire examiner au microscope. L’analyse va permettre de savoir si l’ulcération est d’origine cancéreuse.

 

La place de la médecine douce dans le traitement des aphtes

L’homéopathie présente aussi des solutions naturelles pour éradiquer les aphtes. Si votre aphte est accompagné de douleur, prenez 2 granules de Borax 5 CH ou 9 CH à raison de 3 fois par jour en dehors du repas.

 

Si vous ressentez une sensation de brûlure dans votre bouche, misez sur l’Arsenicum album 9CH. La posologie est de 3 granules, 3 fois par jour jusqu’à la disparition des aphtes.

 

Une autre solution : bain de bouche de Calendula 2 à 3 fois par jour. Le Calendula présente une action cicatrisante et désinfectante. Il aide à calmer les douleurs.

 

Remèdes naturels pour soigner les aphtes

traitement naturel pour traiter les aphtes

 

Des remèdes naturels permettent d’apaiser rapidement les douleurs occasionnées par les aphtes. Le plus grand avantage des traitements naturels réside sur le fait qu’ils ne présentent pas d’effets secondaires. Les aphtes attaquent sans prévenir et ne disparaissent qu’après des jours voire des semaines en absence de traitement. Ils ne sont pas contagieux, mais entraînent des gênes dans la vie quotidienne. Voici quelques astuces naturelles pour s’en débarrasser et prévenir une éventuelle récidive :

  • Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude s’apprête à soigner un bon nombre de problèmes de santé. Aussi appelé « bicarbonate de sodium », cet ingrédient permet de réduire la prolifération des bactéries tout en facilitant la cicatrisation. D’une manière générale, le bicarbonate possède une propriété assainissant et améliore l’hygiène buccale.

En bain de bouche, le bicarbonate de soude aide à se débarrasser des aphtes. Faites dissoudre une cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau et gargarisez-vous avec cette préparation et recrachez-la ensuite. Cette astuce est très efficace et facile à réaliser. Il faut la répéter 4 fois par jour pour obtenir de bon résultat.

  • L’argent colloïdal, une solution radicale pour combattre les aphtes

L’argent colloïdal est très utilisé par des médecins avant la conception des antibiotiques de synthèse. Cette suspension d’argent contribue à la cicatrisation des lésions et soulage rapidement les aphtes sans douleur en raison de sa vertu immunosuppressive et sa propriété anti-inflammatoire.

Utilisez en bain de bouche, une solution d’argent colloïdal en gardant celle-ci 5 minutes dans la bouche. Vous devez vous servir d’une cuillère non métallique.

  • Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un antiseptique naturel et multifonction. C’est un ingrédient intéressant grâce à son action antibactérienne. Il permet de désinfecter et aussi de stopper la prolifération des bactéries, tout en régulant le pH de la bouche. Sa propriété astringente lui permet d’assécher et de resserrer la muqueuse dans la bouche. En effet, il accélère la cicatrisation et pour ce faire, il suffit de l’appliquer directement sur l’aphte 3 fois par jour à l’aide d’un coton.

  • Miel

Le miel est bien connu pour ses effets bénéfiques sur la peau. Il présente des actions sur les ulcères, surtout ceux dans la bouche. Choisissez le miel de thym pour son pouvoir cicatrisant, mais aussi pour ses vertus antibactériennes et antiseptiques. À l’hôpital de Limoges, le Professeur Bernard Descottes avait fait des études à propos de ce miel en particulier et avait démontré son efficacité sur les plaies ouvertes. Le miel de thym renferme plusieurs vertus médicinales de la plante butinée, complétée par un mélange d’actifs d’enzymes, de nombreuses vitamines et d’acides aminés propres à la confection de ce nectar par les abeilles.

 

Après chaque repas, appliquez ce miel à l’aide d’un bâtonnet en bois sur l’aphte. Il va vite soulager la douleur et diminuer la taille de l’ulcère.

  • Le citron

Pour lutter contre l’aphte, le jus de citron figure parmi les remèdes naturels les plus utilisés. C’est votre meilleur allié pour prendre soin de votre santé buccale. Il pique un peu fort une fois appliqué, mais cela en vaut vraiment la peine. Sa vertu anti-inflammatoire a une action rapide.

 

Vous pouvez l’utiliser en bain de bouche ou l’appliquer directement sur l’aphte. En bain de bouche, il faut presser un jus de citron dans un verre d’eau. En cas de douleur dentaire, ces astuces ne vous conviennent pas, et c’est tout à fait déconseillé. Il faut bien brosser les dents après cette opération afin de lutter contre l’attaque acide du citron au niveau de l’émail dentaire.

 

Les huiles essentielles dans le traitement de l’aphte

huiles essentielles pour traiter les aphtes

 

Le choix de l’huile essentielle pour soigner l’aphte est tout à fait important. Il faut éviter de sélectionner n’importe quelle huile essentielle et de bien respecter les doses prescrites. Il est conseillé de mélanger dans une huile végétale une seule goutte d’huile essentielle de Laurier noble. Appliquez la préparation sur l’aphte avec un coton-tige. Gardez les mains toutes propres lors de la préparation.

 

Testez aussi cette synergie d’huiles essentielles pour faire disparaître l’aphte : l’huile essentielle de clou de girofle pour ses vertus anti-inflammatoires et antiseptiques, l’huile essentielle de tea tree ou de lavande aspic aux propriétés antibactériennes et antiseptiques. Cette solution est déconseillée chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 7 ans.

 

L’eau chaude peut aussi être utilisée en gargarisme pour soulager l’aphte. Ajoutez une cuillère à soupe de sel. Le froid peut également apaiser les douleurs et calme les inflammations. Placez un glaçon sur votre aphte pendant quelques secondes.

 

Traitement naturel : précautions et contre-indications

Généralement, les remèdes naturels sont utilisés en automédication. Ceux sont des solutions plus faciles pour chacun, permettant d’éviter la dépendance envers les médicaments chimiques. Ils présentent des effets immédiats pour apaiser la douleur et éradiquer l’aphte le plus tôt possible, au maximum une semaine. Cependant, l’utilisation des remèdes naturels fait l’objet d’une précaution d’emploi strict.

 

L’apparition récurrente des aphtes douloureux peut indiquer une éventuelle pathologie sous-jacente. Cela peut être des maladies digestives comme l’hyperacidité qui change le pH des muqueuses buccales. De tels déséquilibres causent la survenue de l’aphte. Des facteurs étiologiques comme le stress et la fatigue peuvent aussi être à l’origine de l’apparition des aphtes dans la bouche. Si les aphtes surviennent fréquemment, il convient de faire une investigation avec son médecin.

 

Les huiles essentielles pour traiter les aphtes présentent des précautions d’emploi et des contre-indications. Il convient de les utiliser de façon modérée et de suivre rigoureusement les indications. Très puissantes, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et leur usage est également proscrit avant l’âge de 7 ans. Il ne faut pas utiliser l’huile essentielle plus d’une semaine, donc arrêtez le traitement même si vous n’avez obtenu aucun résultat.

 

Le traitement naturel ne peut pas remplacer une consultation médicale. En cas de persistance des symptômes, il est préférable de prendre rendez-vous chez le médecin.

 

Comment prévenir la formation des aphtes ?

hygiène bucco dentaire

 

Il est possible de prévenir la survenue des aphtes en respectant une bonne hygiène bucco-dentaire. Le brossage des dents régulièrement permet de réduire l’apparition des aphtes, car il y aura moins de prolifération des mauvaises bactéries. Opter pour un dentifrice sans SLS (Sodium Lauryl Sulfate) favorisant la survenue des aphtes pour les gens prédisposés ? Il faut éviter de brosser fortement les dents et de se mordiller : deux habitudes responsables de l’apparition des aphtes dans la bouche. Il faut noter que le mal positionnement d’une prothèse dentaire peut aussi causer des aphtes localement. Dans ce cas, demandez à votre médecin de réajuster vos prothèses.

 

Pour éviter les aphtes, on vous recommande d’essayer d’écarter les mauvaises habitudes comme le fait de manger en mastiquant hâtivement. Évitez également de manger trop vite pour vous tenir à l’écart des traumatismes de la bouche.

 

Certains aliments peuvent aussi être responsables de l’apparition des aphtes. C’est pourquoi on vous recommande de bien surveiller vos menus. Les fruits acides, les produits laitiers, l’alcool et le vinaigre sont susceptibles de provoquer des aphtes. Alors, doit-on éviter tous ces aliments ? La réponse est non. Vous devez tout simplement prendre note de certains aliments qui auraient pu les provoquer. Dans ce cas, pensez aux choses que vous avez mangées à la veille de l’apparition de ces petites lésions. Les noix, les épices ainsi que les crustacés sont aussi des aliments pouvant être responsables de la survenue récidive des aphtes.

 

On vous conseille aussi de vous tenir à l’écart des événements stressants. Un sommeil réparateur peut aussi vous aider à ne plus souffrir d’aphtes.

 

NB : Le booste du système immunitaire aide aussi à éviter l’apparition des aphtes récurrents. Pensez à vous faire le plein de vitamines et de minéraux permettant de renforcer votre immunité toute l’année.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 488
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164