Raisin

Circulation Bio Phytoceutic - 60 comprimés
Produit en stock
11.47
Bi-orthox Nutergia - boite de 60 gélules
Produit en stock
18.90
Ergysport stim Nutergia - 60 gélules
Produit en stock
14.90
Ergypaïne Plus Nutergia - 60 gélules
Produit en stock
21.50
Floravital Salus - flacon 250 ml
Produit en stock
12.20
Solaire Bio Phytoceutic - 120 comprimés
Produit en stock
18.90
Drainaflore Bio Super Diet - 20 ampoules
Produit en stock
18.90
Drainaflore boisson Bio Super Diet - 480 ml
Produit en stock
18.55

Anti-âge efficace

Le raisin contient des polyphénols, des molécules antioxydantes que l’on retrouve principalement dans les pépins. Ces molécules vont agir en neutralisant les radicaux libres, responsables du vieillissement. Plus actif que la vitamine E, le polyphénol aide à booster la production de collagène et d’élastine. En d’autres termes, il lutte contre le vieillissement cutané. Consommer régulièrement du raisin garantit un teint éclatant et une bonne mine. Pour profiter de ses vertus, il est recommandé de boire un demi-litre de jus de raisin sur une période de 8 semaines. La cure a pour but d’augmenter le taux d’antioxydant dans l’organisme. Un apport suffisant en antioxydant permet de réduire les dommages causés par les radicaux libres sur les cellules.


Lutte contre la migraine

Le jus de raisin atténue les migraines. Pour une meilleure efficacité, il est conseillé d’en boire le matin. Par ailleurs, pour tirer profit de toutes ses vertus, il est déconseillé de le mélanger à de l’eau. Lorsqu’il est fraîchement pressé, il conserve toutes ses vitamines, minéraux et nutriments. Il est utile de préciser que le vin rouge n’est pas adapté pour le soulagement des migraines. Au contraire, il déclenche des maux de tête. Cette boisson alcoolisée contient en effet de l’histamine, un dérivé de l’ammoniac. C’est cette molécule qui est à l’origine des migraines après la consommation d’alcool.

 

Atténue la fatigue

Le jus de raisin blanc est un excellent remède pour lutter contre la fatigue. Le raisin blanc est le fruit des sportifs par excellence. Il possède des vertus diurétiques grâce à sa teneur en potassium. De ce fait, il soulage les crampes. Boire du jus de raisin blanc permet donc de faire le plein d’énergie. Par ailleurs, le raisin sec est un formidable allié pour lutter contre la fatigue.

 

Prévient l’anémie

L’anémie se définit par un déficit en globules rouges. Dans la plupart des cas, elle est causée par une carence en fer. Il n’est pas évident de déceler les symptômes de l’anémie. Toutefois, quelques manifestations doivent alerter : pâleur de la peau, essoufflement, fatigue persistante, palpitations, étourdissement, maux de tête ou encore sensation de tête qui tourne. Il faut savoir que l’anémie est un symptôme et non une maladie. Sans traitement, elle peut entraîner des complications importantes telles que des problèmes respiratoires ou cardiaques. Le raisin renferme du fer, un minéral qui joue un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions de l’organisme. Ainsi, manger régulièrement du raisin permet d’augmenter le niveau de fer dans le sang. Toutefois, la consommation de jus de raisin noir est à éviter du fait qu’il est susceptible de diminuer les niveaux ferreux.


Renforce le système immunitaire

Le raisin est particulièrement riche en vitamines K et C. Ces vitamines aident à renforcer le système immunitaire. On les retrouve dans la chair de ses graines et dans la peau. Le raisin contribue donc à limiter les risques de contracter des symptômes désagréables tels que le rhume ou la toux. En clair, une consommation en raisin permet de diminuer les risques d’infections en renforçant les défenses immunitaires.

 

Soigne l’asthme

Les pépins de raisins possèdent un fort pouvoir hydratant. Le raisin se révèle donc être un remède efficace pour soigner l’asthme du fait de ses valeurs thérapeutiques. Il agit en augmentant le taux de l’humidité dans les poumons. En cela, il atténue les crises d’asthme.

 

Propriétés astringentes

La peau du raisin renferme du tanin, connu pour ses propriétés astringentes. Le raisin aide ainsi à diminuer les saignements. Par ailleurs, en raison de la présence de cette substance, ce fruit est indiqué chez les personnes souffrant d’acnés puisqu’il diminue la production de sébum.

 

Renforce les os

Outre les vitamines et les minéraux, le raisin est une source de micronutriments à ne citer que le cuivre ou encore le manganèse. Ces micronutriments participent activement à la croissance des os. Consommer des raisins aide à prévenir l’apparition de l’ostéoporose, notamment chez les personnes âgées. Le rôle du manganèse est de participer au métabolisme des protéines ainsi qu’à la production de collagène.

 

Soulage les inflammations

Les fruits de la vigne possèdent une activité anti-inflammatoire grâce au réservatrol, un polyphénol contenu dans la peau et les pépins. En neutralisant la libération des médiateurs de l’inflammation, le réservatrol va réduire les réponses inflammatoires. Des recherches ont également démontré le rôle de cet anti-inflammatoire dans le traitement de l’arthrite ou l’athérosclérose.

 

Protège le cœur

Le réservatrol, par ses pouvoirs antioxydants et anti-inflammatoires, aide à limiter les dommages de l’oxydation au niveau du cœur. De même, il protège les vaisseaux sanguins de l’inflammation. Par ailleurs, des recherches ont prouvé qu’il prévient la formation de caillots sanguins et inhibent l’agrégation plaquettaire.


Combat les microbes buccaux

La chair du raisin renferme deux composés actifs : l’aldéhyde oléanique et l’acide oléanique. C’est de là qu’elle puise son pouvoir antibactérien. Ces deux principes actifs combattent les bactéries buccales à l’origine des caries dentaires. Ce n’est pas tout ! Ces substances luttent également contre les inflammations du parodonte. Cette affirmation a été confirmée par une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université de l’Illinois.

 

Effet préventif sur les cancers

La peau des raisins est particulièrement riche en flavonoïdes, source d’antioxydants. Ce sont les flavonoïdes qui empêchent la progression des cellules cancéreuses. Consommé quotidiennement, le raisin noir réduit les risques de contracter un cancer, notamment le cancer de la prostate, du poumon et du côlon. Contrairement aux idées reçues, la consommation du raisin chez la femme enceinte ne comporte aucun risque. Il est recommandé d’en consommer durant les premiers mois de grossesse. Toutefois, il faut modérer leur consommation.

 

Combat les infections urinaires

Le jus de raisin possède des effets alcalins. De ce fait, il est un remède permettant de lutter contre les infections urinaires. Pour ce faire, il neutralise les pathogènes à l’origine des infections. Par ailleurs, grâce à ces composés anti-inflammatoires, il minimise les symptômes liés aux infections : brûlure et douleur au moment de la miction.  

 

Comment consommer le raisin ?
Pour profiter de ses vertus, il est conseillé de consommer le raisin tous les jours. De plus, il peut être consommé de nombreuses façons. Ce fruit de la vigne peut être mangé cru ou cuit, frais ou sec. De l’apéritif au dessert, en passant par le petit-déjeuner et le dîner, il se mange à tout moment. Frais, il est parfait pour agrémenter les salades de fruits ou les salades sucrées salées. Il peut aussi accompagner les volailles. Au déjeuner, on le consomme mélangé avec du yaourt. Sec, il est parfait pour agrémenter les gâteaux. Au dessert, il existe plusieurs recettes : tarte, crumble, riz au lait, clafoutis, etc. L’une des particularités des raisins secs est que même s’ils sont déshydratés, ils conservent toujours leurs nutriments. Par ailleurs, il est conseillé de boire du jus de raisin noir après le repas pour améliorer la digestion. Chez les enfants, le jus de raisin est très énergétique.

 

Comment manger les pépins de raisin ?

De nombreuses personnes ont l’habitude de jeter les pépins de ce fruit de la vigne. Pour cause, ils sont difficiles à mâcher et leurs goûts amers n’arrangent pas les choses. Or, c’est dans les pépins qu’on trouve une importante quantité d’antioxydants. Pour les plus réticents, il existe des extraits de pépins de raisin, disponibles en poudre, en capsules, en comprimés, en tablettes ou encore en gouttes. Ils sont disponibles en pharmacie ou dans les herboristeries. Il existe également de l’huile végétale de pépin de raisin, très utilisée en massage. On l’utilise notamment en tant que gommage grâce à son action désincrustante. En cuisine, l’huile de pépins de raisin peut servir d’assaisonnement pour les salades. Il est possible de l’associer avec d’autres huiles comme l’huile d’olive pour poêler les poissons, légumes, etc. Les pépins de raisins ne doivent pas être consommés simultanément avec d’autres fruits ou légumes au risque de perdre ses propriétés bénéfiques. L’idéal est de les consommer séparément ou d’attendre au minimum 20 minutes après avoir mangé d’autres aliments.

 

Quel est le dosage de l’extrait de pépins de raisin ?

À ce jour, il n’existe aucun dosage recommandé concernant la prise d’extrait de pépins de raisin. Une dose de 50 à 100 mg par jour est convenable. Notons que des instructions sont indiquées sur l’emballage. Il est nécessaire de les respecter pour éviter des complications inutiles. En cas de doute, il est préférable de demander l’avis de son médecin traitant ou de son pharmacien. En général, l’extrait de pépins de raisin est toléré. On rapporte toutefois les effets secondaires suivants : maux de tête, indigestion, nausées, démangeaisons, étourdissements et maux d’estomac. Pour augmenter l’efficacité de l’extrait de pépin de raisin, il est recommandé de l’associer avec des agrumes, riches en flavonoïdes. Toutefois, la consommation d’extrait de pépins de raisin est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante.

 

Comment conserver le raisin ?

Contrairement aux autres fruits, le raisin ne se conserve pas longtemps. La durée de conservation de ce fruit d’automne est limitée à 7 jours, que cela soit du raisin noir ou blanc. Il existe toutefois quelques méthodes pour prolonger sa conservation. La première méthode consiste à les mettre dans un réfrigérateur. Il est à noter que les grains d’une grappe ne doivent pas être enlevés individuellement au risque d’altérer leur fraîcheur. Pour découper les grappes, il est préférable d’utiliser des ciseaux de cuisine. Une fois cela fait, on les met au réfrigérateur dans un sachet hermétique. Si les raisins ne sont pas consommés tout de suite, il faut éviter de les passer sous l’eau. En effet, au contact avec l’humidité, ils risquent de pourrir rapidement. Un autre mode de conservation du raisin est la congélation. Il ne faut toutefois pas les congeler trop longtemps, faute de quoi ils perdront leur saveur. Après un passage dans le congélateur, il est recommandé d’attendre environ 30 minutes avant de les consommer pour optimiser leur goût.

 

Une cure de raisin, pour quoi faire ?

La cure de raisin permet de détoxifier l’organisme. Très appréciée, elle purifie, draine et rajeunit. Il importe que les fruits soient les plus frais possibles et biologiques. Avant de l’entamer, il faut préparer l’organisme. Pour cela, il faut arrêter la consommation de boissons alcoolisées, du pain et du sucre blanc. Le tabac est aussi à éviter. Concernant les choix du raisin, les variétés les plus adaptées sont le muscat et le chasselas. Il faut les choisir bien mûrs. Les variétés comme l’Alphonse Lavallée ou l’Italia sont déconseillés en raison de leur peau épaisse. Les raisins doivent être lavés avec de l’eau vinaigrée ou un mélange eau-citron. Durant la cure, il faut manger les raisins toutes les deux ou trois heures. Les jus de raisin bio sont autorisés, à condition de ne contenir ni additif ni sucre. Tout autre aliment est banni durant la cure de raisin, notamment les boissons gazeuses, le thé et le café. La première fois, la durée de la cure ne doit pas excéder 7 jours. Pour les prochaines cures, il est possible de passer à 12 jusqu’à 18 jours, mais jamais au-delà. Ce régime ne doit être pratiqué qu’une fois tous les deux mois. La cure de raisin s’adresse aux personnes ayant une bonne santé physique. Les manifestations telles que des maux de tête, des nausées ou des boutons d’acné sont des signes qui indiquent qu’il faut arrêter la cure. Si des problèmes plus sérieux venaient à apparaître, il vaut mieux consulter son médecin traitant ou tout autre professionnel de la santé qualifié. 

 

Dans quel cas ne pas consommer le raisin ?

Étant un fruit sucré, le raisin doit être consommé avec modération. La prudence est surtout de mise chez les personnes qui surveillent leurs apports en potassium. Généralement, les bêtabloquants sont prescrits en cas de maladie cardiaque. Ces médicaments sont susceptibles d’augmenter le taux de potassium dans le sang. C’est pourquoi les personnes qui les utilisent doivent modérer la consommation d’aliments renfermant du potassium, sans quoi le niveau de ce minéral dans leur sang risque d’être très élevé. Par ailleurs, une surconsommation de potassium peut être dangereuse chez les personnes souffrant d’un problème de reins. À un stade avancé, elle peut même être fatale. Les personnes souffrant d’ulcère, de maladies rénales, de colites et les personnes en surpoids doivent modérer leur consommation en raisin. Les effets secondaires du raisin sont la diarrhée et les maux de tête. Ces manifestations apparaissent rarement, le cas échéant, ils sont initiaux et temporaires. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. 

Les personnes sujettes à la constipation et les diabétiques de type 2 ne doivent pas consommer les pépins de raisin. Il en est de même pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants, les personnes affaiblies et les personnes en manque de poids. Les pépins de raisin peuvent provoquer des brûlures d’estomac, un ballonnement et une enflure abdominale. La peau du raisin est difficile à digérer. Sa consommation est donc déconseillée chez les personnes dont les intestins sont fragiles. De même, les personnes qui prennent des anticoagulants doivent faire preuve d’une prudence extrême. Les anticoagulants sont des médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins. Les personnes qui utilisent ces médicaments doivent consulter leur médecin traitant avant de consommer du raisin. L’extrait de pépins de raisins ne présente aucun risque particulier. Il peut donc être utilisé en toute sécurité. Toutefois, il ne se substitue pas à une alimentation saine et équilibrée. L’extrait de pépins de raisin ne convient pas en association avec la radiothérapie, les antitumoraux, à l’instar de la mitomycine ou la bléomicyne, les anthracyclines et les dérivés du platine. Il faut éviter toute consommation d’extrait de pépin de raisin pendant le traitement. Aussi, son utilisation est à éviter durant les traitements anticancéreux. Le réservatrol ainsi que la vitamine K, présents en grande quantité dans la chair et les pépins, risquent d’augmenter l’action de ces médicaments. Pour toute question, il est nécessaire de consulter son médecin traitant. 

 

Risque d’étouffement

Le raisin représente un danger chez les jeunes enfants, étant donné qu’ils sont dans l’incapacité à les mastiquer. En Grande-Bretagne, le raisin figure parmi les causes les plus fréquentes d’asphyxie alimentaire. En effet, avec sa surface lisse et sa forme ronde, il est susceptible de rester dans la gorge. Il est alors très difficile de le retirer. Seul un instrument spécialisé peut l’extraire. Pour éviter les malheureux accidents, il est recommandé de :

Couper le raisin en quatre,
Retirer les pépins,
Toujours rester près de l’enfant pour le surveiller.