Vigne rouge

Activa chrono circulation - 15 gélules
Produit en stock
7.66 €
RuscoVen Plus Aboca - boite de 50 gélules
Produit en stock
20.20 €

Les autres utilisations de la vigne rouge

Les troubles digestifs : ces maux peuvent concerner les ballonnements et les spasmes, les maux d’estomac, les constipations, les diarrhées ou d’autres infections du système digestif. La vigne rouge va aider le corps à éliminer les toxines présentes dans l’organisme avec l’urination.

 

L’insuffisance hépatique : ceci est causé par un trouble hépatique ou par une substance toxique pour le foie. Les symptômes sont le jaunissement de la peau, la fatigue et la perte d’appétit.

 

Anxiolytique : la vigne rouge peut être utilisée pour traiter l’anxiété et le stress en apaisant l’organisme. Elle aide à l’endormissement et à réguler la tension artérielle.

 

Posologie d’utilisation de la vigne rouge

La vigne rouge peut être utilisée en infusion. Pour cela, il faut verser 30 à 50 g de feuilles de vigne ou 15 à 30 g d’extrait de pépins dans 1 litre d’eau bouillante et laisser pendant 5 minutes. Après, il faut laisser infuser pendant 10 minutes avant de filtrer. La tisane est à boire toute la journée.

 

Il est aussi possible de prendre 150 mg de pépins de raisin ou 360 mg de feuilles de vigne.

 

Précautions d’utilisation de la vigne rouge

La vigne rouge contient une bonne quantité de tanins astringents. Il est donc déconseillé de prendre une quantité élevée pour les femmes enceintes. En cas de doutes, nous vous conseillons de consulter un médecin.

 

Les femmes allaitantes et les enfants ne doivent aussi prendre ces types de compléments alimentaires qu’avec l’approbation d’un médecin.

 

Si vous suivez d’autres traitements en parallèle comme les anticoagulants, il est nécessaire d’informer votre médecin. La vigne rouge peut, en effet, diminuer les propriétés principales de ces médicaments. La prise de médicaments régulateurs hormonale est aussi à éviter pendant le traitement.

 

Les personnes qui souffrent de troubles hépatiques doivent demander une autorisation du médecin avant de prendre de la vigne rouge.

Principe actif — Vigne rouge

La vigne rouge possède des propriétés reconnues bénéfiques pour la santé. Appelée aussi vigne à raisin, cette plante contient beaucoup de flavonoïdes : des antioxydants utiles à l’organisme. Elle possède aussi d’autres vertus médicinales avec ses fruits, ses feuilles, ses sèves et ses pépins. Utilisée à faible dose, la vigne rouge ne présente pas (ou très peu) de contre-indication.

 

Présentation botanique

La vigne rouge, ou vitis vinifera, est une plante ligneuse de la famille des vitacées. En étant une plante grimpante, elle ne mesure que 80 cm, mais son tronc peut atteindre 1 mètre de circonférence à la base. Les feuilles de vigne rouge sont dentées de couleurs vertes au printemps et virent au rouge l’été.

 

Les parties utilisées pour en faire un complément alimentaire sont les fruits, les feuilles, les fèves et les pépins de raisins. Ces parties contiennent des flavonoïdes (oligoproanthocyanidines et quercétine) et du resvératrol (variation de polyphénol) comme principes actifs. Ces composants vont lui procurer les propriétés antioxydantes et vasoconstrictrices.

 

La transformation de la vigne rouge en complément alimentaire s’est vu développer à partir des années 50. L’industrialisation de la fabrication de vin a permis de créer de la matière première pour les recherches et les transformations. Les chercheurs se sont penchés plus exactement sur le resvératrol et les oligoproanthocyanidines.

 

Propriétés de la vigne rouge

Anti-inflammatoire : la vigne rouge est un anti-inflammatoire efficace qui peut traiter tous les symptômes liés à l’inflammation comme les parties brûlantes et rouges, la fièvre…

 

Anti-œdémateuse : la vigne rouge peut aussi lutter contre la formation d’œdème causée par une allergie, une inflammation ou d’autres infections.

 

Antioxydante : elle va neutraliser les radicaux libres dans l’organisme et diminuer ainsi leurs effets néfastes. Quand le corps prend de l’âge et que les défenses antioxydantes dans l’organisme deviennent de plus en plus rares, la prise d’antioxydant avec l’alimentation est nécessaire.

 

Diurétique : la vigne rouge va favoriser l’urination permettant ainsi à l’organisme d’éliminer les toxines présentes. Elle va aussi favoriser le bon fonctionnement des reins.

 

Anti-hémorroïde : elle va aussi prévenir et traiter les hémorroïdes en agissant sur les vaisseaux sanguins de cette zone du corps. Ses propriétés anti-inflammatoires interviennent également dans ce traitement.

 

Utilisation de la vigne rouge

Utilisation en interne

Problèmes de circulation sanguine : ces problèmes peuvent être liés à une maladie des vaisseaux sanguins, à une hypertension ou une hypotension, à un trouble du rythme cardiaque, à une maladie du sang… En tout cas, les conséquences peuvent être les sensations de jambes lourdes, les varices et les hémorroïdes.

Troubles des règles : les règles irrégulières, en abondance, en discontinu… sont des phénomènes récurrents chez certaines. Les causes peuvent être un trouble hormonal, des lésions au niveau de l’appareil génital, le stress, l’anxiété ou d’autres maladies générales. Ces troubles peuvent être très gênants et surtout douloureux.

 

Utilisation externe

 

Les insuffisances veineuses : en position debout, le sang qui circule dans les jambes doit lutter contre la gravité pour monter jusqu’au cœur. Quand les veines perdent leur élasticité et leur tonicité, le sang n’arrive plus à monter correctement et une bonne quantité stagne au niveau du cœur. Les conséquences sont les sensations de jambes lourdes, les varices, les œdèmes au niveau des jambes, les eczémas et les ulcères variqueux.

 

Les varices : ce sont des dilatations des veines au niveau des jambes et dont la cause principale reste l’insuffisance veineuse. L’immobilisation prolongée en est l’origine. Elle est caractérisée par l’apparition des veines au niveau des mollets et derrière le genou. Les douleurs peuvent être globales au niveau des jambes, mais certains vont juste avoir mal sur le trajet d’une veine.

 

Les jambes lourdes : les sensations de jambes lourdes sont causées généralement par une insuffisance veineuse. Le sang n’arrive plus à monter correctement au niveau du cœur. Les symptômes qui vont avec ces sensations sont les sensations de brûlure, le gonflement de la cheville le soir, les rougeurs des chevilles et des jambes, les fourmillements et les crampes pendant le sommeil et les étourdissements au réveil.

 

Les règles abondantes : la vigne rouge peut aussi traiter les règles abondantes en limitant l’hémorragie et les douleurs qui suivent.