Jambes gonflées : tous les traitements pour les jambes gonflées

BOIRON CIRCULATION Hamamélis - flacon 60ml
Produit en stock
10.35 €
Circulation Bio Phytoceutic - 60 comprimés
Victime de son succès
11.47 €
Daflon 500mg comprimé - 120 comprimés
Produit en stock
25.27 €
Activa chrono circulation - 15 gélules
Produit en stock
7.66 €
Dynarome Dr Valnet - 100 ml
Produit en stock
14.08 €
Dynarome Dr Valnet - flacon de 50 ml
Produit en stock
9.22 €
Daflon 500mg comprimé - 60 comprimés
Produit en stock
13.70 €
Difrarel 100mg - 60 comprimés enrobés
Produit en stock
17.46 €
Cyclo3 crème - tube de 100 g
Produit en stock
5.80 €
Ginkor fort gélule - boîte de 60 gélules
Produit en stock
10.14 €
Hémoclar 0,5% crème - tube de 30g
Produit en stock
5.58 €
Page 1 sur 2>>>

Les jambes gonflées traduisent en général une rétention de liquide au niveau des membres inférieurs. Les troubles peuvent être accompagnés d’une sensation de jambes lourdes. Les gonflements deviennent de plus en plus visibles et palpables. Ils ont plusieurs causes possibles, comme l’insuffisance veineuse ou cardiaque. Les jambes gonflées peuvent disparaître le matin si les pieds ont été surélevés pendant la nuit. Mais parfois, les signes persistent. Il est donc important d’identifier les causes pour mieux définir le traitement. Pourquoi les jambes gonflent ? Comment se manifeste le gonflement ? Quels sont les traitements possibles ?

 

Pourquoi les jambes sont gonflées ?

En général, les deux jambes gonflent simultanément. En début de journée, elles sont moins douloureuses et les fourmillements sont à peine perceptibles. Au fur et à mesure que la journée avance, les gonflements deviennent plus visibles et les jambes sont plus douloureuses. À cela s’ajoute une rougeur qui peut s’accentuer avec les mouvements et sous l’effet de la pesanteur. Ces signes atteignent leur pic en fin de journée. En général, les jambes sont gonflées à cause d’une insuffisance veineuse, cardiaque ou hépatique. Certaines périodes de la vie peuvent également induire un gonflement des jambes.

 

Une insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse est la cause la plus fréquente du gonflement des jambes. On parle d’insuffisance veineuse lorsque le sang ne parvient pas jusqu’au cœur. Les veines sont trop dilatées ou présentent un dysfonctionnement.

Il faut savoir que les veines jouent un rôle de pompe pour le sang. Lorsque ce mécanisme a un dysfonctionnement, les veines ne peuvent plus contrer la force de la gravité. Elles n’acheminent donc plus le sang vers le cœur.

Les statistiques indiquent que près de 18 millions de personnes en France souffrent d’insuffisance veineuse. Elle touche surtout les femmes.

 

Une insuffisance cardiaque

Il s’agit d’un dysfonctionnement du muscle cardiaque, ou plus précisément d’une perte de la force musculaire du cœur. Elle est plus prononcée lorsqu’elle touche le côté droit du cœur. La circulation du sang ralentit. Le retour veineux est donc plus faible. Il s’ensuit une accumulation de liquide dans les vaisseaux sanguins, en particulier ceux des membres inférieurs. L’insuffisance cardiaque peut aussi provoquer des œdèmes au visage le matin.

 

Il faut aussi savoir que le cœur est le centre du système circulatoire. Il joue un rôle de pompe et achemine le sang vers les organes. Ce qui assure l’oxygénation du corps. Une insuffisance cardiaque réduite, donc l’oxygénation du corps. Elle est responsable d’un décès toutes les 7 minutes.

 

Une insuffisance rénale

Certains cas de jambes gonflées sont liés à une insuffisance rénale. Le rein est un organe filtre. Son rôle est d’éliminer les déchets et les liquides de l’organisme. Lorsque les reins sont atteints, ils ne peuvent plus filtrer le sang. Cela entraîne une accumulation de liquides, principalement au niveau des membres inférieurs. Ce qui explique le gonflement des jambes.

 

Une insuffisance rénale peut avoir plusieurs origines. Le diabète en est la plus fréquente. Lorsque le sucre est trop abondant dans le sang, le rein n’arrive plus à l’éliminer.

 

Une insuffisance hépatique

L’insuffisance hépatique est un problème du foie. Elle apparaît généralement à la suite d’une forte consommation d’alcool. À long terme, celle-ci entraîne une cirrhose. Cette pathologie engendre la formation d’œdèmes dans les membres inférieurs. L’insuffisance hépatique peut avoir d’autres causes comme l’hémochromatose ou la maladie de Wilson.

 

Une hémochromatose

Cette pathologie est assez fréquente. En effet, elle touche environ une personne sur 300. L’hémochromatose est provoquée par un excès de fer dans le sang. Cela survient lorsque le corps n’arrive plus à l’assimiler. Dans ce cas, les jambes gonflent surtout le soir.

 

Certains traitements médicamenteux

La prise de médicaments inhibiteurs calciques comme ceux utilisés pour soigner l’hypertension artérielle, peuvent entraîner des gonflements des membres inférieurs. Les anti-inflammatoires, que ce soient des corticoïdes ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent aussi favoriser les œdèmes des jambes.

 

Certaines causes hormonales

Une femme en âge de procréer peut être sujette aux gonflements des jambes. En effet, après l’ovulation, la sécrétion de progestérone augmente. Ce phénomène provoque une dilatation des vaisseaux sanguins, notamment des veines. Par conséquent, les jambes gonflent jusqu’à ce que les règles débutent.

 

Pendant la grossesse, les jambes peuvent aussi se mettre à gonfler. Cela survient en particulier durant le troisième trimestre. Ce gonflement est provoqué par des changements au niveau hormonal ainsi qu’au niveau anatomique. Il faut savoir que le corps de la femme sécrète une plus grande quantité de cortisol et d’aldostérone au cours de la grossesse. Or, ces hormones peuvent être responsables d’une rétention d’eau. La grande production de progestérone vient s’ajouter à tout cela. Cette hormone entraîne une dilatation des vaisseaux. Les deux facteurs combinés vont ralentir le retour veineux.

 

Enfin, la cause anatomique est définie par la prise de poids et la sédentarité au fur et à mesure où l’accouchement approche, ce qui favorise la rétention d’eau dans les membres.

 

Les traitements possibles et mesures préventives des jambes gonflées

Le traitement le plus recommandé reste le drainage lymphatique. Il s’agit d’une méthode permettant de corriger la stagnation de la lymphe. Parallèlement, la personne doit porter des bas de contention pour maîtriser le gonflement des jambes. Les bas de contention ont pour fonction de favoriser la circulation sanguine. Ils contribuent donc à un bon retour veineux.

 

Il faut aussi adopter une alimentation équilibrée. En cela, il est conseillé de limiter la consommation de sel. Cela freinera l’accumulation d’eau.

 

Parfois, un traitement médicamenteux peut être nécessaire pour faire disparaître les œdèmes. Dans ce cas, le sujet doit prendre des médicaments diurétiques pour éliminer l’excédent d’eau et soulager les reins.

Des mesures préventives peuvent être prises pour éviter le gonflement des jambes. Il faut consommer suffisamment de protéines et prendre l’habitude de manger moins salé.

 

Il faut également éviter la sédentarité. Il faut éviter de rester debout ou assis longtemps. Faites des activités sportives de temps en temps pour garder la forme. Le port de chaussures à talons et de pantalons trop serrés est également déconseillé.

 

Découvrez les autres gammes pour les jambes lourdes

Jambes gonflées : tous les remèdes pour apaiser les sensations de gonflement
Veinotonique : tous les traitements pour apaiser les jambes lourdes