» » » » Monazol 2% crème - tube de 15g
Monazol 2% crème - tube de 15g
Zoom

Monazol 2% crème - tube de 15g

3.71 €

Ce médicament est un antifongique, de la famille des imidazolés, préconisé dans le traitement des mycosescutanéo-muqueuses à Candida et à dermatophytes.


Quantité 
+
-

Maximum 1

En stock Produit en stock

LES AVANTAGES

PHARMASHOPI

  1. Payement 100% sécurisé (Carte bleu, Paypal, Chèque, Virement)
  2. Livraison gratuite à domicile dès 65 euros d'achat (jusqu'à 3kgs)
  3. Programme fidélité : 1€ dépensé = 1 point de fidélité
  4. Appelez nous au 04 83 43 40 90 pour plus de conseils

 

 

Description
En savoir plus sur la mycose vaginale...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Attention, Monazol 2% crème est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de Monazol 2% crème

 

Indications

 

Ce médicament est un antifongique, de la famille des imidazolés, préconisé dans le traitement des mycoses cutanéo-muqueuses à Candida et à dermatophytes.

 

Posologie

 

Une application par jour.

  • Mode et voie d'administration

Après lavage et séchage des lésions, appliquer la crème sur la lésion et en périphérie sur 1 cm.
 

Conseils d'hygiène:


Effectuer votre toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin, un savon à pH acide favorisant la multiplication des Candida.
Porter si possible des sous-vêtements en coton et éviter tous les facteurs favorisant la prolifération des champignons.

  • Durée du traitement

Dans tous les cas se conformer strictement à la prescription médicale.

 

Précautions d'emploi 

 

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle et peut provoquer des réactions allergiques.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

Grossesse et allaitement

 

Ce médicament ne sera utilisé pendant la grossesse que sur les conseils de votre médecin.

Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de le poursuivre.

 

D'une façon générale , il convient au cours de la grossesse ou de l'allaitement de toujours demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant d'utiliser un médicament.

 

Contre-indications

 

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas d'hypersensibilité connue à un antimycosique du groupe des imidazolés ou l'un des excipients.
 

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

Effets indésirables

 

Comme tous les médicaments Monazol 2% crème est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet:

  • Des manifestations d'intolérance locales, telles que des démangeaisons ou l'apparition de rougeurs ont étésignalées dans de rares cas.
  • L'absence de passage du sertaconazole dans la circulation générale lors de l'application de la crème sur une peausaine ou lésée et sur la muqueuse vaginale rend peu probable l'apparition d'effets indésirables plus importants.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

 

Composition

  • Substances actives

Nitrate de sertaconazole : 2,00g

  • Exipients

Stéarate de polyoxéthylène glycol et éthylène glycol (TEFOSE 63), macrogolglycerides lauriques (LAM 2130 CS /LABRAFIL M 2130 CS), isostéarate de glycérol (PECEOL ISOSTEARIQUE), paraffine liquide légère, acide sorbique, parahydroxybenzoate de méthyle, eau purifiée.

 

Conditionnement

 

Ce médicament se présente sous forme de crème.

Tube de 15 g.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
En savoir plus sur la mycose vaginale...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Les mycoses vaginales sont des infections du vagin qui touche de nombreuses femmes. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette infection et le risque de récidivisme est élevé puisque c’est une pathologie qui s’attrape très facilement et qui se partage également par contact sexuel. Les problèmes engendrés par les mycoses vaginales sont très désagréables et provoquent un gêne pour les femmes concernées, c’est pourquoi, il faut les traiter une bonne fois pour toute. Malgré que ces infections ne représentent pas de réel danger, l’inconfort qui en résulte handicape la personne concernée. Afin de remédier à ce problème, il existe de nombreuses solutions, ces solutions impliquent l’application de crème spécialisée à cet effet mais aussi un changement d’habitude. Ce changement concerne surtout la toilette intime et l’utilisation de certains produits de nettoyage.

 

Les symptômes d’une mycose vaginale ?

Une mycose vaginale se reconnaît par les symptômes ci-après. Tout d’abord, des démangeaisons se font ressentir au niveau du vagin, ces démangeaisons sont suivies d’une brûlure. Ensuite des sécrétions blanchâtres apparaissent sous forme de pertes blanches épaisses. La zone intime devient rouge et un gonflement des tissus apparaît. Pendant les rapports sexuels, des douleurs se font ressentir à l’intérieur de la zone intime. Tels sont les manifestations d’une mycose vaginale. Ces manifestations deviennent très intenses sans un changement d’hygiène (voir les produits d'hygiène intime adaptés) et sans l’application de crème adaptée à cet effet.

 

Les causes d’une mycose vaginale ?

Une mycose vaginale est causée par un champignon de type levure que l’on connaît sous le nom de candida. Le candida albicans est la levure qui affecte le plus fréquemment l’organe génitale externe de la femme mais également diverses parties du corps comme la peau, l’intestin ou la bouche. Cependant, d’autres champignons comme le candida tropicalis engendrent aussi une mycose vaginale. Ces champignons sont inoffensifs en temps normal et contribuent même à l’équilibre de la flore mais lorsqu’un déséquilibre survient, ils se multiplient et causent une mycose. Le déséquilibre est aussi le résultat d’un désordre hormonal qui provoque une mycose. Un déséquilibre est également causé par le manque d’hygiène mais aussi trop d’hygiène. Le port de toilette déjà souiller augmente le risque de mycose vaginale ainsi que les sous vêtements synthétiques. Mais la contamination peut également être externe, lors d’une relation sexuelle ou par contact avec un objet contaminé. Pour éviter la récidive, il est important de prendre des probiotiques Lactibiane Candisis, qui permettent de renouveler la flore vaginale ! Certains probiotiques sont également disponibles sous forme d'ovule, comme le physioflor.

 

Comment traiter une mycose vaginale ?

L’empêchement de la prolifération est la première chose à faire, pour cela, il faut porter des sous vêtements propres et en coton. Les sous vêtements ne doivent pas être serrées puisque l’air doit circuler pour ne pas réchauffer les parties intimes. Puisque les champignons aiment bien les milieux chauds, les sous-vêtements serrés sont à proscrire. Il faut également se laver avec un gel ou un savon intime de ph neutre, une fois la toilette terminée, la partie génitale doit être soigneusement sécher avec une serviette propre.

 

Puisque les champignons s’attrapent aussi par contact, le partenaire de la femme contaminée doit également se faire traiter afin d’éviter un récidive. Des crèmes contre la mycose vaginale sont aussi disponibles sur le marché, le monazol creme, disponible sans ordonnance et traite efficacement les mycoses d’origine candida. Il sera parfois nécessaire d'appliquer également un ovule monazole.

Retour en haut
Description
En savoir plus sur la mycose vaginale...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Avis des internautes sur Monazol 2% crème - tube de 15g (14 avis)

-
Produit conforme, très livré rapidement, je recommande ce site
-
parfait bien reçu bon delai
-
pas encore utilisé
Retour en haut
Description
En savoir plus sur la mycose vaginale...
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut
Informations mises à jour le 15/01/2019 à 09:41:57