Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une maladie très courante qui touche généralement la plupart des personnes ayant déjà atteint l’âge adulte (une personne sur deux en souffre à partir de 50 ans). Un livre intitulé « stop hémorroïdes » a mentionné que ce problème de santé pouvait parfaitement se guérir grâce à une alimentation saine et équilibrée !

  • Qu'est-ce que les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont des veines dilatées qui se trouvent autour de l’anus, les symptômes suivants doivent vous titiller :

  • Sensation de brûlure, de démangeaison ou d'inconfort dans la région anale.
  • Saignement et légère douleur au moment de la selle
  • Sensation que l'intérieur du rectum est enflé.
  • Suintement de mucus par l’anus.
  • Sortie par l’anus de protubérances sensibles

Le mode d’alimentation conseillé ici présent consiste à vous éviter la constipation, car il existe un lien étroit entre elle et les hémorroïdes. À vrai dire, la constipation fait partie des causes les plus probables de l'apparition des hémorroïdes. Donc, la traiter de manière convenable est donc un premier pas pour une lutte efficace et à long terme.

 

Il s’agit surtout de privilégier les aliments à fibres : ils sont tout aussi nécessaires pour une bonne santé générale donc il faut toujours en consommer, seulement les adultes ont en besoin un peu plus que d’habitude désormais (femmes : 25g au minimum ; hommes : 30g au moins / par jour). Ce sont :  

 

                       -Les fruits frais (les pommes, les pêches, les abricots, les prunes, la fraise, la noix de coco, et les poires), séchés (figue et la prune) et secs (les noix, les cajous, et les noisettes)

                       -Les légumes frais (haricots blancs et rouges, les lentilles, les pois chiches, la carotte, les petits pois, la pomme de terre, les épinards les aubergines et l’asperge)

                       -Les produits céréaliers complets (du son, blé, pain complet, avoine, seigle)

*N’oubliez pas de bien vous hydrater : attention, il ne s’agit pas de soulager votre soif. Il faut boire, car votre organisme en a besoin, au moins 2 litres d’eau par jour !

  • Ce qu’il faut éviter !

Bien entendu, il y a certains aliments qui, par contre, stimulent la constipation et favorisent les crises d’hémorroïdes, ils sont alors à éliminer de votre régime alimentaire. Il s’agit de contrôler votre appétit pour éviter les excès de poids (facteur) et surtout de manger sainement. Éviter donc :

  • Les plats épicés.
  • La moutarde.
  • Les fromages.
  • La banane.
  • La caféine.
  • Le vin.
  • Les viandes rouges.
  • Le chocolat.
  • Le salé

Il s’agit donc d’adopter un mode de vie sain, avec une alimentation équilibrée et vous pourrez dire adieu aux hémorroïdes.

Les hémorroïdes externes, également appelées hémorroïdes périanales, sont des veines enflées situées à l'extérieur de l'anus. Elles peuvent être douloureuses et inconfortables, provoquant des démangeaisons, des brûlures et des saignements. Des compléments alimentaires peuvent aider à soulager les hemorroides.

 

Comprendre les hémorroïdes externes

Il est important de comprendre les hémorroïdes externes avant de chercher des solutions de traitement. Les hémorroïdes externes se forment lorsque les veines situées à l'extérieur de l'anus deviennent enflammées en raison d'une pression excessive. Cette pression peut être causée par la constipation, la grossesse, l'obésité ou la sédentarité.

 

Les hémorroïdes externes peuvent être très inconfortables et causer divers symptômes gênants. Pour mieux comprendre cette condition, il est essentiel de connaître sa définition et ses causes.

  • Définition et causes des hémorroïdes externes

Les hémorroïdes externes sont des veines enflées qui se forment à l'extérieur de l'anus. Elles peuvent être causées par la pression excessive exercée sur les veines pendant les mouvements intestinaux, la grossesse, l'obésité, la sédentarité ou même la génétique. Les facteurs de risque incluent également une alimentation pauvre en fibres, une consommation excessive d'alcool et le fait de rester assis ou debout pendant de longues périodes.

 

Il est intéressant de noter que les hémorroïdes externes peuvent toucher les personnes de tous âges, mais elles sont plus fréquentes chez les adultes âgés de 45 à 65 ans. Les femmes enceintes sont également plus susceptibles de développer des hémorroïdes externes en raison de la pression accrue sur les veines pendant la grossesse.

  • Symptômes des hémorroïdes externes

Les symptômes des hémorroïdes externes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils comprennent généralement des démangeaisons persistantes autour de l'anus, des brûlures, des saignements pendant ou après les selles, et une sensation de douleur lors de l'évacuation des selles. Ils peuvent également provoquer une sensation de gonflement et de sensibilité autour de la région anale.

 

Il est important de noter que les hémorroïdes externes ne sont pas toujours visibles à l'œil nu. Parfois, elles peuvent être internes et ne provoquer aucun symptôme. Cependant, lorsque les symptômes se manifestent, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

 

Les traitements médicaux traditionnels

Il existe différents traitements médicaux traditionnels disponibles pour soulager les symptômes des hémorroïdes externes. Certains de ces traitements comprennent l'utilisation de médicaments en vente libre et différentes interventions chirurgicales.

  • Les médicaments en vente libre

Les médicaments en vente libre, tels que les crèmes, les pommades et les suppositoires, peuvent aider à soulager les symptômes des hémorroïdes externes. Ces produits contiennent généralement des ingrédients anti-inflammatoires et anesthésiques pour réduire la douleur et l'inflammation. Ils peuvent également aider à soulager les démangeaisons et les brûlures.

 

En plus des médicaments en vente libre, il existe également des remèdes naturels qui peuvent être utilisés pour traiter les hémorroïdes externes. Par exemple, l'application de compresses froides sur la zone affectée peut aider à réduire l'inflammation et à soulager la douleur. De plus, la consommation d'aliments riches en fibres, tels que les fruits, les légumes et les céréales complètes, peut aider à prévenir la constipation, qui est souvent associée aux hémorroïdes.

  • Les interventions chirurgicales

Dans les cas plus graves d'hémorroïdes externes, des interventions chirurgicales peuvent être nécessaires pour le traitement. Les procédures chirurgicales couramment utilisées comprennent la ligature élastique, l'excision chirurgicale des tissus enflammés et la coagulation infrarouge. Ces interventions peuvent aider à enlever les hémorroïdes externes et à soulager les symptômes.

 

La ligature élastique est une procédure dans laquelle un anneau élastique est placé autour de la base de l'hémorroïde pour couper l'approvisionnement en sang. Cela entraîne la chute de l'hémorroïde après quelques jours. L'excision chirurgicale des tissus enflammés consiste à retirer chirurgicalement les hémorroïdes externes. Enfin, la coagulation infrarouge utilise la chaleur pour coaguler et réduire la taille des hémorroïdes.

 

Il est important de noter que ces interventions chirurgicales peuvent entraîner des effets secondaires tels que des saignements, des douleurs et des infections. Il est donc essentiel de discuter des risques et des avantages avec un professionnel de la santé avant de décider de subir une intervention chirurgicale.

 

Les traitements naturels des hémorroïdes externes

En plus des traitements médicaux traditionnels, il existe également plusieurs options de traitement naturel pour soulager les symptômes des hémorroïdes externes.

 

Les hémorroïdes externes sont une affection courante qui peut causer de l'inconfort et de la douleur. Heureusement, il existe de nombreuses méthodes naturelles pour soulager ces symptômes gênants.

  • Les remèdes à base de plantes

Les remèdes à base de plantes peuvent être utilisés pour soulager les symptômes des hémorroïdes externes. Certaines plantes, telles que l'hamamélis, la camomille et l'aloès vera, sont connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Elles peuvent être appliquées localement sous forme de crème ou utilisées dans des bains de siège pour soulager l'inconfort.

 

L'hamamélis, par exemple, est une plante qui a été utilisée depuis des siècles pour traiter les hémorroïdes. Elle contient des tanins, qui ont des propriétés astringentes et anti-inflammatoires. L'application d'une crème à base d'hamamélis sur les hémorroïdes externes peut aider à réduire l'inflammation et à soulager les démangeaisons.

 

La camomille est une autre plante qui peut être bénéfique dans le traitement des hémorroïdes externes. Elle a des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, ce qui peut aider à réduire l'inconfort et à favoriser la guérison. Une infusion de camomille peut être utilisée pour faire des compresses chaudes qui peuvent être appliquées localement pour soulager les symptômes.

 

L'aloès vera est une plante aux multiples bienfaits pour la peau. Elle a des propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et apaisantes, ce qui en fait un remède naturel efficace pour les hémorroïdes externes. L'application d'un gel d'aloès vera sur les hémorroïdes peut aider à réduire l'inflammation et à soulager les démangeaisons.

  • Les huiles essentielles pour le traitement des hémorroïdes

L'utilisation d'huiles essentielles peut également être bénéfique dans le traitement des hémorroïdes externes. Des huiles essentielles telles que l'huile de cyprès, l'huile de lavande et l'huile d'arbre à thé peuvent aider à réduire l'inflammation, à apaiser les démangeaisons et à favoriser la guérison. Il est important de diluer les huiles essentielles avant de les appliquer sur la peau.

 

L'huile de cyprès est connue pour ses propriétés vasoconstrictrices, ce qui signifie qu'elle peut aider à réduire le gonflement des vaisseaux sanguins et à soulager les symptômes des hémorroïdes externes. Elle peut être diluée dans une huile de support, telle que l'huile de coco, et appliquée localement sur les hémorroïdes.

 

L'huile de lavande est une autre huile essentielle qui peut être bénéfique dans le traitement des hémorroïdes externes. Elle a des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes, ce qui peut aider à réduire l'inconfort et à favoriser la guérison. Elle peut être diluée dans une huile de support et appliquée localement sur les hémorroïdes.

 

L'huile d'arbre à thé est une huile essentielle connue pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires. Elle peut aider à réduire l'inflammation et à soulager les démangeaisons associées aux hémorroïdes externes. Elle peut être diluée dans une huile de support et appliquée localement sur les hémorroïdes.

  • Les aliments à consommer et à éviter

Un régime alimentaire riche en fibres peut aider à prévenir les hémorroïdes externes et soulager les symptômes existants. Les aliments riches en fibres tels que les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses peuvent aider à favoriser des selles régulières et à prévenir la constipation. Il est également important de boire suffisamment d'eau pour éviter la déshydratation, ce qui peut aggraver les symptômes des hémorroïdes externes.

 

En plus d'une alimentation riche en fibres, certains aliments peuvent également aider à soulager les symptômes des hémorroïdes externes. Par exemple, les baies, telles que les framboises et les mûres, sont riches en antioxydants et en fibres, ce qui peut aider à réduire l'inflammation et à favoriser la guérison. Les légumes verts à feuilles, tels que les épinards et le chou frisé, sont également bénéfiques en raison de leur teneur élevée en fibres et en nutriments essentiels.

 

Il est important d'éviter certains aliments qui peuvent aggraver les symptômes des hémorroïdes externes. Les aliments épicés, les aliments gras et les aliments transformés peuvent irriter les hémorroïdes et causer une inflammation supplémentaire. Il est également conseillé de limiter la consommation d'alcool et de caféine, car ils peuvent contribuer à la déshydratation et aggraver les symptômes.

 

Les précautions à prendre lors de l'utilisation des traitements naturels

Lorsque vous utilisez des traitements naturels pour les hémorroïdes externes, il est essentiel de prendre certaines précautions pour assurer leur efficacité et éviter les effets secondaires.

  • Les risques et effets secondaires possibles

Les traitements naturels peuvent ne pas convenir à tout le monde et peuvent présenter certains risques et effets secondaires. Il est important de consulter un professionnel de la santé avant d'entreprendre tout traitement naturel pour s'assurer qu'il est approprié pour votre situation spécifique. Certains remèdes naturels peuvent également provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes, il est donc essentiel de faire un test de sensibilité au préalable.

  • Quand consulter un médecin

Si les symptômes des hémorroïdes externes persistent malgré l'utilisation de traitements naturels, il est important de consulter un médecin. Un médecin pourra évaluer la gravité de la situation et recommander des traitements supplémentaires si nécessaire. Dans certains cas, une intervention médicale plus avancée peut être requise pour soulager les symptômes.

 

Prévention des hémorroïdes externes

Outre les traitements, il est également possible de prendre des mesures préventives pour réduire le risque de développer des hémorroïdes externes.

  • Les changements de mode de vie

Apporter des changements de mode de vie peut contribuer à la prévention des hémorroïdes externes. Il est recommandé de maintenir une bonne hygiène personnelle, d'éviter de trop forcer pendant les selles, de ne pas rester assis trop longtemps sur les toilettes et de ne pas trop s'exposer à la chaleur. Ces mesures peuvent aider à réduire la pression sur les veines et à prévenir la formation d'hémorroïdes externes.

  • L'Importance de l'exercice et d'une bonne hydratation

L'exercice régulier et une bonne hydratation sont également essentiels pour prévenir les hémorroïdes externes. L'exercice aide à stimuler le système digestif et à prévenir la constipation, tandis que l'hydratation adéquate permet d'avoir des selles régulières et évite la déshydratation. Ces deux éléments combinés peuvent aider à maintenir des veines saines et à réduire le risque de formation d'hémorroïdes externes.

  • Les habitudes alimentaires à adopter

Adopter de bonnes habitudes alimentaires peut également prévenir les hémorroïdes externes. Il est recommandé de consommer des aliments riches en fibres tels que les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses, tout en évitant les aliments transformés et les aliments riches en matières grasses. Ces petits ajustements alimentaires peuvent aider à maintenir un bon transit intestinal et à prévenir la constipation.

 

Quels compléments alimentaires améliorer la circulation sanguine peut-on acheter sur Pharmashopi ?

Sur internet, vous pouvez trouver une variété de complément salimentaires destinés à améliorer la circulation sanguine. Parmi les options disponibles, les veinotoniques naturels sont largement proposés pour soutenir une meilleure circulation sanguine.

 

En ce qui concerne les hémorroïdes externes, certains compléments alimentaires à base de plantes et d'ingrédients naturels sont également commercialisés comme traitements naturels pour soulager les hemorroides les symptômes et favoriser la circulation sanguine dans la zone affectée.

 

Par ailleurs, pour le cholestérol, il existe des compléments alimentaires en ligne qui prétendent contribuer à maintenir des niveaux de cholestérol sain. Cependant, il est important de noter que le traitement du cholestérol nécessite souvent une approche médicale plus complète, avec des médicaments prescrits par un professionnel de la santé et des ajustements alimentaires.

 

Lors de l'achat de compléments alimentaires en ligne pour améliorer la circulation sanguine, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un pharmacien pour obtenir des conseils spécifiques à votre situation médicale.