» » » Ballonnements

Ballonnements (Ballonnements, indigestion)

Conseils santé

Les ballonnements sont souvent perçus comme "de l'air dans le ventre", ce qui n'est cependant par tout à fait correct : les ballonnements proviennent d'une formation accrue de gaz dans l'intestin produite par les bactéries remplissant leur mission au service de la digestion en décomposant les restes du bol alimentaire provenant de l'estomac. Normalement, les gaz sont absorbés à travers la paroi intestinale, d'ou ils sont véhiculés par les circulation sanguine et finalement libérés par les poumons. Un excès de production de gaz peut provenir d'un dérèglement de l'équilibre de la flore intestinale, être aggravée par l'absorption d'une quantité excessive de nourriture ou un ingestion rapide d'aliments. L'influence des problèmes émotionnels semble aussi prendre part dans l'apparition de ce type de troubles. 


Le traitement homéopathique pour les ballonnements consiste à prendre 5 granules matin et soir des deux souches homéopathiques les plus approchantes jusqu'à amélioration : 

  • Asa foetida 4 CH : indiqué en cas de forte distension abdominale avec une sensation d'étouffement aggravée après les repas éructation et gaz putrides, désir de vin. 
  • Lycopodium 4 CH : préconisé si les ballonnements sont plus fréquents le soir, avec un gonflement sous le nombril et des gaz inodores. 
  • Carbo vegetalis 4 CH : à utiliser en cas de ballonnements dans une partie supérieure de l'abdomen pouvant gêner la respiration, aggravée par les repas trop gras et le vin. Cet inconfort est amélioré par l'émission de gaz. 
  • China Rubra 4 CH : à utiliser si les ballonnements et l'inconfort ne sont pas améliorés par l'émission de gaz
  • Kalium Carbonium 5 CH : conseillé en cas de ballonnements dès que le sujet mange, gaz non fétides, constipation, transpiration facile. 
  • Graphites 5 CH : préconisé en cas de flatulences fétides et constipation avec une amélioration en mangeant et en consommant des boissons chaudes. 
  • Pulsatilla 5 CH : indiqué en cas de digestion lente, intolérance aux graisses et aux glaces, coliques flatulences, régurgitation rance, mauvaise haleine. Aggravation par la nourriture chaude, les graisses et les glaces. 

Le saviez vous ? Il est conseillé de faire attention aux aliments indigestes qui contiennent trop de graisses animales, de protéines et de sucre. Certains produits laitiers sont aussi à réduire (le lait, la crème glacée et les fromages blancs). Evitez les boissons gazeuses et la bière. Après un repas, prenez des tisanes de camomille, de menthe ou de fenouil plutôt que du café ou du thé. Elles ont des propriétés qui aident à prévenir le ballonnement et la flatulence. N'oubliez pas d'arrêter de mâcher du chewing-gum !

Ballonnements

Un produit phare en homéopathie

Avant de choisir un traitement homéopathique, prenez rendez-vous avec un professionnel. En effet, il est possible qu'il vous prescrive différentes substances en complément, à des dosages distincts, en définissant quand elles doivent être prises.

 

Des remèdes pour répondre aux besoins de tous

Jeunes ou vieux, tous peuvent profiter des traitements homéopathiques, sans restriction d'âge.

 

Le saviez-vous ? Dentifrices, sirops, mais aussi granules, comprimés ou pommades : la forme des traitements homéopathiques est extrêmement variée.

 

L'homéopathie ? C'est très simple à comprendre !

Le potentiel d'autoguérison de notre corps est au cœur des principes homéopathiques. L'homéopathie trouve la méthode pour le déclencher. Avant de faire une ordonnance, l'homéopathe effectuera des tests complets non seulement sur la maladie, mais également sur les antécédents et les réactions de son patient. Il y a un concept important à retenir : l'homéopathie se base sur le principe de la similitude. Une substance qui, fortement dosée, provoque certaines réactions chez une personne va, à une moindre dose, en soigner une autre. Les substances auxquelles on a recours dans le cadre des soins homéopathiques sont d'origine animale ou végétale. De multiples substances naturelles sont susceptibles d'avoir des effets sur le corps humain, y compris des substances minérales, bien sûr. Dans des quantités minutieusement dosées et sous une forme spécifique, elles peuvent devenir de puissants traitements homéopathiques. Pour obtenir les effets attendus sur le corps du patient, il est indispensable d'effectuer un certain nombre de dilutions du principe actif qui se trouve dans le remède. Ce principe actif peut être dilué dans de l'eau ou de l'alcool, par exemple. Le nombre de dilutions est primordial pour assurer l'efficacité du traitement.

 

Guérir ou soulager une multitude de symptômes : les atouts de l'homéopathie

L'homéopathie a prouvé son utilité pour soigner une multitude de pathologies. Parmi les plus communes, on peut citer l'état grippal, l'anxiété et les troubles digestifs. Cette médecine complémentaire est qui plus est efficace contre les maladies récurrentes : états grippaux, rhumatismes, etc. En outre, il existe des produits homéopathiques pour diminuer les symptômes de la ménopause, venir en aide aux enfants qui ont des troubles du comportement ou pour soigner des problèmes cutanés. Généralement, l'homéopathie sert de soin de support : cette dernière réduit, par exemple, les effets secondaires provoqués par la chimiothérapie.

 

Soins homéopathiques : ils plaisent aux Français

Le médecin Samuel Hahnemann invente le terme « homéopathie » au début du 19e siècle. Il exercera cette spécialité à Leipzig et à Paris. Dans l'Hexagone, l'homéopathie est reconnue de façon officielle par le CNOM, depuis 1997. Il y a à l'heure actuelle plus de 50% des Français qui utilisent cette médecine et un cinquième des généralistes prescrivent des médicaments homéopathiques régulièrement. Les pharmaciens peuvent normalement vous conseiller et ils proposent d'ailleurs presque tous de l'homéopathie, car il fait partie des incontournables.

 

Les deux tendances en homéopathie

On distingue les affections à évolution rapide des pathologies récidivantes. Votre homéopathe sait adapter la posologie qu'il vous prescrit. Pour une pathologie aiguë, on essaye de soigner rapidement l'affection, sur une période très courte. L'homéopathie est un moyen efficient en vue de parer l'apparition des crises dans les maladies chroniques, et l'intensité de ces dernières.

 

Si votre médecin vous a recommandé de prendre divers médicaments homéopathiques à la fois, c'est qu'il a préféré une ordonnance pluraliste. Au contraire, l'homéopathie « uniciste » se base sur le traitement d'un unique médicament qui servira en même temps à guérir la maladie et à rééquilibrer le métabolisme du patient.