» » Incontinence

Incontinence (Santé)

  • Quelle couche contre l’incontinence ?

De nombreuses personnes sont aujourd’hui confrontées au problème de l’incontinence. À l’âge adulte, ce mal est assez difficile à gérer surtout en public. Bien que les avancées des recherches sur le traitement de cet état rapportent déjà ses fruits, il est indispensable de se munir de protections comme les couches adultes. Mais quels sont les critères de choix dans l’achat de ce type de couche ?

  • Opter pour les bonnes marques

Parmi tant d’autres facteurs, la qualité et le confort offert par les couches sont les critères majeurs à considérer lors de l’achat. La meilleure renommée d’envergure internationale sur les produits d’incontinence revient à la couche de marque Tena.

 

La marque propose effectivement cinq gammes dont Tena Flex, Tena Pants, Tena slip, Tena lady et Tena Silhouette.

 

Toutes ces gammes se démarquent par leur capacité d’absorption, de confort et de sécurité. Viennent après d’autres marques comme Hartmann et Abena.

 

Hartmann est également connu pour le confort qu’il offre à travers sa gamme Molicare mobile, Light, Extra, Super et enfin la gamme Confiance. Ces couches sont souvent conseillées aux personnes qui se déplacent beaucoup. Cela s’explique par sa capacité d’absorption.

 

Abena, de son côté, offre la gamme Abri form, soit des options de change complet avec de meilleures protections, en recourant à un mode de fixation assez rassurant pour l’utilisateur : des bandes adhésives ou ceintures.

  • Choisir des modèles adaptés

Afin de vivre au mieux l’incontinence, il est nécessaire de savoir choisir des produits adaptés à la morphologie. Les couches étant proposées en différentes tailles. De même, il faut savoir dans quels cas d’incontinence utiliser les modèles moyens ou forts. Il existe les couches droites qui sont beaucoup plus recommandées pour des personnes ayant des incontinences faibles ou ayant la possibilité de se changer régulièrement. Elles sont fines et sont idéales en cas de mobilité fréquente.

 

Les couches-culottes sont conseillées aux incontinences aiguës, du fait de leur capacité d’absorption élevée. Elles sont également destinées aux sujets à forte activité physique.

 

Ainsi pour avoir plus de confort, il vaut mieux porter des couches droites durant la journée en raison de sa finesse ; et des couches culottent la nuit qui, grâce à leur meilleur degré d’absorption, serait beaucoup plus pratique.

 

Les couches épaisses offrent plus de protection pour éviter d’éventuelles fuites. De même, il faut être apte à les enfiler correctement pour avoir un confort et une protection optimaux, surtout lorsque les couches sont munies de ceinture ou d’attache repositionnable.

Incontinence


Comprendre L’incontinence Urinaire

L’incontinence urinaire se définit comme l’écoulement involontaire de l’urine. Aujourd’hui plus de deux millions de personnes sont touchées par ce phénomène incommodant vers l’âge de 65 ans, parfois même en étant plus jeunes.

 

La majorité hésite à consulter vu que c’est un état assez gênant d’une part, mais d’autre part, on pense que cela arrive avec la vieillesse. Par ailleurs, l’incontinence n’est pas une maladie. Elle résulte plutôt de troubles physiques.

 

Les causes de l’incontinence urinaire

Le fait d’uriner s’explique par une sécrétion venant des reins vers la vessie. Le besoin d’uriner est caractérisé par le remplissage de la vessie.

 

L’incontinence survient lorsque les muscles de la vessie se relâchent en raison du vieillissement, suite à une grossesse ou à un de problème de santé chronique.

 

Comment apparaît l’incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire qui se traduit par l’incapacité à contrôler la sortie de l’urine par l’urètre survient de manières différentes :

 

-          Premièrement, il existe l’incontinence urinaire à l’effort. Elle s’explique par l’incapacité à contrôler les pertes d’urines dues à une forte pression exercée sur l’abdomen. Elle apparaît au moindre effort tel que la toux, l’éternuement ou le fait de soulever un objet pesant. Elle survient sans pour autant ressentir le besoin d’uriner.

 

-          Deuxièmement, il y a l’incontinence urinaire d’urgence liée à l’hyperactivité de la vessie. Elle est caractérisée par une envie pressante et incontrôlable d’uriner, de jour comme de nuit. Elle peut signifier la présence d'un AVC, de la maladie de Parkinson ou de l’Alzheimer.

 

-          Vient ensuite l’incontinence urinaire mixte. Elle regroupe les deux incontinences précitées ci-dessus.

Il existe aussi d’autres types d’incontinence urinaire, mais en général certains facteurs les favorisent tels que la grossesse, la ménopause, l’excès de poids, la constipation chronique et la liste est longue. Il est important de consulter un médecin, car des complications peuvent survenir si l’incontinence urinaire n’est pas prise en charge rapidement.