» » » Quelles pommades anti inflammatoire choisir ?

Quelles pommades anti inflammatoire choisir ?


 

Le recours à une pommade anti-inflammatoire est une bonne solution pour soulager rapidement et efficacement les douleurs articulaires. Il en existe beaucoup sur le marché. Mais comment les choisir ? Voici nos conseils.

 


 

douleur articulaire

Dans quel cas utiliser une pommade anti-inflammatoire ?

Les muscles et articulations sont quotidiennement mis à rude épreuve, notamment durant la pratique d’une activité physique soutenue. Les douleurs liées à la tendinite, la foulure, la contusion ou l’entorse peuvent devenir intenses au point d’être insupportable. Dans ce cas, l’utilisation d’une pommade anti-inflammatoire est nécessaire pour soulager rapidement les douleurs.

 

Les pommades anti-inflammatoires disponibles sans ordonnance

L’inflammation résulte de la lutte du corps contre les conséquences d’une agression ou d’un traumatisme. Cela se traduit par de nombreuses manifestations : douleurs, œdème, rougeur… Il est possible de se tourner vers les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour atténuer les douleurs dues à l’inflammation.

 

Ces médicaments se présentent généralement sous forme de comprimés, mais aussi de pommade, de crème et de gel à appliquer directement sur la zone lésée. Bon nombre de ces médicaments sont disponibles sans ordonnance. Parmi ceux-là, il y a :

  • Le VoltarenActigo 1 % crème anti inflammatoire

À appliquer sur la zone douloureuse, le VoltarenActigo 1% est un anti-inflammatoire et un antalgique à la fois. Il est essentiellement composé de Diclofenac qui est un puissant anti-inflammatoire. Le VoltarenActigo 1% permet de calmer les douleurs de rhumatisme, d’entorse, de foulure, etc. Il doit être strictement utilisé de façon ponctuelle et est réservé aux adultes.

  • L’Antarène 5% gel

C’est un médicament anti-inflammatoire à base d’ibuprofène. En traitement local, il soulage les tendinites et les traumatismes bénins comme l’entorse et la contusion. L’Antarène s’applique sur la partie douloureuse une à trois fois par jour. En l’absence de prescription médicale, ce médicament ne doit pas être utilisé pendant plus de 5 jours. Par ailleurs, il est déconseillé durant la période de grossesse et d’allaitement.

  • Le Niflugel

Constitué d’acide niflumique, le Niflugel appartient à la classe thérapeutique des AINS. Il agit comme un antalgique et un anti-inflammatoire. Pour soigner les petits traumatismes, le Niflugel s’applique localement et sur une courte durée. La posologie est à raison d’une application, 3 fois par jour sur la partie concernée. Aussi, il est impératif de se laver les mains avant et après application. Ce médicament anti-inflammatoire est à éviter pour les femmes enceintes.

  • L’Inongan crème 55 g

En cas de douleurs musculaires et tendino-ligamentaires, tournez-vous vers l’Inongan crème 55 g. Celui-ci s’applique au niveau de la zone douloureuse une à plusieurs fois par jour. Le traitement doit être ponctuel et de courte durée sans avis médical. Il est également important de toujours se laver les mains après l’utilisation du produit afin d’éviter tout contact avec les muqueuses.

 

L’Inongan est un médicament réservé à l’adulte. Chez les enfants et les nourrissons, il peut provoquer des convulsions à cause du menthol et du camphre qui le composent.

 

Les anti-inflammatoires naturels

L’utilisation d’anti-inflammatoires naturels est une bonne alternative pour soulager les douleurs. De plus, les risques d’effets secondaires sont moins élevés.

 

anti inflammatoire naturel

  • La gaulthérie

Surnommée thé des bois, la gaulthérie est une plante antispasmodique agissant sur les douleurs musculaires et articulaires. Elle est souvent recommandée pour soulager les tendinites. La gaulthérie est également un puissant antalgique qui permet d’atténuer les douleurs de crampes. Utilisée en huile essentielle, elle convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants. La posologie consiste à appliquer une goutte d’huile essentielle de gaulthérie diluée dans 4 gouttes d’huile végétale sur la zone douloureuse 4 fois par jour.

  • L’écorce de saule blanc

Le saule blanc ou saule argenté possède de puissants effets anti-inflammatoires. En infusion, son écorce atténue les douleurs liées aux rhumatismes articulaires et fait baisser la fièvre. D’ailleurs, le saule blanc est considéré comme étant l’aspirine végétale. Il n’est pas recommandé aux femmes enceintes, allaitantes ainsi qu’à toute personne allergique aux AINS.

  • La lavande officinale

La lavande officinale est recommandée en cas d’otite en raison de ses propriétés antispasmodiques, décontractantes musculaires, cicatrisantes pour la peau et anti-inflammatoires. Elle convient aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans. Sa posologie est à raison d’une goutte d’huile essentielle de lavande officinale diluée dans 4 gouttes d’huile végétale à appliquer autour de l’oreille.

  • Le laurier

L’huile essentielle de laurier compte parmi les anti-inflammatoires naturels. Elle est très utilisée pour soulager les douleurs articulaires et les rhumatismes. Pour profiter de ses nombreuses vertus, il suffit d’ingérer régulièrement quelques gouttes d’huile essentielle de laurier diluées dans du miel. Vous pouvez aussi diluer les gouttes de cet anti-inflammatoire naturel dans une cuillère à soupe de lait et mélanger le tout au bain.

  • Les feuilles de cassis

Les feuilles de cassis sont très efficaces contre les rhumatismes. Elles poussent l’organisme à produire des hormones aux vertus anti-inflammatoires. De ce fait, il faudra boire régulièrement une infusion de feuilles de cassis séchées pour atténuer les douleurs.

  • La griffe du diable

Scientifiquement appelée harpagophytum, la griffe du diable possède de puissants pouvoirs anti-inflammatoires. C’est une racine originaire d’Afrique du Sud, d’Angola, du Botswana et de Namibie. La griffe du diable inhibe le processus de l’inflammation permettant de lutter efficacement contre les tendinites, les lombalgies, les sciatiques, etc.

 

Pour ce faire, il faut infuser la racine de la griffe du diable écrasée mélangée avec des feuilles de cassis et d’ortie. Cette boisson se boit tout au long de la journée. Notons que c’est aussi un anti-inflammatoire pour chien.

 

plantes anti inflammatoire

 

Les aliments anti-inflammatoires

Il est également possible de diminuer l’inflammation avec une alimentation anti-inflammatoire. Le poisson gras, par exemple, est considéré comme un anti-inflammatoire efficace pour les humains, mais aussi les animaux, dont les chats, grâce à sa richesse en oméga-3. Le curcuma est aussi connu pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires systémiques, c’est-à-dire qu’il agit dans tout le système pour soulager l’inflammation. De plus, cette épice culinaire est adaptée tant aux Hommes qu’aux animaux.

 

En cas de tendinite, de contusion, d’entorse ou autres, utilisez au plus vite un anti-inflammatoire efficace pour soulager les douleurs. Chimique ou naturel, vous avez l’embarras du choix.

 

En savoir plus sur les ani-inflammatoires sans ordonnance : 

Quelles crèmes anti inflammatoires choisir ? 

Quelles pommades anti inflammatoire choisir ? 

Quel gel anti inflammatoire choisir ? 

Quel patch anti inflammatoire choisir ? 

L'ibuprofène est-il un anti-inflammatoire ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.