» » » » MucoDrill acétylcystéine 600 mg arôme orange - 10 comprimés effervescents
MucoDrill acétylcystéine 600 mg arôme orange - 10 comprimés effervescents
Zoom

MucoDrill acétylcystéine 600 mg arôme orange - 10 comprimés effervescents

4.95 €

MucoDrill acétylcystéine 600 mg arôme orange est indiqué chez l’adulte pour le traitement des troubles de la sécrétion au niveau des voies respiratoires


Quantité 
+
-
Ajouter aux demandes de devis
En stock Produit en stock

  

Informations mises à jour le 05/12/2016 à 15:59:25
Description
Livraison / Paiement

Attention, MucoDrill acétylcystéine 600 mg est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de MucoDrill

 

Indications

 

L'acétylcystéine contenue dans ce médicament est un mucolytique. Il fluidifie les sécrétions muqueuses des bronches pour les rendre plus facile à évacuer par la toux.

 

Ce médicament est indiqué chez l’adulte pour le traitement des troubles de la sécrétion au niveau des voies respiratoires, lorsqu’une réduction de la viscosité des sécrétions bronchiques est nécessaire pour faciliter l’expectoration, en particulier au cours des épisodes de bronchite aigue. 

 

Posologie

 

Adultes :1 comprimé effervescent une fois par jour.
Chez les patients ayant des difficultés à expectorer le mucus bronchique (patients âgés ou affaiblis), il est préférable de prendre le comprimé le matin. 

  • Mode et voie d'administration

Dissoudre le comprimé effervescent dans un demi­verre d'eau. Buvez immédiatement la solution.

Respectez toujours les indications de votre médecin pour l’utilisation de ce médicament. Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien si vous avez des doutes.

N’utilisez pas ce médicament pendant plus de 8­10 jours sans avis médical. 

 

Précautions d'emploi 

 

Si vous êtes asthmatique ou si vous ressentez une gêne respiratoire plus ou moins intermittente due à une contraction musculaire des muscles des bronches ou à un gonflement de la muqueuse des voies respiratoires souvent associé à de la toux et à une hypersécrétion de mucus bronchiques, l'administration de ce médicament peut majorer les difficultés à respirer du fait d'une contraction des muscles bronchiques autour des voies respiratoires (bronchospasme). Dans ce cas, vous devez immédiatement cesser le traitement avec ce médicament et consulter un médecin.

 

Si vous avez un ulcère gastroduodénal ou si en avez eu un par le passé, ce médicament peut provoquer une irritation de la paroi de votre estomac, en particulier si vous prenez aussi d'autres médicaments connus pour irriter la paroi de l'estomac.

 

Des réactions d'hypersensibilité sévères avec (forte) fièvre, rougeurs de la peau, douleurs articulaires et/ou infection oculaire (syndrome de Stevens­Johnson) ou des réactions d'hypersensibilité de survenue brutale accompagnées de fièvre associées à l'apparition de cloques ou d’une desquamation au niveau de la peau (syndrome de Lyell) ont été rapportées, dans de rares cas, en relation avec la prise de ce médicament. Cependant, dans la plupart de ces cas, les patients prenaient au moins un autre médicament qui pouvait être à l'origine de ces réactions.

 

Si vous remarquez un changement d’aspect sur votre peau ou vos muqueuses, vous devez immédiatement consulter un médecin et cesser immédiatement de prendre l'acétylcystéine.

 

Lorsque le mucus épais devient plus fluide, son volume augmente, surtout en début de traitement. Si vous n'arrivez pas à expectorer efficacement ces sécrétions de mucus fluides, vous devez consulter un médecin afin qu'il détermine les mesures appropriées pour les évacuer.

 

Les médicaments qui fluidifient le mucus des bronches (mucolytiques) tels que ce médicament peuvent causer une obstruction des voies respiratoires chez les enfants de moins de deux ans, en raison des caractéristiques des voies respiratoires dans ce groupe d'âge. La capacité à expectorer les sécrétions de mucus peut alors être limitée. C'est pourquoi ce médicament ne doit pas être administré aux enfants de moins de deux ans.

 

Ce médicament ne doit pas être administré chez les enfants entre 2 et 18 ans.

 

Vous percevrez peut­être une légère odeur de soufre (odeur d'œufs pourris) lorsque vous ouvrirez l’emballage. Cette odeur est une caractéristique normale de la substance active. Elle n'indique pas une altération du médicament.

Consultez votre médecin si l'un des avertissements ci­dessus s’applique à vous ou s’est appliqué à vous par le passé. 

 

Grossesse et allaitement

  • Grossesse

Les données disponibles sur l’utilisation de l’acétylcystéine chez la femme enceinte sont limitées. Les études chez l'animal n'ont pas montré d'effets délétères directs ou indirects sur la gestation ou sur le développement de la descendance avant, pendant ou après la naissance. Pendant la grossesse, l'utilisation de ce médicament ne devra être envisagée qu'après en avoir soigneusement pesé le bénéfice et les risques. 

  • Allaitement

Le passage de l'acétylcystéine dans le lait maternel n'est pas connu. L'utilisation de ce médicament pendant l'allaitement ne devra être envisagée qu'après avoir soigneusement pesé le bénéfice et les risques. Si vous envisagez d’avoir un enfant, si êtes enceinte ou si vous allaitez, demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de prendre quelque médicament que ce soit. 

 

Contre-indications

 

Ne prenez jamais MUCODRILL 600 mg SANS SUCRE, comprimé effervescent édulcoré au sucralose dans les cas suivants :

  • si vous avez des antécédents d’hypersensibilité à l’acétylcystéine ou à l’un des excipients.
  • ne pas administrer ce médicament aux enfants de moins de deux ans 

Effets indésirables

 

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si l'un des effets secondaires suivants se produit, arrêtez immédiatement de prendre ce médicament et contactez immédiatement votre médecin ou les urgences de l’hôpital le plus proche.

 

État de choc (chute importante de la tension artérielle, pâleur, agitation, pouls faible, peau moite, conscience réduite) en raison de la dilatation soudaine des vaisseaux sanguins causée par une hypersensibilité sévère à certaines substances (choc anaphylactique).

 

Gonflement dû à un œdème de survenue brutale (accumulation soudaine de liquide dans la peau ou dans les muqueuses) de la gorge ou de la langue, difficulté à respirer et/ou démangeaisons et éruptions cutanées, correspondant le plus souvent à une réaction allergique (angiœdème).

 

Ces réactions sont des effets secondaires très graves. Si elles surviennent, il est possible que vous ayez développé une réaction allergique grave à ce médicament, nécessitant des soins médicaux d'urgence et peut­être une hospitalisation.

 

Ces effets secondaires très graves sont très rares (moins de 1 patient sur 10.000). Les hémorragies sont un autre effet indésirable très rare.


Contactez votre médecin si vous développez un des effets secondaires suivants :

 

Essoufflement en raison d'une contraction des muscles bronchiques (bronchospasme) · Difficulté à respirer, essoufflement (dyspnée)

 

Troubles digestifs avec sensation de plénitude dans l'abdomen, douleurs dans la région de l'estomac, éructations, nausées et brûlures d'estomac (dyspepsie) 

 

Composition

  • Substances actives

Acétylcystéine: 600 mg

Pour un comprimé effervescent

  • Excipients

Les autres composants (excipients) sont bicarbonate de sodium (E500) (équivalant à 115 mg de sodium), acide citrique (E330) , sucralose (E955), arôme orange (gomme arabique (E414), butylhydroxyanisole (E320), acide citrique monohydraté (E330), maltodextrine). 

 

Conditionnement

 

Boîte en carton contenant 10 comprimés effervescents. 

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut