» » » Rétention d'eau

Rétention d'eau (Problèmes urinaires)

Conseils santé

 

La rétention d'eau parfois caractérisée par un odème, est une plainte revenant souvent lors de la consultation, surtout de la part de la gent féminine. Elle touche les membres inférieurs mais aussi le visage ou les mains. Les femmes dont les mères ont eu une peau fortement marquée par le cellulite, ont plus de risques d'en être atteintes. pour des raisons que l'on ignore encore, les femmes blanches sont plus exposés aux problèmes de rétention d'eau que les femmes asiatiques ou noires. 


les femmes sont plus susceptibles à ce problème que les hommes pour plusieurs raisons. Parmi les différents facteurs, on note que l'oestrogène aurait le rôle le plus important. Cela explique que les problèmes de rétention d'eau survienne généralement après la puberté ou lors de la prise de la pilule contraceptive. la prise de certains médicaments, dont les oestrogènes, les antihistaminiques et les corticoïdes peuvent favoriser la rétention d'eau.


Le traitement homéopathique de la rétention d'eau consiste à prendre 5 granules tous les soirs des deux souches homéopathiques les plus approchantes jusuq'à amélioration : 

  • Natrum muriaticum 7 CH : à utiliser en cas de rétention d'eau dans la moitié inférieure du corps, contrastant avec un amaigrissement de la moitié supérieure, chez des sujets ayant toujours soif, préférant le sel au sucre. Ici la rétention d'eau s'aggrave par la chaleur et en bord de mer. 
  • natrum sulfuricum 9 CH : indiqué en cas d'infiltration chronique de l'ensemble du corps avec une hypersensibilité à l'humidité, une tendance souvent dépressive, chez des sujets timides et impressionnalbes. Aggravation dans les zones humides, y compris en bord de mer. 
  • Thuya 5 CH : préconisé si l'infiltration d'eau est associée à un engraissement et un empâtement général, avce un oedème des pieds le soir, une tendane aux verrues. Cet état est souvent retrouvé dans les suites de vaccination. 
  • Aranea Diadema 7 CH : conseillé en cas de frilosité avec une sensation de froid glacé dans les os, un oedème des mains et des avant-bras, une transpiration difficile. 
  • Graphites 5 CH : indiqué en cas de tendance à l'obésité avec un engorgement lymphatique, une absence de transpiration, une frilosité, un métabolisme ralenti, chez les sujets peu actifs et frileux. 
  • Aristolochia 5 CH : à utiliser si les extrémités sont froides, cyanosées, avec des oedèmes des extrémités notamment avant les règles.

Il est possible d'associer au traitement homéopathique de la rétention d'eau 50 gouttes de Coryllus Avellana 1DH et Betula Alba 1DH à prendre le soir jusqu'à amélioration.


Le saviez vous ? Le manque d'exercice, la sédentarité et l'excès de poids favorisent l'apparition de la cellulite. Les femmes minces et les athlètes sont peu ou pas atteintes de cellulite. Une alimentation trop riche en glucides (sucres), en lipides (gras), pauvre en fibres alimentaires et un apport excessif en sel contribuent aussi au processus de rétention d'eau. 
 

Rétention d'eau


Voici les nombreux avantages de l'homéopathie !

Un soin homéopathique vous parait souhaitable ? Dans ce cas, faites d'abord appel à un spécialiste de cette question. Nombre de prises dans la journée et produits : l'ordonnance vous indiquera toutes ces informations.

 

Divers traitements homéopathiques

Si vous avez une affection saisonnière ou récidivante, un traitement homéopathique peut très bien la prendre en charge. Une colique ou une grippe, notamment, n'ont besoin que d'un court traitement. S'il s'agit d'une affection chronique ou récidivante, l'homéopathie va premièrement faire décroître le nombre de crises.

Si vous avez plusieurs traitements homéopathiques à la fois, votre médecin a opté pour une ordonnance pluraliste. Si un praticien prescrit un seul médicament, pour soigner à la fois votre rhume et vos maux d'estomac, on parle d'homéopathie uniciste.

 

Divers remèdes respectueux de l'organisme pour petits et grands

Vous êtes jeune, ou moins jeune ? Une femme, ou un homme ? Peu importe, car l'homéopathie peut être prescrite à tous.

L'homéopathie est renommée pour ses granules à faire fondre sous la langue, mais les remèdes peuvent également prendre la forme de comprimés ou de suppositoires.

 

Soulager ou guérir les symptômes : les utilisations de l'homéopathie

Des affections, comme les troubles qui concernent la sphère ORL ou ceux relatifs au système digestif, mais aussi le stress, sont parfaitement prises en charge par l'homéopathie. Un grand nombre de maladies récidivantes telles que la migraine, l'allergie au pollen ou les rhumatismes peuvent aussi être traitées avec l'homéopathie. En outre, il y a des produits homéopathiques pour diminuer les symptômes de la ménopause, aider les enfants qui souffrent de troubles du comportement ou pour soigner des problèmes dermatologiques. S'il serait absurde de prétendre que l'homéopathie a le pouvoir de guérir les cancers, elle représente un atout efficace pour limiter les effets secondaires causés par les traitements traditionnels.

 

Dilution et similitude à la base des principes de l'homéopathie

Le plus souvent, le corps seul peut générer le mécanisme de guérison. L'homéopathie a pour objectif de déclencher ce processus. Un homéopathe suit diverses étapes avant de faire une ordonnance : examen complet, antécédents du patient, etc. L'analogie est un des principes de cette médecine naturelle. Le dosage des substances est essentiel puisque c'est lui qui va donner à l'homéopathe les moyens de soigner le patient. L'homéopathie emploie des plantes, mais aussi divers produits comme le calcaire d'huîtres ou le venin de serpent. Quant aux autres substances homéopathiques, des produits d'ordre chimique ou minéral sont au cœur de leur composition. Afin d'obtenir les effets voulus sur le corps humain, il est primordial d'effectuer une série de dilutions du principe actif présent dans le remède. Ce principe actif peut être mélangé à de l'alcool ou à de la teinture mère, par exemple. Les dilutions successives décuplent l'effet du traitement. En fonction des cas, le médecin va donc choisir un remède à 4 CH, 9 CH, etc.

 

Depuis 200 ans, l'homéopathie a toute sa place

Datant du tout début du XIXème siècle, l'homéopathie a été inventée par Samuel Hahnemann. Au fur et à mesure, l'homéopathie a fait l'objet de diverses études. Ainsi, sa pratique est devenue plus répandue. L'homéopathie étant recommandée par beaucoup de généralistes, elle est aujourd'hui utilisée par plus de la moitié de la population de l'Hexagone. De multiples traitements homéopathiques peuvent s'acheter sans ordonnance dans les pharmacies.