» » » Digestion difficile

Digestion difficile (Douleurs & maux)

Prendre un bon repas est toujours agréable, mais quand la digestion est difficile, c'est bien plus contraignant. Sachez qu'il n'est pas obligatoire que vous fassiez un régime drastique, l'essentiel est de repérer les aliments qui sont bien plus bénéfiques et d'adopter les bonnes façons de s'alimenter.

 

En effet, certains aliments sont particulièrement préconisés pour réduire tout ce qui est flatulence ou ballonnement. Découvrez dans cet article tout ce qu'il faut savoir pour avoir un ventre léger, faciliter la digestion et ne plus ressentir ce sentiment de gonflement après chaque repas.

  • Les aliments à préconiser

Sachez que de manière générale, tous les aliments sont bons. Les excès sont pourtant déconseillés. Il est important de consommer la bonne ration. En termes de légumes, privilégiez ceux qui sont jeunes et tendres ayant des fibres plus digestes. Évitez tout ce qui est peau, pépins ou graines et favorisez la cuisson douce.

 

Pour les fruits, préférez ceux qui sont bien mûrs. Vous pouvez les consommer crus en début et en dehors des repas. Ils ne doivent pas être cuits à la fin des repas.

 

Pour ce qui est de la viande, préférez les morceaux tendres et pas trop gras et en terme de cuisson, ne les cuisinez pas en ajoutant de la matière grasse.

 

Sachez aussi que certains produits laitiers peuvent contenir de bonnes bactéries qui vous seront essentielles pour une bonne digestion, donc leur consommation est conseillée mais pas en excès.

 

Et enfin, pour les féculents, consommez-en, mais modérément. Prenez en alternance ceux avec du gluten et ceux qui n’en contiennent pas.

  • Quelques petites astuces pour une bonne alimentation

Pour avoir une alimentation correcte et faciliter la digestion, vous pouvez par exemple cuisiner vos aliments avec des condiments (basilic, thym, romarin, cumin…) qui stimulent la sécrétion des sucs digestifs et favorisent l'élimination tout en limitant la production de gaz.

 

En termes d'herbes, sachez que certaines d'entre elles, en infusion, sont excellentes pour la digestion. Il est évident que pour avoir un ventre léger et non ballonné, il faut éviter tout ce qui est aliments trop gras ou trop sucrés, le lait (fort en lactose), les aliments qui fermentent dans l'intestin (comme les choux, choux-fleurs, artichauts) ou encore les légumineuses ou les céréales complètes.

 

À côté de tout cela, certaines habitudes sont bonnes à adopter comme le fait de manger dans le calme, de ne pas abuser des crudités, de boire suffisamment tout au long de la journée et non pas seulement pendant les repas (à raison de verres maximum pendant le repas) et bien sûr de manger modérément, car l'excès reste une des plus grandes sources de problème en termes de digestion.

Digestion difficile

Chophyshot - flacon de 10 ml
Produit en stock
1.30
Forlib Ipsen - Boite de 12 sachets
Produit en stock
5.64

Digestion difficile : symptômes et causes

Une digestion difficile peut rapidement devenir gênante pour vos activités quotidiennes. Cependant, pour comprendre précisément ce qui vous arrive, il est primordial de reconnaître les symptômes afin de définir la cause et trouver le traitement adéquat à chaque cas.

 

Les symptômes liés à une digestion difficile

De manière générale, les troubles digestifs sont appelés dyspepsies. Cela correspond à un ensemble de troubles se produisant dans le haut du ventre. Ce qui peut se produire de manière fréquente ou espacée selon chaque cas et chaque personne.

 

En gros, les symptômes sont une sensation de ballonnement et gonflement provoquant une certaine tension abdominale. À cela s’ajoutent des douleurs qui peuvent s'accentuer au moment des repas, des bruits et flatulences, une haleine chargée et avec un goût bizarre, des sensations de brûlure, d'inconfort et même de la nausée.

 

Il est aussi possible que vous ayez tendance à manger en petite quantité, mais de manière fréquente ou que vous régurgitiez tout ce que vous ingérez dès le moindre effort.

 

Les facteurs provoquant une digestion difficile

L'identification précise d'une dyspepsie n'est pas toujours évidente. Dans certains cas, la digestion difficile est associée à la lésion d'un organe. Tel est le cas d'un reflux gastro-œsophagien (RGO), d’une gastrite, d’un ulcère, d’une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite), d’une intolérance au lactose ou encore d'un côlon irritable.

 

Dans ces cas, le traitement est surtout basé sur le soin des lésions et sur le changement des habitudes alimentaires. De l'autre côté, si aucun dysfonctionnement organique n'est constaté, c'est qu’il s’agit d’une dyspepsie fonctionnelle.

 

L'inconfort digestif est dû à une vidange gastrique trop lente ou à une faible flexibilité gastrique.

 

Sachez aussi que la digestion difficile peut être due à un mode de vie malsain (surpoids, stress, tabagisme, mauvaise alimentation, excès d'alcool ou de café) ou à la consommation de certains médicaments. Enfin, les femmes enceintes sont aussi les plus sujettes à ce type d'inconfort en début de grossesse.