» » Qu'est-ce que la dermite séborrhéique ?

Qu'est-ce que la dermite séborrhéique ?

mercredi 15 septembre 2021

 

L’être humain contracte toute sorte de maladies tout au long de sa vie. Elles sont généralement bénignes, mais elles peuvent parfois avoir des conséquences graves au fil du temps. C’est le cas de la dermite séborrhéique. Cette pathologie ne touche pas tout le monde, mais elle ne doit pas être négligée. Causes, conséquences, traitements, préventions et conseils utiles, découvrez toutes les informations relatives à cette maladie de la peau.

 


 

dermatite seborrhéique

 

Qu’est-ce que la dermite séborrhéique ?

La dermite séborrhéique est un problème cutané engendrant une éruption cutanée. Il s’agit d’une affection chronique localisée au niveau des parties du corps qui concentrent un nombre élevé de glandes sébacées. Toutefois, la dermite séborrhéique est plus fréquente au niveau du cuir chevelu et du visage. Il est essentiel de ne pas la confondre avec d’autres lésions cutanées. Généralement bénigne, cette maladie s’apparente à des plaques rouges. Ces dernières sont associées à des squames blanches, qui apparaissent sur la couche supérieure de l’épiderme. La dermite séborrhéique est une maladie qui touche souvent les hommes, mais aucune étude n’affirme que les femmes soient immunisées contre elle. Il existe différentes formes de dermite séborrhéique.

 

La dermite séborrhéique des cheveux

Cette forme de dermite séborrhéique concerne majoritairement la population masculine. Lorsque la dermite séborrhéique est localisée au niveau du cuir chevelu, elle se manifeste principalement par des squames qui tombent lorsque le patient se coiffe. Celles-ci engendrent une chute de cheveux, ce qui peut induire en erreur par rapport à la nature du problème. Mise à part les imperfections qu’elle occasionne, la dermite séborrhéique provoque également des démangeaisons et une sensation de brûlure intense sur la partie supérieure du cuir chevelu. Les squames prennent de l’ampleur au fur et à mesure que la dermite séborrhéique évolue. Elle peut ainsi gêner au quotidien.

 

La dermite séborrhéique des cheveux touche également les enfants. Cette dernière s’apparente à des croûtes de lait, que vous pouvez reconnaître à leur texture grasse et leur couleur jaune ou opaque. Les conséquences de la dermite séborrhéique restent souvent modérées. Cette maladie cutanée ne s’aggrave pas systématiquement. Toutefois, elle peut être très gênante, car elle est particulièrement inesthétique et peut donner l’impression d’une apparence négligée.

 

La dermite séborrhéique du visage

La plupart du temps, la dermite séborrhéique du visage se développe au cœur du creux qui sépare les lèvres et le nez, au niveau des ailes du nez et à la racine des sourcils. Elle peut également affecter les plis des pavillons, et même la conque des oreilles. Bien qu’elle soit sans gravité, cette pathologie peut nuire à l’aspect de la peau du visage, qui est le plus visible du corps humain.

 

dermite séborréique visage

 

Lorsqu’elle est localisée sur le visage, la dermite séborrhéique provoque l’apparition de plaques rouges symétriques. Comme pour la dermite séborrhéique des cheveux, les plaques rouges s’accompagnent de squames blanches. Ces dernières ressemblent fortement à des pellicules. Les hommes souffrant de cette forme de dermite séborrhéique développent souvent ces plaques rouges au cœur de la barbe ou de la moustache. Mais la dermite séborrhéique du visage peut également prendre place à intérieur des oreilles et des conduits auditifs externes. Les zones autour des sourcils et des paupières sont les plus touchées. Dans certains cas, la personne peut souffrir d’une conjonctivite.

 

Les formes étendues

La dermite séborrhéique peut atteindre le tronc, toutes les parties du corps qui présentent des poils, et même les parties génitales. Bien que les cas soient rares, il arrive que la dermite séborrhéique s’accompagne d’autres maladies comme la maladie de Parkinson ou l’éthylisme chronique.

 

La dermite séborrhéique du nourrisson

La dermite séborrhéique peut également atteindre les nouveau-nés. Plus de 10% des nourrissons sont touchés par cette maladie cutanée au cours des 9 premiers mois suivant la naissance. Ils vont présenter des plaques squameuses sur la partie haute du cuir chevelu, et parfois au niveau de la fontanelle. Très visibles, ces plaques n’engendrent pas d’importants dommages chez le nouveau-né et ne laissent pas de graves séquelles. D’ailleurs, il existe différentes solutions efficaces pour venir à bout de cette infection cutanée chez les nourrissons.

 

Maladie difficile à diagnostiquer et les personnes à risque dermite séborrhéique

À l’instar de la rosacée, il n’est pas facile de diagnostiquer la dermatite séborrhéique. En effet, la science ne peut pas apporter d’explications précises concernant le développement et la disparition des plaques. La dermatite séborrhéique est souvent confondue avec d’autres maladies de la peau telles que le psoriasis ou de banales pellicules. Pour confirmer leur diagnostic, les médecins vérifient 2 symptômes bien spécifiques. Pour cela, ils examinent le développement des rougeurs sur le corps du patient. Ensuite, ils vérifient la présence d’une desquamation. Ils écartent l’éventualité d’une peau pelée au niveau du visage ou de pellicules dans les cheveux. Ils vérifient également la présence de démangeaisons. Associées aux autres signes, elles peuvent confirmer qu’il s’agit d’une dermatite séborrhéique.

 

Plus ou moins identique à l’eczéma, la dermatite séborrhéique se manifeste périodiquement par crise. Certaines situations jugées banales peuvent favoriser la formation de la dermatite séborrhéique. La majorité des médecins et dermatologues disent que la dermatite séborrhéique ne provoque pas des effets dévastateurs. De plus, il s’agit d’une maladie qui ne se transmet pas par contact. En général, elle se développe plus souvent chez les hommes que les femmes. La dermatite séborrhéique apparaît le plus souvent à la fin de l’adolescence et après 65 ans.

 

D’après une étude réalisée par des experts, la dermatite séborrhéique sur le cuir chevelu est celle qui touche le plus de gens. Il existe des facteurs qui favorisent le déclenchement d’une dermatite séborrhéique. Elle peut être liée à une peau grasse, un manque d’hygiène, une forte transpiration, l’humidité, le froid, le stress, la fatigue, l’alcoolisme, la grossesse ainsi que l’obésité.

 

Quelles sont les causes de la dermite séborrhéique ?

Il est impossible de définir précisément les causes de la dermite séborrhéique. Toutefois, cette maladie de la peau est souvent due à une production excessive de sébum, et la levure Malassezia, d’après les études menées par des experts. Dans certains cas, elle est induite par un bouleversement du système immunitaire.

  • Le sébum

Le sébum a un rôle prépondérant dans le développement de cette maladie de la peau. Toutefois, il n’est pas la cause principale de la dermite séborrhéique. Toutefois, il participe fortement à la multiplication des plaques rouges au niveau des parties du corps qui comptent un nombre élevé de glandes sébacées.

  • Les levures Malassezia

La flore cutanée humaine est naturellement riche en levures Malassezia. Leur pourcentage sur les zones où la dermite séborrhéique s’est manifestée est important. Cette forte présence a été prouvée par une analyse bactériologique réalisée sur les plaques constatées au niveau des lésions. Les experts sont unanimes sur le fait que les levures Malassezia ont un rôle majeur dans le développement de cette pathologie. En effet, le surplus de sébum associé à la multiplication de la levure va entraîner une réaction inflammatoire. Cette dernière va stimuler la reproduction accélérée des cellules. Ce phénomène favorise la formation des squames spécifiques à la dermite séborrhéique.

  • Le système immunitaire

Certains chercheurs estiment qu’un bouleversement du système immunitaire peut être à l’origine de l’apparition d’une dermatose. Cette situation est surtout due à la présence de la levure Malassezia dans l’organisme, notamment chez les individus portant le VIH.

 

Comment traiter la dermite séborrhéique ?

Même si la dermite séborrhéique ne provoque pas de dommages notables, elle reste néanmoins très gênante. En effet, elle peut provoquer des troubles physiques et psychologiques. La mise en place d’un protocole de traitement de la dermite séborrhéique a différents objectifs.

 

En premier lieu, il a pour but de réduire la quantité de levures Malassezia qui sont présentes sur l’épiderme. Ensuite, le traitement vise à atténuer l’inflammation et à limiter la sécrétion excessive de sébum. Un traitement local a pour objectif de soulager les poussées de crise. Cependant, il ne guérit pas la maladie de façon définitive. Les risques de récidives sont élevés lorsqu’on souffre de dermite séborrhéique. Par conséquent, le patient doit renouveler le traitement à chaque réapparition de la dermite séborrhéique. Tout traitement contre cette inflammation cutanée doit être associé à des mesures d’hygiène strictes.

 

traitement dermite séborrhéique

  • Les traitements médicamenteux

Les médecins prescrivent divers médicaments pour traiter la dermite séborrhéique. Le choix du traitement dépend essentiellement de l’évolution de cette maladie cutanée.

 

Les antifongiques : ils sont souvent la base du traitement. Les médecins préconisent l’utilisation de 2 sortes de médicaments, à savoir les imidazolés et la ciclopiroxolamine. Le premier existe sous forme de gel moussant ou de crème. Le second est disponible en format shampoing ou crème. Les antifongiques sont utilisés en traitement d’attaque. Les professionnels de la santé commencent par préconiser 2 applications par semaine, puis poursuivre les soins avec un traitement d’entretien nécessitant une seule application tous les 15 jours.


Les dermocorticoïdes : ces médicaments sont généralement utilisés pour soulager les symptômes. Ils doivent être utilisés avec précaution. Il n’est donc pas recommandé de se soigner en automédication. Il est impératif de demander l’avis d’un médecin avant de recourir à des dermocorticoïdes. En effet, seul un médecin peut évaluer la nécessité d’utiliser ce type de médicament. Il faut savoir que les dermocorticoïdes peuvent causer des effets secondaires, en particulier lorsqu’ils sont appliqués sur le visage. Dans ce cas, on peut observer une atrophie de la peau, une dépigmentation (ou éclaircissement cutané), un rash acnéiforme (ou éruption de lésions cutanées). Pour ces diverses raisons, les médecins recommandent l’utilisation des dermocorticoïdes uniquement sur une courte durée. Ils sont souvent associés à des antifongiques locaux pour soulager les lésions enflammées plus vite.


Le gluconate de lithium : ce médicament est prescrit par les médecins comme traitement d’appoint. En format crème, le gluconate de lithium a une propriété anti-inflammatoire.

 

Comment lutter naturellement contre cette affection inflammatoire ?

Il existe différentes solutions naturelles pour combattre la dermatite séborrhéique.

  • Gestes pour contrer la dermatite séborrhéique des cheveux

Divers gestes appliqués au quotidien sont efficaces pour faire face à la dermatite séborrhéique des cheveux. La plupart du temps, il suffit d’adopter les bonnes mesures d’hygiène. Ces dernières permettent de contrer la multiplication du sébum au niveau du cuir chevelu. Toutefois, il est conseillé d’employer des produits non agressifs lorsque vous vous lavez les cheveux. Si un lavage quotidien est nécessaire, il est préférable d’appliquer un pain dermatologique qui contient des actifs extraits de la mer Morte sur les cheveux. Il est aussi recommandé d’éviter d’utiliser les produits colorants pour cheveux qui contiennent de l’ammoniac. Il faut aussi savoir que l’eau salée est efficace pour prévenir les crises de démangeaisons. Dans cette optique, il est conseillé de dissoudre du gros sel dans l’eau du rinçage. Après chaque lavage, utilisez une brosse à poils doux pour vous peigner les cheveux. Dans le cas où votre médecin vous a diagnostiqué une dermatite séborrhéique des cheveux, vous ne devez en aucun cas enlever les croûtes avec les ongles.

 

Pour soulager les lésions provoquées par la dermite sur le cuir chevelu, il est possible d’appliquer des pommades à base de Mezereum, de Graphites et de Calendula. Elles ont pour rôle d’hydrater et d’adoucir le cuir chevelu. Elles ont également des actions antiseptiques. Si les lésions sont localisées au niveau de la zone de pousse de barbe ou moustache, il est conseillé de se raser tous les jours.

 

traitement dermite séborrhéique

  • Traitement dermite séborrhéique pour visage

Comme pour le traitement d’une dermite séborrhéique des cheveux, il existe différentes astuces pratiques pour venir à bout de la dermatite séborrhéique du visage. Il est notamment indispensable de se laver régulièrement et minutieusement votre visage. Préférez les produits doux et qui sont adaptés à votre type de peau. Il est également conseillé de réaliser un gommage hebdomadaire afin d’éliminer les cellules mortes qui s’accumulent sur la peau et empêchent ainsi la formation des nouvelles. Durant la séance de gommage, attardez-vous sur les parties présentant une quantité importante de sébum, c’est-à-dire sur le sillon de séparation entre les lèvres et le nez, les ailes du nez. Insistez aussi sur la racine des sourcils, les plis des pavillons et la conque des oreilles. Ces endroits sont le terrain de développement favori des champignons.

 

Sur le plan thérapeutique, ces mesures préventives sont nécessaires pour réduire la présence de sébum résiduel. La toilette quotidienne doit être effectuée avec des produits doux au niveau des parties touchées. Pour éviter l’affection, il est conseillé d’utiliser des produits antifongiques. Employez ces produits dès que vous constatez les premiers signes d’une dermatite séborrhéique. Comme pour les cheveux, il est conseillé de favoriser les soins hydratants et doux tout en évitant le grattage des lésions.

  • La dermite séborrhéique et l’usage du shampoing

Habituellement, on utilise du shampoing pour se laver les cheveux. Par conséquent, il est indispensable de bien choisir le type de soin lavant. Par exemple, vous devez éviter les shampoings qui renferment des tensioactifs agressifs comme les sulfates. À cause de leur action irritante, ces agents peuvent favoriser l’apparition de dermite séborrhéique. Aussi, il est conseillé de les bannir de votre salle de bain. Au moment d’acheter votre shampoing, vérifiez que l’article que vous allez choisir ne contient aucun de ces tensioactifs :

 

-       Ammonium Lauryl Sulfate,

-       Ammonium Laureth Sulfate,

-       Sodium Lauryl Sulfate,

-       Sodium Laureth Sulfate,

-       Sodium Dodecylsulfate,

-       Sodium Laureth-8 Sulfate,

-       Laureth-12 Sulfate,

-       PEG-8 Lauryl Ether Sulfate,

-       Sodium Mireth Sulfate,

-       Sodium Oleth Sulfate,

-       Sodium Coco Sulfate,

-       Sodium Coceth Sulfate,

-       Sodium Cetearyl Sulfate.

 

Par ailleurs, il faut également noter qu’un shampoing contenant une forte quantité de beurres ou d’huiles, ont toutes les chances d’engendrer des démangeaisons après le lavage. Pour éviter d’exacerber la dermite, il est préconisé de se tourner vers un produit pauvre en huiles et en beurres.

  • Petites astuces pour laver vos cheveux

Il existe différentes méthodes pratiques et naturelles pour prévenir le développement d’une dermite séborrhéique sur votre cuir chevelu. Vous pouvez notamment préparer votre propre produit lavant. Voici une recette que vous pouvez réaliser pour laver vos cheveux.

 

Prenez :

 

– 3 à 5 cuillères à soupe de rhassoul,

– 3 cuillères à soupe d’Aloe vera (pour hydrater le cuir chevelu abîmé et accélérer sa cicatrisation),

– De l’hydrolat de lavande. Il est indispensable pour hydrater le rhassoul et vous permettre d’obtenir une pâte onctueuse. Celle-ci ne doit être ni trop molle ni trop épaisse. Si vous ne disposez pas d’hydrolat de lavande, vous pouvez le remplacer par de l’eau.

– 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree,

– 3 gouttes d’huile essentielle de lavande.

 

Mélangez bien tous ces ingrédients pour obtenir une texture pâteuse, mais homogène. Ensuite, appliquez cette pâte sur les racines préalablement humidifiées. Il faut procéder à un massage léger pour permettre au mélange de bien pénétrer l’épiderme. Couvrez-vous la tête à l’aide d’une charlotte ou d’une serviette chaude. Laissez le produit reposer durant 90 minutes. L’avantage de ce produit fait maison est de ne pas nécessiter de se faire un shampoing après le soin. À la place, vous pouvez ajouter du vinaigre de cidre dans l’eau de rinçage. Celui-ci a la capacité de venir à bout des démangeaisons. Pour des résultats visibles, réalisez ce traitement toutes les semaines pendant 2 mois au moins.

 

Cette solution est une alternative très efficace pour préserver le cuir chevelu contre les corps gras. Il s’agit d’une méthode visant à offrir un soin doux aux cheveux. Il faut savoir que la dermite séborrhéique peut récidiver à chaque fois que le cuir chevelu est en contact avec des produits irritants.

Il est également possible d’utiliser un mélange de rhassoul et d’argile pour absorber l’excès de sébum.

  • La photothérapie

phytothérapie dermite séborrhéique

 

Selon des études menées par des dermatologues, les rayons ultraviolets sont efficaces pour contrer l’apparition de la dermite séborrhéique. En effet, il est souvent constaté que le nombre de personnes souffrant de cette maladie est moins élevé durant la période estivale. Dans les cas les plus graves de dermite séborrhéique, la photothérapie est une solution de plus en plus préconisée par les experts pour soulager les individus qui en souffrent.

  • Des huiles essentielles pour traiter la dermite

De nos jours, on dispose d’un large choix de produits naturels pour soigner un visage atteint de dermite séborrhéique. Par exemple, la société actuelle est convaincue par les avantages des huiles essentielles pour traiter cette affection cutanée. Il faut toutefois savoir qu’il existe des huiles essentielles spécifiques pour traiter chaque pathologie. Et la dermite séborrhéique n’échappe pas à cette règle. Dans cette optique, il est conseillé de privilégier les huiles essentielles aux vertus purifiantes et antifongiques. Il en existe plusieurs ayant ces effets, mais certaines huiles essentielles sont plus efficaces que d’autres.

 

Vous pourrez miser sur la fameuse huile essentielle d’arbre à thé qui est facile à trouver dans votre pharmacie en ligne pharmashopi.com. Elle est efficace pour éradiquer les champignons. Elle est connue pour sa capacité à combattre les mycoses et infections. Une huile essentielle à base de palmarosa est également conseillée pour lutter contre la dermite, car elle a des propriétés antifongiques. Vous pouvez aussi vous orienter vers l’huile essentielle de géranium qui est un anti-inflammatoire naturel. Vous pouvez aussi opter pour de l’huile essentielle de lavande qui est connue pour ses propriétés purifiantes et apaisantes. Les huiles essentielles de carthame, de bourrache et d’Aloe vera ont également des actions hydratantes et cicatrisantes sur les plaies dues à une dermatite séborrhéique des cheveux. Si vous achetez des mélanges déjà prêts à l’emploi, il est conseillé de choisir les produits dont la proportion d’huiles essentielles n’excède pas les 5%.

  • L’alimentation

Comme la plupart des maladies, la dermite séborrhéique peut apparaître à cause de mauvaises habitudes alimentaires. Dans ce cas, elle peut se développer aussi bien sur la peau que sur le cuir chevelu. Pour réduire les risques de formations de dermite séborrhéique, il est vivement recommandé d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré. Privilégiez les aliments riches en fibres et en acides gras essentiels, ainsi que les légumes verts. Il est conseillé de bannir les aliments trop sucrés et riches en graisses saturées de votre alimentation. Lors des crises de dermite séborrhéique, faites des activités physiques pour gérer le stress.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 463
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164