Comment soigner une conjonctivite pour les enfants ?

mardi 11 septembre 2018
conjonctivite

La conjonctivite est une irritation de la membrane recouvrant l'œil et protégeant l'intérieur de la paupière. Les origines peuvent être diverses. Les bactéries et les corps étrangers sont souvent à l’origine de cette maladie. Les symptômes sont tels que des larmoiements et des sécrétions jaunâtres qui collent les yeux au réveil. Alors comment soigner son enfant contre ce mal ?

 

Un traitement selon chaque cas

Quelle que soit la forme que revêt la conjonctivite, le nettoyage sera toujours à prôner. D'ailleurs, ce sera amplement suffisant dans le cas d'une conjonctivite traumatique.

Une fois le corps étranger retiré, l'ophtalmologue pourra prescrire un collyre antiseptique pour éviter tout risque d'infection. Dans le cas d'une conjonctivite allergique, un antihistaminique sera prescrit à l’endroit du jeune patient. Il faudra que l'allergologue identifie l'allergène responsable. L’enfant devra éviter tout contact avec les corps que son organisme ne tolère pas.

 

Dans le cas d'une conjonctivite microbienne, le collyre antibiotique sera la base du traitement. Ce dernier durera environ une semaine même si les symptômes s'estompent.

Il faut savoir à ce propos que les collyres ne se conservent pas plus de 15 jours après leur ouverture.

 

Conjonctivite virale : un cas particulier

Si un virus est à l'origine de la conjonctivite infantile, comme c’est souvent  le cas pour un rhume, il n'existe pas de réel traitement.

 

L'ophtalmologue pourra prescrire de simples gouttes antiseptiques pour soulager l’enfant et la guérison se fera après 3 semaines à peu près.

 

Il est important de savoir que ce type d'infection est extrêmement contagieux  et peut se transmettre aux adultes aux autres enfants du même âge. Il est conseillé de faire attention si un nourrisson vit dans la même maison que l’enfant malade.

 

Pour éviter la propagation de cette maladie, il est conseillé de respecter quelques consignes. Il est préconisé de se laver les mains à chaque fois. Les vêtements et les taies d’oreiller doivent être nettoyés régulièrement.

 

Il faut éviter que l’enfant malade ne se gratte les yeux. Cela risque d’accentuer la maladie.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.