» Boiron (Pommade)
Boiron (Pommade)

Un soin homéopathique plébiscité

Ne croyez pas que l'homéopathie puisse être prise à la légère ! Une consultation avec un praticien spécialisé est tout à fait recommandée. Une ordonnance peut contenir plusieurs produits, avec des prises qui s'étalent à différents moments de la journée.

 

Des traitements courts ou longs

On fait la différence entre les maladies à évolution rapide et les affections chroniques. L'homéopathe adaptera la posologie des pommades homéopathiques qu'il vous prescrira. Dans le premier cas, le traitement est court et fait disparaître rapidement les symptômes. Un traitement de longue durée est prescrit en cas d'affection chronique.

Si vous prenez différents produits homéopathiques en même temps, cela signifie que votre homéopathe a choisi une prescription pluraliste. À contrario, l'homéopathie « uniciste » s'appuie sur le traitement d'un unique médicament qui va en même temps soigner la pathologie et rééquilibrer le métabolisme de la personne.

 

Quelle efficacité pour quels problèmes ?

Connaissez-vous le point commun entre les troubles digestifs, le syndrome prémenstruel et l'état grippal ? Ces diverses pathologies peuvent être traitées facilement à l'aide de l'homéopathie. Vous voulez en finir avec votre herpès saisonnier ? Alors faites appel à un médecin homéopathe, il pourra vous aider ! Dans d'autres cas, l'homéopathie va permettre de réduire les symptômes, notamment de la ménopause chez la femme ou de l'hyperactivité chez l'enfant. En général, l'homéopathie est un soin de support : celle-ci diminue, entre autres, les effets secondaires dus à la chimiothérapie.

 

L'homéopathie et ses piliers

Contrairement aux croyances de certains, le corps humain possède des ressources importantes. Afin de lutter contre les éléments anormaux et de guérir, il suit très souvent son propre processus. Pour enclencher ce processus, les soins homéopathiques vont jouer un rôle crucial. Pour l'homéopathe, le bien-être physique et psychique du patient est tout aussi important que la maladie elle-même. Le principe de similitude compte parmi les principes qui régissent les fondations de cette discipline. Comme c'est à l'aide d'un dosage précis qu'on pourra soulager les patients, la question du nombre de prises de substances est cruciale. L'homéopathie fait usage de substances soit d'origine végétale, soit animale. Quant aux autres substances homéopathiques, des produits d'ordre chimique ou minéral les composent. Ce sont les substances actives diluées qui font la force de l'homéopathie. Leur volume est exprimé en CH. En principe, les médicaments faisant l'objet d'une haute dilution sont plus efficients que ceux qui ont un niveau de dilution plus faible.