Rougeur peau

Pain surgras A-Derma - pain de 100 g
Produit en stock
5.38 €
Victime de son succès
16.46 €
Deruba crème anti-rougeurs spf 50+ - tube de 30 ml
Victime de son succès
29.90 €
Créaline Fort peaux rougies Bioderma - tube de 40 ml
Produit en stock
14.51 € 12.33 €
-15%
Page 1 sur 2>>>

Le coup de soleil

Les coups de soleil causent également des rougeurs sur les parties trop exposées aux rayons UVA et UVB qui pénètrent l’atmosphère. La vitamine D est synthétisée par l’exposition au soleil. Néanmoins, une mauvaise exposition ou une surexposition peut avoir des effets indésirables. Pour s’en prémunir, il faut appliquer généreusement une crème solaire sur la peau. Il existe également des vêtements anti-UV disponibles sur le marché pour contrecarrer les méfaits du soleil.

Protéger l’organisme contre les agressions externes est le rôle principal de la peau. Elle y est donc plus exposée que le reste du corps. Sans les soins appropriés, cela favorise l’apparition de troubles cutanés comme les rougeurs. Il s’agit d’une coloration anormale de certaines parties de la peau. Elle peut être accompagnée par d’autres symptômes comme la démangeaison, les boutons ou les plaques de squames. La coloration rouge a de nombreuses causes, incluant les réactions allergiques, les irritations ou une attaque parasitaire, ce qui nécessite parfois une consultation médicale pour une meilleure prise en charge. Pour y voir plus clair, découvrons ensemble les différentes formes de rougeur de la peau, leurs causes et leurs manifestations, puis les traitements possibles.

 

L’urticaire, lorsque la peau lésée gonfle et devient rouge

L’urticaire est une réaction allergique plutôt banale. Elle est fréquente chez les personnes hypersensibles. Elle apparaît notamment lorsque l’on a ingéré des aliments auxquels on est allergique. La rougeur et le gonflement sont les résultats de la production d’histamine. L’urticaire survient en général sur une petite partie du corps, qui s’étend sur une plus grande surface s’il n’est pas pris en charge. La production d’histamine entraîne également des prurits et induit au grattage, ce qui amplifie la rougeur. Comme cette forme de rougeur est une réaction allergique, elle se soigne à l’aide de médicaments antihistaminiques. Le traitement vise la réduction, voire le blocage, de la production d’histamine afin d’arrêter les démangeaisons, d’atténuer la rougeur et les boutons.

 

L’eczéma, une réaction allergique cutanée

Non contagieuse, l’eczéma est une forme de maladie cutanée qui est aussi due à une allergie. L’ingestion d’aliments allergisants, un contact avec un objet ou une matière irritante sont à l’origine de la rougeur de la peau, dans la plupart des cas. L’eczéma s’apparente à un œdème. La différence réside dans la couleur de la peau. Pour la traiter, il n’y a pas de remède miracle. Il faut arrêter la production d’histamine en prenant des antihistaminiques. Toutefois, il est possible de prévenir l’apparition d’eczémas en évitant les agents allergènes comme les tissus en nylon, les savons irritants et les détergents.

 

Le psoriasis, une rougeur accompagnée de plaques de squames

Le psoriasis est une maladie auto-immune héréditaire. Cette dermatite est induite par une accélération de la régénération cellulaire au niveau cutané. De nouvelles cellules se forment donc, alors que les cellules mortes ne sont pas encore éliminées. Ce qui entraîne la formation de plaques de squames qui colorent la peau en rouge. Les plaques de squames peuvent ressembler à des écailles et être douloureuses.

 

Comme le psoriasis est une pathologie héréditaire, il ne peut pas être complètement guéri. Toutefois, il existe des traitements locaux pour atténuer les prurits et les inflammations causées par l’irritation.

 

La rosacée ou couperose, plus fréquente chez les femmes

Apparaissant au niveau du visage, la rosacée est une rougeur de la peau provoquée par la dilatation des petits vaisseaux sanguins. Appelée aussi couperose, la rosacée est généralement située au centre du visage. Les rougeurs commencent par de petites taches temporaires, qui deviennent de plus en plus visibles avec le temps. Sans traitement adéquat, la couperose peut s’étendre et devenir persistante.

 

Si on estime que le soleil en est la cause principale, l’alcool, la cigarette et les dérèglements hormonaux peuvent aussi être à l’origine de la rosacée. Pour prévenir la couperose, il est vivement recommandé de bien hydrater la peau. Il est aussi conseillé d’utiliser une bonne crème solaire à chaque fois que vous sortez.

Les piqûres d’insectes

Le moustique est un des principaux insectes nuisibles à l’homme. En effet, il est un vecteur de transmission de plusieurs maladies tropicales comme le paludisme et la dengue. Cependant, les piqûres de guêpes ou de tiques peuvent également irriter la peau. Ces insectes ont la particularité d’injecter une infime dose de venin via leur piqûre. En détectant cette substance étrangère, l’organisme dégage de l’histamine, ce qui provoque un prurit et conduit au grattage. Les piqûres d’insectes entraînent donc des irritations et des rougeurs sur la partie touchée. A la rougeur s’ajoute un bouton qui se forme à l’endroit précis où l’insecte vous a piqué. Pour y remédier, il existe des crèmes et des baumes qui sont proposés en pharmacie et en parapharmacie. L’homéopathie s’avère aussi efficace pour soigner les piqûres d’insectes.

La folliculite, une infection bactérienne de la peau

Une mauvaise technique de rasage ou d’épilation irrite souvent les follicules pileux. Ce type d’irritations cutanées fait partie des folliculites. Comme son nom l’indique, la folliculite est une inflammation des follicules pileux. Autres causes possibles, une infection bactérienne et une friction avec des vêtements irritants peuvent également en être à l’origine. Dans ce cas, elle peut être induite par un vêtement conçu dans un tissu rigide ou rêche. Dans certains cas, la folliculite se manifeste par une rougeur et la formation de petits boutons. Ces derniers peuvent être remplis de pus ou non.

Il faut savoir que la folliculite touche surtout le dos, les épaules, le visage et le cuir chevelu. Chez les hommes, elle peut apparaître au niveau du menton après un mauvais rasage.

La kératose pilaire

La surproduction de kératine entraîne une rougeur de la peau. C’est ce qu’on appelle la kératose pilaire. En général, elle est désagréable et constitue un réel problème esthétique. La rougeur se manifeste par des petits boutons de couleur rouge. Parfois douloureux, ils contiennent souvent du pus.

Si cette pathologie ne connaît pas de remède dédié, il est toutefois possible d’atténuer l’inflammation grâce à des séances d’exfoliation qui se concentrent sur les régions lésées.

 

Découvrir les autres solutions pour les rougeurs du visage  

Soins pour les plaques rouges du visage

Solutions contre les rougeurs de la peau

Produits contre les rougeurs du visage