» » » Croute de lait

Croute de lait

Comment prévenir les croûtes de lait ?

Comme indiqué, quelques mesures d’hygiène simples suffisent généralement à éliminer les croûtes de lait. Par exemple, prenez l’habitude de laver la tête du bébé une à deux fois par semaine avec un shampooing doux. Le brossage régulier des cheveux du petit avec une brosse adaptée est aussi un geste à appliquer tous les jours. Il convient également de n’utiliser que des produits d’hygiène pour nourrisson, de préférence ceux qui portent la mention « substituts hypoallergéniques ».

Quels sont les traitements adaptés ?

En général, des soins entrepris à temps permettent de faire disparaître la dermatite séborrhéique chez les nourrissons. Ils peuvent être effectués chez vous. Néanmoins, une consultation médicale est recommandée en cas de lésions étendues ou de récidives malgré les mesures d’hygiène appliquées. Le grattage des plaques avec les ongles ou une brosse dure est fortement déconseillé, au risque de causer des blessures plus ou moins graves sur le cuir chevelu. D’ailleurs, cette méthode n’enlève pas les croûtes de lait sur la tête de l’enfant.

Croûte de lait bébé : crème contre les croûtes de lait

Le plus souvent, le lavage des cheveux de l’enfant est largement suffisant pour enlever les croûtes de lait. Cependant, lorsque les squames sont relativement épaisses, il est préférable de prodiguer des soins spécifiques pendant la toilette quotidienne. Outre l’utilisation d’un shampooing doux, les crèmes comme la vaseline s’avèrent plus efficientes lorsqu’elles sont appliquées avant le bain, au moins 2 heures. Pour s’assurer de son efficacité, il est possible de laisser reposer la crème sur les parties concernées toute une nuit et attendre le lendemain pour faire un shampooing.

 

Il faut également noter qu’il existe de nombreuses crèmes de soins spécialement dédiées aux bébés en pharmacie. Elles peuvent vraiment éliminer les croûtes de lait. Elles permettent de soigner la dermatite séborrhéique, mais agissent aussi sur l’organisme de l’enfant en régulant les sécrétions sébacées et en hydratant leur peau. Toutefois, le temps d’application de chaque produit varie selon le type. En cas de doute, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant d’utiliser la crème. De même, un examen plus approfondi par un médecin ou un pédiatre est à privilégier en cas de persistance des symptômes, d’absence d’amélioration ou d’apparition de lésions suintantes ou irritantes. Chez l’enfant de moins de 6 mois, les croûtes de lait peuvent parfois être confondues avec des pellicules ou de l’eczéma. Ces derniers requièrent un soin particulier après confirmation du diagnostic par le médecin qui vous prescrira également le traitement adapté.

La crème à la calendula : une alternative qui a prouvé ses valeurs

Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre la dermatite séborrhéique chez le nourrisson. Vous pouvez notamment trouver toute une panoplie de crèmes de soin pour bébé sur le marché. Certaines sont spécialement conçues pour lutter contre les croûtes de lait. Toutefois, les dermatologues conseillent souvent d’utiliser la crème à la calendula, un des produits pharmaceutiques pour bébé le plus recommandé. La calendula est une plante réputée pour ses vertus apaisantes, anti-inflammatoires et régénératrices des couches de l’épiderme. La crème à la calendula est parfaitement naturelle et ne présente aucun risque d’irritation pour le cuir chevelu des nourrissons. Par ailleurs, elle est facile à appliquer. Il suffit de masser doucement la zone concernée en utilisant cette crème. Il faut insister sur les plaques de squame pour qu’elles se détachent facilement.

Quelques autres points à retenir

Dans tous les cas, il est plus prudent d’opter pour des solutions médicales pour éviter la réapparition des squames. Ce conseil s’applique pour l’utilisation de vaseline et de crèmes contre les croûtes de lait comme la crème à la calendula. Toutefois, il est tout à fait possible de se fier aux vieilles recettes traditionnelles qui ont su traverser le temps et qui ont pu soigner les croûtes de lait depuis des générations. On peut citer, par exemple, l’utilisation du lait maternel qui est à appliquer directement sur le cuir chevelu. Ensuite, attendre quelques instants avant d’utiliser une brosse douce pour enlever les croûtes et rincer.

Nombre de produits : 4

Pas très esthétiques, les croûtes de lait sont des plaques de squames qui apparaissent au niveau du cuir chevelu et quelquefois au niveau du sourcil et du front des nourrissons. Provenant du transfert d’hormones de la maman à l’enfant, ces croûtes sont généralement dues à un excès de sébum. C’est une pathologie assez bénigne qui touche les bébés de moins de 6 mois. Elle peut être évitée avec quelques gestes simples ou un traitement spécifique comme l’usage de crème de soins.

Définition

Connues également sous le nom scientifique de dermatite séborrhéique du nourrisson, les croûtes de lait font partie des maladies très répandues chez les tout-petits. La dermatite séborrhéique se manifeste d’ordinaire dans les 6 premiers mois des bébés. Elles se présentent sous forme de plaques épaisses et croûteuses qui se distinguent par leur aspect jaunâtre ou blanc. Outre le cuir chevelu, le front et les parties autour des sourcils, les croûtes de lait peuvent aussi apparaître sur la peau des fesses ou entre les plis cutanés.

 

Quand elles sont peu nombreuses, il suffit parfois d’adopter des mesures d’hygiène simples pour venir à bout des croûtes de lait chez le bébé. Normalement, ces symptômes disparaissent en quelques jours s’il n’y a aucune complication. En revanche, si elles persistent ou récidivent, une consultation clinique est indispensable pour déterminer le remède idéal pour chaque cas, en particulier dans le choix des crèmes contre les croûtes de lait.

 

D’un point de vue médical, ce type de croûtes n’a rien à voir avec le lait, malgré son appellation. Il s’agit en réalité d’une affection causée par une sécrétion excessive de sébum qui agit sur les cellules mortes à la surface de l’épiderme, en formant des croûtes blanches ou jaunâtres. Il est important de savoir que les croûtes de lait ne sont pas une pathologie grave ou gênante pour l’enfant. De plus, l’affection n’est pas contagieuse. Toutefois, elle est susceptible de persister, de s’infecter ou même de s’étendre si elle n’est pas traitée à temps.