Huile essentielle de Tea tree

Crème précieuse Pin Up Secret - pot de 50 ml
Produit en stock
33.12 € 23.18 €
-30%
Soin doux exfoliant Pin Up Secret - flacon de 200ml
Produit en stock
26.39 € 18.47 €
-30%
Respiratoire Baume Puressentiel - tube de 50 ml
Victime de son succès
7.82 €
Filmogel Boutons d'acné Urgo - 1 stick de 2 ml
Victime de son succès
12.50 €
Voies Urinaires Olioseptil - 15 gélules
Produit en stock
7.76 €
Olioseptil Gastro-intestinal - 15 gélules
Produit en stock
7.76 €

Comment utiliser l’huile essentielle de tea tree ?

La posologie de l’huile essentielle de tea tree est différente pour chaque type de maladie. Toutefois, le nombre de prises et la durée de la cure restent identiques, quelle que soit la pathologie à traiter. Pour cela, il faut prendre l’HE de tea tree 1 à 2 fois par jour pendant un délai de 7 jours environ.

 

Pour les troubles cutanés, il est préférable de diluer l’huile essentielle de tea tree dans un support liquide tel que l’huile végétale. L’application d’une huile pure pourrait provoquer des réactions inattendues sur les peaux sensibles. Pour les peaux grasses, il faut donc diluer 1 à 2 gouttes dans une noisette de crème. En cas d’acné, d’eczéma, de prurit et de mycose, il faut la diluer dans de l’huile végétale et ajouter 5 % de la quantité de cette dernière pour le soin du visage et 20 % pour le corps. Dans le cadre d’une gingivite, l’HE de tea tree doit être dilué directement dans le dentifrice ou dans le bain de bouche. Il faut 1 à 2 gouttes pour cette préparation. L'huile essentielle de Tea Tree est aussi très efficace pour les peaux grasses et l'acné.

 

 Lors du traitement d’une congestion veineuse, l’huile essentielle de tea tree doit être dans un support huileux comme l’huile végétale. Pour la préparation, il faut mélanger 2 ml d’huile essentielle et 8 ml d’huile végétale. Lorsque la mixture est prête, il convient de l’appliquer sur la zone à traiter et réaliser un massage local.

Pour les infections génitales telles que la cystite, l’herpès, la mycose ou la vaginite, la posologie indique l’application par voie cutanée d’un mélange d’HE de tea tree et d’huile végétale. Il faut appliquer ce mélange sur le bas-ventre tout en réalisant un massage.

 

Dans le cadre des affections respiratoires ou d’ordre ORL, l’HE de tea tree doit être dilué avec un support huileux comme l’huile végétale. Il faut mélanger une quantité d’HE équivalents à 20 % du support pour traiter la bronchite, la grippe, la rhinopharyngite et le rhume. La quantité est diminuée à 5 % du support pour le traitement de l’otite et de la sinusite.

 

Quelles sont les précautions à prendre en compte ?

En raison de ses composants, l’HE de tea tree ne doit pas être inhalé ou instiller dans le nez des enfants âgés moins de 12 ans. Chez les femmes enceintes ou allaitantes, l’usage par voie orale comporte un risque néfaste pour leur santé et celle de son bébé.

 

Comme toutes formes d’huile essentielle, celle du tea tree pourrait occasionner des réactions allergiques ou intolérance chez certaines personnes. Pour éviter cet effet secondaire, il convient de toujours réaliser un petit test sur le pli du coude avant la première utilisation. Il faut attendre au moins 48 h pour vérifier la réaction de la peau.

 

En matière d’interaction, cette variété d’huile essentielle est sensible aux produits dotés des propriétés antifongiques et antibiotiques. Sans prescription médicale, il est pour cela fortement déconseillé de le mélanger ou de l’appliquer sur la peau avec une crème antibiotique ou antifongique.

Dans l’univers de la cosmétologie, la réputation de l’huile essentielle de tea tree est indiscutable. Elle est devenue le remède incontournable pour le traitement de certaines maladies. Bien qu’elle délivre dans ce cadre un large panel de bienfaits, l’utilisation de cette huile essentielle pourrait en cas d’ignorance et d’incompréhension provoquer l’apparition d’effets indésirables. Pour éviter cela, ce guide apporte des précisions sur l’origine de cette huile essentielle, ses bienfaits ainsi que son mode d’utilisation et ses effets secondaires.

 

D’où vient l’huile essentielle de tea tree ?

L’huile essentielle de tea tree ou l’HE de tea tree est obtenue à partir de la distillation des feuilles et des branches terminales de l’arbre à thé. Connue en latin sous le nom de Melaleuca alternifolia, cette plante appartient à la famille des myrtacées et provient de l’Australie.

 

Depuis des siècles, le peuple aborigène australien macère les feuilles de Melaleuca pour guérir les maux au quotidien. Lors de leur arrivée en Australie, l’équipe du navigateur James Cook fut impressionnée par l’efficacité de cette plante. Il l’adopta puis transporta un échantillon à bord de leur navire. C’est comme cela que cette plante arrivait jusqu’en Europe.

 

Caractéristiques chimiques

L’HE de tea tree contient des monoterpénols, soit plus de 30 % de terpinène-4-ol et 5 à 13 % de terpinéol. Sa molécule comporte également 30 % de monoterpènes, notamment le p-cymène et le terpinène. On y trouve aussi des oxydes comme le 1,8 cinéole et d’autres composants tels que les sesquiterpènes, le globulol et le viridiflorol.

 

Quelles sont les indications pour l’huile essentielle de tea tree ?

Grâce à ses innombrables propriétés, l’huile essentielle de tea tree permet de combattre et de prévenir un large spectre de pathologie.

 

L’HE de tea tree est souvent sollicité pour pallier les troubles infectieux d’ordre ORL tels que le rhume, la rhinite, la grippe, la rhinopharyngite, l’angine, la sinusite ou l’otite. Cette huile essentielle puise ses bienfaits à travers ses propriétés antifongiques, antibactériennes, antivirales et anti-protozoaires. La majorité de ces propriétés est liée à la présence de l’a-terpinéol dans sa molécule.

 

L’utilisation de l’huile essentielle de tea tree est indiquée pour les troubles infectieux cutanés. Elle peut dans ce cadre soulager la mycose cutanée ou vaginale, l’herpès labial, l’acné modérée, les verrues et les plaies chroniques comme l’escarre surinfectée, l’ulcère ou la plaie du diabétique.

 

Pour les infections génitales, l’huile essentielle de tea tree est le remède par excellence pour venir à bout des germes Gardnerella vaginalis et Candida albicans. Ces deux agents pathogènes sont souvent les responsables des affections génitales. Pour ce faire, cet HE peut traiter efficacement la vulvite, la vulvo-vaginite, la vaginite et l’infection du prépuce.

 

L’HE de tea tree peut aussi être utilisé dans d’autres domaines, notamment en cosmétique. Elle est pour cela souvent appliquer sur les cheveux en tant qu’anti-poux et sur le visage comme soin de beauté. Sur les poux, elle agit grâce à son action insecticide. Sur la peau, son utilisation est souvent associée aux problèmes cutanés. Elle est de ce fait indiquée pour assainir la peau grasse afin de régulariser la production de sébum et d’éliminer les excédants.