» » Comment soulager le torticolis ?

Comment soulager le torticolis ?

mardi 07 septembre 2021

 

Le torticolis se définit comme une affection se manifestant par une contraction musculaire au niveau du cou. La personne sujette à ce mal penche alors la tête d’un côté pour se sentir plus soulagée. Le plus souvent, le patient a le menton qui dévie et qui tend à rejoindre l’épaule. Les signes se décrivent comme une amplitude limitée des mouvements du crâne, des maux de tête ainsi qu’un inconfort ressenti au niveau du cou. Il est de rigueur d’injecter de la toxine botulique dans les muscles pour réduire les symptômes. Parfois, la kinésithérapie devient indispensable.

 


 

torticoli

Comment faire passer un torticolis ?

Le torticolis est encore connu comme étant un mal accidentel et aigu qui survient après une position inadéquate pendant le sommeil ou à la suite d’un choc. Certaines personnes sont susceptibles de souffrir de torticolis à répétition ou de problèmes chroniques. Parfois, cela s’explique par une arthrose cervicale et le problème arrive fréquemment chez les femmes qui atteignent bientôt la ménopause. Il convient de consulter un spécialiste afin qu’il puisse trouver les causes des torticolis, surtout si ces derniers sont graves et rares. Il est possible de se soigner chez soi, mais si le problème tend à devenir aigu, le patient devra se soigner chez un spécialiste ou chez un kinésithérapeute. Tel est le cas si les signes persistent plus de quelques jours.

 

Le patient ressent une raideur et une douleur au niveau du cou et sur toute sa nuque en cas de torticolis. Il n’arrive ni à bouger le cou ni à effectuer des mouvements rotatifs avec sa tête. La douleur s’étend parfois jusqu’aux épaules.

 

Il est parfois nécessaire de consulter un spécialiste de toute urgence. Tel est le cas si le patient ressent des vertiges ou s’il se sent paralyser et que son état s’accompagne de fièvre.

 

Lorsque la douleur persiste 3 jours après une automédication, le patient peut finir par devenir hypersensible à la lumière ou il présente un état nauséeux. Dans ce cas, il convient d’appeler les urgences de suite.

 

Les traitements à prendre

Il est recommandé de prendre un antalgique afin de réduire l’intensité de la douleur. Le paracétamol est l’antidouleur conseillé pour faire passer un torticolis. Il se présente sous divers noms, à l’instar de l’Efferalgan, le Doliprane, le Dafalgan… Il est aussi envisageable de prendre de l’aspirine ou encore de l’ibuprofène et de l’Aspegic. Il est nécessaire de respecter la posologie sur la notice ou de prendre conseil auprès du pharmacien Pharmashopi.com.

 

Il est également envisageable de se servir de patchs chauffants qui s’appliquent sur la zone douloureuse pendant 8 heures. Un massage du cou peut aussi aider. Le sujet est convié à prendre un bain chaud et à utiliser un baume chauffant et une pommade.

 

Par ailleurs, il est encore possible de se servir des colliers cervicaux en mousse. Ce dispositif similaire à une minerve permet au patient de poursuivre ses activités et de soutenir sa tête. Néanmoins, ce collier ne s’utilise qu’occasionnellement.

 

Changer d’hygiène de vie

Il est préconisé d’éviter les gestes brusques et de se couvrir jusqu’au cou en hiver.

Les personnes qui travaillent toute la journée et qui restent devant leurs ordinateurs peuvent rapidement développer ce type de problème. C’est pourquoi il est fondamental d’adapter l’environnement de travail. L’écran doit rester loin des yeux, tandis que le dos est droit et les genoux pliés à 90°.

 

Combien de temps le torticolis dure-t-il ?

De manière générale, si le torticolis n’est pas traumatique, il ne dure pas plus d’une seule semaine. Lorsqu’un traitement accompagne le patient, le mal ne va pas au-delà de 5 jours. Dans le cas échéant, il est nécessaire d’aller revoir le médecin pour des examens plus approfondis et avoir un meilleur traitement.

 

Quelle position pour dormir avec un torticolis ?

Le torticolis est un mal qui ne permet pas au sujet de dormir paisiblement en adoptant la position qui lui plaise. Certes, il convient de prendre certaines précautions pour ne pas aggraver la douleur.

 

dormir avec un torticoli

 

Avant d’aller se coucher, il est nécessaire de tout mettre en œuvre en vue de dénouer les tensions qui sont causées par le torticolis. Il vaut mieux solliciter un proche afin qu’il puisse masser en douceur en recourant aux huiles essentielles décontractantes. Ce qui va permettre de soulager l’inconfort. Il est aussi recommandé de se tourner vers des plantes ayant des vertus anti-inflammatoires et antidouleur en même temps. Effectivement, il est nécessaire d’utiliser un décontractant musculaire qui va favoriser la circulation du sang. Ainsi, il est envisageable de chauffer la zone douloureuse en recourant à un coussin contenant des noyaux de cerise et chauffé au micro-ondes. Cette solution sert dans le cas où le patient ne dispose pas de patch chauffant.

 

Avec ces quelques solutions simples, il est facile de retrouver un sommeil réparateur. Ces quelques alternatives peuvent se renouveler plusieurs fois en une seule journée. Par ailleurs, seules des personnes expérimentées ont le droit de pratiquer des étirements sur les muscles sujets à la douleur.

 

Si le cou déjà douloureux est mal étiré, cela risque d’engendrer des douleurs plus importantes et même des blocages. De surcroît, il est capital d’utiliser un oreiller qui soit adapté et d’adopter les bonnes postures. Ainsi, un oreiller bien plat et rembourré de plumes ou un modèle à mémoire de forme permet de profiter d’un confort sans pareil pour bien positionner la tête et le cou.

 

Parallèlement, il est mieux d’éviter de dormir sur le ventre, car le cou est contraint dans cette position. Il vaut mieux dormir sur le côté et garder la tête dans le même axe que la colonne vertébrale. L’alignement ne doit pas se compromettre, car cela pourrait aggraver la contracture.

 

Pourquoi le torticolis est-il handicapant ?

Le torticolis ou tortum collum, même bénin, est connu comme une contracture au niveau des muscles SCOM et des trapèzes. La douleur est assez violente au niveau du cou et ne permet pas au patient d’avoir une tête parfaitement mobile. Effectivement, au moindre mouvement, le sujet est susceptible d’éprouver de la souffrance. Le torticolis est handicapant, car le patient n’est pas libre de tous ses mouvements au long de la journée. Il ne lui est pas toujours loisible d’accomplir ses tâches et cela va également perturber son sommeil si la douleur se fait trop intense. Le torticolis peut récidiver et va engendrer d’autres problèmes encore plus graves.

 

Quelle crème pour guérir d’un torticolis ?

Des pommades myorelaxantes sont disponibles en pharmacie et l’achat ne requiert pas forcément d’ordonnance. Ainsi, le pharmacien peut proposer le baume Décontractyl contenant de la méphénésine. Néanmoins, il est toujours mieux de demander l’avis d’un professionnel de la santé, car la molécule peut engendrer des allergies rares, mais toujours graves.

 

Par ailleurs, il est aussi envisageable de se procurer Neuriplège Activ Crème massage toujours en se rendant en pharmacie. La crème de massage ici est caractérisée par un effet chauffant. Elle associe le salicylate de méthyle à du camphre et à d’autres huiles essentielles antalgiques et également anti-inflammatoires. Le produit se présente en flacon et cette présentation assure une conservation de tous les actifs.

 

Le produit est utilisable dès 15 ans et est destiné à un sujet qui présente des douleurs musculaires. Cependant, il n’est pas possible de recourir à cette crème en cas d’intolérance à l’aspirine.

 

Quel médecin consulter ?

Bien qu’il soit possible de consulter un médecin traditionnel, il est recommandé au sujet souffrant de torticolis de se faire également ausculter par un kinésithérapeute. Il s’occupe de restaurer la force et les fonctions des muscles en préconisant certains exercices.

 

Il est aussi envisageable de consulter un ergothérapeute pour améliorer les aptitudes au travail ainsi que le quotidien du patient.

 

kiné torticoli

 

Un médecin qui pratique la rééducation et la médecine physique aide aussi à rétablir la qualité des fonctions des personnes atteintes de torticolis. D’ailleurs, les handicaps physiques peuvent tous se traiter chez ce médecin.

 

Le neurologue, pour sa part, s’occupe de traiter les troubles du système nerveux, mais ses connaissances s’avèrent utiles aux personnes atteintes de torticolis.

Les enfants présentant des signes de torticolis doivent se rendre chez le pédiatre qui est habitué à traiter les malades allant des nourrissons aux adolescents.

 

Les huiles essentielles pour soigner le torticoli

Le torticolis se guérit très bien avec l’utilisation d’huiles essentielles.

 

Il existe une solution expresse conçue pour soigner le torticolis en usant des huiles essentielles. Il convient alors de mélanger 3 gouttes d’une huile essentielle de Gaulthérie couchée à 12 gouttes de macérât huileux d’arnica. Il suffit de placer le produit dans le creux de la main. Le sujet est convié à profiter des vertus apaisantes et chauffantes de cette huile essentielle qui décontracte toutes les tensions au niveau des cervicales et de la nuque. Il est préconisé d’appliquer l’huile en massage sur le cou. La pratique se réitère jusqu’à 6 fois par jour, mais l’application se poursuit sur 2 jours.

 

Ce macérât ne doit en aucun cas être utilisé chez les femmes enceintes, chez celles qui allaitent ni chez les enfants âgés de moins de 6 ans. De même, il ne convient pas aux personnes qui sont allergiques à l’aspirine.

 

Un autre traitement naturel et complet contenant des huiles essentielles permet aussi d’atténuer et de décontracter un torticolis. Il est recommandé de créer un mélange contenant 45 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée à la même dose d’huile essentielle d’Eucalyptus citronnée. Il faut encore ajouter 45 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre et 6 ml de macérât huileux d’Arnica.

 

Il est préconisé de mélanger les ingrédients et de les placer dans un flacon fait de verre d’une contenance de 10 ml avec un codigoutte. C’est un excellent cocktail d’huiles essentielles qui permet d’apaiser la tension en cas de torticolis. Il suffit d’appliquer jusqu’à une dizaine de gouttes de ces huiles sur le cou 6 fois par jour pendant 3 jours.

 

Résumé des huiles essentielles et macérât huileux contre le torticolis

  • Huile essentielle de Gaulthérie Couchée

C’est un antispasmodique qui se caractérise par une très bonne tenue et qui contient du salicylate de méthyle. Ce produit naturel apaise les spasmes et soulage en cas de torticolis ou encore en cas de contractures intenses. Il a une action chauffante qui réduit les maux et favorise la détente au niveau des muscles. Les douleurs articulaires se voient même apaisées grâce à cette huile essentielle.​

  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronnée bio

C’est un excellent antidouleur qui présente une composition riche en citronellal. Elle agit à l’instar d’un bon actif anti-inflammatoire. C’est une huile parfaite qui permet d’apaiser les muscles du cou lorsqu'ils sont rigides. Ainsi, ce produit est parfait pour soulager un torticolis. Il permet de passer une excellente nuit de sommeil. Il soulage également les maux dus à une mauvaise posture en lien avec le travail.

L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné s’avère également intéressante pour les personnes souffrant de rhumatisme.

  • Huile essentielle de romarin à camphre bio

Voici une huile essentielle décontractante. Elle est appréciée pour ses nombreuses vertus relaxantes. Elle agit positivement sur l’ensemble du système neuromusculaire. Elle permet de réduire les tensions au niveau des muscles comme celles qui se ressentent au niveau du cou. Comme elle est riche en camphre, elle procure une impression de chaleur. Elle apaise alors les douleurs au niveau du dos.

  • Macérât huileux d’Arnica bio

Il s’agit là d’un anti-inflammatoire qui élimine les inflammations survenant du fait d’un torticolis. Ce macérât huileux est, en effet, un excellent support qui permet de combattre les douleurs. Il sert également d’antispasmodique et d’anti-inflammatoires. Il est à la fois relaxant et doux. C’est une excellente alternative pour guérir le torticolis des individus sensibles.

 

Pourquoi une personne est souvent sujette à des torticolis ?

Le torticolis est un mal qui est souvent causé par tout un tat de raisons. Lorsque la personne dort, elle peut le faire dans une mauvaise position, et ce, pendant un moment assez long. Lorsque le sujet garde la même position pendant assez longtemps, il va souffrir de torticolis par la suite. Tel est le cas d’une personne regardant la télé ou d’une autre qui s’assied pendant un certain temps dans la voiture. Il en est de même d’un individu faisant une mauvaise chute ou un brusque arrêt lorsqu’il pratique un sport. Une personne amenée à faire des efforts inhabituels lors de l’entraînement ou du travail est également sujette au torticolis.

 

Ce mal peut encore être causé par des traumatismes qui se répètent ou par des coups de froids et différentes infections. À terme, et si le torticolis n’est pas soigné, il va conduire à l’apparition de ganglions ou encore à des déformations au niveau des muscles cervicaux. Dans certains cas, le sujet va finir par souffrir d’hyperthyroïdie.

 

Du fait d’un accouchement parfois difficile, un nourrisson peut également souffrir de torticolis.

 

Les facteurs de risque du torticolis

Le torticolis est un mal qui atteint les personnes âgées de 30 à 60 ans. Cependant, il demeure assez rare. D’ailleurs, une seule personne sur 10 000 est touchée par ce fléau. Le problème touche plus fréquemment les femmes que les hommes.

 

Toutefois, d’autres facteurs sont aussi à prendre en compte. Lors des sports de contacts, les petits traumatismes s’accumulent. Il y a également le stress au niveau élevé, ainsi que les problèmes touchant les vertèbres. L’obésité ainsi que la consommation de tabac favorisent aussi le torticolis. Il en est de même du mauvais choix d’oreiller ou de matelas. Toujours est-il que le torticolis n’est guère contagieux.

 

Quelques remèdes naturels pour venir à bout du torticolis

Pour lutter efficacement contre les torticolis, il est recommandé de recourir à certaines méthodes naturelles.

  • Application d’une source de chaleur en vue de dénouer les tensions

En cas de torticolis, il est nécessaire d’y apposer une source de chaleur. En effet, la chaleur fluidifiera la circulation du sang ainsi que la décontraction au niveau des muscles. Il est recommandé de projeter un jet de douche réglé au chaud sur la nuque. D’autres personnes appliquent une bouillotte ou encore un coussin chauffant et une serviette chaude. Pour certains, l’application de Baume Tigre permet de soigner rapidement les torticolis. En effet, ce baume à base de camphre soigne promptement ce type de problème.

  • Prôner un étirement doux

étirements torticolis

 

Pour soigner le torticolis, il est envisageable de regagner peu à peu la mobilité au niveau du cou. Pour ce faire, il est conseillé de s’adonner à quelques étirements doux. Idéalement, il est mieux de s’étirer après avoir appliqué une source de chaleur sur la nuque. Pour s’étirer, il faut se relâcher les épaules et rentrer le menton. Il est recommandé de tourner la tête de droite à gauche toujours en fixant le regard dans la même direction. Puis, il convient d’étirer la nuque et de revenir à la première position. Il faut soulever et relâcher les épaules. Les mouvements se réitèrent jusqu’à 4 fois et de manière progressive. Il convient d’expirer lentement en terminant l’étirement.

  • Se faire masser

Le massage dispensé par un spécialiste permet aussi de guérir un torticolis. Dans ce cas, il est conseillé de se rendre chez un ostéopathe ou un kiné. Ces deux thérapeutes proposent les meilleures solutions pour soigner ce type de problème. Si aucun médecin ne peut donner de rendez-vous tout de suite, il est toujours possible de se faire aider par un proche. Bien qu'il ne soit pas un professionnel, la pression de ses doigts va aider à soulager les douleurs un tant soit peu. La personne qui se chargera du massage doit user de ses pouces pour masser le patient depuis le haut de son cou vers les trapèzes. Le massage durera quelques minutes. Afin d’accroître son efficacité, il est recommandé d’utiliser un gel anti-inflammatoire à l’arnica ou encore une huile végétale et une huile essentielle de menthe poivrée.

  • L’utilisation des plantes

Il vaut mieux éviter les anti-inflammatoires ainsi que les myorelaxants qui sont nocifs pour le bien-être. Tant qu’à faire, il est conseillé d’utiliser les plantes qui permettent de soigner le torticolis tout en douceur. Comme ce mal est souvent lié au stress, la valériane ainsi que le pavot de Californie sont des végétaux qui permettent de le soigner efficacement. Ils permettent de détendre les muscles qui se nouent. Idéalement, il est mieux de consommer des extraits liquides de ces plantes. Ainsi, les actions sont plus rapides par rapport à l’ingestion de gélules. Par contre, si la douleur reste, il est possible d’ajouter quelques comprimés de saule pour profiter de ses vertus anti-inflammatoires.

  • Le recours aux remèdes de grand-mère

En attendant d’arriver chez un médecin, il est envisageable de recourir aux remèdes traditionnels pour faire passer les douleurs intenses engendrées par le torticolis. Dans ce cas, le patient se fait poser un cataplasme de chou. Pour ce faire, il lui suffit de prendre 3 feuilles de chou et d’enlever les grosses nervures sises au centre. À la suite de cela, il faut les chauffer en utilisant un fer à repasser. Il ne reste plus qu’à les appliquer sur le cou endolori pendant 2 heures. La pratique se réitère 3 fois dans la même journée.

 

Par ailleurs, il est aussi possible d’utiliser de la tisane de moutarde. Dans cette optique, il suffit de tremper un linge bien propre dans une infusion contenant 1 cuillère à café de graines de moutarde. Il ne reste qu’à laisser tiédir avant d’appliquer sur la nuque.

 

Comment anticiper le torticolis ?

Avant de se poser des questions sur les soins pour le torticolis, il vaut mieux tenter de résoudre la cause. En effet, il ne faut pas oublier que cela peut être dû à un gros oreiller, à une literie inappropriée ou encore au stress. Parfois, le patient peut passer trop de temps devant son ordinateur ou alors il peut avoir une source froide sur sa nuque. En fonction de la situation, il faudra essayer de se détendre, de trouver un bon lit ou encore de modifier la posture au travail. Parfois, il est juste nécessaire de se couvrir le cou. Si le torticolis récidive, il se peut qu’il s’agisse d’une affection. Dans ce cas, il est de rigueur de consulter un médecin pour effectuer un bilan complet.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 463
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164