» » » Qu'est ce qui peut donner la nausée sans vomissement ?

Qu'est ce qui peut donner la nausée sans vomissement ?


 

Avez-vous envie de vomir ou une impression que quelque chose tente de sortir de votre estomac ? C’est assurément la nausée. En fait, la nausée sans vomissement est une sensation de malaise et de gêne au niveau de l’estomac. Elle est également appelée « haut-le-cœur ». Elle survient lorsque l’estomac se contracte ou lorsque le suc gastrique est trop abondant. Tout le monde peut avoir la nausée. Elle peut avoir de multiples causes : médicamenteuses, mécaniques, chimiques, hormonales ou maladies.

 


 

nausée

Qu’est-ce qui peut causer la nausée ?

D’abord, la nausée peut être d’origine médicamenteuse. La consommation de certains produits pharmaceutiques peut provoquer un haut-le-cœur. En général, c’est un effet indésirable des traitements médicamenteux. Dans ce cas, l’estomac sécrète beaucoup trop de suc gastrique pour digérer le médicament. Mais il peut également s’agir d’une réponse nerveuse accompagnée d’une sensation de vertige ayant pour cause un possible surdosage ou une intolérance à une substance.

 

Les médicaments contre l’angoisse et l’anxiété sont parfois source de vertige et de nausée.

 

On peut aussi observer la nausée chez la femme enceinte. Elle a alors une cause hormonale. Au cours de la grossesse, le placenta produit une hormone appelée progestérone. Elle augmente le degré d’acidité de l’estomac, ce qui va ralentir le processus digestif et donc provoquer la nausée. Parfois, ce malaise est suivi de régurgitation : c’est le vomissement grossessenausée grossesse

 

La nausée peut aussi survenir chez certaines personnes après un choc quelconque. Le vertige ou le mal de transport en sont des causes probables. Elle précède généralement un vomissement chez l’enfant. Ce mécanisme s’explique par le fait que les informations traitées par le centre de l’équilibre et qui est situé au niveau de l’oreille interne sont faussées. C’est ce qui donne naissance à la nausée.

 

Chez le nourrisson, la nausée survient en général après la tétée lorsqu’on le place en position couchée avant qu’il ait fait le rot. Elle peut conduire à une régurgitation, qui est synonyme de vomissement chez le bébé.

 

Des causes médicales peuvent également expliquer la nausée. On peut citer en premier lieu, la gastro-entérite. Cette maladie apparaît suite à une infection de l’intestin grêle qui entraîne une crampe abdominale. Et c’est cette crampe qui donne lieu à la sensation de haut-le-cœur. Après la gastro-entérite, l’intoxication alimentaire est également mentionnée parmi les causes probables de l’apparition de nausées parfois suivies de vomissement. Elle fait suite à une ingestion d’aliments contenant de substances toxiques, qu’elle soit accidentelle ou pas. À par cela, il y a l’occlusion intestinale qui n’est autre que l’obstruction d’une partie de l’intestin. Elle provoque une distension de l’intestin, conduisant à une nausée voire un vomissement. Dans ce cas, la personne ressent comme un trop-plein dans son estomac, ce qui cause la sensation de malaise.

 

La nausée est fréquente chez les sujets souffrant d’ulcère gastrique. D’autres maladies comme l’infarctus du myocarde ou la méningite peuvent également donner lieu à une nausée. Il en va de même pour l’hépatite et la migraine.

 

Enfin, la nausée peut survenir après avoir bu trop d’alcool. L’abondance de la muqueuse gastrique entraîne des contractions de l’estomac et souvent des nausées.

 

Les conséquences possibles de la nausée

Dans la plupart des cas, on ressent la nausée juste avant de vomir. C’est ainsi la phase où le contenu de l’estomac va remonter et être régurgité. Les anorexiques et les boulimiques provoquent intentionnellement le vomissement pour soulager la nausée. Il faut noter que l’anorexie et la boulimie sont des maladies liées à l’appétit. Une personne anorexique ne ressent pas d’envie de se nourrir. En revanche, un sujet boulimique a tendance à trop manger. Dans les deux cas, le patient ressent la nausée avant de régurgiter volontairement ses aliments.

 

Lorsqu’il n’emmène pas de vomissement, le haut-le-cœur entraîne un reflux gastrique. C’est notamment le cas quand le suc gastrique est trop abondant.

 

Le haut-le-cœur peut être disgracieux lorsqu’il entraîne un vomissement en présence d’une foule. Et bien qu’il ne provoque pas toujours une régurgitation, les malaises qu’il entraîne incluant le vertige sont tout à fait inconfortables.

 

La nausée peut également provoquer une perte d’appétit à cause de l’inconfort au niveau de l’estomac.

 

Ce qu’il faut faire pour pallier à un tel problème

La nausée peut se prévenir dans certains cas. Il faut seulement éviter autant que possible les causes récurrentes.

 

Primo, il est conseillé de faire attention à son alimentation. Il faut ainsi adopter de bonnes habitudes alimentaires, en optant entre autres pour des nourritures riches en sucres lents et en protéines animales. Il est aussi conseillé d’éviter la consommation d’aliments qui ont été conservés trop longtemps. Ceux-ci développent des bactéries et des moisissures qui peuvent être nocives pour l’organisme.

 

Secundo, il faut bien suivre les précautions d’utilisation des médicaments. Et lorsque vous ressentez un malaise lors de votre traitement, n’hésitez pas à consulter votre médecin. C’est peut-être un effet indésirable du produit.

 

consultation médecin

 

Pour éviter les nausées chez votre tout petit, vous devez toujours le tenir en position de rot, c’est-à-dire la tête en haut avant de le coucher. Cela permet de chasser l’air ingéré pendant la tétée.

 

Concernant le mal de transport, il est recommandé de prendre un médicament anti vomissement. Il s’agit de produit pharmaceutique de la famille des antiémétiques. La dompéridone, le primpéran ou la métopimazine sont des exemples typiques pour les adultes, tandis que la prométhazine est souvent préconisée aux enfants. Ils sont aussi prescrits aux femmes enceintes. Il faut toutefois préciser que toute prise de médicament antiémétique doit être précédée d’une consultation médicale.

 

Ces types de médicaments sont assimilables à des drogues et ne doivent donc pas être consommés sans avis médical préalable. Cela signifie que l’automédication est totalement interdite. Cette recommandation est également valable en raison des possibles effets indésirables.

 

Pour terminer, vous pouvez opter pour une médication naturelle. Le gingembre est en effet un excellent remède contre la nausée. La menthe peut aussi être envisagée, car c’est un anti-vomitif efficace. Si vous préférez les applications externes, optez pour une serviette mouillée avec de l’eau froide à appliquer sur le front, les tempes ou encore à l’intérieur des poignets.

 

En savoir plus sur les nausées et vomissements : 

Comment soigner une gastro avec vomissement ? 

Qu'est ce qui peut donner la nausée sans vomissement ? 

Comment soigner les vomissement avec de la diarrhée ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.