» » » Exsite-il des plantes anti inflammatoires ?

Exsite-il des plantes anti inflammatoires ?


 

Les anti-inflammatoires en vente libre en pharmacie entrainent parfois de graves effets secondaires. D’autre part, certaines personnes s’avèrent hypersensibles à ce type de médicaments. Pour ces raisons, nombreux préfèrent s’orienter vers les plantes anti-inflammatoires pour se soigner.

 


 

plantes anti inflammatoires

Le curcuma

Le curcuma est l’un des anti-inflammatoires naturels les plus réputés. Il s’agit d’une plante facile à cultiver. Il se développe parfaitement en pot et en pleine terre. Il s’épanouit aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur, sous les climats doux. Ce qui intéresse la médecine (et la cuisine aussi) dans le curcuma, c’est surtout le rhizome, à savoir la racine. Cette partie de la plante possède de nombreuses vertus, dont une propriété anti-inflammatoire.

 

Le curcuma est effectivement une plante anti-inflammatoire très efficace. Il est principalement indiqué dans le soin des inflammations intestinales. La racine de la plante doit toutes ses qualités à la curcumine, la substance responsable de sa couleur vive et de ses bienfaits médicinaux.

 

Pour pouvoir profiter des vertus thérapeutiques du curcuma, il est possible de le prendre en infusion, sous forme de complément alimentaire ou dans la nourriture.

  • En infusion, le curcuma se prend deux fois par jour. Pour ce faire, ajoutez de l’eau bouillante sur 1 à 2 g de poudre. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes avant de boire. Vous pouvez ajouter un peu de jus de citron dans la préparation si vous voulez.
  • En complément alimentaire, le curcuma est souvent présenté sous forme de gélules. Pour un effet optimal de la plante, optez pour un complément alimentaire dont la teneur en curcuminoïdes est élevée.
  • Dans le cadre d’une alimentation anti-inflammatoire, vous saupoudrez le curcuma sur votre soupe, votre salade ou votre sauce vinaigrette.

Certains vétérinaires indiquent aussi le curcuma pour les soins des animaux. Utilisé comme anti-inflammatoire pour chat, il est préconisé dans les soins de l’inflammation des gencives et de la langue (gingivostomatite). Il peut également être utilisé en tant qu’anti-inflammatoire pour chien dans le traitement de l’arthrose canine.

 

L’avantage d’utiliser cette plante réside dans les risques d’effets secondaires plutôt faibles. Contrairement aux médicaments anti-inflammatoires classiques, le curcuma n’a pas tendance à attaquer les reins et le foie.

 

curcuma

 

L’Aloe vera

Idéale pour remplacer certains médicaments anti-inflammatoires, l’Aloe vera est une plante aux multiples bienfaits autant en cosmétique qu’en médecine traditionnelle. Elle est surtout présente en Afrique et en Méditerranée. Si la plante est si appréciée, c’est parce qu’elle contient jusqu’à 200 nutriments.

 

Utilisée comme plante anti-inflammatoire, l’Aloe vera soigne les inflammations cutanées et digestives. Elle est aussi efficace contre les inflammations articulaires de type entorses et tendinites.

 

Cette plante est généralement utilisée sous forme de gel et de jus.

  • Le gel est à appliquer en soin externe en cas d’entorse, de tendinite ou d’inflammation cutanée. Il est à appliquer directement sur la peau, sur la partie concernée. Vous pouvez recueillir vous-même le gel dans les feuilles de l’Aloe ou acheter des préparations en vente dans les pharmacies. Notez que ce gel ne doit pas être appliqué sur une plaie infectée.
  • Le jus est, quant à lui, utilisé pour soigner une inflammation digestive. Avalez-en une cuillère à soupe par jour. Vous pouvez aussi le diluer dans de l’eau ou un jus de fruits. Le traitement peut durer jusqu’à 3 semaines. Attention, sa consommation est contre-indiquée aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

gel aloe vera

Le saule blanc

Au lieu d’acheter des anti-inflammatoires sans ordonnance, vous pouvez opter pour le saule blanc. Reconnue pour ses vertus thérapeutiques depuis 2500 ans, la plante est particulièrement efficace pour contrer les inflammations.

 

En médecine, on utilise principalement l’écorce du saule blanc. C’est un anti-inflammatoire puissant qui contient plusieurs substances actives, dont des dérivés salicylés, des composés phénoliques et des flavonoïdes. En raison de ses nombreux actifs, le saule est surnommé « aspirine végétale ». Cette plante est particulièrement conseillée pour faire baisser la fièvre et pour contrer les rhumatismes articulaires.

 

Le saule blanc se consomme sous forme de gélules ou en infusion.

  • Pour une utilisation sous forme d’infusion, versez une tasse d’eau bouillante sur 2 g d’écorce séchée. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes avant de filtrer et de boire. La préparation est à prendre avant chaque repas. Pour une utilisation dans de bonnes conditions, achetez les écorces sèches dans une herboristerie. Si possible, privilégiez les extraits issus d’une agriculture biologique.
  • Les gélules contiennent de l’extrait sec de poudre d’écorce de saule blanc. Référez-vous aux instructions sur l’emballage du produit pour la posologie.

Comme il présente presque les mêmes effets que l’aspirine, le saule blanc est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes souffrant de maladies rénales, d’ulcères d’estomac ou d’asthme doivent aussi éviter de consommer cette plante.

 

Le calendula

Le calendula est une plante anti-inflammatoire qui pousse dans pratiquement toutes les régions du monde. Administrée par voie orale, la plante soulage les inflammations gastriques. En plus de ses propriétés anti-inflammatoires, il est aussi efficace pour régulariser les cycles menstruels et pour traiter les problèmes hépatiques. Le calendula dispose de nombreux composants actifs, mais ses effets contre les inflammations sont dus avant tout à la présence de triterpendioles et d’esters faradiols.

 

huile calendula

 

Cette plante se consomme généralement sous forme d’infusion ou de teinture mère pour profiter de ses bienfaits.

  • L’infusion est tout indiquée pour lutter contre les inflammations gastriques. Infusez une ou deux cuillères à café de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Buvez cette préparation 3 fois par jour. Procurez-vous les fleurs séchées dans une herboristerie pour un usage sans risque pour votre santé.
  • La teinture mère peut être préparée soi-même, mais il vaut mieux l’acheter en pharmacie. La posologie sera de 30 gouttes par prise, à diluer dans un verre d’eau. Buvez la préparation 3 fois par jour.

Quelle que soit la forme choisie, ces préparations ne doivent pas être utilisées plus de 2 semaines. Notez également que l’utilisation de calendula est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles naturels : 

Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires ?
Exsite-il des plantes anti inflammatoires ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.