» » » Comment avoir une alimentation anti-inflammatoire ?

Comment avoir une alimentation anti-inflammatoire ?


 

Très souvent, la plupart des gens ont l’habitude de recourir à des médicaments pour soulager les inflammations. Ce sont des anti-inflammatoires Cette initiative est devenue courante puisqu’elle existe aujourd’hui des anti-inflammatoires sans ordonnance ou en vente libre. Toutefois, la solution ne se trouve pas forcement dans les boites à médicament. Le garde-manger peut également s’avérer être une source d’aliments efficaces pour traiter cette affection.

 

Il est donc possible d’avoir une alimentation anti-inflammatoire grâce aux denrées constituant notre nourriture. Il suffit de connaitre les ingrédients parfaits pour cela et les intégrer dans nos recettes quotidiennes.

 


 

alimentation anti-inflammatoire

Privilégier les aliments anti-inflammatoires

Les aliments dotés de propriétés anti-inflammatoires sont très nombreux. Il existe donc une énorme possibilité d’obtenir de nourriture servant d’anti-inflammatoire. Les produits qui font partie de cette catégorie agissent donc dans l’organisme comme un anti-inflammatoire naturel.

 

Pour commencer, les aliments comportant des protéines végétales demeurent un anti-inflammatoire puissant. Leurs apports permettent de diminuer le stress oxydatif et aussi l’inflammation. Ils peuvent également améliorer le microbiote intestinal grâce à leur forte teneur en fibre. Pour ce faire, il faut donc consommer davantage de tofu, de tofinelle, de quorn, des steaks de soja, de tempeh ou du haché végétal. Dans le plat quotidien, ces produits peuvent très bien substituer les viandes et assurer leurs apports protéiniques.

 

L’utilisation des herbes et épices dans nos plats est le meilleur moyen pour maintenir un certain équilibre acido-basique. Leur présence permet de réduire le sel et de procurer des effets anti-inflammatoires pour le corps. Pour cela, il faut donc assaisonner régulièrement vos recettes avec du gingembre, du curcuma et du poivre.

 

Dans nos plats, les aliments riches en oméga 3 fournissent les mêmes effets que les médicaments anti-inflammatoires. Il convient d’apporter à l’organisme une certaine quantité, sans excès. La meilleure méthode pour cela est de consommer de manière hebdomadaire une portion de 100 à 200 g de poisson gras comme le saumon, le hareng, l’anguille, la sardine, le maquereau ou les truites saumonées. Les omégas 3 peuvent aussi être une source végétale, en plus ils se trouvent en grande quantité dans l’huile de colza ou de noix.

 

céréales

 

L’apport suffisant en céréale complète ou légume sec s’avère également être une solution très efficace pour constituer une alimentation anti-inflammatoire. Leur présence dans l’organisme entretient le microbiote intestinal et maintient l’équilibre acido-basique. Il faut simplement faire attention à la quantité puisqu’en cas d’excès, ces produits pourraient devenir un cofacteur déclencheur d’inflammation.

 

Ce n’est plus un secret pour tout le monde, la consommation de fruits et légumes constitue une véritable solution contre l’inflammation. Ces produits sont très chargés en antioxydants et peuvent maintenir l’équilibre acido-basique.

 

Bannir des repas les aliments déclencheurs d’inflammation

Parmi les aliments que l’on consomme tous les jours, certains toutefois peuvent favoriser l’inflammation. Bien qu’ils jouent parfois un rôle important pour le bon fonctionnement de l’organisme, l’apport de ces produits doit être contrôlé. Il est préférable de les manger de manière modéré et sans excès.

 

Sur la liste des aliments pro-inflammatoires, les produits laitiers figurent en première ligne. Certains d’entre eux fournissent beaucoup de sel et d’acidité à l’organisme, mais ils assurent aussi l’apport en calcium. C’est pourquoi la consommation de fromage et des autres produits laitiers doivent être régulée, même pour les consommateurs invétérés.

 

produit laitier

 

Il existe également les sucres simples. La consommation excessive pourrait occasionner une inflammation chronique en raison de leur indice glycémique très élevé. L’effet de ces produits provoque donc les pics hyper glycémiques, une réaction déclencheur de l’état inflammatoire. Cette catégorie regroupe les biscuits industriels, le sucre de table, les pâtisseries, les bonbons, les sodas et autres.

 

Les denrées contenant des matières grasses d’origines animales pourraient aussi déclencher une inflammation. Ils perturbent l’équilibre acido-basique de l’organisme. On recense pour cela le beurre, les charcuteries, les viandes grasses ou les fromages.

 

Les produits transformés apparaissent également sur cette liste. Ils doivent ainsi leur mauvaise réputation en raison de la présence des additifs, des conservateurs et des édulcorants. En effet, ils contiennent trop de graisses saturées et de sucres ajoutés. Lorsque ces derniers arrivent dans l’organisme, ils peuvent influencer l’indice glycémique ou augmenter le taux de sel.

 

Adopter les bons comportements nutritionnels hydratation

Quel que soit le régime alimentaire que l’on voudrait adopter, les comportements nutritionnels comptent énormément pour son efficacité et pour avoir des résultats rapides. Effectivement, certaines habitudes sur la façon de se nourrir pourraient favoriser l’apparition de certaines maladies comme l’inflammation. Notez donc ces points clés pour pouvoir prévenir ou éviter l’apparition de ces affections.

 

Afin de se préserver des inflammations, il convient de consommer la bonne quantité de nourriture. Manger trop d’aliments pendant un seul repas fatigue les organes digestifs et peut entrainer l’apparition des troubles au niveau de l’estomac ou de l’intestin.

 

La sédentarisation se révélait également être un facteur pouvant favoriser la survenue d’une inflammation. Le corps est ainsi trop souvent au repos et les muscles ne subissent aucun effort physique. À la moindre épreuve physique, l’inflammation pourrait donc apparaitre, et ce, sur l’ensemble de l’organisme. Pour renforcer les capacités des organes à prévenir cette affection, il faut pratiquer régulièrement des activités sportives.

 

Le fait de boire beaucoup d’eau est depuis toujours très bénéfique pour l’organisme. Toutefois, dans le cadre d’une prévention de l’inflammation, il ne faut pas boire n’importe quoi. Il faut privilégier les eaux riches en minéraux et bannir les boissons gazeuses. Bien qu’il soit très riche en polyphénols, le vin pourrait être la source de certaines gênes au niveau du système nerveux. Il faut ainsi contrôler sa consommation et si possible trouver d’autres moyens pour apporter les polyphénols dans l’organisme.

 

Quels aliments anti-inflammatoires choisir pour les animaux de compagnie

Pour traiter les inflammations chez les animaux de compagnie, il est également possible de leur donner une alimentation anti-inflammatoire. Pour cela, les nourritures riches en oméga 3 se révèlent être le remède efficace contre l’inflammation qui se manifeste généralement en une arthrose ou un rhumatisme.

 

La meilleure solution pour cela est de leur faire manger des produits comportant du curcuma, des poissons gras, des courgettes, des moules vertes et d’huile de colza. Ces aliments interviennent comme un anti-inflammatoire pour chien ou un anti-inflammatoire pour chat.

 

En savoir plus sur les anti-inflammatoires : 

Quels sont les principaux médicaments anti inflammatoires ? 

Peut on acheter un anti inflammatoire sans ordonnance ? 

Quels sont les anti inflammatoires les plus puissants ? 

Existe-il des anti inflammatoires naturels ? 

Comment avoir une alimentation anti-inflammatoire ? 

Quels anti inflammatoires peut on donner au chien ? 

Quels anti inflammatoires peut on donner au chat ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.