» » » Stress & sommeil

Stress & sommeil (Phytotérapie)

  • Lutter contre les méfaits du stress sur le sommeil

Le stress et le sommeil sont deux états étroitement liés. Effectivement, le stress influe considérablement sur le sommeil. À la longue, il provoque l’insomnie.

 

Quant au sommeil, lorsqu’il n’est pas suffisant, il entraine une situation embarrassante, celle d’accentuer davantage le stress.

 

Afin de mettre fin à ce cercle vicieux et si désastreux, pensez à certaines techniques ou à adopter des gestes, certes simples, mais efficaces.

  • Les techniques aidant à retrouver un véritable sommeil récupérateur

La relaxation musculaire aide à atténuer l’activité mentale et la concentration. Elle constitue une façon de mettre l’esprit en dehors de tout facteur conduisant à des tensions. Lorsque le corps n’est pas tendu, il est tout à fait possible de s’endormir facilement. Ceci dit, cette activité permet de profiter d’un bon sommeil.

 

La phytothérapie est aussi fortement utilisée chez les personnes souffrant d’insomnie. Il s’agit de faire usage de plantes particulièrement dédiées à l’obtention de tels résultats, entre autres la valériane et la passiflore. Boire une tisane préparée à base de ces végétaux le soir et peu de temps avant d’aller au lit stimule le sommeil.

 

Au besoin, vous pouvez renouveler la prise vers 22 heures dans la soirée. En vous aidant de l’homéopathie, vous pouvez aussi vous débarrasser de l’insomnie associée au stress.

 

Arsenicum album, Nuxvomica ou encore Kalium Phosphoricum sont des solutions parmi tant d’autres qui vous permettront de sortir de ce problème.

  • Des gestes quotidiens pour en venir à bout de l’insomnie associée au stress

Afin de bien dormir bien que vous souffriez d’un état de stress, pensez à certaines précautions utiles. Avant de vous mettre au lit, mettez de côté tous vos soucis. Vous pouvez les évacuer en les écrivant sur du papier le soir.

 

Vous pouvez aussi pratiquer un peu d’exercices de respiration et si le cœur vous en dit, le recours à la sophrologie constitue une autre solution également efficace. Si vous n’arrivez pas à retrouver le sommeil, il vaut mieux sortir du lit et n’y revenir que quelques minutes après.

 

Lorsque vous passez davantage de temps au lit, sans vous endormir, vous allez vous sentir fatigué. Éviter de vous mettre au lit trop tôt, cela vous rendra encore plus anxieux. Attendez plutôt que la somnolence vous atteigne. Par ailleurs, faites en sorte de conserver un rythme de sommeil le plus constant possible aussi bien les jours de travail que les week-ends.

 

En outre, pour plus d’efficacité vous pouvez associer à ces gestes des denrées alimentaires comme des compléments nutritionnels.

Stress & sommeil

La relation entre le stress et le sommeil

Le stress est une réaction psychologique qui influe sur le comportement d’une personne. Cette situation embarrassante présente aussi des conséquences néfastes sur l’endormissement.

 

Lorsqu’un individu est stressé, la qualité de son sommeil se détériore, il se réveille en pleine nuit et a des difficultés à se rendormir. La plupart du temps, la durée du sommeil est raccourcie. Quelles sont les causes de l’insomnie et sa relation avec le stress ?

 

Les causes de l’insomnie

L’insomnie découle de divers paramètres. Il s’agit généralement du stress qui influe sur la quantité et la qualité du sommeil. De plus, il faut souligner qu’elle favorise aussi le stress. Afin de sortir de cette spirale infernale, il importe d’élucider certains points cruciaux.

 

L’insomnie peut présenter comme conséquences un manque de concentration et des troubles de l’humeur. Pour y remédier, la personne qui en est victime devra changer d’habitudes. Il faudra par exemple qu’elle se conforme à se lever et à se coucher à des heures fixes sinon le trouble va persister.

 

Connaître le stress

Le stress se place en première position des causes de l’insomnie. Il impacte négativement sur la qualité du sommeil. Le stress positif, bien qu’il soit appelé ainsi, peut engendrer des effets néfastes dont l’énervement.

 

La personne souffre alors de difficultés à s’endormir qui se manifestent souvent par une hyper idéation. En relation étroite avec l’adrénaline, le stress positif peut influer positivement sur la performance d’un individu à condition notamment qu’il soit bien maîtrisé.

 

Le stress négatif de son côté ne produit que des méfaits. La sujet devient anxieux, s’endort difficilement et se crée toujours des problèmes.

 

Le stress a comme principale source la perception d’un événement jugé dangereux. Face à ce danger, le corps va chercher à se protéger, une situation qui ne sera pas sans effet sur la vie quotidienne d’un individu.

 

Ces types de stress engendrent, par ailleurs, un manque de sommeil qui constitue lui-même un autre facteur aggravant.