» » » Quel médicament prendre en cas d'allergie ?

Quel médicament prendre en cas d'allergie ?


 

L’allergie se présente comme une maladie dont la cause est la défaillance du système immunitaire. Ce dernier a pour fonction de combattre toutes les agressions extérieures telles que les microbes, les bactéries et les virus entre autres. Il arrive parfois que le système immunitaire travaille trop en réagissant contre des substances inoffensives (allergènes) comme le parfum, l’aliment, la poussière, les pollens… En effet, des anticorps spécifiques à l’allergie se mettent à produire. Afin de diminuer ou d’éradiquer les symptômes de l’allergie, le médecin prescrit un médicament allergie à son patient. Il est possible de soigner ou de prévenir les réactions allergiques en consommant antihistaminique naturel. On le retrouve dans certains aliments : les agrumes (pour lutter contre les pollens), l’argile, le vinaigre, le cidre et bien d’autres. Pour soigner une allergie, il convient d’abord de connaître sa cause.

 


 

allergie

Allergie : causes et symptômes

L’allergie peut se traduire à travers des éternuements en slave, des difficultés à respirer, des démangeaisons au niveau du nez ou du palais. Cette pathologie est souvent associée à une conjonctivite qui se manifeste au travers des rougeurs, des picotements et aussi des larmoiements. Les symptômes de l’allergie peuvent être différents selon leurs origines.

 

Les réactions allergiques peuvent provoquer de l’urticaire qui occasionne des rougeurs et de la fièvre. Ces réactions sont susceptibles d’agir sur les voies respiratoires et déclenchent un asthme allergique. Ce dernier se manifeste à travers une respiration sifflante. La personne concernée aura une grande difficulté à respirer.

 

Dans tous les cas, le médicament allergie permet efficacement de soigner ces divers symptômes. Évitez en revanche l’automédication. En effet, il est toujours conseillé de consulter un médecin afin d’obtenir le remède le plus approprié.

 

L’allergie provient de différentes causes. Elle peut tout simplement être due aux poussières ou encore aux pollens provoquant des éternuements, voire des difficultés à respirer.

 

Une allergie aux médicaments ou aux aliments peut aussi être prise en compte. Généralement, les réactions allergiques apparaissent dans les minutes qui suivent la consommation de l’aliment.

 

Quel traitement en cas d’allergie ? 

En général, il existe trois formes de traitements pour venir à bout d’une allergie et cela, quelle que soit sa forme. Plusieurs méthodes existent afin de remédier à différentes formes d’allergies. Ces trois formes dont il est question sont les traitements classiques à base de médicaments, de désensibilisation et d’éviction.

 

La mesure principale pour traiter et éviter une allergie est tout simplement l’éviction. Cette méthode consiste à s’éloigner et à éviter tout contact avec les allergènes. Ces allergènes comprennent bien évidemment les différentes sources telles que les aliments, le pollen, les poils d’animaux, les plantes ou les acariens. Selon les recherches menées par un allergologue, cette pratique est nécessaire à l’organisme pour faire disparaître l’allergie ou la calmer.

 

Étant très efficace chez les enfants tout comme chez les adultes, cette technique s’affiche comme naturelle et sans danger. Lors d’une réaction soudaine de la part de votre organisme, l’action recommandée est de cerner la source de l’allergie. Serait-ce le dernier aliment que vous aviez consommé ? Ou est-il probable que vous étiez dehors et qu’un contact non habituel ait provoqué l’allergie ?

 

Si vous avez découvert la source, il est très probable que vous avez ainsi découvert votre propre allergène. Dans certains cas, découvrir le facteur déclencheur s’avère être plus compliqué et il sera préférable de faire appel à un allergologue pour l’identification de l’allergène.

 

traitement en cas d'allergie

 

Dès que les signes et le diagnostic de l’allergologue prouvent votre allergie à un élément, le traitement classique à base de médicament peut débuter. Ce type de traitement permet généralement de soulager les symptômes sans réellement traiter les causes allergiques. Dans le cas des allergies respiratoires, un antihistaminique pris par voie orale est souvent conseillé par le médecin. Ce type de médicament est combiné à des traitements à base de collyre ou de spray nasal. Dans le cas où l’allergie a provoqué de l’asthme, l’utilisation d’un bronchodilatateur est recommandée. Si l’allergie provoque des urticaires, qui ne sont pas toujours un symptôme allergique, le recours aux antihistaminiques ou même aux corticoïdes sera nécessaire. L’application de corticoïdes se fait notamment si une réaction d’eczéma atopique apparaît lors de l’allergie. Un cas suspecté plus rare est le choc anaphylactique. Il s’agit d’une manifestation d’allergie urgente et qui nécessite un traitement intramusculaire avec l’adrénaline.

 

La troisième alternative de traitement consiste à désensibiliser un individu. Cette technique est à prendre en compte lorsque les méthodes d’éviction et de traitement à base de médicaments n’ont pas été suffisantes pour le patient. La désensibilisation est une pratique qui consiste à mettre l’organisme en contact direct avec les allergènes dont l’objectif est d’habituer le corps. Administrer une dose minime de façon régulière permet à l’organisme de s’habituer et de réagir correctement. Ce type de traitement est validé pour les allergies causées par les acariens et les pollens, mais reste encore inefficace contre les différents poils d’animaux. La désensibilisation est un traitement qui dure jusqu’à 5 ans et cette pratique s’administre soit par voie sublinguale, soit par injection. Les antihistaminiques peuvent-ils être donné aux enfants ? 

 

  • En savoir plus sur : 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H1 ? 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H2 ? 

 

Les régimes alimentaires peuvent-ils aider en cas d’allergie ? 

Les régimes alimentaires interviennent plus efficacement en prévention des allergies saisonnières. Cette allergie saisonnière affecte directement les voies respiratoires et naturellement, le système immunitaire réagit tout de suite. Par conséquent, les aliments qui renforcent le système immunitaire sont à privilégier même s’il n’existe pas de régime alimentaire spécialement prévu pour soulager une allergie. Il est à noter que, toutefois, certains aliments contiennent des composants qui font office d’antiallergique. Les aliments contenant naturellement de la vitamine C et de l’acide folique permettent de calmer et de diminuer les symptômes allergiques.

 

régime alimentaire allergie

 

En complément, la consommation d’aliments riches en flavonoïdes est également efficace pour lutter contre les symptômes allergiques. Dans tous les cas, il est essentiel de favoriser une alimentation saine et équilibrée pour pouvoir avoir une réponse immunitaire optimale. En effet, la réaction de l’organisme sera plus grave si une déficience est notée dans l’organisme. Suivre un bon régime alimentaire permet ainsi de limiter l’impact des symptômes allergiques.

 

En savoir plus sur les antihistaminique : 

Peut on soigner l'urticaire avec un antihistaminique ? 

Peut-on acheter un antihistaminique sans ordonnance ? 

Quel médicament prendre en cas d'allergie ? 

Quels collyre antihistaminique pour soigner une conjonctivite ?

Existe-il des antihistaminiques naturel efficace ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.