» » » Comment prendre et utiliser la loratadine ?

Comment prendre et utiliser la loratadine ?


 

La Loratadine est un médicament de première intention pour soulager les symptômes liés aux allergies. Qu’est-ce que la Loratadine ? Dans quels cas est-elle utilisée, et comment la prendre ? En dehors de ce médicament, existe-t-il des remèdes naturels pour prendre en charge les symptômes des allergies ? Quelques éléments de réponse dans ce dossier.     

 


allergies

La loratadine : description 

La Loratadine appartient au groupe des médicaments appelés antihistaminiques H1 de deuxième génération. Les antihistaminiques sont des molécules chargées d’inhiber l’action de l’histamine, une substance inflammatoire sécrétée par les cellules lors d’une réaction allergique. Les antihistaminiques H1 dits de deuxième génération sont connus pour leurs effets secondaires peu importants et ils provoquent moins de somnolence.

 

La Loratadine existe sous différents noms de marque. En France, il est par exemple connu sous ses autres noms commerciaux par Clarityne, Allergine, Desloratidine ou encore Humex Allergi. Ce médicament existe également sous différentes présentations, notamment en comprimés et en solution buvable.

 

Ce médicament a comme principe actif la Loratadine. Elle est dosée à 10 mg. Les autres composants non médicinaux sont : l’amidon de maïs, le lactose, le stéarate de magnésium et l’amidon prégélifié.    

 

La loratadine : indications 

Le médicament Loratadine est préconisé pour prendre en charge les symptômes des allergies saisonnières tels que les éternuements, les démangeaisons, le larmoiement, l’écoulement nasal et les rougeurs des yeux. C’est également un antihistaminique urticaire. Il peut être indiqué pour apaiser les symptômes des allergies cutanées tels que l’urticaire chronique idiopathique.

 

antihistaminique urticaire

 

La Loratadine est également un antihistaminique sans ordonnance. Elle est en vente libre dans les pharmacies. Elle se procure donc sans prescription médicale.

 

Toutefois, avant de prendre ce médicament, il est impératif de consulter un médecin en cas de grossesse, d’insuffisance hépatique, de problème de foie ou d’autres troubles médicinaux. Bien entendu, cet antihistaminique est totalement contre-indiqué aux personnes souffrant d’allergie à l’un de ses composants.         

 

La loratadine : mode d'emploi

La Loratadine s’administre par voie orale. Pour l’utiliser, il est recommandé de suivre scrupuleusement les instructions communiquées dans la notice ou indiquées par le médecin.    

 

En comprimés : Cette présentation est réservée aux adultes et aux enfants à partir de 12 ans. Il est recommandé de prendre 1 comprimé de Loratadine 10 mg une fois par jour. Le comprimé peut être pris pendant ou hors des repas. Il n’y a pas besoin d’eau ou d’un autre liquide, car il se dissout une fois en contact avec la langue.

 

En solution buvable : Cette formule peut être utilisée pour les enfants à partir de 2 ans et les adultes rencontrant des difficultés pour avaler les comprimés. Pour les adultes et les enfants de plus de 10 ans ou pesant plus de 30 kg, la posologie recommandée est de 10 ml une fois par jour. Pour les enfants de 2 à 9 ans ou pesant moins de 30 kg, il est recommandé de prendre 5 ml par jour.

 

Les autres formes d'antihistaminique 

Les médicaments pour les allergies sont disponibles sous diverses formes. En dehors des comprimés et des solutions buvables, on peut également rencontrer des crèmes et des collyres antihistaminiques, mais également des antihistaminiques naturels.

 

Les antihistaminiques naturels 

Outre les traitements conventionnels, les symptômes des allergies peuvent aussi être soulagés par des antihistaminiques naturels.

 

antihistaminique naturels

  • La spiruline

La spiruline est dotée d’une substance appelée phycocianine. Grâce à cet élément, elle peut soulager les symptômes provoqués par la rhinite allergique tels que les écoulements nasaux. Cette action de la spiruline sur les rhumes des foins a été démontrée par une étude effectuée au sein de l’Université de médecine d’Eskisehir en Turquie.

 

La spiruline peut se consommer sous forme de poudre, en paillettes et aussi en gélules. En poudre, elle s’incorpore dans une boisson telle que les jus de citron ou dans les yaourts. Elle peut aussi être saupoudrée dans les salades. En paillettes, elle se mélange avec du fromage frais ou des sardines.

  • L’eau froide et l’eau salée

Généralement, les réactions allergiques se manifestent par les irritations oculaires et l’affection des muqueuses. Pour soulager les démangeaisons des yeux, une compresse d’eau froide s’avère utile. Il suffit de la placer sur les yeux pendant quelques minutes par jour jusqu’à l’amélioration. En cas d’affection nasale, verser et dissoudre une demi-cuillère à café de sel dans 250 ml d’eau chaude. Mettre dans chaque narine à l’aide d’une seringue.

  • L’ortie

L’ortie est constituée d’une substance appelée quercétine. Ce pigment coloré lui permet de diminuer la libération de l’histamine, agent responsable des symptômes des allergies. Elle contient également de la vitamine qui permet au corps d’absorber la quercétine.

 

Pour profiter des vertus antihistaminiques de l’ortie, incorporer deux cuillères à café d’orties dans 150 ml d’eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. À boire 3 fois par jour.

  • La synergie de 2 huiles essentielles

Quand il est victime d’une allergie cutanée, le patient fait souvent face à des irritations locales, des boutons et des éruptions de la peau. C’est là que les huiles essentielles peuvent être utiles pour soulager ces affections. Ce qu’il faut, ce sont les huiles essentielles de Camomille Matricaire et de lavande ainsi que le macérât huileux de Calendula.    

 

huiles essentielles comme antihistaminique

 

Dans un flacon vide, mélanger 18 gouttes d’huile essentielle de Camomille Matricaire, 12 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie et 30 gouttes de macérât huileux de Calendula. Cette synergie peut être conseillée chez les adultes et les enfants de plus de 6 ans, mais strictement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Elle s’applique par voie cutanée. Mettre 3 à 6 gouttes sur la zone à traiter 3 fois par jour jusqu’à l’amélioration.

  • Pourquoi ces huiles ?

L’huile essentielle de Camomille Matricaire : Cette huile essentielle contient deux substances actives appelées chamaluzène et alpha bisabolol. Ces molécules agissent en bloquant la libération de l’histamine. Elles ont également des propriétés anti-inflammatoires permettant de soigner les boutons provoqués par la réaction allergique.

 

L’huile essentielle de la Lavande Vraie : Grâce à sa teneur en linalol, cette huile essentielle agira en soulageant les irritations déclenchées par les réactions allergiques.

 

Le macérât huileux de Calendula : Ce macérât huileux est l’une des huiles végétales les plus utilisées pour prendre en charge la peau sensible. Elle est connue pour sa propriété protectrice de l’épiderme.

 

En savoir plus sur les antihistaminiques sans ordonnances : 

Qu'est ce que la cétirizine (antihistaminique) ? 

Quand prendre de la cétirizine ? 

Dans quel cas utiliser et prendre le zyrtec ? 

Comment prendre et utiliser la loratadine ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.